Mon AlloCiné
    Les Promesses de l'ombre
    note moyenne
    4,0
    12723 notes dont 1191 critiques
    33% (398 critiques)
    40% (482 critiques)
    7% (87 critiques)
    12% (148 critiques)
    4% (51 critiques)
    2% (25 critiques)
    Votre avis sur Les Promesses de l'ombre ?

    1191 critiques spectateurs

    Le Cinéma avec un grand A
    Le Cinéma avec un grand A

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 29 critiques

    4,5
    David Cronenberg nous offre encore une fois un grand polar aprés History of violence, Les promesse de l'ombre est une suite logique. Un casting original Cassel,Mortensen et Watts sont géniaux. Un sénario qui tient la route bref...A voir !!!
    EricDebarnot
    EricDebarnot

    Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 910 critiques

    4,5
    "Les Promesses de l'Ombre" présente l'insigne avantage de faire le point sur l'état de notre monde (commerce des corps, multi-ethnicisation de nos sociétés) comme de celui des obsessions de Cronenberg (le corps et son rapport avec l'histoire de l'individu, via le tatouage, mais aussi son lien avec le verbe). D'un classicisme plus évident que "A History of Violence" - on est bien ici dans la tradition shakespearienne / tragique du "Parrain" -, c'est un film à la fois respectueux des codes du genre (la famille comme lieu de refuge autant que d'auto-destruction) et ouvert sur l'innommable Cronenbergien : les fluides corporels, la violence comme destruction terrifiante de l'intégrité du corps. C'est surtout un film illuminé par l'interprétation une nouvelle fois prodigieuse de Viggo Mortensen, qui accomplit un trajet bouleversant, de la froideur inhumaine de la machine vers la souffrance indicible du sacrifice inavouable. Peut-être pas un grand Cronenberg, mais un beau film.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 395 critiques

    5,0
    Un très bon film. Dans la juste lignée de "A history of violence" avec la reprise de certains arteurs dont Viggo Mortensen. Vincent Cassel m'épatera toujours ^^ Gare à la violence qui peut cependant en choquer plus d'un.
    aberdeen76
    aberdeen76

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 918 critiques

    4,0
    Encore un film ayant pour sujet la mafia qui sort en DVD ces temps-ci (avec les excellents American Gangster et La nuit nous appartient). Les promesses de l'ombre est une tranche de vie mafieuse extrèmement sombre et violente. L'univers de la mafia russe est dépeint avec crédibilité et les acteurs sont excellents !!!
    manoj94
    manoj94

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 642 critiques

    4,0
    Un bon moment de cinéma. L'intrigue est prenante et nous tient en haleine du début à la fin du film. Malgré des petites longueurs superflues, on relève quelques scènes sanglantes qui rentrent parfaitement dans la noirceur suggérée par la mafia russe. Insistons sur le casting qui est vraiment de haut niveau. Viggo Mortensen est très convaincant et irréprochable dans son rôle de "chauffeur". Un film qui vaut le détour.
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    5,0
    Après la très bonne surprise de A History of Violence où Cronenberg se démarquait de ses canons habituels, il récidive avec encore plus de bonheur deux ans plus tard pour livrer ce film sombre et violent, contant sobrement une affaire de famille, d’honneur et de sang dans le milieu londonien de la pègre russe. Viggo Mortensen est excellent dans un rôle tout en nuances et plein d’ambivalence, Naomi Watts impose comme toujours sa présence lumineuse et Armin Mueller-Stahl forme avec Vincent Cassel un duo père fils contrasté aux relations ambiguës. Le scénario est inspiré, passionnant de bout en bout, sans effet racoleur ou superflu, épuré comme une tragédie grecque. La réalisation est splendide, toute en clair obscur, rythmée et virtuose. Les promesses de l’ombre, ou comment la venue imprévue d’un enfant peut bouleverser le destin et la vie de tant de monde… Un grand sujet pour un grand film.
    Hastur64
    Hastur64

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    3,5
    Plongée dans la maffia russe de Londres, « Les promesses de l’ombre » confrontent Nadia (Naomi Watts) sage-femme à la recherche de l’identité d’une jeune fille décédée en couches à des gangsters russes dont cette dernière était une esclave sexuelle. Cronenberg réalise un film cru où si les sentiments sont tus, ou tout du moins à peines exprimés, la violence elle s’exprimant dans sa plus totale palette. Ce thriller mets en avant l’incroyable barbarie de ces filières de traite des blanches qui sévissent dans les ex-républiques de l’Est où, sous couvert de meilleures conditions de vies, ces maffias exploitent la crédulité et les espoirs de milliers de jeunes filles pauvres (parfois à peine adolescentes) pour de sordides réseaux de prostitution. Mais ce volet instructif n’entame pas la force de ce thriller où le personnage de Nadia frôle souvent le danger sans jamais ou presque le voir en côtoyant des hommes pour qui la vie n’a pas grande valeur en soi. Le personnage de Viggo Mortensen est incroyable d’ambiguïté, on ne sait jamais ce qu’il recherche vraiment : le pouvoir, l’amour, la justice… Ses relations avec les personnages de Nadia et Kirill (Vincent Cassel) sont aussi empreintes d’ambivalence entre amour et volonté d’éviter le pire pour la première, manipulation et attachement pour le second. Un film fort par la puissance que dégagent les personnages et la finesse d’un thriller où les frontières entre bien et mal fluctuent.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 1 073 critiques

    4,0
    Dans la parfaite lignée de son précédent long-métrage. David Cronenberg reste dans le thème de la mafia (avec un Viggo Mortensen toujours aussi charismatique) et offre également un rôle sur mesure à l'un de nos acteur français fétiches, Vincent Cassel. Bienvenue dans le cercle de la mafia russe, ce thriller aux scènes réussies et à l'histoire entraînante vous fera passer un très bon moment de cinéma. Dommage que le volume 2 soit apparemment annulé, ça nous aurait pas déplu d'en avoir un peu plus.
    Scorcm83
    Scorcm83

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 112 critiques

    4,5
    Ça ! C'est du Cronenberg comme je l'aime. A la manière d'un History of Violence, peut-être même en mieux, du cinéma noir, simple, pur, qui vaut autant pour son récit que pour sa narration, la performance de ses acteurs et sa bande son. C'est ce qui me plaît chez Cronenberg, sa capacité à faire vivre et coexister tous les instruments nécessaires à la production d'un film, à la manière d'une symphonie sonore et visuelle. Les Promesses de l'Ombre fait partie de ce genre de films, où tout semble maîtrisé. Malgré tout, j'ai une sorte de goût amer, un sentiment d'inachevé au sortir de ce film. Comme pour History of Violence, encore une fois, j'en voulais tout simplement plus. Je trouve que l'histoire méritait de continuer, d'approfondir. Et c'est peut-être également ce qui fait l'originalité du cinéaste, il arrête les histoires où on n'est pas sensé les arrêter. Il fait des films comme personne, et Les Promesses de l'Ombre, à l'instar de 90% de ses films, n'est pas un objet cinématographique comme les autres. C'est en cela qu'il est important. A voir !
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 205 critiques

    4,0
    Un film d'une grande intensité, d'une grande précision, d'une noirceur, d'une violence omniprésente, au coeur de la maffia russe à Londres. Une maffia d'apparence tranquille, très intégrée et secrète, avec ses codes, code de conduite, liens familiaux et symbolique des tatouages qui disent quel homme on est dans la hiérarchie. Au milieu de tout cela, une sage femme remarquablement interprétée par Naomi Watts, avec beaucoup d'intensité et d'émotion, va se trouver entraînée au milieu des règlements de compte, machinations, guerres de succession, rivalités entre clans rivaux. Viggo Mortensen joue un homme froid, complexe, secret, et on découvrira peu à peu son véritable rôle dans cette gigantesque organisation. Vincent Cassel excelle en homme tourmenté et déjanté, un classique pour lui. Un excellent film très noir avec en toile de fond la traite de très jeunes filles des pays de l'Est qui alimente la prostitution des capitales européennes.
    busta045
    busta045

    Suivre son activité Lire ses 18 critiques

    5,0
    Excellent, les acteurs jouent super bien, dédicasse à vincent cassel. Film qui montre un aspect plus noir de la mafia avec trahisons et viols. C'est un film qui dépasse le seul cadre de la mafia, ouvert à tous pas qu'aux fans de les affranchis.
    Bidou B
    Bidou B

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 206 critiques

    4,5
    Ha ça fait du bien de voir un bon film !! un scénario simple mais efficace, des acteurs au top, que demander de plus !! si j'aurais juste voulu qui dure 30 minutes de plus, histoire qu'il développe un peu plus....Je suis resté sur ma faim. A voir au plus vite.
    Yoloyouraz
    Yoloyouraz

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 566 critiques

    4,0
    Superbe photographie, casting sans faute, scénario bien pensé... si D.Cronenberg n'étonne plus par sa puissance, sa parfaite gestion du rythme impressionne.
    Carne
    Carne

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 117 critiques

    4,0
    Après History Of Violence, David Cronenberg nous prouve une fois de plus qu’il est un immense cinéaste et un directeur d'acteurs hors pair avec Eastern Promises. A partir d’un scénario en béton et d’acteurs au sommet de leur art (un Viggo Mortensen ultra charismatique, un Vincent Cassel touchant et une Naomi Watts plus concernée que d’habitude), Cronenberg nous offre un film plus classique dans la forme (bien que l’ensemble soit magnifique à visionner) mais tout aussi complexe dans le fond et n’oublie pas de nous griller la rétine avec des séquences particulièrement barbares, notamment une baston bestiale magnifiquement chorégraphiée. Et mis à part un final mélancolique rapidement expédiée, l’ambiguïté de ce dernier ne fait que confirmer qu’Eastern Promises est un quasi chef d’œuvre du septième art durant lequel Cronenberg ne fait qu’une seule chose : nous prendre aux tripes de la première à la dernière seconde.
    jolabour
    jolabour

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 14 critiques

    5,0
    très bon film malgré la fin qui laisse à désirer
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top