Mon AlloCiné
La Maison de sable
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La Maison de sable" et de son tournage !

Le scénario

L'histoire de La Maison de sable a été développée à partir de la photographie d'une maison abandonnée, enterrée dans les plaines sablonneuses du nord-est du Brésil. C'est Luiz Carlos Barreto, un des coproducteurs du film, qui a encouragé Andrucha Waddington à réaliser ce projet.
"En vérité, je n'ai jamais vu cette photo. Luiz Carlos Barreto, à son retour de Ceará, m'en a raconté l'histoire et m'a proposé de faire un film sur une femme qui vivrait dans cette maison et qui devrait lutter contre le sable toute sa vie. Cette nuit-là, j'ai rêvé de cette image. Le lendemain, on s'est mis à parler de La Maison de sable", révèle le réalisateur.
L'étape suivante fut de demander à Elena Soarez de développer l'histoire. La scénariste a dû construire la saga en partant de presque rien. Il lui a fallu deux ans pour arriver à la version finale. "Tout ce qu'on avait, c'était la photo et la confirmation que les deux "Fernanda" interpréteraient les rôles principaux. Grâce à la participation de ces deux actrices, on a pensé à raconter une histoire qui se déroulerait sur un siècle. Le scénario a été écrit pour elles", explique Elena Soarez.
Le script de La Maison de sable a reçu le Sundance/NHK International Filmmakers Award en 2002.

Retrouvailles

Le cinéaste Andrucha Waddington retrouve pour l'occasion les acteurs Fernanda Montenegro, Fernanda Torres et Stenio Garcia avec qui il avait pu travailler sur ses précédents longs métrages : La Vie peu ordinaire de Dona Linhares (2000) et Jumelles (2003).

Le casting

La participation de Fernanda Montenegro et de Fernanda Torres était assurée, avant même que les personnages n'existent. L'histoire a été écrite pour elles.
Le reste de la distribution, lui, a été choisi à la fin de l'écriture du scénario. Andrucha Waddington s'est montré audacieux dans la sélection de certains acteurs. Luiz Melodia, par exemple, chanteur très célèbre, mais nouveau venu dans l'industrie cinématographique, était un des plus gros paris. Il interprète le personnage de Massu à l'âge de 62 ans.
Plus habitué à être derrière la caméra, le réalisateur Ruy Guerra joue le rôle du Portugais Vasco de Sá. "J'ai accepté le rôle parce que l'histoire me fascinait et que ça me donnait l'occasion de jouer avec les Fernanda et de travailler avec Andrucha. De plus, je pense qu'il est important pour un réalisateur d'avoir une expérience d'acteur", confie Ruy Guerra.

Tourné dans une réserve écologique

La Maison de sable a été entièrement tourné dans une réserve écologique, le parc national des Lençóis Maranhenses. Il s'agit d'un espace de 155 000 hectares situé dans la région de Barreirinhas, Primeira Cruz et Santo Amaro, dans l'Etat de Maranhão. Le sable pénètre sur 50 km dans la terre et s'étend sur 70 km de plages désertiques. Une zone protégée abrite des dunes de sable blanc qui peuvent atteindre 40 mètres, et des lagons d'eau douce bleue et verte, qui sont irrigués entre juin et septembre, et asséchés d'octobre à mai.

Un projet de longue haleine

Il a fallu deux ans de recherches, un an de planification et trois mois de pré-production pour transformer la petite ville bucolique de Santo Amaro, en bordure du parc national des Lençóis Maranhenses, en une base prête à accueillir une équipe de film. "Nous sommes allés dans les Lençóis à chaque saison de l'année - soit, au total, 11 voyages - pour comprendre les conditions routières, le climat, comment gérer les plateaux dans le sable et connaître les normes du parc national", se souvient le réalisateur.
Ibama, l'agence de protection environnementale du Brésil, a autorisé que le tournage ait lieu dans les zones tampon du parc, en excluant les réserves sous protection maximale. Cela a eu des retombées positives sur la ville, ainsi que sur le parc. "L'intégralité de l'infrastructure que nous avons construite restera sur place. Aujourd'hui, la région est bien mieux préparée à un tourisme de qualité", explique le directeur de production.

L'élaboration des décors

Le premier voyage aux Lençóis Maranhenses, au moment de la pré-production, a été essentiel à la composition des décors du film.
Il a fallu construire douze maisons, avec l'aide de deux décorateurs et d'un peintre, et aussi celle des habitants, en se servant des méthodes intrinsèques d'ingénierie des traditions locales. "Les maisons ont été construites avec les matières premières de la région : Carnaúba (de la résine tirée des feuilles de l'arbre), Buriti (palmier) et de l'argile", explique Tulé Peake, le directeur artistique.
"Le transport des personnes, des objets et du matériel de construction n'était pas une mince affaire. Les objets d'art ont été acheminés par deux camions depuis Rio de Janeiro jusqu'à la route en terre qui conduit à Santo Amaro. De là, le matériel était acheminé en tracteur jusqu'à la ville. Le sable a englouti le plateau et les objets, ce qui a posé des problèmes de continuité pour le film", se souvient Tulé Peake.

Présenté à Toronto et à Sundance

La Maison de sable a été présenté au Festival du Film de Toronto 2005 et au Festival du Film Indépendant de Sundance 2006. Au cours de ce dernier événement, le réalisateur Andrucha Waddington et la scénariste Elena Soarez ont reçu le Prix Alfred P. Sloan Feature Film. Créée en 2003, cette récompense est destinée aux oeuvres abordant un thème scientifique ou technologique ou racontant l'histoire d'un personnage ayant marqué l'un de ces deux domaines. Les lauréats de ce prix reçoivent de la part de la fondation Alfred P. Sloan (ancien président de General Motors) la somme de 20 000 $.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Justice League (2017)
  • Au revoir là-haut (2017)
  • Le Brio (2017)
  • Madame (2017)
  • Happy Birthdead (2017)
  • Battle of the Sexes (2017)
  • L'Expérience interdite - Flatliners (2017)
  • Marvin ou la belle éducation (2016)
  • Jalouse (2017)
  • Star Wars - Les Derniers Jedi (2017)
  • Carbone (2017)
  • Le Musée des merveilles (2017)
  • Maryline (2017)
  • Epouse-moi mon pote (2017)
  • Le Sens de la fête (2017)
  • Coco (2017)
  • Tout l'argent du monde (2017)
  • M (2017)
  • Thelma (2017)
  • Mazinger Z (2018)
Back to Top