Notez des films
Mon AlloCiné
    No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme
    note moyenne
    4,1
    26033 notes dont 2173 critiques
    répartition des 2173 critiques par note
    856 critiques
    631 critiques
    134 critiques
    274 critiques
    156 critiques
    122 critiques
    Votre avis sur No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme ?

    2173 critiques spectateurs

    Joker42
    Joker42

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 153 critiques

    4,0
    Publiée le 14 novembre 2011
    Ce qui est troublant avec ce film, c'est qu'on ne sait pas vraiment dans quelle catégorie le ranger. Ce qui est sûr en revanche, c'est que l'on est absorbé dès le début par cette tension permanente, le mystère de chacun des protagonistes, les questions dont on attend des réponses qui ne viennent pas toujours, et la violence de l'ensemble qui contraste avec la beauté des paysages. L'une des forces du film réside dans le détail apporté à la mise en scène, à la façon de montrer les personnages à l'écran, à la lenteur des dialogues et le sentiment que l'intrigue progresse sans temps mort. On peut être déçu du denier quart du film, de cette fin plutôt frustrante, de se dire que les 3/4 du film sont finalement trop ambitieux pour la fin qui nous est proposée. On peut se demander également ce qu'apporte le personnage joué par Tommy Lee Jones à l'intrigue. Mais il n'en demeure pas moins que No Country for a Old Man fait partie de ses films que l'on n'oublie pas et que l'on souhaite revoir aussitôt après l'avoir vu
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 8 août 2017
    Joel et Ethan Coen nous livrent un pur chef d’œuvre avec un scénario incroyable, une très bonne mise en scène, une histoire passionnante, des plans  magnifiques, des scènes d'actions terrifiantes, une réalisation bien rythmée, une très belle photographie et des acteurs remarquables en particulier Javier Bardem et Josh Brolin.
    Franky.Four.Fingers
    Franky.Four.Fingers

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 25 septembre 2013
    La patte des "Coen" à encore frappée. Et elle fait mal, aussi mal qu'un piston à air comprimé dans la gueule. La mise en scène et les images sont splendides, Josh Brolin et Tommy Lee Jones sont impeccables, comme très souvent, Javier Bardem est magistralement glaçant. Un putain de chef d'oeuvre.
    Jèz'
    Jèz'

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 55 critiques

    4,5
    Publiée le 22 décembre 2013
    Quand on sort de voir No Country For Old Men (Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme), il nous reste deux choses : premièrement, la fin extrêmement ouverte, qui, pour ce polar , est bonne, et deuxièmement, la noirceur de ce film. Effectivement, ce film violent est un thriller très efficace. C'est un chef-d’œuvre en son genre. Les acteurs principaux sont tous excellents (Javier Bardem en terrifiant psychopathe, Tommy Lee Jones en shérif vieillissant, Josh Brolin en proie pourchassée et aussi l'utile Woody Harrelson) et l'absence de musique est justifié pour ce film noir. A voir d'urgence.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 667 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    5,0
    Publiée le 5 avril 2014
    Après deux comédies certes sympathiques mais moins inspirées que leurs précédents films, les frères Coen reviennent en force avec ce film noir aux allures de western. Ils sont tellement à l'aise dans ce Texas à l'ambiance pesante que l'on croirait presque que Cormac McCarthy a écrit son roman pour eux. Cette chasse à l'homme est l'occasion pour eux de réaliser leur chef-d’œuvre, récompensé aux Oscars à 4 reprises. Il suffit que Moss trouve une mallette remplie d'argent près de cadavres dans le désert pour qu'il déclenche une machine à l'engrenage mortel. Poursuivi par un psychopathe dangereux (campé par un terrifiant Javier Bardem), Moss tente de s'en sortir tandis que le shérif de son comté essaye de le retrouver avant qu'il ne soit trop tard. Sombre, fataliste mais pas dépourvu d'humour noir non plus, "No country for old men" est une réussite comme on en voit peu. Filmé dans de fabuleux décors avec le parti pris osé de n'avoir aucune musique durant toute sa durée, le film prend alors une autre dimension, quasi-hypnotique comme en témoigne la puissance de certaines scènes (celle de la station service avec Javier Bardem). Diablement bien écrit et bien ficelé, ce petit bijou noir vaut aussi pour la prestation de Josh Brolin, qui trouvait là un de ses premiers rôles principaux et pour celle de Tommy Lee Jones, impeccable en shérif usé par la vie.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 164 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 26 décembre 2013
    J'ai rarement vu un film avec des faces à faces aussi prenant. Cela est du à la réalisation des frères Coen, ils font là ce qu'ils savent faire le mieux, mais aussi au casting cinq étoiles avec Tommy Lee Jones, Javier Bardem, Josh Brolin... Un grand moment de cinéma.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 151 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    4,5
    Publiée le 24 février 2015
    Casting de malade, réalisation de choc, histoire prenante, un film que l'on décrit comme excellent. Les frères Coen proposent un long-métrage différent de leur style habituel (peut-être parce que c'est le seul à être tiré d'un roman), et ça fonctionne pourtant parfaitement. Coen brothers créateurs de talent depuis 1984 ? Sûrement. Une chasse à l'homme à la douce couleur d'un western qui n'aura pas de mal à nous intriguer et nous emporter sous ces rôles maitrisés et captivants. On se laisse envahir en deux temps trois mouvements grâce à cette mise en scène implacable et minutieusement soignée pour égayer notre attention permanente. Un thriller alléchant !
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 1 961 critiques

    5,0
    Publiée le 13 octobre 2013
    Un monument ! Fidèle au roman de Cormac MacCarthy, un film noir qui repose sur une photographie absolument magnifique, une intrigue très solide, mise en scène avec un indéniable génie et un exceptionnel trio d'acteurs. Tommy Lee Jones est impeccable en vieux policier monolithique à moitié blasé, Josh Brolin, que je découvrais là, est très fin dans son jeu mais la palme revient immanquablement à Javier Bardem, immense dans son interprétation de tueur à gages psychopathe vraiment angoissant. Un chef d'œuvre que ce film.
    Grouchy
    Grouchy

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 1 033 critiques

    4,0
    Publiée le 1 mai 2013
    Forts de leur succès, les frères Cohen récidivent avec une sorte de western à la Peckinpah, en moins bavard mais qui garde une certaine violence. On salue particulièrement les jeux d'acteurs, surtout l'interprétation angoissante de Bardem qui est en réalité l'étoile du film. Voire la seule. Non pas que le film soit mauvais ; la première partie est très prenante où une course-poursuite s'engage. La deuxième partie, si elle ne contient que peu d'étalements narratifs, tient encore le spectateur en haleine. Tout s'écroule à l'annonce de la mort stupide de Brolin. Le scénario prend une direction effarante, nous chuchotte une absence de dénouement qui contient à l'une des fins les plus minables de l'histoire du cinéma. A part une tirade sur la mélancolie des shérifs, avec parmi eux le personnage de Jones qui à part constater le malheur, est inutile, rien d'autre n'est ajouté : pas de résolution de l'intrigue, le néant. Le spectateur ne peut que se demander : "mais pourquoi ça ? est-ce que c'est la vraie fin, ou un canular ?". Cela dit, le film possède une mise en scène singulière par rapport aux précédentes réalisations des frères Cohen, s'appuyant sur le malaise. Beaucoup d'éléments sont à féliciter, le film est vraiment très bon et accrocheur, mais la fin n'en est pas digne.
    Kloden
    Kloden

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 997 critiques

    4,0
    Publiée le 17 mars 2011
    Un film terrible, qui jette un regard désabusé sur l'Amérique d'aujourd'hui, au peut-être même, sur le monde actuel et son immoralité. Du grand cinéma.
    Florian Malnoe
    Florian Malnoe

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 538 critiques

    4,5
    Publiée le 17 mai 2015
    Une œuvre cinématographique qui laisse pantois tellement c'est bien interprété. Avec notamment un Javier Bardem génial et fascinant en tueur en série froid et méthodique. Le scénario quant à lui peu paraître classique de primes abords, mais l'ensemble est tellement bien emmené et crédible que pour moi ce No Country for old men tutoie le chef-d'oeuvre. Merci les frères Coen !
    yohanaltec
    yohanaltec

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 764 critiques

    5,0
    Publiée le 7 septembre 2013
    Le deuxième meilleur film des frères Coen. Un mélange de violence et de suspense qui fonctionne parfaitement, et un Javier Bardem qui joue le meilleur rôle de sa carrière. (Même avec sa coupe a la Mireille Mathieu).
    Clingo
    Clingo

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 128 critiques

    5,0
    Publiée le 20 mai 2010
    No Country, qu'est-ce que c'est ? Une partie de cache-cache, rien de plus. Un mec trouve de l'argent sale, et un autre mec doit trouver le mec qui a trouvé l'argent sale. Voilà. Voici donc Josh Brolin - impeccable bouseux texan - poursuivi par Jarvier Bardem - parfait. La partie peut commencer. Avec No Country, c'est toute l'Amérique que revisitent les Coen. Amérique historico-géographique, et Amérique du cinéma. La situation de l'action au Texas n'est absolument pas anodine, et les paysages désertiques et fondamentalement westerniens de l'Etat en disent beaucoup dans la construction d'un des discours du film, celui-là même qui est basé sur cette constatation d'un monde en pleine évolution. Les métropoles surpeuplées des USA que sont New York, Los Angeles ou San Francisco font ici place au paysage vide, à un retour vers ce qui fut l'essence du pays à la fin du dix-neuvième. Retour à la simplicité donc. Evidemment ce choix permet aussi aux Coen de faire leur western à eux, d'opérer là aussi un retour vers une mythologie totalement américaine. Surtout, de prendre l'espace. Il y a une scène fabuleuse dans La Mort aux Trousses, celle où James Stewart a rendez-vous en plein air ( la scène de l'avion ). Hitchcock brisait les codes du genre ( disons le genre " séquence où un mec va en rencontrer un autre dans une atmosphère hyper mystérieuse " ), en ouvrant totalement l'espace, tout en réussissant ce tour de force immense d'injecter du suspense à la séquence. Eh bien les Coen, pendant les 20 premières minutes du film, font ça, mais puissance 10. Tout le début du film est assez effrayant dans sa manière de présenter les faits. Les frangins choisissent un minimalisme sonore, contribuant à renforcer l'ambiance mystérieuse de l'oeuvre. Mais le son n'est pas le seul élément important, et visuellement il y a dans No Country For Old Men une manière de montrer crûment les choses, un refus total d'une esthétisation de la violence qui fout un froid pas possible dans le dos du spectateur. Le personnage d'Anton Chigur est évidemment le vecteur principal de cette violence, et Javier Bardem lui donne une neutralité expressive qui fait toute la différence. A l'image du film, il est plus dans la sobriété que dans la démonstration de force, et c'est ça qui fait peur. Son personnage est d'autant plus effrayant que sa détermination est à toute épreuve, et que rien ne semble l'arrêter. Pas besoin de rappeler la phrase d'Hitchcock sur les méchants... No Country convoque donc le western, mais étend davantage sa référence aux genres cinématographiques. Il est aussi question ici d'un polar, d'un road-movie, mais aussi d'horreur. Le film brasse tous ces genres pour en ressortir un objet parfaitement hybride, un mélange extrêmement réussi qui se nourrit de toute l'histoire du cinéma. On pense à Naissance d'une Nation ( le rôle du montage dans l'élaboration d'une partie de cache-cache géante ) aussi bien qu'à Hitchcock encore ( voir la séquence du motel, qui fait penser à Psycho ). Pour continuer un peu sur l'horreur, elle fonctionne ici comme l'humour des Coen : à froid. Le spectateur ne sait pas toujours comment réagir à ce qu'il vient de voir ou d'entendre, et c'est ça qui pour l'humour fait rire, et qui pour la violence est glaçant. No Country For Old Men est si puissant parce qu'il parvient à nous interroger en profondeur sur notre rapport au monde en nous soumettant l'état du monde de la manière la plus détachée possible. Si le film est en apparence simple, il n'en demeure pas moins vrai que son intérêt réside aussi dans sa manière de questionner la morale du spectateur en même temps que celle de Llewelyn, et dans sa capacité à convoquer diverses interrogations philosophiques. C'est un film d'action simple en même temps qu'une oeuvre incitant à la réflexion. Il se construit par exemple sur la répétition ( les trois personnages principaux se ressemblent un peu, ils sont liés. Les Coen le montrent simplement, grâce à une bouteille de lait qu'ils boivent tous les trois. Le détail qui fait la différence ), répétition des situations, quand Llewelyn et Chigur, accidentés, demandent leurs vêtements à des passants. L'un des passants demandera de l'argent quand l'autre le refusera. L'un est adulte, et l'autre est un gosse. L'un est entré dans le monde des grands, vicié et corrompu jusqu'à l'os. L'autre possède encore un peu d'innocence, mais plus pour longtemps ceci dit. Un petit peu d'optimisme mais énormément de pessimisme. C'est un monde d'autant plus cruel que les anciens en sont exclus, n'y comprenant plus rien. Décidément, ce pays n'est ni pour les vieux, ni pour les jeunes. Il est pour les dealers, les mafieux, les tueurs et les grandes personnes. Il est donc un peu pour tout le monde et c'est ce qui fait sa laideur. J'ajoute juste que la fin pas forcément compréhensible me paraît le ping idéal au pong qu'est le prologue de A Serious Man. Les cinéastes ne cessent donc de pousser l'absurdité de l'existence à son paroxysme.
    Meryn Fuckin' Trant
    Meryn Fuckin' Trant

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 356 critiques

    5,0
    Publiée le 29 avril 2014
    Un western contemporain qui n'a franchement rien à envier aux vieux westerns spaghetti, autant dans le fond que dans la forme. Le principe est simplissime, mais traité avec tellement de talent qu'il gagne une profondeur insoupçonnée. Tous les éléments du film fonctionnent parfaitement entre eux; la tension et l'atmosphère sont gérés comme du papier à musique (vous allez serrer vos petites fesses du début à la fin) en particulier lors des scènes d'actions en grosse partie constituées d'attente, seulement de l'attente dans l'obscurité et fusil à la main et ça marche du feu de Dieu. Le jeu d'acteur -qui y est pour beaucoup- est absolument impeccable en particulier -et vous vous en doutez, celui de Javier Bardem qui campe l'un des tueurs psychopathes les plus fascinants et les plus effrayants de l'histoire du cinéma (rien que ça) de par la nature de sa méchanceté. De même que le joker de Nolan, l'une des forces de cet antagoniste est l'incompréhension qu'il suscite. Le spectateur ne connait strictement rien de son passé ou des raisons qui le motivent à agir, et l'impact n'en est que plus grand. La profondeur du tueur va tout de même plus loin que cela. Ne souriant quasi jamais, il ne semble prendre aucun plaisir à commettre ses crimes et dit lui-même avoir à les commettre, tout ça est au-dessus de sa propre décision comme si le refus de faire du mal empêcherait le monde de tourner correctement. Une philosophie qui vous fera vous chier dessus, d'autant plus que manifestement, personne au monde ne lui fera changer d'avis. C'est ce mal qui est réellement effrayant et le plus ancré dans l'actualité, lorsque, comme le shérif Bell on en arrive à un stade où en plus de ne plus le contrôler, on n'arrive plus à le comprendre. Et c'est fort, parce que tout du début à la fin est basé sur cette horrible évolution de l'esprit criminel, les personnages sont donc de parfaites retranscriptions de l'esprit du film et des idées qu'il chercher à faire passer. Ah et parce que je ne peux le caser nulle part ailleurs, la musique est toujours la bonne au bon endroit, en bonne quantité. Que du bon tout ça Bon s'il fallait noter quelque chose qui m'a déplu, c'est le sort du personnage principal. Alors oui je doute bien que c'est voulu bien que je n'en ai pas forcément saisi la logique mais dans un film qui du début à la fin à tout d'un western, j'ai été vraiment déçu de ne pas avoir droit à une véritable confrontation finale entre les deux personnages. De plus son sort est vite, trop vite expédié bien que le film nous informe de ce qui s'est passé pour une raison qui m'échappe et qui, au premier visionnage, m'avait vraiment frustré. Mais c'est pas non plus la cata, ça laisse juste une très légère impression d'avoir été privé de dessert, mais ça n'empêche pas que le plat principal faisait putain de plaisir.
    007bond
    007bond

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 25 mars 2008
    Alors, la bravo. Les frères Coen nous envoie cette histoire en pleine face sans aucune confession, brutale, intense, stressant.... Le film nous confronte à un monde sombre, servi par des acteurs époustouflants tel que Javier Bardem qui, je pense va marquer dans ce rôle de psychopathe, accompagné par d'autres acteurs comme Josh Brolin ou Tommy Lee Jones tout aussi excellents. La fin en déstabilisera plus d'un, en bref un film de genre à voir et à revoir surtout en V.O.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top