Mon AlloCiné
Le Prestige
note moyenne
4,2
27573 notes dont 1765 critiques
41% (718 critiques)
40% (698 critiques)
8% (146 critiques)
9% (151 critiques)
2% (39 critiques)
1% (13 critiques)
Votre avis sur Le Prestige ?

1765 critiques spectateurs

Downtower

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 24 critiques

4,5Excellent
Publiée le 28/07/2012

Christopher Nolan réussi à faire de ce film, un magnifique tour de magie qui se déroule en 3 actes et qui se termine par le fameux prestige ! Le film creuse la psychologie des deux personnages principaux interprété par le toujours excellent Christian Bale et Hugh jackman qui m'a agréablement surpris dans ce film. Deux personnages qui étaient amis avant de devenir rivaux et d'aller toujours plus loin pour surpasser l'autre jusqu'à l'ultime sacrifice ! A voir deux fois minimum.

SVF

Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 58 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 07/03/2014

Nolan, terrible génie cinématographe, a une fois de plus révélé son talent. Après Memento, Insomnia ou encore le premier volet de la trilogie Batman, à savoir Batman Begins, Nolan se consacre ici à un film d'auteur. En effet, le Prestige est un roman de Christopher Priest, datant de 1995. Qui de mieux que son homonyme pour adapter ce livre en film ? Et on reconnait encore le génie de Nolan. Tout d'abord par le casting, un duo Marvel/DC (Hugh Jackman et Christian Bale) mais aussi un Michael Caine épatant, Scarlett Johansson et un époustouflant David Bowie. Ce casting riche ne pouvait qu'attirer notre attention sur ce film. Peut-être lent, ce film regorge tout de même de nombreux rebondissements. Si bien ficelé que le spectateur se prend au jeu, et cherche à connaître la réalité. Réalité ? Ou illusion ? Car ce film nous berce dans cette frontière si fine qu'on cherche à savoir si tout n'est pas fiction. Mais ce n'est pas là le seul thème abordé : il y a la recherche de nouveauté, toujours allé plus loin au niveau technologique (ce qui, malheureusement, est le cas de notre société). Ici, Nolan le transpose dans le contexte historique : à l'aube d'une nouvelle ère ou la découverte de l'électricité et du cinéma peut changer la donne. Au niveau psychologique, c'est la quête identitaire qui prime. Entre les rivaux Alfred Borden (Bale) et Robert Angier (Jackman), on se cherche, on se découvre et on se perd. Devenir un autre pour surpasser son ennemi, et la durée de ce film repose souvent sous cet aspect d'identité. Complémentarité ou totalement opposés, nos protagonistes ne jouent des tours qu'à eux-mêmes. Pur chef d'oeuvre rassemblant tous les éléments du puzzle, ce film est sans doute le Prestige de Nolan, le plus grand magicien de ce XXIe siècle.

MaCultureGeek

Suivre son activité 724 abonnés Lire ses 1 021 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 19/08/2013

Chaque nouveau film de Christopher Nolan est un véritable événement et nous surprend encore plus que le précédent. Et c'est le cas de cette oeuvre, Le Prestige, dont la narration est proche de la perfection et dont le jeu d'acteur est irréprochable. La mise en scène côtoie celle des plus grands et l'originalité du scénario nous surprend de plus en plus à mesure que l'on approche de la fin. Parlons en de la fin, tiens! Quelle force, quel drame, quelle puissance dans le dénouement de l'intrigue! On en reste assis sur le canapé, sans savoir réellement si l'on doit bouger. La rivalité entre les deux personnages principaux est déchirante en plus d'être réaliste et crédible. Christian Bale et Hugh Jackman interprètent tellement bien leur rôle et sont tellement attachants que l'on peine à savoir qui suivre réellement jusqu'à la toute fin, où le doute ne se fera plus. Je ne peux pas utiliser d'autres mots pour qualifier ce long-métrage: un véritable et authentique chef-d'oeuvre.

Louis DCiné

Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 712 critiques

4,0Très bien
Publiée le 02/06/2013

Encore un incroyable film porté par le grand Christopher Nolan. Je les d'ailleurs préfèré à Inception, mais pas aux The Dark Knight. Le Prestige est une super histoire originale et accrocheuse, sur la concurrence entre 2 grands magiciens, au début du siècle dernier. On se plonge dans ce monde de magie. On retrouve une légère complexité, comme tous les Nolan. Les costumes et décors sont supers. Les dialogues sont travaillés. Donc, il y a une bonne représentation de l'époque mentionnée. Le scénario est toujours originale. On est vraiment très accroché jusqu'à la fin, aucun ennuie. Il y a aussi pas mal de suspens ou de tension grâce aux tours qui sont d'ailleurs bluffants. Le casting déchire. Avec Hugh Jackman (Wolverine), Christian Bale (The Dark Knight) qui sont les 2 magiciens voulant chacun faire échouer les tours de magie de l'autre pour être le meilleur, ou en réalisant des tours les plus impressionnants qui soit grâce à leur grande ingeniosité. Ce sont de très bons acteurs, et on s'attache aux deux pareil. On retrouve également Michael Caine ou encore la belle Scarlett Johansson. La fin est géniale avec une chute. Un très bon divertissement, fantastique et thriller. A voir.

sparowtony

Suivre son activité 174 abonnés Lire ses 148 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 31/07/2014

Christopher Nolan est décidément un cinéaste hors-norme qui a toute mon admiration. Sa trilogie sur Batman m'ayant époustouflé (selon moi la meilleur trilogie super-héroique de tous les temps), et son film Inception m'ayant...achevé, c'est dire les attentes que j'avais envers ce film si populaire de sa filmographie ! Et je le dis de suite: je n'ai pas du tout été déçu. Encore une fois, Nolan m'a scotché du début à la fin. L'histoire est déjà très intéressante: l'affrontement et la rivalité sans limite entre deux magiciens. Une histoire qui promet d'être forte, et servi en plus de ça par un casting 5 étoiles (ou Batman qui affronte Wolverine avec l'aide de la Veuve Noire et le majordome Alfred). Cet référence subtile et sans intérêt passée, autant dire que tout le casting est absolument impeccable. Même les acteurs secondaires, tels que Rebecca Hall (qui interprète la femme d'Alfred Borden), alors pas très connue mais pourtant déjà d'une incroyable justesse (Spoiler: elle a un rôle dramatique dans le film) ou le génial Andy Serkis (un de ses rares rôle à visage découvert). Christian Bale (Borden) et Hugh Jackman (Angier) interprètent parfaitement leur personnage. Pour chacun, leur prestation est selon moi l'une de leur plus abouties ! Il faut dire que ce qui rend ce fameux duel haut en couleur, c'est le charisme qu'ont les deux protagonistes. Chacun est unique et peut se montrer attachant ou détestable. Ils ne sont ni tout blanc, ni tout noir: ils sont surtout humains (ou inhumains, selon le point de vue). Ce qui est génial, c'est que Nolan ne prend parti pour aucun des deux personnages. Ca peut être à chacun d'avoir sa préférence pour tel ou tel protagoniste. Personnellement, j'ai eu ma préférence pour le personnage de Spoiler: Robert Angier, à cause du traumatisme horrible qu'il a subi. Mais aussi parce que le personnage de Borden semble assez exécrable pendant une bonne partie du film. Mais cependant, Spoiler: Borden devient une victime vers la fin, ce que semblait être Angier au début. Ce qui prouve qu'il n'y a aucun parti pris dans cet histoire. Le duel va tellement loin que le film en est véritablement sombre, Spoiler: les deux personnages utilisent des méthodes d'une immense noirceur. Les autres acteur, comme Scarlett Johansson (sympathique, mais sans plus, la faute à un personnage à l'écriture assez moyenne) et Michael Caine s'en sortent assez bien. Caine, d'ailleurs, se montre même extrêmement charismatique, bien plus que dans les Batman. Son rôle de mentor est excellent ! J'ai aussi bien aimé le personnage de Tessla (très bien joué par David Bowie), qui pourrait représenter la morale du film, en avertissant Angier sur ce que pourrait lui apporter l'obsession: rien de bien. Nolan nous gratifie d'une bonne réalisation: il y a de très beaux plans, et la photographie de Wally Pfister est assez belle. Là ou c'est vraiment réussi, c'est le montage. Le film est conté dans le désordre, et un énorme travail a été fait dessus: ce sont les journaux d'Angier et Borden qui permettent cette narration si originale. La réalisation permet vraiment de rendre le film passionnant pendant 2h10. Certaines scènes sont très réussies: j'apprécie beaucoup celles ou les personnages préparent les "tours de magie". J'adore ce genre de scène, ou on découvre les trucages utilisés (Spoiler: comme la cage à oiseaux ou l'homme transporté façon Angier). D'autres, qui sont plus dramatiques, sont tout autant scotchantes: Spoiler: la scène de la noyade de la femme d'Angier en est l'exemple le plus évident. Elle est assez glaçante et démarre assez brutalement la "compétition" qui aura lieu ensuite. Un mot sur la musique: Zimmer n'était pas encore fidèle à Nolan lors de la sortie du film. C'est un compositeur inconnu qui s'en occupe: David Julyan (il n'a pas fait grand chose à part les premiers films de Nolan). Sans être marquante ou épique façon Zimmer, elle se montre extrêmement efficace. Elle rythme très bien certaines scènes et retranscrit de façon juste l'ambiance sombre qui règne dans le long-métrage. Un bon point de plus. A noter aussi une direction artistique assez sympa: les décors et les costumes, sans être magnifiques, sont bien faits. La reconstitution est réussie. L'un des coups de génie du film (très subtil, qui plus est) est sa structure. Pour faire simple, le film est organisé comme ça: la promesse, le tour, et le fameux prestige. Soit les trois étapes d'un tour de magie énumérées par Cutter dès la toute première scène (c'est bien pour ça que je le dis, ce n'est pas vraiment un spoiler). Le Prestige étant Spoiler: les révélations finales. Et justement, ce fameux twist (le premier n'en est pas vraiment un pour moi: Spoiler: je parles de la fausse mort d'Angier) est un peu prévisible sur certains points (mais pas totalement non plus). Spoiler: Le fait que Borden utilise son frère jumeau pour son tour de l'homme transporté, j'avais fini par le deviner vers la moitié du film. C'était évident, de plus, si on regarde de façon suffisamment attentive, on peut reconnaitre Christian Bale dans le rôle de Fallon. Il y a avait à mon goût trop d'indices. Là ou c'est un peu plus ingénieux, c'est qu'on découvre que Borden continuait sa tactique en dehors du spectacle. Ce qui explique certains détails étranges comme la main de Borden qui ne guérissait pas, son comportement étrange avec sa femme, ou alors le plus important: le fait qu'il ne sache pas dire quel noeud il a fait pour la femme d'Angier. Alors, évidemment, c'est à chacun de trouver ça prévisible ou pas. Pour certains, c'est raté, pour d'autres, ils auront été totalement surpris. Personnellement, je suis entre les deux. Cependant, le film réserve de belles surprises, dont une dans le tout dernier plan. En effet, Nolan, en génie qu'il est, nous gratifie d'un Spoiler: tout dernier twist dans la dernière scène ! Je parles du clone d'Angier, qui laisse échapper une bulle dans l'eau. Le doute est là, mais il semble clair qu'Angier est donc encore vivant, et que Borden n'a pas gagné cette guerre comme on pourrait le croire ! Comme pour Inception, c'est au spectateur de se faire sa propre interprétation sur le final, intriguant. Les dernières paroles du film le montrent très bien: "Vous n'avez pas vraiment envie de savoir… Vous avez envie d'être dupé". C'est génial. Pour moi, l'intérêt du film ne réside pas forcément dans Spoiler: ses twists dont certains sont plus ou moins prévisibles mais plus dans la psychologie des personnages, l'incroyable suspense (impossible de ne pas décrocher, on veut savoir qui sortira gagnant de cette "guerre'), et d'autres éléments cinématographiques très réussis. Sans compter un génial et important message sur l'obsession et le "dévouement total à son art", comme le dit si bien Alfred Borden. Ni plus ni moins qu'une très grand réussite (une de plus chez Nolan, enfin pour moi qui voit ses films dans le désordre). Vous adhérerez ou non. Mais une chose est sure. Si vous n'avez pas tout compris à cet indéniable tour de magie cinématographique..."Regardez de plus près".

JokerDreizen

Suivre son activité 230 abonnés Lire ses 309 critiques

4,0Très bien
Publiée le 11/07/2012

Encore une preuve que les frères Nolan savent imbriquer les récits au profit d'un scénario qui ne lasse rarement. On y est et on y croit ; si on peut hausser le sourcil quand on voit un pur élément de fiction atterrir dans un scénario à la base réaliste, pour le reste c'est dur de pas être fasciné par ce duel d'énigmes et de rebondissements. Mention spéciale au prestige final, un twist ending efficace et une fin où l'émotion se pointe avec abondance. Certes, on sent pas trop l'ébouriffage de plumes chez Nolan qui aurait pu projeter le film beaucoup plus haut, mais le résultat est une réussite incontestable.

Virginie N

Suivre son activité 375 abonnés Lire ses 1 074 critiques

4,0Très bien
Publiée le 11/08/2010

Un thriller dans lequel Christopher Nolan prend encore une fois un malin plaisir à nous manipuler. "La première étape d'un tour de magie se nomme la «promesse», où le magicien montre au public quelque chose qui semble ordinaire, mais qui ne l'est pas. La seconde étape consiste en l'exécution, le «tour», ou le magicien rend l'acte ordinaire extraordinaire. Le «prestige», étape finale de l'illusion, est la partie du tour de magie où l'imprévu se produit." Nolan nous le démontre à la perfection et nous offre un bien joli tour de magie. Un film intelligemment construit, avec une très bonne mise en scène.

Pale_

Suivre son activité 160 abonnés Lire ses 29 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 18/04/2007

Le Prestige de Christopher Nolan est comme son titre l'indique, prestigieux ! Un de mes coups de coeur de l'année 2006, on regarde le film comme on assiste à un bon tour de magie et c'est complètement bluffé que l'on ressort de la salle (ça été mon cas). L'histoire qui est assez exceptionnelle (il ne faut surtout pas être inattentif plus d'une seconde) et tortueuse nous emmène dans un autre monde de faux-semblants où les apparences peuvent se revéler trompeuses. L'ambiance du film est comme je les aime, très sombre et les acteurs convaincants dont un Christian Bale qui ne cesse de grimper dans mon estime. Bref Nolan a frappé très fort avec ce petit chef d'oeuvre qu'il me tarde de redécouvrir en dvd !

Loskof

Suivre son activité 232 abonnés Lire ses 688 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 17/05/2010

Fantastique film réalisé par le maître Nolan qui décidément ne réalise que des grandes œuvres! S'il ne faut retenir qu'un seul élément du Prestige c'est celui-là: Le film est un tour de magie. Nolan réalise ici une mise en abîme prodigieuse au travers du sujet principal. Après nous avoir montrés le duel des magiciens durant l'ensemble de sa partition, Nolan nous assène un véritable coup de grâce avec un twist final révélant tout simplement que l'ensemble du film n'était qu'un tour. La profondeur scénaristique en est ainsi décuplée, ouvrant une nouvelle perspective sur ce film et dévoilant une richesse que l'on ne faisait que soupçonner avant ce twist. Le suspens est omniprésent durant l'intégralité du film, jamais la tension ne baisse ni l'ennui ne s'installe. La réalisation est fabuleuse, les scènes de magie sont magistrales, et la narration faite de passages entre le présent et le passé est parfaitement maitrisée, comme toujours avec Nolan, et ne ait qu'accentuer le suspens ou le poids de certains rebondissements. Les acteurs sont parfaits, transpirant la classe à chacune de leur apparition. A ce titre le casting est fabuleux (Bale, Jackman, Johansson, Caine). Le Prestige est un chef d'œuvre, qui se déguste et se savoure de nombreuses fois!

Marceau G.

Suivre son activité 256 abonnés Lire ses 365 critiques

4,0Très bien
Publiée le 16/08/2014

Un script tortueux et virtuose qu'il ne m'a pourtant pas été difficile de comprendre et de décrypter vers le milieu du film. C'est sans doutes la première fois que Nolan me laisse sans voix, ses "Begins" et "The Dark Knight" étant bien trop foireux à mon goût (surtout "Begins") ! La technique de Nolan est au centre du film, accompagne les divers tours de magie, les rends incroyables, bizarres, ou encore choquants ; cela forme un tout indissociable. Et le scénario très complexe, au nombreux rebondissements, retournements de situation, rend le film on ne peut plus passionnant. Seul bémol, la scène du dénouement, filmé en champ-contrechamp (au moment où les deux magiciens s'expliquent) bien trop longue et poussive, avec en plus la musique qui accentue le truc... À part ça, quasiment rien à dire, un casting imparable (Jackman et Bale excellent dans cette rivalité obsédante, suivis d'un Caine magistral qui n'a rien à envier à sa période "jeune" (à part qu'à l'époque, il ne faisait pas des navets comme "Voyage au centre de la Terre" ni des coups ratés comme "Begins"...). Le reste de la distribution est acceptable, Scarlett est (très) jolie mais manque de contenance, de même pour Rebecca Hall à qui on peut juste enlever le (très)... Mais des seconds rôles délicieux comme David Bowie ou Andy Serkis font revenir le sourire ! Un film vraiment judicieux, très bien maîtrisé et intéressant du point de vue psychologique.

ConFucAmuS

Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 417 critiques

4,0Très bien
Publiée le 24/07/2012

Entre deux Batman, Christopher Nolan prend le temps de faire un film au budget moindre, et adapte l'oeuvre de Christopher Priest, sur le monde de la prestidigitation...et plus particulièrement la rivalité entre deux illusionnistes qui va virer à l'extrême. Force est de constater que Nolan sait emballer des intrigues avec brio quelque soit l'importance des moyens investis. Son style, mêlant différentes trajectoires temporelles, est juste parfait. Tout comme l'est son sens du rythme, qui distille indices et rebondissements pile au bon moment, empêchant l'ennui. Car ici, point de combat physique, mais psychologique entre deux hommes passionnés par la magie, mais dont les chemins pour la performer divergent. En parallèle à ce duel sans merci, Nolan offre une réflexion sur la césure illusion/réalité, autant qu'une réflexion sur la science. On peut même y voir une analogie avec le cinéma même, et sa manière d'émerveiller le spectateur (effets spéciaux contre effets "faits mains"). Ce film aura aussi marqué l'année 2006 pour le duel de très haute volée entre un Hugh Jackman intense comme jamais et un Christian Bale irréprochable comme toujours. Une œuvre passionnante, qui a tout à fait sa place dans la filmographie décidément impressionnante de son auteur.

cylon86

Suivre son activité 424 abonnés Lire ses 4 374 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 26/03/2008

Et voilà le grand tour de magie que nous livre Christopher Nolan qui en adaptant le livre de Christopher Priest surpasse le roman en se débarrassant du superflu et en gardant l'essentiel. Le scénario est un petit bijou d'écritures, imbriquant plusieurs temporalités et rempli de rebondissements jusqu'à la fin où comme le public d'un tour de magie, nous sommes dupés et ce pour notre plus grand plaisir. En rivaux, Hugh Jackman et Christian Bale sont parfaits, tour à tour sympathiques puis antipathiques face à un irrésistible Michael Caine, une superbe Scarlett Johansson et un charismatique David Bowie. Reste à la mise en scène superbement soignée de compléter la magie.

lhomme-grenouille

Suivre son activité 890 abonnés Lire ses 3 017 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 23/11/2006

Un chef d’œuvre grandiose d’une profondeur discursive qui ne rencontre que bien peu d’égaux. Que dire de plus sinon qu’une fois de plus, Christopher Nolan nous gratifie d’un film hors norme et inimitable. Du grand art.

Marc L

Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 432 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 27/11/2011

Christopher Nolan nous montre encore l'étendue de ces histoires originales avec ce film... Le monde de l'illusion, sujet peu commun au cinéma et avec ce film on est servit surtout pour le dénouement final du film qui est un vrai coup de théâtre !!! On en ressort ravie de voir ce film !!!

Le Loubar

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 147 critiques

4,5Excellent
Publiée le 23/08/2016

Un véritable tour de magie, qui rentre sans conteste dans mes films préférés. Le talentueux Christopher Nolan nous livre avec Le Prestige non seulement un thriller d'une rare efficacité mais également une véritable analyse des notions de sacrifice et de dévouement. Ce face-à-face entre deux magiciens autrefois amis amène à une confrontation de deux idéaux : l'un juge que le magicien doit se dévouer entièrement à son art, quitte à se salir les mains, alors que l'autre n'a pas saisi cet aspect. De plus, la haine que se portent les deux hommes l'un pour l'autre fait entrer le film dans un rythme absolument génial, alternant entre chacun des deux points de vue. Cette querelle infernale en quête de vengeance empêche le spectateur de prendre parti, et c'est là le véritable tour de force du Prestige. De plus, ce scénario des frères Nolan est aidé par le montage du film : comme pour Following et Memento, la narration est non linéaire. Nolan utilise la fameuse technique qui consiste à commencer le film par sa fin ; c'est certes classique, mais ici ça marche diablement bien, d'autant plus que durant tout le film on a des retours à cette timeline (avec les journaux des deux hommes) qui structurent le film et apportent une narration juste parfaite. Et comment parler du Prestige sans parler de sa fin : [spoiler]Nolan a eu le génie de découper son film en trois parties, tel un tour de magie - la Promesse (la situation de départ, banale, où les deux magiciens travaillent ensemble et amicalement), le Tour (l'élément perturbateur, lorsque la femme d'Angier se noie, précédant des aveux ambigus de Borden) et le Prestige (la révélation finale du film, c'est-à-dire l'existence d'un frère jumeau de Borden, présent sous notre nez depuis le début, remarquons d'ailleurs l'ingéniosité de Nolan qui a eu le génie de disséminer des indices sur ce coup de théâtre tout au long du film [par exemple la scène où le petit garçon demande où est passé le frère de l'oiseau..]).[/spoiler] Les décors et les costumes sont somptueux, la mise en scène de Nolan et la photographie sont juste parfaites, donnant au film une allure sombre et mystérieuse tout en lui apportant un brin d'immersion. La bande originale est géniale, offrant un thème beau et inquiétant. Le film est également porté par un casting absolument parfait, avec en tête Christian Bale (Alfred Borden) et Hugh Jackman (Robert Angier), absolument parfaits dans leurs rôles de magiciens complémentaires, mais aussi Scarlett Johansson, juste et envoûtante, l'élégant Michael Caine, le brillant David Bowie, le discret mais très bon Andy Serkis, et Rebecca Hall dans le rôle de la femme de Borden. Bref, Le Prestige est un face-à-face dantesque, un thriller maîtrisé à la perfection, un scénario et une intrigue génialissimes, une mise en scène brillante et un casting juste divin, à voir et à revoir.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top