Mon AlloCiné
Dr. Jekyll et Mr. Hyde
note moyenne
3,4
40 notes dont 14 critiques
14% (2 critiques)
7% (1 critique)
43% (6 critiques)
36% (5 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Dr. Jekyll et Mr. Hyde ?

14 critiques spectateurs

Moorhuhn

Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 569 critiques

2,0
Publiée le 12/07/2011
Un film sur lequel je suis plus que mitigé. Ca ne commence pas trop mal, le film pose des bases convaincantes avec notamment une ambiance victorienne assez bien rendue mais par la suite il se révèle bien plus pénible à suivre plutôt qu’autre chose… La réalisation est relativement soignée avec justement cette atmosphère brumeuse bien faite, des scènes intérieures bien photographiées aussi. Dommage que dès que Robertson tente l’audace visuelle ça se montre peu convaincant, je pense notamment à la scène de l’araignée. C’est bien pensé mais à l’écran ça ne passe pas superbement. John Barrymore l’acteur principal présente deux facettes, un peu à la manière du/des personnage(s) qu’il interprète. Ce comédien est bon en Dr Jekyll mais affreusement mauvais en Mr Hyde et franchement a flingue complètement le film. Il surjoue à mort en Hyde rendant le personnage plus risible que terrifiant et qu’on n’aille pas me dire que c’est normal, ils jouaient comme ça à l’époque, etc… A titre de comparaison Max Schreck, le Nosferatu de Murnau, inquiétait vraiment, lui, à chaque apparition. Ici on a donc le droit à du comique involontaire qui contraste totalement avec les volontés du cinéaste. Une autre déception reste la bande-son. L’orgue est un instrument que j’apprécie mais ici la musique est quasi incessante et franchement pas toujours appropriée, il aurait fallu l’utiliser avec parcimonie dans les moments-clés. Dommage que la musique ne suive pas l’image car l’ambiance aurait vraiment été intéressante. Reste le scenario. Je n’ai pas lu le livre de Stevenson mais en tout cas l’histoire est intéressante, pleine de sens et de réflexions possibles dont le film ne semble pas trop s’occuper, disons qu’il y avait du potentiel à développer ce côté-là mais les producteurs semblent avoir privilégié l’aspect fantastique. En fin de compte on a le droit à un film décevant, pas très bien joué et dont le potentiel de départ est semi-exploité. Très vite oublié pour ma part
Dante_1984

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 347 critiques

5,0
Publiée le 25/08/2009
Chose promise, chose due. Voici donc mon avis sur la première adaptation de l'oeuvre de Robert Louis Stevenson au cinéma. Je ne reviendrais pas sur les charmes des films muets étant donné que je les ai évoqué lors de mon avis sur 20 000 lieues sous les mers (1916). Cependant, je ne peux résister à renouveler toute mon admiration pour ce cinéma d'antan où les préoccupations budgétaires étaient bien moins importantes à l'époque. L'esthétisme de l'oeuvre prévalant sur toute autre considération pécunière. L'histoire est, quant à elle, bien connue de tous (du moins je l'espère). Voici l'une des intrigues les plus fascinantes à laquelle il m'ait été donné d'assister. Je m'attarde sur son audace, son authenticité, ainsi que les réflexions introspectives auxquelles l'oeuvre nous invite. Au final, cette adaptation est un chef d'oeuvre du cinéma expressionniste. Il forme une pierre angulaire du film d'épouvante aux côtés de Nosferatu (1922). Un classique.
Yannickcinéphile

Suivre son activité 189 abonnés Lire ses 4 005 critiques

2,5
Publiée le 05/02/2017
Je ne peux que rejoindre les avis mitigés sur cette adaptation de Dr. Jekyll et Mr. Hyde. Le métrage n’est pas franchement passionnant. A mon sens ce mythe n’est clairement pas le plus simple à transcrire en muet. Par exemple Hyde est franchement moche ici, il ressemble presque à un loup-garou, mais il est pourtant séducteur. On peut éventuellement dans un parlant jouer sur le côté hypnotisant de la voix pour justifier qu’une femme tombe amoureuse du type le plus laid du coin ! Et puis Hyde n’est pas le méchant qui se prête le plus à des effets visuels. Il y en a bien quelques-uns ici, mais on sent que le film est plutôt anti-spectaculaire, et du coup en dehors de quelques rares transformations, on a l’impression d’assister surtout à un film bavard avec peu d’action. Le métrage est en effet longuet, ou du moins le parait, car il repose principalement sur des échanges, des dialogues, et j’ai eu le sentiment que le film insistait beaucoup plus sur le rapport du héros aux femmes que sur la double personnalité du héros. Pas forcément très clair sur les motivations premières de Jekyll, et peinant un peu à montrer sa déchéance, le film parvient tout de même à offrir une fin bien faite. Malgré des longueurs, tout n’est pas à jeter non plus. Il y a quelques moments forts (notamment une transformation dans la dernière partie), et on a tout de même un peu de l’efficacité du roman. Visuellement quelques séquences gothiques en extérieur (rues brumeuses et nocturnes) et des effets visuels pas mauvais (mais pas les meilleurs non plus) parviennent à peu près à garantir au film une ambiance appréciable. Malheureusement on a beaucoup plus d’intérieurs, et la mise en scène est assez plate. Problème récurrent du muet, le réalisateur pose sa caméra et est quasiment toujours à égale distance de ses acteurs ou alors il fait des gros plans sur les visages. Il y a un certain problème de perspective, de profondeur (hormis pour quelques extérieurs), et du coup le sentiment d’être devant une pièce de théâtre saisit rapidement. Il y a un côté statique, et cela malgré quelques bonnes idées. Je ne doute pas que cela joue dans le sentiment parfois pesant du film, qui parait paresseux alors qu’avec une mise en scène plus dynamique, l’impression aurait sûrement pu évoluer positivement. Le casting est correct. John Barrymore ne m’a pas séduit outre mesure, mais il a un certain charisme, et si sa prestation en Hyde est décevante, en Jekyll il n'est pas mauvais, Brandon Hurst reste la bonne surprise des seconds rôles, et dans quelques scènes il impose un physique marquant et un jeu aigre très appréciable. Martha Mansfield, jeune actrice promise à un brillant avenir, tronqué malheureusement, assure avec Nita Naldi la présence féminine du film. Même si j’ai apprécié les efforts de chacune, force est de constater que leurs personnages restent trop limités pour vraiment convaincre. Ce sont un peu des poupées vides, objets de l’amour de Jekyll et d’Hyde, mais c’est tout. Cette version ne m’a donc pas vraiment marqué. Si l’ambiance est correcte, si quelques acteurs s’en sortent bien et s’il y a des séquences réussies, notamment le final, dans l’ensemble c’est tout de même tiédasse, handicapé par une mise en scène terne et des personnages peu écrits ou pas assez bien campés. 2.5, mais ça frôle le 2.
AMCHI

Suivre son activité 188 abonnés Lire ses 5 571 critiques

2,0
Publiée le 17/07/2012
Ma lecture du roman de Stevenson remonte à trop longtemps pour savoir si l'on est en présence d'un film fidèle à l'un des plus célèbres romans fantastiques mais par contre je peux dire que cette version muette de Dr. Jekyll et Mr. Hyde ne m'a pas tout passionné. Ca débute assez bien mais à partir de la scène de la transformation (un peu ridicule de nos jours) j'ai décroché, le gros reproche du film de Robertson c'est l'absence de mystère et cela nuit fortement à ce type d'histoire. A la même époque le cinéma allemand produisait des films du même genre autrement plus réussis. Petite déception pour ma part.
tomPSGcinema

Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 2 984 critiques

3,5
Publiée le 17/03/2012
Bien qu'inférieur aux futures versions concoctés par Rouben Mamoulian et Victor Fleming, cette adaptation muette ne se doit pas d'être négliger. Car l'histoire est assez fidèle par rapport à l'oeuvre de Robert Louis Stevenson, John Barrymore est franchement convaincant dans le double rôle et la réalisation de John S. Robertson possède une certaine élégance. Mais évidemment, ce que l'on retiendras le plus sont les séquences de tranformation de John Barrymore ainsi que les maquillages brillament conçus et qui ont du donner quelques sueurs froides aux spectateurs de l'époque. A découvrir donc pour les fans du genre.
Attigus R. Rosh

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 1 562 critiques

3,0
Publiée le 28/04/2018
Film classique sympatoche à mater. Ce n'est pas le film d'horreur le plus marquant, ni le plus terrifiant (les touts premiers films d'horreur ont très mal vieilli) mais ça s'apprécie. C'est une adaptation tout à fait valable du chef-d’œuvre de Stevenson, mais si on lui reprocher de limiter la monstruosité morale du personnage de Mister Hyde (on aurait pu imaginer de bien pire atrocités commises par celui-ci). Le caractère muet est tout de même assez handicapant (toute l'intrigue m'a semblé pas complètement bien abordée par les très rares lignes de dialogues apparaissant à l'écran). Le film prend un peu de temps (ce qui est surprenant vu qu'il ne dure que 80 minutes). Le maquillage est à la fois simple et ultra-efficace du personnage de Mister Hyde et s'il ne fait pas véritablement peur, le Docteur Jekyll devient méconnaissable. John Barrymore est excellent dans le double-rôle-titre. Ça s'apprécie bien.
konika0

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 381 critiques

3,0
Publiée le 05/03/2018
Un autre adaptation. Une de plus. Ce film américain de la grande époque du muet a pour lui quelques arguments mais il peine à s’imposer, le temps passant. L’histoire est connue de tous et c’est plutôt heureux car le récit elliptique n’aidera pas le novice à comprendre tous les enjeux du combat intérieur de Jekyll. Toutefois, on appréciera les choix faits et notamment le fait que l’histoire narrée ici soit assez fidèle au roman. L’intrigue vogue sa barque tranquillement, confortablement mais aussi sans grande surprise. Les effets spéciaux sont très réussis et le personnage est tout à fait convaincant sous les traits de John Barrymore. On préférera la bonne version de 1941 malgré ses maladresses et surtout, on se dira que qu’il manque à ce film l’ambiance onirique et inquiétante que savait créer le cinéma allemand de l’époque. Et comme toujours pour le cinéma muet, le choix de la partition d’accompagnement est primordial.
Ma Livriotheque

Suivre son activité Lire ses 68 critiques

2,0
Publiée le 11/06/2016
J'aurais pu sélectionner une autre version plus récente, vu la pléthore d'adaptations sur ce classique de la littérature britannique. Mais c'est sur celui-là que je suis tombée, et disons qu'on peut difficilement faire mieux en matière d'origines du cinéma. C'est mon premier film muet, et c'est fascinant combien on savait faire passer de choses à l'époque sur un simple fond de musique classique, sans dialogue ! Ce film est assez fidèle au livre, bien qu'ici Jekyll ne soit motivé à changer que parce qu'on lui a dit qu'il passait à côté de sa vie. Il me semble également que le personnage de la fille Carew est inventé, mais que seraient les débuts d'Hollywood sans une belle jeune fille et une histoire d'amour pour contenter tout le monde ? John Barrymore est effrayant, et joue la transformation aussi mal que la pire scène de théâtre parodiée ! Mais il remplit son rôle assez bien tout de même (globalement tous les acteurs surjouent, sans doute à cause du son inexistant, mais cela reste assez ridicule). Ils nous ont fait un Hyde vraiment répugnant qui arrive pourtant à séduire les femmes (mystère...) ! Des changements, certes, mais on reste proche du récit originel. A voir ? Ne vous forcez pas quand même ! livriotheque.free.fr
Estonius

Suivre son activité 190 abonnés Lire ses 3 013 critiques

2,5
Publiée le 28/11/2015
Certains films muets sont devenus des classiques de leur thème dans le domaine du fantastique (Nosfératu, le fantôme de l'Opéra), ce n'est pas le cas du film de Robertson qui sera complètement surclassé par l'éblouissante version parlante de Mamoulian en 1931. Cela dit le film reste estimable et John Barymore incarne un Mister Hyde supérieur par exemple à Spencer Tracy (dans la version de Flemming). Mais le film est trop illustratif, se prive de l'érotisme qui sous-tend le thème, va trop vite et paraît bien bavard (ce qui est quand même paradoxal pour un film muet) et surtout manque cruellement de punch.
Shinji99

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 691 critiques

3,5
Publiée le 29/06/2015
Difficile de juger un tel film, presque centenaire, mais j'imagine que pour l'époque, ça devait être assez impressionnant ! En tout cas, l'histoire est audacieuse, et on peux remercier les producteurs d'avoir voulu adapter une telle oeuvre à cette époque. John Barrymore est super dans le rôle, peut-être un peu moins convaincant du côté de Mr Hyde, qui certes, ne fait pas vraiment peur, mais angoisse quand même.
Ywan C

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 170 critiques

3,5
Publiée le 10/03/2015
Ce film a de quoi être culte, car il prend en compte la science à un niveau insoupçonné pour l'époque ("vous jouez avec le surnaturel, docteur !"). C'est un film d'horreur, donc un des premiers, et il met bien en scène son aspect noir, avec des effets visuels étonnants où la coupure est à peine visible. L'image est d'une stabilité déconcertante pour les caméras de l'époque, et l'adaptation du roman n'est pas naïve : le réalisateur considérait visiblement déjà le cinéma comme un art à part entière.
real-disciple

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 1 022 critiques

3,0
Publiée le 10/11/2012
La seule version muette conservée de l'adaptation du classique Dr Jekyll et Mt Hyde qui est mon histoire préférée dans l'histoire du fantastique. La mise en scène reste tout de même sage, bien que les images de transformation ont du etre impressionnantes pour l'époque. Honnetement cela aurait pu etre un chef d'oeuvre dans les mains d'un plus grand réalisateur mais ça reste un bon film muet (la scène de l'araignée est géniale).
benoitparis

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 274 critiques

5,0
Publiée le 11/04/2010
Le cinéma américain a d’emblé mis le personnage dans son environnement londonien et victorien, en l‘analysant. Le dédoublement Jekill/Hyde représente le puritanisme, la stratification sociale en parallèle avec le refoulement et le clivage sexuels. La version de Robertson est un très bon film muet, visuellement superbe, bien construit et servi par la beauté et le talent de J. Barrymore.
Caine78

Suivre son activité 698 abonnés Lire ses 7 180 critiques

4,0
Publiée le 06/06/2007
Une belle version muette, arrivant à rendre de belle manière une atmosphère victorienne, mais aussi fantastique, grace à un certai ntravail sur la lumière, mais aussi John Barrymore, qui campe un Dr Jekyll plus que crédible. Sans atteindre forcément le niveau des oeuvres de Mamoulian ou Fleming, ce film de Robertson n'en reste pas moins une assez belle surprise.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top