Notez des films
Mon AlloCiné
    Kyss Mig - Une histoire suédoise
    note moyenne
    4,0
    157 notes dont 23 critiques
    répartition des 23 critiques par note
    3 critiques
    15 critiques
    2 critiques
    2 critiques
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur Kyss Mig - Une histoire suédoise ?

    23 critiques spectateurs

    Akiha
    Akiha

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 736 critiques

    4,0
    Publiée le 18 février 2013
    C'était assez sympa en fait :'O. Le style "esprit libéré" de la blonde est assez cliché, mais ce que j'aime bien dans les films nordiques c'est leur légèreté et leur humilité. Donc formule qui marche. Puis leur relation est bien faite. Je ne dirai pas "réaliste", mais juste que l'histoire est belle. Un peu comme un "Imagine Me & You" nordique en quelque sorte... Sauf qu'elle sonne plus vraie :').
    keepondreaming
    keepondreaming

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 278 critiques

    4,0
    Publiée le 23 mai 2013
    Kyss Mig parle d'une histoire pas si originale que ça mais elle est racontée d'une si belle manière que l'on ne peut qu'aimer. Décidément le cinéma suédois ne cesse de m'impressionner.
    Machriasi
    Machriasi

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 629 critiques

    3,0
    Publiée le 14 septembre 2012
    Un film un peu lent pas mal de moments de silences qq dialogues de vie le meilleur reste la construction de l'amour de ces 2 femmes mais justement si c t un homme et une femme aurait ce ete interessant ? Pas sur..
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 582 abonnés Lire ses 1 408 critiques

    2,5
    Publiée le 31 août 2012
    Tout commence par coup de foudre. Entre deux femmes. L'une est lesbienne. L'autre pas, du moins le croit-elle. Kyss Mig est romantique en diable, filmé avec goût dans des tons pastel. C'est joli. Plutôt que de s'engouffrer dans le drame social, la réalisatrice, Alexandra-Therese Keining, choisit la voie de la comédie sentimentale ultra classique. Avec des actrices très photogéniques et talentueuses. Certes, il y a quelques obstacles sur la route : un père homophobe et le futur mari de l'une des deux amoureuses qui renâclent un peu. Il n'est cependant pas nécessaire d'être devin pour imaginer ce qu'il adviendra in fine. En attendant, l'intrigue s'attarde sur les questionnements de celle qui hésite, qui ne cesse de partir et de revenir, à la recherche de son identité sexuelle. Ce serait intéressant si ce n'était pas adouci par une volonté manifeste de rester consensuel et de ne heurter aucune sensibilité. Cette histoire suédoise est somme toute conventionnelle et emprunte des sentiers battus et rebattus. Mais c'est joli et romantique, il ne faut pas le nier. Presque autant que mièvre.
    Nelly M.
    Nelly M.

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 493 critiques

    4,0
    Publiée le 6 septembre 2012
    Imaginons tomber sous le charme d'une personne de notre sexe alors que d'habitude... Bon, ça sent peut-être le mobilier Ikéa mais c'est tout de même bien traité grâce à la lumineuse actrice blonde, regard limpide, esprit sans concession aussi, à l'aise dans son corps, ce qui rend tout possible tant la nature l'emporte sur les convenances grâce à la conviction que la demoiselle dégage. Je trouve la critique pro bien sévère du fait qu'il n'y a pas ici de malédiction, que la marge l'emporte sur le croissez-multipliez... C'est une jolie histoire de famille contemporaine partagée entre ce qui s'affiche au dehors et ce que l'on fait réellement. Peut-être filmé avec un peu trop de joliesse, c'est lisse comme la Suède libre de moeurs si longtemps autorise à le peindre. Quoique l'histoire s'avère cruelle pour les hommes soucieux d'exhiber une compagne qui soit leur ombre, ça c'est tout à fait à rebrousse-poil. Délicat côté sexe (il y en a plus qu'escompté !). On pense à "Festen" côté atmosphère avec une toute autre trame, bref, ça se laisse voir.
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 70 critiques

    4,5
    Publiée le 23 avril 2018
    Très joli film d'amour, plein de douceur et de passion !! Alors certes le début est un peu laborieux car il ne se passe pas grand chose mais passée la demi heure, l'histoire se met en place et la romance entre les deux femmes est si belle et si sincère qu'on ne peut pas résister et on passe une heure et demie très agréable. Classique mais efficace ! Une très belle histoire d'amour...
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 29 mai 2013
    Kyss Mig, c'est avant tout l'histoire d'un amour, un amour qu'on ne rencontre qu'une fois dans sa vie... Même si tout semble être un peu trop simple dans le déroulement de l'histoire, l'alchimie extraordinaire entre Ruth Vega Fernandez et Liv Mjönes, et le jeu de cette dernière font vite oublier les quelques défauts. Sans doute la plus belle histoire d'amour entre deux femmes qu'il m'ait été donné de voir...
    Seemleo
    Seemleo

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 638 critiques

    4,5
    Publiée le 20 octobre 2012
    Une histoire d'amour romantique et passionnelle. Un drame lesbien virant à la romance (on est en Suède et pas en Arabie Saoudite) La trame, harchi-classique, ne varie pas d'un jota du film standard hétéro. C'est tout l'intérêt du film : parfaitement joué et finement réalisé, on s'identifie aux personnages et on partage leurs émotions, tous sexes confondus. Les pays nordiques on décidément beaucoup de choses à nous raconter. A ne point rater.
    Ywan Cwper
    Ywan Cwper

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 25 critiques

    1,5
    Publiée le 21 juillet 2019
    Quoique dans l’air du temps, Kyss Mig commence comme Festen (Thomas Vinterberg, 1998) : une fête de famille d’où sourdrent toutes sortes d’embrouilles en puissance et où la caméra amateur tient une grande place, troisième œil voyeur qui récupère les mauvaises humeurs dégoulinantes. C’est l’ouverture d’une première partie austère, toute en sentiments contrariés. Le film est sur le lesbianisme. Si je ne le cache pas, c’est que le film non plus. Mais comme beaucoup d’œuvres qui prêchent le vrai dans le but avoué de le faire accepter, Kyss Mig donne l’impression de se faire l’avocat du diable, comme s’il s’excusait d’aborder le sujet. Il faudra d’abord traverser des scènes de sexe dépassant le cadre illustratif, extrêmement pudiques mais aux points de vue pourtant multiples. C’est récurrent et long : bref, je ne sais pas si la réalisatrice voulait provoquer, malaiser ou insister, mais la valorisation est un outrage. Il suffit pour s’en rendre compte de compter les scènes qui ne contiennent ni plus ni moins qu’un lit. Il y a une grande bulle d’amour qui grossit dans cette première partie et l’on va découvrir qu’elle l’altère. On n’a toutefois pas une vue extraordinaire dessus : des protagonistes moins soignés que d’autres sont soudain dedans sans avoir demandé leur reste, et les branchages les plus éloignés de l’arbre amoureux restent un peu trop dans l’ombre. Le passage sur « l’île » est comme une tentative de clin d’œil au Fårö de Bergman sans subtilité aucune. Une bulle, normalement, est une sphère, mais Keining la prive de sa troisième dimension en créant la plus parfaite platitude avec les notions de coming out, et des parents qui apprennent à accepter leurs enfants à coup de « quelque chose ne va pas ? » vraiment fatigants. C’est quasiment de la vulgarisation, à ce stade, pas de l’art. Mais la bulle grandit. Si l’histoire finit à Barcelone, on a l’impression de voir pousser plus tôt que cela un beau soleil méditerranéen dans l’ambiance qui se transforme. Les circonstances empirent mais les sentiments se libèrent en une belle et lente explosion d’acceptation de soi et de ses émotions. Ruth Vega Fernandez et Liv Mjönes sont adorables dans leurs rôles et pas trop mal supportées par le reste du casting. Si l’étiquette de « film lesbien » est malheureusement trop vite apposée sur Kyss Mig, que c’est une romance où la timidité tient lieu de motivation créatrice et que l’art n’est pas présent dans des alternances de champ / contrechamp peu photographiques, il a au moins la délicatesse de nous laisser éprouver des choses par nous-mêmes. Certains n’auront pas la patience de le découvrir, et c’est compréhensible, car c’est un peu tout ce qu’il y a à voir. septiemeartetdemi.com
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 17 février 2013
    Ce film est une belle surprise. Certains ont la passion du Christ, personnellement je préfère la passion amoureuse de Kyss Mig.
    kinophil
    kinophil

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 244 critiques

    3,0
    Publiée le 4 janvier 2013
    Le cinéma nordique affectionne les crises familiales révélées au cours de réunions festives. Mais on est bien loin des cris et déchirements de Festen. Ici, c’est une gentille histoire de famille suédoise bourgeoise contemporaine (Volvo, maison de campagne sur une île, vins élégamment bus…) filmée avec joliesse dans des tons pastel et dans une atmosphère de léger trouble et tension érotique. Malgré le sel de l’histoire, le film reste assez lisse, consensuel et conventionnel. Cela rappelle David Hamilton, ses photos vaporeuses de jeunes adolescentes suédoises blondes, longilignes à la candeur floue. Film pas désagréable porté par une interprétation de qualité.
    Amandine Malabul
    Amandine Malabul

    Suivre son activité 13 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 27 août 2012
    Une belle histoire d'amour filmé avec beaucoup de délicatesse. Une perle du genre lesbien mais pas seulement. La bande originale participe à la réussite de ce film. Les deux actrices créent l'alchimie dès les premiers instants avec pudeur et sincérité. On ne demande qu'a voir d'avantage de film du genre aussi bien joué et aussi bien réalisé.
    Le Monde de Mel G
    Le Monde de Mel G

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 84 critiques

    4,0
    Publiée le 3 juin 2015
    Même si l'histoire d'amour entre les deux filles restent un classique celle-ci vaut le détour tout de même, particulièrement grâce aux actrices qui sont autant touchantes que convaincantes. De plus les décors sont à voir. La seule petite chose négative serait le jeu de séduction entre les deux filles qui se fait un peu trop vite à mon goût car en effet on est peu tenu en haleine au début du film.
    Clément B.
    Clément B.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 6 critiques

    4,0
    Publiée le 20 septembre 2012
    Un très beau film d'amour entre deux femmes, les actrices et acteurs sont excellents, et j'ai un petit coup de coeur pour Liv, elle est...tout simplement sublime ! spoiler: Je trouve que le premier baiser vient un peu vite, mais quand on apprend ensuite qu'elle a déjà eu une experience avec une femme...et j'adore aussi le cheminement du père, je savais bien qu'il n'avait pas l'air d'un méchant :)
    Rach O
    Rach O

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 34 critiques

    4,5
    Publiée le 19 octobre 2013
    Bijou visuel et bijou émotionnel. Malgré un scénario très classique de films lesbien, ce film est un excellent film. Pourquoi ? Les deux actrices sont formidables, la mise en scène, les décors, les plans, la musique sont parfaits ! L'alchimie qu'il y a apparement eut entre les deux actrices en vrai s'est totalement ressenti et du coup, le scenario un peu réchauffé en deviendrait presque secondaire. L'attraction, la passion qui lient Mia et Frida se ressent beaucoup, et c'est simplement : beau.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top