Mon AlloCiné
Une jeunesse chinoise
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Une jeunesse chinoise" et de son tournage !

Présenté à Cannes

Palais d'été a été présenté en Sélection Officielle, en compétition, au Festival de Cannes 2006, sous le titre Summer Palace.

Lou Ye victime de la censure

En mai 2006, lorsque Une jeunesse chinoise est projeté au Festival de Cannes, le film n'a pas encore reçu de visa d'exploitation des autorités chinoises. Le cinéaste l'avait pourtant soumis à l'organisme de censure, mais celui-ci avait alors estimé qu'il lui était impossible de se prononcer, la raison officielle étant la mauvaise qualité de la copie fournie... En dehors de l'audace (relative, pour un public occidental) des scènes d'amour, Une jeunesse chinoise aborde un sujet tabou en Chine : la répression du mouvement étudiant de Tian An Men, qui fit plus d'un millier de morts au printemps 1989. Sur la Croisette, Lou Ye faisait part de ses craintes d'être sanctionné pour avoir osé présenter son film sans autorisation, et déclarait en conférence de presse : "Je suis prêt à faire n'importe quoi pour que le film puisse être montré en Chine [y compris] à supprimer toutes les scènes qu'ils veulent supprimer". Mais le film a été interdit et, le 4 septembre 2006, Lou Ye et son producteur ont été frappés d'une interdiction de tournage pendant cinq ans. Plusieurs réalisateurs reconnus ont été victimes de la chinoise censure au cours de ces dernières années, tels Zhang Yuan (East Palace, West Palace) ou Yu Lik Wai (All tomorrow's parties).

Une genèse chinoise

Lou Ye revient sur l'origine du projet : "En fait, depuis la fin de mes études universitaires en 1989, je pensais écrire une histoire d'amour. J'avais aussi en tête l'image du Palais d'été de Pékin. Le Palais d'été se situe à côté du quartier universitaire. Le point de départ du scénario se résumait donc à l'Université à Pékin, le Palais d'été et une fille qui s'appelle Yu Hong (...) Dès le début de l'écriture le pivot de l'histoire était le personnage de Yu Hong. A partir de son journal intime, on racontait son histoire. Puis on a développé au fur et à mesure les autres protagonistes, ceux qu'elle va croiser et qui gravitent autour d'elle (...) ils sont là parce qu'ils entrent dans son histoire, parce qu'ils touchent à sa vie."

Tian An Men vu par

Dans Une jeunesse chinoise, le cinéaste montre les différentes manières dont les individus ont vécu les événements de 1989 : "Dans le groupe d'étudiants vivant au dortoir universitaire, Song Ping, par exemple, appartient à la génération de la Révolution Culturelle", explqiue le réalisateur. "Zhou Wei, lui, se croit très occidentalisé, mais il ne comprend pas forcément tout ce que signifient les idées et les idéologies occidentales. Il saisit l'Occident à la manière chinoise. Pendant les années 80, suite à l'ouverture de la Chine au monde, beaucoup d'idées venues de l'Ouest étaient mal interprétées. Dong Dong est une jeune fille de 17 ans. Elle est vierge des événements comme une page blanche. Elle s'intéresse à tout et va à la rencontre de tout le monde, comme une petite fille. Ruo Gu est aussi de la génération précédente. Et Li Ti se trouve entre deux générations. Yu Hong est à part, elle vit dans son propre monde. En fait, tous ces personnages je les ai connus..."

Souffle romantique et souffle de l'Histoire

Une jeunesse chinoise mêle les tourments du coeur à la tourmente de l'Histoire. le cinéaste précise : "Lorsqu'on suit le destin de Yu Hong et Zhou Wei, on s'aperçoit que leur amour est hors de tout contrôle, qu'il dépasse les événements qu'il n'est pas maîtrisable (...) en 1989 les jeunes possédaient effectivement une certaine idée du romantisme. C'était la première fois que la Chine s'ouvrait au monde extérieur, après une longue période de confinement. Les jeunes se sont imprégnés tout d'un coup de toutes sortes d'idées nouvelles. C'était le début de la période des réformes dans le pays, les étudiants avaient le sentiment d'être plus libres que leurs prédécesseurs et qu'ils pouvaient tout faire. Aujourd'hui on sait que ce n'était qu'une illusion."

Vers le sud

Le réalisateur revient sur l'importance de la provenance géographique des personnages : "[Yu Hong vient] de Tumen, une ville du nord-est du Pays. C'est au moment des repérages que nous avons déterminé les origines de Yu Hong. Nous sommes allés dans cette région pour trouver un endroit près de la frontière avec la Corée du Nord, là où la Russie, la Corée du Nord et la Chine se touchent. Nous sentions que sa provenance géographique pouvait avoir une certaine influence sur le personnage. Initialement nous voulions commencer l'histoire dans le nord et progresser suivant un axe nord-sud, parallèle au développement général de la Chine. Le film devait même se terminer à Shenzhen. Finalement, il commence à Pékin, s'arrête un moment à Wuhan et continue lentement vers le sud. Cette progression est liée à l'histoire de Yu Hong qui se dirige vers des villes plus ouvertes, où le développement est plus rapide."

De Pékin à Berlin

Une partie du film a été tournée à Berlin, ville dans laquelle se rend un des héros du film, au moment de la chute du Mur. Le cinéaste a choisi cette ville non seulement en raison de ce parallèlisme mais aussi parce qu'il voit des ressemblances entre Berlin et Pékin ("au niveau de l'organisation de la société") et enfin pour des raisons personnelles : c'est à Berlin qu'il rencontré son épouse...

Rosem, bouquet chinois

Une jeunesse chinoise est une coproduction franco-chinoise, avec, côté français, la société Rosem Films (Le Chêne, Le Cri de la soie), une société qui a ouvert un bureau à Pékin -elle a notamment financé les films de Wang Chao (Jour et nuit, Voiture de luxe).
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Pupille (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Leto (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Le Grand Partage (2015)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? (2014)
  • A Star Is Born (2018)
Back to Top