Mon AlloCiné
Le Prix de la loyauté
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Prix de la loyauté" et de son tournage !

L'influence d'un père

En tant que fils de policier new-yorkais, le réalisateur et coscénariste du Prix de la loyauté Gavin O'Connor et son frère jumeau, le producteur Greg O'Connor, avaient une approche très concrète de ce que peut signifier l'implication familiale dans une carrière. Ils ont vécu de l'intérieur ce que beaucoup des personnages affrontent dans le film. Gavin O'Connor explique : "Je souhaitais raconter une histoire qui ait pour cadre la police de New York mais qui n'ait pas du tout la même approche que ce qui se fait d'habitude. Je désirais aussi parler de ce qu'est une famille. Mon propre père avait un sens de la loyauté aigu envers ses collègues et sa mission, et j'ai souvent vu devant quels dilemmes cela le plaçait. Plus j'ai grandi, plus j'ai pris la mesure de la difficulté des cas de conscience qu'il a pu rencontrer. A chaque fois, il s'agissait de faire des choix, et il n'y avait pas de demi-mesure possible."

Farrell franchit la frontière

Colin Farrell joue dans Le Prix de la loyauté le beau-frère de Ray, Jimmy Egan, l'homme qui a franchi la mince frontière entre ceux qui combattent le crime et ceux qui le pratiquent. Le comédien commente : "Je n'excuse pas le comportement de mon personnage, mais je peux le comprendre. Il n'est pas surprenant que les policiers finissent par se sentir frustrés par la guerre qu'ils mènent. Ils sont les remparts de la civilisation face à un flot qui ne se tarira jamais. Il y aura toujours des crimes, il y aura toujours de la violence. Et face à cela, il y aura toujours des gens honnêtes beaucoup moins bien payés que ceux qui trafiquent. Les flics risquent leur vie tous les jours et ils ne sont pas souvent récompensés à la mesure de leur mission. Si j'en étais un, je serais probablement énervé de voir quelqu'un que j'ai arrêté la semaine précédente être remis en liberté pour recommencer à faire exactement la même chose. Je crois que c'est ce genre de constatation qui a pu pousser Jimmy à franchir la ligne."

Un conte moral

Pour Edward Norton, qui incarne Ray Tierney, un enquêteur du NYPD qui découvre que sa famille est sans doute impliquée dans une affaire de meurtre, Le Prix de la loyauté est un conte moral. "Tout le film parle de gens confrontés à la nécessité de dire la vérité et à ce que cela coûte", explique-t-il. "Ray doit choisir entre sa loyauté à sa mission et celle à sa famille. Il est écartelé entre son devoir de policier et son devoir envers son clan. Au-delà de tout jugement, c'est une situation fascinante et passionnante à explorer. Où se situe la limite du choix ? A partir de quel moment l'une des loyautés s'efface-t-elle au profit de l'autre ? Quelle douleur est-on prêt à infliger aux siens pour que la vérité triomphe ?"

Une immersion dans le milieu policier

Gavin O'Connor, le réalisateur du Prix de la loyauté, explique avoir "souhaité que chacun des comédiens passe le plus de temps possible avec des policiers proches de leur rôle dans le film. Edward Norton a fréquenté des enquêteurs criminels, Colin Farrell est parti en mission avec les hommes de la brigade de répression du trafic de stupéfiants, et Noah Emmerich était avec des inspecteurs. Notre conseiller technique, Rick Tirelli, mais aussi Tom Pilkington et bien sûr Robert Hopes, nous ont également beaucoup aidés. Ils ont aussi réussi à engager d'anciens policiers pour jouer dans le film." A noter que la plus grande partie des comédiens a ensuite eu accès au centre d'entraînement du NYPD situé dans le Bronx.

Les conseils d'un ancien inspecteur

Afin d'apporter le plus d'authenticité possible au Prix de la loyauté, les frères O'Connor se sont adjoint les services d'un ancien inspecteur, Robert Hopes, qui est ainsi devenu consultant et producteur associé sur le long-métrage.

Un scénariste à part

Joe Carnahan, l'un des scénaristes du Prix de la loyauté, est connu pour avoir réalisé les longs métrages Narc (2003) et Mi$e à prix (2007). Il était par ailleurs engagé pour mettre en scène Mission: Imposible III avant que des différends artistiques avec Tom Cruise ne lui firent abandonner le projet.

Un moment inapproprié

Le tournage du Prix de la loyauté devait à l'origine débuter au mois de février 2002. Mais les attaques terroristes du 11 septembre 2001 retardèrent la mise en chantier du projet. Il ne semblait en effet pas approprié de réaliser un film sur des officiers de police corrompus si près de la tragédie, durant laquelle la police de New York fut saluée pour son courage.

Changements de casting

En 2001, Mark Wahlberg et Hugh Jackman étaient en discussions pour tenir les rôles principaux du Prix de la loyauté. L'acteur Nick Nolte fut de son côté pleinement engagé pour incarner le personnage de Francis Tierney, Sr., mais une blessure au genou l'empêcha d'honorer son contrat.

Une équipe familiale

Le réalisateur Gavin O'Connor et le producteur Greg O'Connor, qui collaborent sur Le Prix de la loyauté, sont frères jumeaux. Greg a aussi produit le premier film de Gavin, Libres comme le vent (2000). Ils ont par ailleurs produit ensemble le film The Slaughter Rule d'Andrew Smith.

Colin Farrell joue les flics

Avec Le Prix de la loyauté, ce n'est pas la première fois que l'acteur irlandais Colin Farrell interprète un rôle de policier. On a en effet pu le voir jouer ce type de rôle dans S.W.A.T., La Recrue ou encore Miami vice.

Gavin O'Connor multi-fonctions

Gavin O'Connor, le réalisateur du Prix de la loyauté, est aussi acteur, comme en témoignent ses rôles dans Mad about Mambo, dans son propre film Libres comme le vent, ou encore dans Dorothy. Il est aussi scénariste de deux de ses films, Libres comme le vent et Le Prix de la loyauté. Enfin, O'Connor fut également producteur sur le long-métrage The Slaughter Rule d'Andrew Smith.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • En liberté ! (2017)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Au Poste! (2018)
  • Frères de sang (2018)
  • Kursk (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Capharnaüm (2018)
Back to Top