Mon Allociné
Désir(s) - Sehnsucht
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 3,4 17 titres de presse
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Télérama
  • Chronic'art.com
  • Le Monde
  • Paris Match
  • Positif
  • MCinéma.com
  • Studio Magazine
  • 20 Minutes
  • Ciné Live
  • Cahiers du Cinéma
  • Brazil
  • Elle
  • Le Figaro
  • Première
  • aVoir-aLire.com

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

17 critiques presse

Les Inrockuptibles

par Amélie Dubois

(...) une intelligence et une sensibilité rares (...)

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Humanité

par Vincent Ostria

"Désir(s)" est un film quasiment parfait, juste et beau, qui accomplit l'ambition initiale de la cinéaste : construire une oeuvre contemporaine en résonance avec le romantisme allemand.

Télérama

par Louis Guichard

On parle ainsi d'une "école de Berlin", Parmi ces films, "Désir(s)" est sans doute le plus romanesque, au sens où son auteur-réalisatrice (...) croit à la fêlure fatale, à l'événement clé dans une vie où se cristallise le destin. C'est aussi le plus romantique, par son mélange d'idées noires (...) et de pleine na­ture, et par son exaltation.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Chronic'art.com

par Jean-Sébastien Chauvin

Le réalisme du film (...) ne retient jamais ce sentiment d'un feu qui dévore. Cette sorte d'insensibilité du réalisme (...) devient ainsi un puissant contrepoint à ce récit aussi sec que la passion et le désarroi des personnages sont poignants.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

La sécheresse du film, le refus de tout lyrisme, la vérité des acteurs non professionnels qui l'incarnent, le terreau documentaire dans lequel il s'enracine, contribuent à le rendre très attachant.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Paris Match

par Christine Haas

Sur un rythme lent, l'observation précise de Valeska Grisebach s'attache à la poésie du quotidien et flirte avec le suicide dans une perspective métaphysique. (...) ce premier film épuré trouve sa place dans un cinéma tourné vers l'humain.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Positif

par Franck Kausch

[Le film] parvient, par l'homogénéité de sa matière filmique (...) à créer les conditions formelles de sa propre justesse, détachée de toute référence narrative arrêtée qui vaudrait norme et servirait à mesurer un contraste.

La critique complète est disponible sur le site Positif

MCinéma.com

par Olivier Pélisson

On reste tétanisé devant cette simplicité tranchante (...) Valeska Grisebach sait signifier beaucoup avec peu (...) voilà une réalisatrice à suivre de près.

Studio Magazine

par Thierry Cheze

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

20 Minutes

par La Rédaction

La réalisatrice de "Mein Stern" filme au plus près des personnages torturés.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Ciné Live

par Xavier Leherpeur

Voir la critique sur www.cinelive.fr

La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

Cahiers du Cinéma

par Axel Zeppenfeld

Le chemin de "Désir(s)" vers ce romantisme germanique pastoral passe par une mise en scène apaisée du quotidien, peu névrotique, pas théâtrale. La réalité n'a pas besoin d'être frontale pour nous parvenir. Ce sont les dos, les trois-quarts, les biais, les ellipses, les retranchements qui disent l'histoire, au prix de quelques lenteurs dispensables.

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

Brazil

par Jean-Sébastien Thirion

Munissez vous quand même de votre tube de Guronsan avnt la séance (...) allez plutôt au restau et emballez la serveuse, histoire de faire vous-même votre séance désir(s).

La critique complète est disponible sur le site Brazil

Elle

par Anne Diatkine

Valeska Grisebach n'est pas Pialat et, si on est désolé pour son héros qui s'embourbe, on est peu ému.

La critique complète est disponible sur le site Elle

Le Figaro

par Dominique Borde

Voir la critique sur www.lefigaro.fr

Première

par La Rédaction

(...) la passion filmée en gros plans et le souffle court... (...) un serrurier-mécanicien-pompier amoureux de sa femme s'éprend d'une autre et plonge dans le désespoir. Hélas !

La critique complète est disponible sur le site Première

aVoir-aLire.com

par Romain Le Vern

Le danger de filmer l'ennui, c'est d'ennuyer.(...) Le film est tellement radical, complaisant et replié sur lui-même qu'il ne nous donne pas envie de s'ouvrir à lui.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com
Les meilleurs films de tous les temps