Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Iceberg
    note moyenne
    3,4
    207 notes dont 43 critiques
    répartition des 43 critiques par note
    7 critiques
    13 critiques
    5 critiques
    9 critiques
    4 critiques
    5 critiques
    Votre avis sur L'Iceberg ?

    43 critiques spectateurs

    abelard
    abelard

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 24 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Et si c'était ça le cinéma ? Beaucoup d'envie, beaucoup de talent, beaucoup de sincérité et beaucoup de véritable admiration pour les maîtres anciens (je parle de cette admiration qui augmente le niveau d'exigence, qui vise le meilleur...) L'iceberg est un film réussi, drôle, surprenant, libre et intelligent. C'est sans doute pour ça qu'il n'est visible que dans onze salles en France... Mais si vous êtes las des produits calibrés, si vous ne supportez plus d'être pris pour des crétins, s'il vous reste une petit gramme de personnalité, si vous n'êtes pas devenus des esclaves programmés, alors ce film est pour vous, profitez-en !
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 427 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    3,5
    Publiée le 18 juin 2016
    Un film évidemment très spécial à noter, doté d’un humour belge très sensible, et qui, quoique surprenant, peine quand même à vraiment assumer le format long. En effet, l’histoire n’est pas terrible. Je ne parle pas tant du fond, ma foi on peut faire quelque chose avec parfois rien, mais là le souci c’est la narration. C’est presque plus un film à sketch qu’un vrai long-métrage. En plus ça tire parfois en longueur niveau gags, car on sent bien qu’il faut atteindre la durée requise pour assumer le format, pour un film déjà court (1 heure 20), alors que ce n’est pas vraiment conçu pour. Maintenant l’humour est original, dans une vaine clownesque et absurde assumé. C’est vraiment spécial, il faut apprécier, pour ma part, dans son registre, ce film est typé, et je l’ai trouvé souvent subtil. Les interprètes savent manifestement ce qu’ils font. On sent des gens de la scène, peut-être moins des acteurs. On pourrait très facilement imaginer leur numéro sur des planches, dans un cabaret, c’est vrai que le passage cinématographique n’apporte pas un gros plus, dans le sens où ils sont plutôt monolithiques, ils ne parlent pas, bref, un peu tout ce qui contraste normalement avec les qualités reconnues d’un acteur. Par contre travail de mime appréciable, et sens de l’espace. Formellement le film séduit par sa mise en scène très recherchée. Niveau cadrage, choix des plans, c’est vraiment pensé et travaillé, là-dessus pas de souci, c’est pointu, et ça colle bien au style du film, à son côté décalé, presque expérimental par moment. Bon travail aussi sur les couleurs, et malgré un budget que l’on imagine restreint le film propose aussi un travail agréable sur les décors, qui crée une ambiance singulière, tout en étant finalement très simples. En revanche rien à signaler côté bande son. Pour être honnête L’Iceberg n’est pas fondamentalement un chef-d’œuvre, mais j’ai trouvé que c’était un film original, qui apporte une certaine fraicheur (sans jeu de mot) au cinéma. C’est un film assez expérimental par son style, mais qui ne cède jamais à l’abstraction, et c’est un bon point. Je ne trouve pas vraiment que le passage cinématographique apporte grand-chose à des acteurs qu’on imagine beaucoup plus comme des artistes du spectacle vivant, et je ne trouve pas que le long format soit adapter à leur approche scénique, mais c’est plaisant. 3.5, mais à condition d’être sensible à ce style.
    Timothé Poulain
    Timothé Poulain

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 506 critiques

    2,0
    Publiée le 20 juin 2012
    Un films qui se veut burlesque et absurde mais qui se rapproche le plus souvent du grotesque et de l'ennui. Exception faite d'un cadrage hors-norme (qui avec des plans fixes fait beaucoup penser à du théâtre) et de quelques gags visuels, l'Iceberg a l'air d'un gros glaçon mal dégrossit..
    kevinlafon
    kevinlafon

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 13 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2008
    Aprés le genialissime Rumba, voici le nullisimme Iceberg.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 921 abonnés Lire ses 4 640 critiques

    2,0
    Publiée le 19 juin 2012
    Film de nos ennemis jurés les belges à l'humour encore plus étrange que ceux de nos ennemis jurés les anglais mais qui lorgne très fortement vers Jacques Tati, ses dialogues réduits au strict minimum et la plupart inaudibles ainsi que son sens visuel de la composition comique. Partant d'un argument de départ farfelu, le développement est farfelu aussi. On sourit quelques fois mais que le fait que le comique soit très répétitif et que les personnages soient mal composés finit par lasser. Une petite découverte pas totalement inintéressante mais très loin d'être majeure.
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 169 abonnés Lire ses 2 980 critiques

    1,5
    Publiée le 2 août 2011
    Un concept de départ présageant de bons moments de rigolade. Hé non !!!! Pour résumer, "L'iceberg" est un film comique pour adulte mais avec un humour enfantin, puéril. Inspiré sur certains passages par l'humour anglais (influence M.Bean), la plupart des gags sont beaucoup trop prévisibles et peuvent paraitre dépassés. Tout n'est pas noir néanmoins puisque certaines scènes arrivent à faire rires (deux pour moi) et les multiples rebondissements maintiennent le spectateur en éveil. Pas de quoi fouetter un ours polaire tout de même....
    Sylvain P
    Sylvain P

    Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 1 156 critiques

    3,0
    Publiée le 2 août 2010
    Burlesque au maximum, l’Iceberg est un OVNI cinématographique, certes intéressant mais dans lequel on peut peiner à entrer. Les scènes prêtent à sourire mais s’enchaînent à un rythme auquel le public actuel n’est plus habitué. Un film d’un autre temps en somme, agréable mais réservé à son public.
    VincentLesageCritique
    VincentLesageCritique

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 462 critiques

    0,5
    Publiée le 24 avril 2007
    Les gags ( ? ) et le film ( paradoxalement à sa durée ) sont d’une lenteur risible. Grotesque !
    CineRepertoire.free.fr
    CineRepertoire.free.fr

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 1 291 critiques

    4,0
    Publiée le 31 décembre 2013
    Bricolé avec quelques bouts de ficelle et quelques ciels peints, L'Iceberg est un joli morceau de cinéma artisanal, d'une inventivité constante dans le registre du comique de geste et de situation. Ce premier long-métrage du formidable trio d'acteurs-réalisateurs Abel/Gordon/Romy lorgne du côté de Buster Keaton, de Jacques Tati ou d'Aki Kaurismäki, avec une touche de belgitude en plus. Le minimalisme est roi : peu de mots ; longs plans-séquences, fixes, dans lesquels surgit l'action. Mais l'interprétation et la réalisation sont d'une précision qui fait mouche. Il jaillit de tout cela une sensibilité burlesque et poétique, un sens du décalage qui oscille entre loufoquerie, humour noir et tristesse, autour de thèmes finement sentis sur le plan social ou psychologique : l'absurde au quotidien, le couple et la famille, les frustrations et les rêves, le sens de la vie... Il y a bien quelques baisses de rythme dans ce récit qui avance un peu en mode "suite de sketchs", mais l'ensemble est très réussi, sympathique, réjouissant dans sa légère désespérance, et souvent irrésistible.
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 1 264 critiques

    4,0
    Publiée le 2 novembre 2006
    Comédie très drôle et inventive. Les auteurs sont un peu des héritiers de Tati. Humain, chaleureux et bien filmé.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    3,5
    Publiée le 5 juillet 2012
    Moins burlesque que Rumba des mêmes auteurs, mais toujours aussi fantaisiste. De l'humour fin et des gags élaborés. Les trois acteurs principaux sont hilarants. Le cadrage est méticuleux et les couleurs des images sont vives et variées.
    JamesDomb
    JamesDomb

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 061 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy sont des preuves vivantes que le burlesque, en plus poétique, n'est pas mort. Ils livrent un film ovni, surréaliste, une fable sur la quête du bonheur, un conte poétique métaphore des lassitudes du couple et le quotidien qui use, enlise toutes communications et les sentiments. L'Iceberg n'est pas une mauvaise blague belge. Il oscille entre entre bande-dessinée, les films de Jacques Tati et Chaplin tout en affirmant l'univers singulier de ses auteurs. Découpé en plans séquences fixes assez longs, l'Iceberg peut dérouter et le temps ne passe pas très vite. Mais les gags sont tellement bien recherchés, les personnages attachants et tellement barrés qu'on les suit dans leur quête avec un grand bonheur. Quasi-muets, les acteurs expriment énormément avec leur corps, la silhouette de Fiona Gordon rappelant furieusement celle dégingandée d'un Monsieur Hulot au féminin. C'est avec beaucoup de délicatesse et d'humour que l'on suit l'Iceberg, sortant du lot des comédies actuelles. Atypique, L'Iceberg l'est indubitablement. L'Iceberg est donc une ode à la quête du bonheur et du rêve qui sent (et cela est loin d'être péjoratif) le système D notamment avec les effets "spéciaux" très système D (la plupart réalisés dans le garage familial). Il faut véritablement entrer dès les premières minutes dans l'univers étrange des acteurs-réalisateurs sous peine d'être complètement larguer durant 1h30. On pense alors à la troupe de Jérome Deschamps ou plus récemment à Quand la mer monte, une douce absurdité qui ne manque jamais d'imagination ou de génie. Les situations sont souvent irrésistibles (la scène avec le maire très "occupé" est absolument géniale), les personnages secondaires et même tertiaires apportent énormément et remplissent le cadre dont on ne perçoit parfois que trop tard ce qui s'y passe. Le froid, devenu obsession de Fiona n'est que la symbolique du frisson qui lui manque, point de départ de cette aventure singulière et originale.
    totoro35
    totoro35

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 1 787 critiques

    1,0
    Publiée le 21 juin 2012
    Ayant découvert avec joie il y a quelques années le second film du trio Gordon / Abel / Romy, "Rumba", merveille de poésie burlesque capable d'éclaircir le jour le plus sombre, j'aurais réellement aimé adorer leur premier long-métrage, "L'iceberg". Sauf qu'ici, la mayonnaise n'a pas pris sur moi. Pas que le résultat soit mauvais, l'ensemble est plein de bonnes intentions et l'humour bon enfant hérité de Buster Keaton fait parfois mouche (la scène avec les immigrés, à se tordre de rire). Mais tout est figé, trop calculé et maladroit, si bien que j'ai totalement décroché dans une seconde partie s'achevant en plus sur une morale étonnamment prude. Dommage mais ce n'est que partie remise.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 614 critiques

    3,0
    Publiée le 27 juin 2019
    Certainement le film d'Abel, Gordon et Romy le plus personnel, car on y découvre leur humour si particulier poussé à l'extrême, ce qui est à double-tranchant : soit on adore, soit on reste interdits. Pour ma part, j'adore dans L'Iceberg leur originalité, leur regard sur le monde qui est à la fois celui d'un enfant turbulent et celui d'un vieillard philosophe, et les personnages uniques qu'ils inventent de films en films... Mais force est de constater que les gags répétés une dizaine de fois ("T'es où ?!!") ou trop loufoques (la scène en accéléré dans la cale du bateau, le beurrage des tartines qui n'en finit pas...) et la mélancolie du scénario (la femme qui ne peut prendre son envol qu'en abandonnant complètement sa famille... Assez triste des deux côtés, tout de même...) m'auront vite fait dire que je reverrai plutôt Rumba, qui reste pour moi leur meilleur film. Bravo tout de même à leur esthétique cinématographique très inspirée : les vieux qui se déplacent comme un groupuscule collé les uns aux autres, dont on ne différencie plus les voix propres, le plan de René qui danse seul, qui veut se jeter à l'eau... Le film recèle de belles images, au sens propre comme au figuré, et rien que pour cela il mérite la découverte.
    Noonsa
    Noonsa

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 041 critiques

    1,0
    Publiée le 2 avril 2009
    Outre sa lenteur abandonnée et son silence glacial de mer tranquille, L'iceberg aurait dû faire rire sinon sourire il y a une décennie de cela. Sans méchanceté aucune, car il faudrait presque s'excuser de ne pas aimer un film qu'on nous présente comme film d'auteur, cette succession de tableaux aux couleurs très soignées certes, n'a pour plaire que le dépaysement et la singularité. C'est pas mal. Mais une belle photo même étrange ne suffît pas à faire naître une oeuvre dissidente. Il manque plus un lien entre le cinéaste et le public. Aussi talentueux et sincères soient les ingrédients de base.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top