Mon AlloCiné
Rocky Balboa
note moyenne
3,6
12821 notes dont 1404 critiques
44% (624 critiques)
27% (376 critiques)
6% (85 critiques)
12% (172 critiques)
6% (88 critiques)
4% (59 critiques)
Votre avis sur Rocky Balboa ?

1404 critiques spectateurs

chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1043 abonnés Lire ses 10 082 critiques

4,0
Publiée le 19/10/2007
Un grand Rocky et un retour gagnant pour ce lègendaire boxeur! Du jeune boxeur courant comme un forcenè dans les rues de Philadelphie après avoir ingurgitè une demi-douzaine d'oeufs crus, il ne devait rester qu'aujourd'hui qu'un vieillard arthritique perclus d'arthrose! Que nenni! Les lègendes ne meurent jamais, "Rocky Balboa" le prouve! Et avec panache! Ecrit, produit et rèalisè par un Sylvester Stallone conscient d'incarner l'une des figures les plus attachantes du cinèma amèricain moderne, le film joue la carte de la nostagie - l'ombre d'Adrian plane, Burt Young reste un indècrottable râleur - sans pour autant verser dans la mièvrerie! Longtemps repoussè, un temps redoutè, "Rocky Balboa" est le comeback que tous les vrais fans de Sly attendait et qui n'hèsite pas à infliger à son personnage un destin tragique par la perte de sa femme Adrian, de sa gloire passèe en devenant restaurateur, racontant ces combats d'antan et surtout sans tricher sur son âge lors du combat final! Une excellente B.O de Bill Conti (comme toujours) et des personnages secondaires que les fans seront ravis de retrouver! Une grande rèussite où à Philadelphie, l'èvènement a ètè saluè par le retour sur son socle de la statue à l'effigie du boxeur...
Chris46
Chris46

Suivre son activité 201 abonnés Lire ses 927 critiques

3,5
Publiée le 04/02/2013
" Rocky Balboa " sixième et dernier volet de la saga culte " Rocky " . Rocky Balboa ( Sylverster Stalonne ) a depuis longtemps raccrocher les gants et pris sa retraite sportif . Il vit seul aujourd'hui suite a la mort de sa femme et c'est reconvertit comme gérant de restaurant . Il se remémore souvent son passer glorieux . Il aimerait pouvoir revivre ses grands moments de gloire . Un jour des journalistes on l'idée grâce a un ordinateur d'organiser un combat virtuel entre l'actuel champion du monde de boxe Mason Dixon ( Antonio Tarver ) et Rocky . Le manager de Mason Dixon a alors l'idée improbable de vouloir organiser un vrai combat d'exhibition entre mason et Rocky . Rocky qui voit la la chance de sa vie de remonter une dernière fois sur le ring accepte le combat pour pouvoir revivre une dernière fois l'émotion d'un dernier grand combat . Mais tout le monde ne voit plus qu' en Rocky qu'un vieillard fini et has been qui n'a aucune chance de l'emporter . Rocky va alors s'acharner comme un fou pour prouver qu'il peut encore combattre et qu'il n'est pas fini ... " Rocky Balboa " est un dernier volet de " Rocky " très interressant et assez émouvant . Ce 6e et dernier volet de la saga raconte la fin de la carrière sportif de Rocky . Il montre que la retraite dans la vie d'un sportif peut être très dur comme le fait de ne plus pouvoir combattre , de ne plus être aduler , ne plus entendre scander son nom et d'être considérer comme un être du passer , quelqu'un de fini . Rocky veut pouvoir revivre au moins une dernière fois ses moment de gloire et prouver au monde entier qu'il en a encore sous le coude et qu'il n'est pas fini . Sylvester Stalonne est toujour au top dans le rôle de Rocky . Il est même très touchant et émouvant dans un rôle de Rocky viellit qui se sent seul suite à la mort de sa femme , abandonner par son fils et moquer par ceux qui ne croient plus en lui et qui ne voie plus en lui qu'un gars fini et has been . Burt Young est également super dans le rôle de Paulie . Il est également très touchant nottament quand il parle du passer et qu'il a des regret sur sa vie en disant qu'il a sûrement rater sa vie. Le reste du casting est très bon avec notamment Antonio Tarver qui joue Mason Dixon , Géraldine Hugues qui joue Marie et Milo Ventimiglia dans le rôle du fils de Rocky . On est vraiment tenu en haleine devant cette acharnement de Rocky à vouloir prouver à tous qu'il peut encore combattre une dernière fois . Un film remplit de nostalgie . Le film n'a certe pas le punch , la niac , l'humour et le côté spectaculaire des premiers films mais il est passionnant à suivre et assez émouvant . Il rappelle le premier film avec un Rocky que tout le monde donne perdant et qui va s'acharner a prouver le contraire . Un film remplit de scènes mémorable a la fois nostalgique ( Rocky qui se remémore le passé ) émouvante ( Rocky qui parle de sa femme ) prenante ( l'entraînement de Rocky ) et spectaculaire ( le combat final ) . Un film qui conclu la saga " Rocky " en beauté avec un dernier combat de Rocky . Même si ce film met un terme définitif à la carrière sportif de Rocky Balboa sur un ring qu'on aura adorer suivre pendant 6 épisodes on retrouvera malgré tout le personnage de Rocky dans le spin off ( film dérivé ) de la saga nommer " Creed " centrer cette fois ci sur un nouveau personnage à savoir le fils d'Apollo Creed qui veut devenir boxeur comme son père et qui va demander a Rocky de devenir son entraîneur .
Hollywood-Biographer
Hollywood-Biographer

Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 227 critiques

5,0
Publiée le 13/08/2009
Désormais la boucle est bouclée. Sly nous offre un dernier moment de bonheur avec le personnage qui a fait de lui une vedette du cinéma dans le monde. Pour avoir créé un personnage de cette importance, Sly mérite tous les honneurs. Son génie est une nouvelle fois mis en évidence dans le dernier tournant de la vie du célèbre boxer, Rocky BALBOA. Ce qui fait le succès de Rocky à travers chaque nouveau épisode, c'est que Sly parvient efficacement à faire en sorte que son personnage se situe au plus près du spectateur. Qui ne s'est jamais identifié à Rocky pour trouver les ressources nécessaires afin de percer pour réussir dans un domaine quel qui soit ? Rocky a su offrir à travers ces 5 premiers films, une leçon de courage pour chacun d'entre-nous. Pour moi, réussir quelque chose comme sa, c'est tout simplement du génie, et Sly est un génie, capable de bouleverser quiconque avec son fabuleux personnage de Rocky. Il n'est même pas utile d'aimer la boxe pour cela, et c'est justement sa le plus fantastique. Si vous êtes conquis par la magie des 5 premiers opus de la saga, alors ce "Rocky BALBOA" portera le coup de grâce. Le scénario est simple et se présente sous la forme d'un film sommaire comme dans tous les "Rocky". Mais la nostalgie qui règne est envoûtante au point d'avoir le même sentiment que Rocky tout au long du film, c'est à dire celui d'avoir également vieilli et ce peu importe notre âge. Dans ce dernier tournant de la vie du boxer, il ne reste que des souvenirs et quelques personnes fidèles ayant survécues au point des années. Les acteurs jouent tous très bien. L'enchaînement des scènes est parfait. La décision de combattre une dernière fois est bien menée. Mais le plus époustouflant reste la scène d'entraînement de Rocky avec la bonne vieille musique remastérisée. Le combat final porte le coup de grâce de par son réalisme, son aboutissement et les flash-back qui rythme cette scène tant attendue. Saluons aussi le côté moralisateur du film. Bravo Sly.
Wolverine1992
Wolverine1992

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 405 critiques

4,0
Publiée le 19/01/2016
Un sixième épisode digne de cette très belle saga. On y retrouve un Sylvester dans une forme étincelante, qui en impressionnera plus d'un avec ses 60 ans. Film a voir pour les fans mais aussi pour ceux qui ne connaissent pas cette saga car c'est un un beau film.
Chocasse
Chocasse

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 165 critiques

4,0
Publiée le 27/06/2012
Come-back rêver des fans depuis longtemps, il se trouve que le film est très réussie. Émouvant sur de nombreux points, notamment la nostalgie, Rocky à perdue sa femme, son meilleurs amie est à la rue, il ne souhaite qu'une chose, retourner sur le rigne mais Rocky se fait vieux ... Très belle conclusion de la plus célèbre saga de boxe de tout les temps !
CeeSnipes
CeeSnipes

Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 1 699 critiques

5,0
Publiée le 23/02/2012
La saga Rocky ou l'histoire d'une vie. En effet, en voyant ce Rocky Balboa, on s'aperçoit où voulait arriver Stallone avec ce sixième opus. Rocky n'a plus de femme, il a vieilli, il s'ennuie dans sa vue de restaurateur où il offre des repas à ses amis. Son fils subit son image chaque jour. Tout ceci, Stallone nous le montre en quelques images. Et les larmes tombent. Car oui, ce film est de loin le plus émouvant de la saga. A chaque coup du sort, chaque rencontre, on sent un Rocky fatigué et un Stallone ultra-concerné. Le scénario est magnifique, permettant aux acteurs de jouer sur un bijou, Burt Young, James Francis Kelly III, Antonio Tarver, Geraldine Hughes et surtout l'excellentissime Milo Ventimiglia qui partage les meilleures scènes du film avec Stallone. Certaines punchlines du scénario sont lacrymales au possible dans le bon sens du terme et le dernier combat de Rocky est un modèle du genre. Chaque coup que Rocky prend est ressenti par le spectateur, pourtant incapable de détester Antonio Tarver, simple boxeur lui aussi. Les mots qu'échangent Stallone et Ventimiglia durant le combat final resteront dans les annales du drame sportif. Magnifique, juste magnifique. Chef d'œuvre.
Mad Gump 10
Mad Gump 10

Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 716 critiques

4,0
Publiée le 08/05/2016
La saga Rocky est une progressive décadence. Après un premier film fort et émouvant, le second était une redite assez sympathique au demeurant. Le troisième remplissait parfaitement son job de divertissement en étant au final basique. Puis à partir de là, c'était le drame. Le quatrième volet n'était que propagande pro-capitaliste et cinquième était extrêmement niais et souvent risible. Avec un tel contexte, j'ai longtemps évité le visionnage du dernier opus de la saga, craignant une énième trahison envers ce personnage que le premier opus m'avait rendu terriblement attachant. Au final, je pense qu'il s'agit du meilleur épisode de la saga derrière le premier. Stallone s'intéresse ici bien plus aux personnages que dans les précédents films, nous les rendant tous attachants, car tristes (Rocky est un pauvre type seul et nostalgique, Mason Dixon est un gars trop fier et dont l'orgueil est constamment blessé et Robert, le fils de Rocky, est totalement écrasé par la célébrité de son père). Le film est du coup très émouvant, également très nostalgique, et malgré un rythme lent, jamais vraiment ennuyeux. Alors si je devais mettre un bémol je pense que ce serait au niveau du montage du combat final (la mise en scène du reste du film est très classique), qui cut trop et alterne noir et blanc et couleur, ce qui le rend parfois désagréable. Ne boudons pas notre plaisir, il s'agit là d'un très bon épisode de la saga, totalement dans la lignée du premier.
Nicolas V
Nicolas V

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 255 critiques

4,0
Publiée le 11/04/2017
La saga du boxeur prend fin avec rocky balboa. Un film qui ne parle pas de boxe mais de la vie ( comme rocky 1 et 2 ). Apollo creed ( le film suivant ) n'est pas la fin de la saga Rocky mais un film tiroir caisse qui se sert du personnage pour en faire naître un nouveau sans charisme. Dans ce véritable final on retrouve les grands thèmes qui ont fait le succès du personnage : un contexte triste par le deuil, la vieillesse, le temps qui passe. Rocky possède bien un joyeux petit restaurant mais le film regarde tout de même vers le passé pour faire sourire les fans mais aussi pour donner une grande profondeur au personnage. Avec cinq films, la psychologie de Rocky n'a jamais été aussi développée. On comprends mieux ainsi ses peines et ses dernières envies. Vient ensuite la combativité : pas seulement par un entrainement et un combat de boxe mais par la démarche de passer à l'action, de réaliser ses rêves et de se relever. Pour cela: la relation avec son fils : la base stable de ce dernier combat qui donnera de la crédibilité à ce scénario ainsi que la scène dans l' abattoir avec Pauly. L'acteur a su surprendre par son jeu d'acteur afin de rendre crédible ce dernier challenge. Le film entier dépendait de cette scène. Puis vient la joie, l'extase, le temps des rêves qui se réalisent ou notre champion gagne face à la vie, face aux obstacles. Je ne spoile pas, mais le fait de remonter une dernière fois sur le ring prouve au personnage qu'il n'est pas fini et qu'il peut encore se battre . De la même manière Sylvester Stallone nous prouve en faisant consciencieusement ce film son amour pour ce personnage et nous offre une fin digne de ce nom. Un véritable respect envers un public aimant tout au long de cette saga malgré des films moins glorieux que d'autres. spoiler: Et à l'image de l'acteur et du personnage ( très proche selon moi ) le fait de perdre le match montre toute l'humilité de Stallone en ne faisant pas une succès story à cent pour cent comme dans le premier rocky. Le sportif perd, mais l'homme gagne en ayant prouvé qu'il sait se relever. C'est là toute la difficulté ( pour un film de studio de nos jours ) et la beauté de ce film : rendre un sportif gagnant d'un match qu'il vient de perdre. Stallone fait confiance à son public pour comprendre que gagner ce n'est pas la victoire, mais plutôt de se relever. La scène de fin et le regard de l'acteur témoigne d'ailleurs de cette émotion, de cette relation avec le public. On ne voit pas le salut d'un boxeur, mais celui d'un acteur disant "adieu". Une scène poignante de sincérité. Une fin tellement réussie qu'on espere qu'il n'y aura pas de suite ( paradoxale, je sais ). Rocky balboa termine cette grande aventure avec autant de sincérité qu'à ses débuts ; très rare de nos jours.
Anthony C.
Anthony C.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 64 critiques

4,0
Publiée le 24/12/2016
Bien qu' elle ne soit pas exempt de défauts , et que tous les volets ne sont pas à proprement parler de grands films , la saga Rocky à une place de choix dans mon cœur de cinéphile. Après le semi échec commercial de Rocky 5 en 1990 , Stallone fait le pari insensé de faire revenir après une absence de 16 ans un de ses personnages les plus marquant : Rocky Balboa. Pour ce sixième volet , Stallone revient à la réalisation et démontre encore une fois tout son talent de metteur en scène mais également d' acteur. On retrouve également le monsieur à l ' écriture et la encore on retrouve toute l 'admiration que Stallone porte à son personnage fétiche. C' est donc avec plaisir , mais aussi beaucoup d' émotions , que l ont retrouve l ' ex champion du monde des poids lourds aux lendemains de sa grande carrière , à la tempe grisonnante , mais toujours aussi attachant. C' est là la grande force de sixième volet , c ' est qu il joue sur la corde nostalgique du spectateur , et nous rappelant par le biais de flash-back utilisés avec parcimonie , les moments forts de sa vie passés. Le film est une réflexion touchante , mais jamais trop appuyée , des années qui passent , du temps qui a défilé, et qui a enlevé au champion les choses auquel il tenait ( son titre, mais également sa femme). Ici c ' est donc un regard mélancolique qu ' y est privilégié dans l ' écriture du scénario sur la vie de Rocky et qui nous permet de s' attacher au personnage. Loin de l 'esbroufe et du coté too much des 3 éme et 4 éme volet , ici on retrouve donc l ' émotion et la simplicité que l ' ont avait dans le premier Rocky. Bien aidé par des second rôles à la hauteur ( notamment Milo Ventimiglia peu présent mais étonnamment bon) , et quel plaisir de retrouver Burt Young dans le rôle de Paulie et avec un personnage un peu plus consistant qu 'a l' accoutumé. La trame scénaristique dans ce 6 éme volet est proche des autres films de la saga et ce n ' est pas un défaut en soi . L' accent est plus mis sur la rédemption du personnage de Rocky que sur le combat final. Car oui , il y a ici aussi un combat final entre Rocky et Mason Dixon ( Antonio Tarver). Et la encore , grâce à la mise en scène exemplaire de stallone, le combat est très réaliste et surtout bien filmé. Seul ombre au tableau , elle vient du personnage de Mason Dixon. Car Antonio Tarver ( véritable champion du monde de boxe mi lourd il faut le préciser) n ' a pas l ' assurance et la punch de Carl Weathers , ni la carrure intimidante d' un Dolph Lundgren de la grande époque. Le combattant ne convainc jamais dans son rôle d ' adversaire , et le personnage n est pas assez bien écrit ou exploité pour que l ' on s y intéresse vraiment ( n' est pas Apollo Creed qui veut) Le compositeur Bill Conti revient aussi sur la bande originale et bien qu ' il reprenne avec talent le thème musical des autres films , on l ' a connu plus inspiré , notamment lors de la scène finale. Ces maigres défauts, ne viennent entacher en rien le plaisir que l' ont à de retrouver Rocky au meilleur de sa forme. Une sorte d' oeuvre final , un dernier tour de piste avant les adieux . Un passage de flambeau en quelque sorte, pour un futur champion tout trouvé avec le spin off ... Creed.
Meryn Fuckin' Trant
Meryn Fuckin' Trant

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 360 critiques

4,0
Publiée le 11/03/2016
Je sais que ce sixième opus marquant la résurrection de Rocky Balboa est considéré par les fans comme le meilleur épisode depuis le premier, malgré tout je ne pouvais m'empêcher de partir sceptique quand à ce "Rocky Balboa"; je veux bien croire que le cinquième épisode mal-aimé n'offrait à Rocky le chant du cygne qu'il méritait aux yeux des fans mais moi j'adore cet opus envers et contre tous et sa retraite, Rocky l'a prise dans le V. Ce dernier combat de rue n'avait déjà pas lieu d'être alors il me paraissait hautement incohérent que Rocky remonte un jour sur un ring, surtout qu'avec un tel postulat on oublie volontiers tout ce qui concernait le traumatisme crânien à l'origine de la retraite de Rocky ce qui me fait toujours tiquer. Mais bon, relativisons, la saga était déjà censée s'arrêter au premier et chaque suite est comme greffée par-dessus son prédesseceur. Et puis après l'avoir vu ce sixième opus je l'avoue, le film est si beau et amène ce postulat d'une si belle manière que quels qu'aient été mes à-prioris je ne peux qu'applaudir. Stallone est à jamais Rocky Balboa, il a mûri en même temps que le personnage et ça se sent. Si les premières minutes jouent trop, je trouve, la carte du pathos nostalgico-dépressif avec une certaine tendance à sortir les violons, le film retrouve assez vite ce ton si simple et plein de bonne volonté à l'image du personnage qui faisait l’identité de la saga, renoue même avec sa puissance d’antan dès le montage alterné de l’entraînement qui a su titiller la fibre nostalgique (enfin j’ai découvert la saga il y a deux semaines mais je me comprend) et qui m’a laissé avec le même sourire ahuri qu’avait su faire le second, pour culminer dans son dernier acte sur une confrontation digne des plus grands matchs de la saga, débouchant sur une fin si belle, illustrant si parfaitement le message du film comme l’humilité de Rocky, qu’elle me donne envie de lui accorder à elle seule un 5/5. Enfin, il est rare que j'aille jusqu'à louer le générique de fin d'un film mais celui-ci capte à la perfection ce qui fait de la saga "Rocky" une œuvre à ce point universelle et intemporelle, et une telle source d'inspiration, et ça c'est beau. Finalement il se pourrait que ce sixième opus soit bien la retraite que méritait le champion.
Anthony Stark
Anthony Stark

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 122 critiques

4,0
Publiée le 25/02/2015
Dernier volet de cette fabuleuse saga qui est celle de Rocky. Sly a pris un coup de vieux mais il reste crédible dans son rôle et même pendant les combat. Dans ce dernier volet, on voit ce qu'est devenu la vie de Balboa qui vit tout seul depuis la mort de sa femme. De plus, son fils ne vient jamais le voir. Cependant, dans cette période de deuil l'ancien champion n'a jamais perdu la flamme du combat, et décide de reprendre l'entraînement pour préparer son retour sur le ring. Finalement, il va se battre contre le champion actuel qui est accusé de faire des combats sans cœur. Pendant, la préparation à ce combat, son fils se rapproche de lui, et la vie de Rocky reprend couleur. Au passage, je n'aime pas trop le combat qui trop ressemble à un combat filmé d'eurosport. Cela dit, ce Rocky est assez triste et nous rend nostalgique aux premiers opus notamment à cause des Flashbacks. Bref, un très bon Roky qui conclut plus que bien cette grande saga qui a eu ses hauts( épisodes 1,2,5 et 6) et ses bas( épisodes 3 et 4).
ptitmayo
ptitmayo

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 934 critiques

4,0
Publiée le 23/10/2008
Perso, je n'ai vu aucun "Rocky" avant celui-là, donc je ne peux comparer les épisodes entre eux. Néanmoins, je peux dire que ce dernier "Rocky" est dans l'ensemble bien fait. Les premières 45 minutes sont uniquement consacrées à la vie actuelle de Rocky. Si les bons sentiments sont omniprésents et la prestation de Stallone convaincante, on regrettera quelques dialogues et scènes pas vraiment utiles au film. On appréciera en revanche la peinture de la vieillesse faite avec une sincérité débordante, et les scènes réussies entre Rocky et son fils. La deuxième partie du film est assez expédiée et ressemble plus à un clip sur comment préparer un match de boxe. La dernière partie (les 30 dernières minutes) et sans aucun doute la plus réussie, démontre le talent de réalisateur que possède Stallone pour filmer ce match de boxe historique. Un dernier match sous forme d'hommage émouvant à Rocky.
Ti Nou
Ti Nou

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 2 365 critiques

5,0
Publiée le 04/06/2008
Lucide sur ses erreurs passées, Stallone livre l'épisode le plus émouvant de la saga et retrouve sa crédibilité. Il dresse un parallèle brillant avec sa carrière et fait ses adieux au personnage qui l'aura sorti de l'anonymat de la meilleure manière possible.
Caine78
Caine78

Suivre son activité 699 abonnés Lire ses 7 196 critiques

4,0
Publiée le 06/02/2007
Moi même je reconnais que quand j'ai entendu la sortie d'un Rocky 6, cela ma fait sourire. Toutefois, devant l'enthousiasme de la presse, je me suis laissé tenté et je ne le regrette vraiment pas. On sent bien que Stallone n'a pas tenté de signer un produit purement commercial (qui a parlé des Bronzés 3???), il signe au contraire un bien bon film, d'une sincérité particulièrement touchante. On sent le travail d'un homme parfaitement en osmose avec son personnage, et bien que la mise en scène soit sans doute fort moyenne, ce Rocky Balboa passe à une vitesse incroyable, et c'est donc particulièrement ému que l'on sort de la salle, conscient d'avoir vécu la fin d'une saga, d'un personnage qui restera finalement dans nos mémoires. On regrette d'ailleurs que cette sincérité et cette génrosité ne soit apparu ces dernières années dans la carrière de Stallone, qui revient de la plus belle manière qui soit au cinéma. Bref, un film dont on sort conquis et ému, sans doute le meilleur de la saga depuis le premier.
fandecaoch
fandecaoch

Suivre son activité 391 abonnés Lire ses 2 229 critiques

5,0
Publiée le 05/10/2011
Rocky Balboa : L’ultime round pour cette mythique et légendaire sage. La Légende s’écrit jusqu’au dernier round. Et Sylvester Stallone nous offre un merveilleux cadeau. Il nous offre tout simplement le plus beau Rocky depuis le premier : le plus émouvant, le plus humain, le plus juste, le plus touchant et surtout le plus sincère. Car ce dernier Rocky vient du cœur, c’est un cadeau pour les fans, Sylvester Stallone dis : « au revoir » a son personnage de la plus extraordinaire et de la plus belle des manières car ce film transpire l’émotion. Et moi je dis : bravo et merci a Sylvester Stallone qui nous fait rêver, qui nous réanime le feu de la nostalgie et qui nous offre son dernier combat, sans doute le meilleur de Sylvester Stallone dans cette épisode. Car il reprend son plus beau rôle : le rôle de sa vie. Et on peut dire que : il donne vraiment tous se qu’il a et ce qui reste de son personnage après tant d’année. Et pourtant, Rocky n’a pas changé : toujours aussi tendre, gentil, avec un gros cœur comme disait Mickey. Vraiment, belle victoire pour ce film car c’est tout simplement un beau film, même un magnifique film qui se rapproche et nous fait penser au premier, vraiment on retrouve l’âme du premier qui a fait et commencer la légende. Et la cet épisode finit magnifiquement bien ce mythe, la boucle et boucle, la bête est sortie. Grace à Sylvester Stallone qui réalise, écrit et interprété Rocky de façon sincère et juste, avec le cœur. Vraiment, il est très touchant et a su garder l’âme de Rocky pendant toutes ces années : sincèrement : bravo Sylvester Stallone et merci. Car il réalise aussi le film, et bien la : c’est du grand art. Une réalisation simple, posé, modeste et c’est ça qui fait la force de ce film car le film est filmé a l’ancienne, comme il avait le génie a l’époque. Et Sylvester Stallone est l’un des rare réalisateur a filmé encore comme ça : bravo. Ensuite, du coté scénario : Sylvester Stallone donne tous ce qu’il a en lui dans ce film : le coté nostalgie, l’émotion, le retour aux sources qui avait fait le charme du premier. Et bien, il a sur refaire la même chose avec cet ultime épisode. Et moi je dis bravo car on retrouve la richesse, la force et l’âme du premier épisode au niveau narratif. Et puis, il faut dire que l’histoire est vraiment belle : toutes ces années après, Rocky a vieillie, son amour est décédé et Rocky vie dans le passé. Et pour faire sortir la bête (avancée et avoir la paix avec lui-même) il décide de reprendre les gangs de boxer car comme il dit si bien : un boxer, ça boxe. Et puis, j’ai vraiment adoré le message et le but de Rocky : comme quoi après tout ces années : L’esprit et l’âme du champion ne meurt jamais. Et les personnages sont toujours aussi bien travaillé et j’ai adoré retrouvé les anciens personnages qui on fait la série : Le sacré et râleur mais toujours marrant Paulie, L’entraineur de Appolo, la petite Marie, son fils et j’a vraiment adoré les flash-back de Adrian… Et puis, il faut dire que Rocky nous livrée un entrainement étincelant et un combat tout simplement magistrale et mythique. Un des meilleurs combats, tout simplement. Déjà, il est magistralement bien filmé : très intense, d’une rare mais réalise violence. Et puis, il est vraiment simple, classe et stylé à la fois : avec de magnifique effets et jeu de couleur (noir et blanc, que les choses importante mis en couleur…) : déjà ça c’est excellent. Mais le combat en lui-même et magnifique et la fin, c’est la plus belle fin que on peut donnée a un Rocky car il a tout gagné (symboliquement). Et puis a la fin quand il lève ces bras : c’est énorme, j’avais le cœur serré, vraiment magnifique fin. De plus, tous les acteurs, je dis bien tous sont vraiment très convaincant, parfait dans leur rôle mais surtout très juste dans leur interprétation : ça fait vraiment très vrai et très authentique. Et pour finir, les musiques sont toujours aussi cultes et magnifiques : poignant et nostalgique, que du bon. Voila, un mythe, une légende se prend fin mais elle restera toujours dans notre cœur et dans l’histoire du cinéma. Bravo et merci pour nous avoir faire rêver avec cette saga et cet épisode qui est tous simplement magnifique et très beau. Un des plus beaux films que j’ai jamais vu et qui ma marqué tous du long. Pour moi, c’est un énorme coup de cœur pour ce véritable chef-d’œuvre du légendaire Rocky qui nous a fait rêver !!!
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top