Notez des films
Mon AlloCiné
    No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme
    note moyenne
    4,1
    26064 notes dont 2173 critiques
    répartition des 2173 critiques par note
    856 critiques
    631 critiques
    134 critiques
    274 critiques
    156 critiques
    122 critiques
    Votre avis sur No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme ?

    2173 critiques spectateurs

    Anonymous :)
    Anonymous :)

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 531 critiques

    4,0
    Publiée le 15 décembre 2013
    Adapté du roman éponyle "Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme", de Cormac McCarthy, ce film est tout simplement excellent. Ce film avec son quatuor d'Oscars démontre bel et bien que Joel et Ethan Coen sont tout simplement talentueux. Le film allie western, policier très noir, et thriller violent de manière époustouflante. L'histoire relate la découverte d'une camionnette, cernée de cadavres ensanglantée contenant deux millions de dollars. En prenant ces deux millions de dollars LLewelyn Moss n'a pas la moindre idée de la réaction en chaîne d'une violence inouïe qu'il va provoquer. Ce western tour à tour contemplatif, mélancolique, cynique et oppressant ne va jamais là où on l'attend. Le film s'appuie sur des décors sublimes ainsi qu'à une mise en scène magistrale. Les paysages ensablés du Texas et du Nouveau-Mexique sont magnifiques. La réalisation de Joel Cohen est sidérante de beauté et d'humanisme. Tout dans ce film est menée d'une main d'expert, la réalisation est exemplaire. Le film prilévigie les ruprues de ton, ce qui fait naître une tension omniprésente. Le ton est donné dès le début, plongeant ainsi le spectateur dans une atmosphère glaciale, les personnages sont d'une efficacité redoutable, et leurs psychologie est approfondi. Mais le film est également excellent de part l'interprétation d'acteurs plus que talentueux. Comme le dirait Alfred Hitchcock "Meilleur est le méchant, meilleur est le film", ce dicton est plus que véridique car Javier Bardem est impressionnant. Il incarne la noirceur de l'âme humaine avec virtuosité, campant un psychopathe froid au regard vide, il est tout simplement terrifiant. Ensuite nous retrouvons l'excellent Joshua Brolin qui est méconnaissable, sensationnel de courage, et puis notre vieil ami Tommy Lee Jones, excellent lui aussi. Le rythme est également haletant, le spectateur n'a pas une minute de répis. En résulte donc que "No country for Old Men" est une traque sans pitié prenante, poignante, violente, sombre, et violente.
    Selingues G
    Selingues G

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 879 critiques

    4,5
    Publiée le 22 février 2010
    Deux réalisateurs ; trois acteurs, un destin. On peut se résumer ce film en disant que les frères Cohen offrent une réflexion sur l’homme et sur sa volonté de récupéré de l’argent. Car nos trois personnages ont tous un but dans la vie : l’un cherche son butin en tuant tout ce qu’il se trouve sur son passage, joué par un immense Javier Bardeen ; un autre joue un homme perdue prenant l’argent sans savoir dans quel guêpier il se trouve et un vieux shérif dépassé par les évènements. Des scènes de tuerie d’une rare violence et une réflexion sur la bestialité de l’homme. Un film coup de poing qui nous retourne le ventre.
    T-Tiff
    T-Tiff

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 845 critiques

    3,5
    Publiée le 10 juin 2014
    "No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme" est un thriller des frères Coen. L'intrigue est assez simple et n'évolue sans doute pas suffisamment au cours du film, cependant, les deux réalisateurs arrivent à injecter assez de suspense dans de nombreuses scènes pour rendre ce thriller intéressant. De plus, la mise en scène est très bien effectuée, ce qui rend le film d'autant plus réussi. Les acteurs Josh Brolin, Javier Bardem et Tommy Lee Jones sont, tous les trois, très bons. "No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme" manque parfois d'intensité, mais est globalement réussi.
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 887 critiques

    3,5
    Publiée le 25 mai 2017
    Un bon cru des Coen, qui nous délivre ici un western urbain certes languissant mais subtilement dosé, entre longs silences et éruptions de violence. Il y a beaucoup d'imagination et de recherche, peut-être un peu trop d'ailleurs, les frangins poussant très loin pour esthétiser au maximum chaque scène, ce qui aurait tendance à friser le nombrilisme. Côté casting, on retiendra surtout Javier Bardem (en dépit de sa coupe de cheveux, sisi, il fallait que je le dise) qui compose un tueur glacial du plus bel effet, car en comparaison Tommy Lee Jones ou Josh Brolin, certes à leur aise, donnent le sentiment de jouer les utilités. La fin abrupte en interloquera plus d'un, mais les Coen en ont encore sous le pied, c'est indéniable après avoir vu ce film.
    Manu711
    Manu711

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 850 critiques

    4,5
    Publiée le 1 mai 2012
    Un film que l'on qualifiera probablement de culte quand on en reparlera dans quelques années... Il faut dire que je me suis mis à le regarder plus ou moins sur un coup de tête, alors que je cherchais quelque chose pour satisfaire mon besoin cinématographique de la soirée. Dès le début, on sait que le film va avoir une atmosphère pesante jusqu'à la fin. Le trio d'acteurs est impeccable et la morale de l'histoire qui est implicite mais qui prend tout son sens une fois le film vu et le titre en tête, frappe fort. Les frères Coen nous livre leur vision de l'Amérique et plus largement du monde contemporain, où l'argent est roi et où la fin justifie les moyens. L'absence de musique durant le film ne m'a absolument pas manqué puisque je ne m'en suis à peine rendu compte, tellement j'étais obnubilé par le scénario. Ce film n'est certes pas accessible au grand public mais ça fait aussi du bien de voir que le cinéma est aussi capable de nous prendre pour autre chose que des pigeons par moments. Un film fort, avec des thématiques riches et une réalisation implacable. A voir et à méditer avec du recul.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 15 septembre 2017
    Joel et Ethan Coen nous livrent un pur chef d’œuvre avec un scénario incroyable, une très bonne mise en scène, une histoire passionnante, des plans magnifiques, des scènes d'actions terrifiantes, une réalisation bien rythmée, une très belle photographie et des acteurs remarquables en particulier Javier Bardem et Josh Brolin.
    J-c T.
    J-c T.

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 625 critiques

    4,0
    Publiée le 18 novembre 2011
    Après des années à réaliser des comédies, les frères Cohen reviennent au polar sanglant, cruel et laconique. Un résultat incontestable récompensé par des Oscars et des Golden Globes et autres maints prix internationaux de la critique. Un Javier Bardem vraiment très bon dans le rôle du tueur calme mais psychotique et un Tommy Lee Jones toujours impeccable dans son rôle préféré, celui du flic déterminé et curieux
    NiERONiMO
    NiERONiMO

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 353 critiques

    4,0
    Publiée le 20 juin 2013
    J’étais franchement curieux de découvrir le tant estimé No Country For Old Men, douzième réalisation des non moins renommés frères Coen, et qui aura glané pas moins de quatre oscars… notamment au détriment d’un autre long-métrage deux fois récompensé, à savoir le chef d’œuvre hypnotique qu’est There Will Be Blood. Plutôt alléchant en somme, et le casting prestigieux ne manquait pas d’abonder en ce sens, oh que non ; mais qu’en est-il après visionnage ? Eh bien, sans plus tergiverser, ce long-métrage est une claque, immersif et profondément sombre, mais ni plus ni moins excellent ; néanmoins, bien que l’on assiste 1h30 durant à un coup de maitre, la dernière partie de No Country For Old Men fait mine de patauger, pour finalement nous laisser sur notre faim… Plus en détail, ce film de Joel et Ethan brille d’une réalisation en tout point parfaite : la mise en scène est sobre, mais diablement efficace car foutrement réaliste, tandis que l’ambiance arbore une absence éloquente de musique… mais loin d’être dommageable, une tension ambiante, continue et pour le moins pesante en résultant. No Country For Old Men se veut donc sans artifices, la mise en scène captivante des frères Coen se suffisant presque à elle-même ; le scénario, aussi simpliste que meurtrier, se veut lui dans la même veine, celui-ci nous proposant (principalement) une chasse à l’homme toute bonnement ahurissante tant celle-ci happe notre attention. Dans un même ordre d’idée, ce tableau idyllique est brillamment complété par des personnages (et par extension, interprétations) géniaux, si ce n’est extraordinaires si l’on se penche sur la paire Llewelyn/Anton ; en effet si le premier bénéficie d’une part d’un traitement en tout point convaincant, tant celui-ci parait « humain », et d’autre part du jeu d’acteur aussi surprenant que réussit d’un Josh Brolin des grands jours, le second crève l’écran… et c’est peu de le dire. En effet l’attraction première du long-métrage semble résider en la personne de ce tueur aux tendances fortement psychotiques, concentré de noirceur et de propos alambiqués (pour ne pas dire culte), et qui au même titre que l’attachant Llewelyn peut compter sur la prestation implacable d’un Javier Bardem somptueux. Bref, le rythme sans grandiloquences de ce thriller haletant ne décroit à aucun instant, et l’on est ni plus ni moins sous le charme (si l’on peut dire) ; toutefois le bât fait mine de blesser en son dénouement, ce-même rythme retombant soudainement au même titre que la tension jouissive. Sans pour autant faire un cruel faux-pas, No Country For Old Men donne l’impression de se conclure avec difficulté, tout en faisant repasser au premier plan un shérif Bell/Tommy Lee Jones plutôt effacé jusqu’ici, qui permettra de faire passer un message malheureusement insuffisant, tant l’on reste sur sa faim… En résumé cette adaptation des frères Coen du roman éponyme de Cormac McCarthy est une franche réussite, et aura mérité son succès critique ; reste que No Country For Old Men apparait finalement comme imparfait… la première heure et demi génialissime contrastant de façon regrettable avec la conclusion du long-métrage.
    WalterDiBobyLapointe
    WalterDiBobyLapointe

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 346 critiques

    4,5
    Publiée le 25 juin 2012
    La réalisation des frères Coen est bien connue pour être d'une certaine "lenteur" ou de ce que l'on peut appeler le film "anti-action", mais cela sans jamais tomber dans une forme de léthargie soporifique. Non, car en plus de la photographie sublime qui est la signature des deux frères, "No Country For Old Men", c'est : du suspense, de l'angoisse pendant deux heures.
    nolan35
    nolan35

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 213 critiques

    5,0
    Publiée le 25 septembre 2012
    Ah No Country For Old Men, surement l'unes des meilleures (si ce n'est la meilleure) chasse à l'homme qui m'ait été donné de voir. Dès la scène d'introduction, on est dans le film, celle-ci présente le personnage de Bardem, qui dans un commissariat, va étrangler, l'adjoint du shérif puis va s'enfuir et va assassiner quelqu'un avec une étrange et très puissante arme (et très "pratique") pour lui dérober sa voiture. On assiste à cette scène assez violente bouche bée, c'est d'une telle puissance, le tueur fait froid dans le dos, tous se fait sans musique, dans le silence absolue (à part une ou deux phrases que prononce Javier). Ça nous met directement dans l'ambiance, on assistera à un film plutôt lent dans sa forme, très contemplatif et d'une violence sans précédent. Mais commençons par l'histoire de départ, il s'agit de celle de Llewelyn Moss qui un jour de chasse va trouver autour d'un joli petit massacre, une mallette pleines d'argents, surement un règlement de compte à propos d'un trafic de drogue. Moss (excellent Josh Brolin) va la ramasser et déjà ce qui choque c'est sa réaction, il la prend comme si il voyait des meurtres tous les jours, il est calme, pas du tout choqué mais il sait qu'en la ramassant, il va se frotter à tout un tas d'ennuis, en particulier un homme sans état d'âme, qui tue rien que parce que vous lui avait fait perdre son temps, cette homme c'est Anton Chigurh. Et puis au-milieu e tous ça il y a le shérif, vieux, blasé qui n'a qu'une hâte, c'est de prendre sa retraite, il semble perdu au milieu de toutes cette criminalité qu'il ne comprend plus, on est dans le Texas, à la frontière entre le Mexique. Plutôt simple comme idée de départ, mais peu à peu on va assister à un cercle vicieux où personne n'en sortiras indemnes. La mise en scène est excellente, les paysages sont beaux, pas d'effets de mise en scène inutile et pas de musiques pendant tous le film ce qui rend le tous d'une grande intensité. Le jeu des acteurs est impeccables, Bardem fait peur en psychopathe sans scrupules, Brolin campe un homme qui peu peu va se rendre compte de son erreur mais qui veut à tous prix garder la mallette (et surtout son contenu), Lee Jones joue un shérif déprimé mais qui n'a pas une présence remarquable à l'écran. Le contexte de crise entre la frontière mexico-américaine est plutôt bien exploité. Et les personnages font preuve d'une grandes intelligences, que se soit dans leur gestuelles ou dans leurs façons de penser. La fin est assez difficile à comprendre, surtout le monologue du Shérif, qui est plutôt incompréhensible, mais c'est filmer avec une tel virtuosité que l'on fait abstraction de ce dialogue. Vous l'aurez compris j'adore No Country For Old Men, car les qualités de ce film sont nombreuses et indéniables, c'est toujours un plaisir de le regarder, c'est captivant, et puis derrière tous ça il y une bonne critique sur les défaillances de la société américaine, comme d'habitude avec les frères Coen, c'est traité avec une certaines ironie qui rend le propos encore plus percutant. Ce film est le meilleur des Coen que j'ai pu voir aujourd'hui.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 10 janvier 2018
    Joel et Ethan Coen nous livrent un pur chef d’œuvre angoissant et violent avec un scénario incroyable, une très bonne mise en scène, une histoire passionnante, des plans magnifiques, des scènes d'action terrifiantes, une réalisation bien rythmée, une très belle photographie et des acteurs remarquables en particulier Javier Bardem et Josh Brolin.
    blacktide
    blacktide

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 795 critiques

    4,5
    Publiée le 10 août 2017
    J'adore vraiment les frères Coen, et ici avec "No country for Old Men", je les aimes encore plus. Ils signent ici un excellent western contemporain mêlant action, suspense et drame. Les 3 acteurs principaux sont fantastiques, en particulier Javier Bardem en psychopathe. C'est vrai qu'il fait vraiment flipper en plus avec sa coupe à deux balles et son tube d'oxygène servant à exploser des serrures ou à préformer et traverser le crâne des gens, bref il est très sympa. Ensuite, il y a Josh Brolin, le mec de la cambrousse qui récupère une mallette avec 2 millions de dollars et qui est prêt à tout pour la garder, et ça fait des dégâts. Enfin, il y a Tommy Lee Jones, le vieux shérif qui enquête sur l'affaire de la mallette et qui prend tout son temps sur son petit poney. Bref les personnages sont tous bien écrits et sont excellents. Le scénario aussi est excellent, il est inventif et original et on en demande pas plus. Côté réalisation, rien à dire, c'est extra. Résultat: tout est bon dans ce film, il est à voir ou à revoir, je suis vraiment pas déçu!!!!!!!!!!!!!!!! Merci les Coen!!!!
    -Bat(e)man-
    -Bat(e)man-

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 299 critiques

    5,0
    Publiée le 15 décembre 2012
    Réalisé par les frères Cohen, No country for Old Men est un chef d'oeuvre brutal, sur un pays ravagé par la violence. On suit donc un portrait croisé de trois protagonistes sur un fond de trafique de drogue et d'une mallette d'argent. Dès les premières minutes on nous présente Anton, joué par Javier Bardem, un personnage étrange et d'une rare violence. On voit ensuite en grande partie Llewelyn, interprété par Josh Brolin, qui trouve la scène d'un règlement de compte en plein désert, trouvant une mallette d'argent. Bell, joué par Tomy lee Jones, est quant à lui un vieux shérif désabusé qui se sent dépassé par toute cette violence. Le scénario, brillant, nous emmène donc dans une chasse à l'homme effréné pour retrouver cet argent entre Anton qui se révèle au fil du film un véritable sociopathe et Llewelyn qui tente de le fuir. On ressent donc pendant une bonne partie du film une tension très forte à la limite de l'angoisse qui accentue le caractère dramatique du film. On est donc partagé entre l'inquiétude et la peur pour le personnage de Llewelyn et la fascination et le dégoût pour le personnage d'Anton. Le film baigne donc dans cette ambiance tendue dès le début du film, s'ouvrant sur une scène brusque et violente, à l'aide de lents plans panoramique sur un désert vide qui offre aussi un impression de solitude et de faiblesse déstabilisante. La force des frères Cohen réside donc dans ce pouvoir à faire passer énormément de sentiment uniquement à l'aide de leur caméra et de leur réalisation très lente qui rends les passages brutaux beaucoup plus rapide et inattendu même si l'on sent tout au long du film qu'il va se passer quelque-chose. Pour renforcer cette atmosphère si particulière, ils font l'étrange choix de proposer un film sans aucune bande-sonore, juste les sons naturels tels le vent dans le désert. Ce manque de musique renforce d'autant plus l'ambiance de profonde solitude évoqué précédemment que ressent le personnage. La mise en scène s'accorde parfaitement avec l'ambiance générale du film dans un esthétisme très étrange. Le film traite donc de la violence sans concession à travers ses trois protagonistes, l'un étant la violence, l'autre la victime collatéral et le troisième étant le regard désabusé sur la situation. Le film arrive donc à mêler thriller et drame avec talent pour renforcer cet manière de traiter la violence. On peux néanmoins répartir ces deux genres assez aisément: Anton étant le protagoniste ( ou antagoniste ) du thriller et Llewelyn étant celui du drame. On est donc très loin du combat manichéen entre le bien et le mal et le film le montre très bien par le traitement qu'il réserve à ses protagonistes. Avant de conclure, je tiens à parler des performances des acteurs. Tomy lee Jones campe avec brio ce personnage dégoûté par cette violence et devient très vite un regard à la fois grave et cynique sur les évènements. Josh Brolin interprète avec un talent indéniable son personnage malchanceux qui sent le sol se dérober sous ses pieds. Il nous offre ainsi une interprétation très forte et humaine. Javier Bardem joue un psychopathe très crédible, effrayant et repoussant. Il dispose ainsi d'un très fort charisme déstabilisant qui interpelle dès le début du film. Au final, No country for Old Men est un chef d'oeuvre prenant et dramatique sur la violence qui ronge un pays.
    Lululouci
    Lululouci

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 272 critiques

    4,5
    Publiée le 25 janvier 2013
    Rejoignant au sommet Blood Simple (1984) et Fargo (1996), No Country for Old Men est une oeuvre tendue sur le fil du rasoir, palpitante comme une artère tranchée, mais aussi subtilement distanciée. Un film coenien comme on les aime, à double fond et double visage, distribuant l'humour et le macabre, la farce sanglante et le pessimisme métaphysique, la puissance du film noir et les magnificences du film de route. A ne pas manquer !
    Alex-Stryker59
    Alex-Stryker59

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 226 critiques

    5,0
    Publiée le 15 janvier 2012
    Excellent thriller à tendance comique. Les Coen innovent en montrant là un film plus noir et plus violent. Un casting de luxe, avec Josh Brolin (W. l'Improbable Président, Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu, Planète Terreur) qui joue son rôle à merveille et qui spoiler: meurt en plein milieu du film comme Marion Crane dans Psychose; mais aussi l'espagnol Javier Bardem (Vicky Christina Barcelona) en excellent méchant, l'acteur sera à l'affiche du prochain James Bond, comme méchant; et Tommy Lee Jones (Space Cowboys, Men In Black) dans un rôle tout aussi excellent. Une esthétique à la fois sombre et ironique. Des dialogues parfois déroutants et bizarres, à cela s'ajoute le cadre surréaliste de la frontière mexico-texane. Oui, le caractère texan de l'endroit surpasse le fait que cela se situe aux USA. Tout comme Tarantino ou Jeunet, les Frères Coen mélangent comédie et violence avec une véritable aisance. Du très grand cinéma.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top