Mon AlloCiné
    La Femme sur la plage
    note moyenne
    2,9
    13 notes dont 3 critiques
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    33% (1 critique)
    33% (1 critique)
    33% (1 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur La Femme sur la plage ?

    3 critiques spectateurs

    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 566 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    3,0
    Publiée le 27 novembre 2010
    "La Femme sur la plage" est un très bon exemple de ce que François Truffaut appelait un grand film malade. Il est certain que si Jean Renoir avait eu les mains entièrement libres, le film aurait pu être une grande réussite. Le résultat est un film bancal où les réactions des personnages sont parfois très surprenantes par leur manque total de crédibilité en particulier celles du personnage incarné par Robert Ryan. Ce dernier d'ailleurs n'arrive pas du tout à insuffler la complexité exigée par son personnage. Mais heureusement que la fascination qu'exerce habituellement la sublime Joan Bennett est ici présente et Charles Bickford donne une grande interprétation en mari peintre irascible et aveugle. D'ailleurs les deux comédiens nous réservent la plus belle scène de l'ensemble, qui fait pardonner beaucoup d'erreurs au film, où on comprend que contrairement à ce qu'elle arrêtait pas de dire ce n'est pas de la haine qu'à le personnage de Joan Bennett envers son mari mais de l'amour. La fin quand à elle laisse très songeur. Un film donc qui n'est pas la grande réussite qu'elle aurait pu être mais qui possède en dépit de, ou grâce à cela, un charme indéniable.
    ronny1
    ronny1

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 114 critiques

    2,5
    Publiée le 20 mars 2019
    « The Woman on the Beach » fut massacré à sa sortie, des deux côté de l’Atlantique (un peu moins en France), la critique anglaise l’ayant déclaré « worst lemon of the year » (pire navet de l’année). Même si le film n’est clairement pas une réussite, il fait preuve de qualité certaines. A commencer par le couple remarquable que forme Joan Bennett, extraordinaire femme fatale au contre-pied inattendu, et Charles Blickford, peintre à la retraite forcée car devenu aveugle. Le troisième personnage de ce triangle amoureux est un officier traumatisé à la suite d’un naufrage. Robert Ryan était à ses débuts (c’est son premier grand rôle dans un film important) et bien loin du grand acteur qu’il allait devenir. Incapable de rendre le conflit psychologique qui l’habite, ni le traumatisme qui le hante, il joue souvent faux, rendant des situations peu crédibles. Il dénote dans un ensemble très cohérent jusqu’aux rôles secondaires dont se détache Nan Leslie (Eve), malgré un scénario ingrat pour son rôle. Plus grave encore, les qualités habituelles de Renoir semblent se perdre dans cette manière abstraite de filmer le sable (presque « The Lost Patrol » de Ford), même si la scène sur la falaise sauve quelque peu ces images extérieures. Reste une tension permanente, qui semble se terminer en cul de sac par la faute d’une fin qui laisse dubitatif. A noter un incendie qui prend une valeur particulière lorsque l’on porte le nom de Renoir. Pas un zéro pointé, mais clairement pas le meilleur film de la période US.
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    1,5
    Publiée le 17 janvier 2011
    Sans doute le film le plus faible de la plus faible période de Renoir, celle où il s’est exilé à Hollywood durant l’occupation. Une heure dix minutes bâclées avec une histoire d’amour improbable où la psychologie des personnages est carrément massacrée. Les acteurs (Robert Ryan, Joan Bennett et Charles Bickford dans le trio classique du mari de la femme et de l’amant) font ce qu’ils peuvent pour sauver ce qui peut l’être mais sont loin d’y parvenir. Malgré de belles images et quelques touches de lyrisme, l’ensemble est totalement raté.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top