Mon AlloCiné
    Arrivederci amore, ciao
    note moyenne
    3,0
    359 notes dont 56 critiques
    25% (14 critiques)
    38% (21 critiques)
    13% (7 critiques)
    16% (9 critiques)
    4% (2 critiques)
    5% (3 critiques)
    Votre avis sur Arrivederci amore, ciao ?

    56 critiques spectateurs

    Beerus
    Beerus

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 57 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Le nouveau Michele Soavi est une petite bombe, un polar nerveux, sadique, glauque, et parfaitement réalisé par le maître italien. On est comme emporté avec le personnage prisonnier de sa spirale de violence, d’un réalisme confondant et superbement jouer, c’est assurément l’un des meilleurs films de l’été avec antibodies et les pusher, loin du blockbuster formaté pirate des caraïbes (même si très divertissant).
    Raw Moon Show
    Raw Moon Show

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 536 critiques

    4,5
    Publiée le 7 mars 2015
    Ah si si si, l'un des grands films de l'année 2006. Très franchement, Arrivederci amorce ciao est tellement sous-estimé (le film comme le réalisateur Michele Soavi), a été tellement peu diffusé depuis sa sortie qu'il faut le défendre encore et encore ! Retors ou tortueux, cruellement d'actualité ou cruel tout court, amoral ou immoral, antihéros ou supervilain ? Toutes les questions trouvent leurs réponses dans cette déclaration d'amour univoque : Arrivederci Amore Ciao ! ! ! Petit florilège des critiques de l'époque "Arrivederci amore, ciao est en effet une sorte d'opéra de la décadence, de danse de mort, de constat de fin d'un monde et de dissolution générale des principes qui l'avaient fait tenir debout." (Avoiralire.com). "C'est un film étrange, sinueux, tordu, déroutant, presque malade, qui autopsie le mal sous toutes ses formes" (Cinelive). "Au total, le sidérant mélange des genres cousu de citations, le rythme qui ne mollit jamais, la bande-son rétro de variété italienne et un joli casting disent ingénieusement comme l'époque est devenue folle, et avec elle, les hommes." (Mad Movies).
    Jean-Marie S
    Jean-Marie S

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 214 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mai 2012
    Et si Alessio Boni, sous ses faux airs d'Alain Delon, possédait le visage de l'ange du mal à travers son personnage de Giorgio, ancien révolutionnaire communiste recherchant la rédemption. Et comme grand nombre de films traitant du sujet, on ne va pas échapper aux clichés du flic ripou, du dernier coup, du secret en trop. Mais l'intérêt de ce film est ailleurs. Il est dans les pas de son interprète principal, véritable bête humaine qui cherche à tout prix à retrouver cette liberté et ce qu'importe les moyens. Alessio Boni est magistral, et Michele Soavi nous narre une histoire bien construite ; les 2 confirment le savoir faire italien dans le genre balisé du polar.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 346 abonnés Lire ses 1 161 critiques

    0,5
    Publiée le 19 février 2013
    Quel plaisir de rencontrer enfin un film qui s'apparente à un florilège de tout ce que je déteste au cinéma : accumulation de scènes complaisantes (sexe, violence), mise en scène à base d'afféteries ridicules, scènes grotesques, on est vraiment gâté. Bien entendu, on s'ennuie copieusement d'un bout à l'autre. Quand on pense à tous les bons films italiens qui ne sortent pas dans notre pays et que des distributeurs ont trouvé le moyen de sortir celui-là ! Une seule scène de cinéma réussie : la toute dernière.
    lorenzo fly
    lorenzo fly

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 583 critiques

    4,5
    Publiée le 3 juillet 2011
    Sublime film. Simple et bien construit, on ne voit vraiment pas le temps passé. Une très belle histoire riche et maitrisé dans sa réalisation. Beaucoup de thème abordé pour arriver à cette quête de la liberté. Très beau film italien à savourer tellement c'est bien fait. L'acteur principal est parfait et cette musique italienne...
    paragooon
    paragooon

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 53 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Film nerveux, avec des acteurs convaincants mais l'histoire n'a pas cette force que 'Romanzo Criminale' pouvait avoir. Cependant son coté cynique et subversif m'ont bien plu
    lareac
    lareac

    Suivre son activité Lire ses 45 critiques

    1,0
    Publiée le 21 décembre 2007
    Une étoile pour la réalisation. Sinon le film est assez ennuyeux, fait de violence gratuite et de lieux communs mille fois explorés... très décevant!
    Arko36
    Arko36

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 21 critiques

    0,5
    Publiée le 7 avril 2010
    Encore un film italien où l'on fait passer l'ancien activiste d'extrême-gauche pour une pourriture sans coeur. A éviter.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 225 abonnés Lire ses 4 838 critiques

    3,5
    Publiée le 16 juin 2013
    Arrivederci amore, ciao est un bon film qui mêle plusieurs genres ce qui donne un aspect parfois inégal à l'ensemble de ce polar mais l'histoire est assez forte pour nous accrocher cela traite de la réhabilitation assez tortueuse d'un ancien terroriste (un nostalgique des brigades rouges) interprété avec conviction par Alessio Boni avec à ses côtés un excellent Michele Placido en flic véreux. Sans être extra ce film reste prenant et se regarde avec un certain intérêt, il y aussi quelques scènes de fusillades bien faites.
    lise978
    lise978

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Je m'attendais à un film plus structuré, plus en rapport avec le passé politique du personnage principal et de cette période trouble de l'Italie des Brigades Rouges. Au lieu de cela, nous assistons aux tribulations d'un homme sordide, immoral, totalement nuisible aussi bien dans ses relations affectives que sociales. On aimerait aussi que l'auteur conclut. Or pas de chute, si ce n'est l'impression que toute l'Italie est vouée aux magouilles les plus infâmes, que celles-ci touchent tous les milieux et que nous avons là la représentation italienne d'un honnête homme parmi les autres, comme le dit le personnage pour terminer. Le film est trop décousu, le seul fil conducteur est la violence qui permet d'évincer les gêneurs. L'auteur a-t-il voulu dénoncer la supercherie que représente la "réhabilitation" à l'italienne ? Ou m^me l'impossibilité de se réhabiliter ??
    xavierch
    xavierch

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 674 critiques

    2,0
    Publiée le 4 février 2012
    Le film me paraissait intéressant de prime abord, mais il se perd dans des tours et des détours, ce qui fait qu'il est difficile de savoir pourquoi cet "homme" veut absolument se débarrasser de tout ce qui l'entoure. C'est noire, c'est vil, mais sans raison, sans but, c'est dommage...
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 630 critiques

    0,5
    Publiée le 11 mars 2013
    Difficile de penser que l'auteur de ce navet est la même personne qui a réalisé les excellents "Bloody Bird" (1987) et "Dellamorte Dellamore" (1994). Et pourtant cette oeuvre fadasse est bien signé par Michele Soavi. Ce dernier n'avait d'ailleurs pas réalisé de longs métrages depuis le fameux "Dellamorte Delamore" (Prix spécial du jury à Fantastic'Arts). Quel malheur donc que l'italien ait repris la caméra pour nous pondre cette chose peu inspirée et vide. Rien à garder, tout à jeter !!!!
    raphbig
    raphbig

    Suivre son activité Lire ses 9 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    très surprenant. Au delà du simple polar, c'est un film politique et hautement spirituel. Après nos meilleures années, Alessio boni confirme, ce qui n'est pas vraiment une surprise et la réalisation a quelques éclairs de génie...mais aussi parfois, et c'est mon seul bémol, est victime de ses effets visuels parfois un peu trop appuyés. Si vous avez aimé "romanzo criminale " courrez-y; c'est dans la même veine.
    Bachalette
    Bachalette

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Quelle merveille.... Vraiment! Un vrai bijou. Un bijou de cruauté, pourtant sans le cynisme qu'on y accole généralement. Le personnage interprété par le sublime Alessio Boni réussi à transporter le spectateur d'abord sceptique puis mal à l'aise dans les sphère de la plus haute indifférence, de la plus abjecte cruauté. Cet homme qui ne cherche la réhabilitation que pour avoir la paix n'est près à aucune compassion. Même l'amour ne parvient pas à lui insuffler un peu de bonté. Toute personne qui se dressera en travers de son chemin sera balayée. Pas de pitié. Au delà de la cruauté, c'est vraiment l'indifférence, l'absolue indifférence qui e marque chez lui. On nous fait croire qu'il va tenter de se racheter, que sa vie va devenir paisible... Mais non! Le scénario défie tous les clichés et nous promène dans cette vie faite de tromperies de violence, d'inconnu. On est à la fois mal à l'aise et fasciné; comme dirait l'autre la catharsis de ce que l'homme (enfin, le spectateur) peut avoir de mauvais en lui fonctionne comme sur des roulettes. Un vrai bonheur!!! A ne pas négliger non plus, Alessio Boni est tout simplement divin, me rappelant à la fois Bernard Giraudeau dans ses jeunes années, et Hugh Jackman... Ce qui ne gâche rien!!
    jasontatane
    jasontatane

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 15 critiques

    5,0
    Publiée le 20 mai 2007
    Que dire de ce chef d'oeuvre du film noir, grand hommage au cinema italien, d'une finesse , d'une simplicité et d'une poesie dans la realisation.Portrait psychologique d'un homme violent par nature et de sa montée des marche vers la redemption.Un scenario qui nous berce doucement mais qui nous brutalise legerement,on nous offre la une oeuvre empathique et profonde a consommer sans moderation pour les amateurs du genre.A avoir absolument a coter de film tel que 36 quai des orfevres ou bittersweet life ( et j'en passe ^^) N'hesitez plus courez le voir !!!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top