Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Rock du bagne
    note moyenne
    3,6
    120 notes dont 22 critiques
    répartition des 22 critiques par note
    2 critiques
    8 critiques
    9 critiques
    2 critiques
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur Le Rock du bagne ?

    22 critiques spectateurs

    Ozzmovies
    Ozzmovies

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 13 mai 2014
    "Le Rock du bagne" a, sans surprise, de sublimes interludes musicaux. Mais le film ne se contente pas de la musique, son scénario est vraiment prenant. J'ai été impressionné par la prestation d'acteur d'Elvis Presley. Tout est sublime du début du film et jusqu'à sa fin extrêmement émouvante. Je suis déçu du peu d'allocinéens intéressés par ce film.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 833 abonnés Lire ses 4 640 critiques

    3,0
    Publiée le 31 juillet 2010
    Celui qui est venu chercher une certaine originalité dans le scénario ou une certaine finesse dans les ficelles psychologiques, il est certain qu'il va se casser les dents. D'ailleurs "Le Rock du bagne" affiche dès les premières images son but d'être juste un très bon divertissement. Richard Thorpe, en bon artisan qu'il était, a réalisé l'ensemble avec une certaine efficacité, imposant un bon rythme. Mickey Shaughnessy est très bon, Judy Tyler aussi en plus d'être très jolie, mais bien sûr celui qui crève l'écran ici c'est Elvis. Dans ce qui est certainement son film le plus célèbre, Elvis Presley révèle un très bon talent d'acteur mais c'est surtout en tant que chanteur qu'il brille. Impossible d'oublier son très fameux numéro sur la chanson culte "Jailhouse Rock". On comprend sans peine en regardant ce film pourquoi le mythe Elvis est né.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 1328 abonnés Lire ses 6 874 critiques

    4,0
    Publiée le 13 novembre 2007
    C'est sur, le scénario du Rock du bagne ne restera pas comme un modèle du genre. Et pourtant, il est difficile de dire à quel point le plaisir est grand lors du visionnage de ce film, véritable bonheur pour les oreille mais quelquefois aussi pour les yeux (formidable scène de "The Jailhouse rock." On s'étonne alors moins que ce soit l'excellent Richard Thorpe derrière la caméra, car il est fort probable qu'un tacheron eut rendu ce film vraiment navrant. Elvis Presley n'est pas quant à lui ce qu'on pourrait appeler impérial, mais il tient son role à peu près correctement. Bref, si l'on ne cherche pas de grandes valeurs philosophiques à ce film, nul doute que le plaisir sera total pour vous!
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 2 980 critiques

    3,5
    Publiée le 2 septembre 2014
    Comme on s'y attend dans ce genre de film mettant en scène un grand nom de la musique (The King), cette dernière prend le pas sur l'intrigue. Effectivement, le scénario est la simplicité même mais le charme d'Elvis et ces magnifiques passages musicaux font le reste. Oh Yeah !!!!
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 383 abonnés Lire ses 2 133 critiques

    4,0
    Publiée le 14 août 2010
    Quel plaisir de (re)voir ce film, un des meilleurs réalisés sur le monde du rock. Et puis, ce n'est pas tous les jours qu'on voit Scotty Moore, Bill Black, DJ Fontana à la TV !
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 356 abonnés Lire ses 4 726 critiques

    2,5
    Publiée le 14 mars 2014
    Un film avec un Elvis Presley correcte, ici, il se retrouve en prison et veux faire un disque. Une fois qu'il terminera sa peine, son ascension prendre vite effet. Scénario faible, cela n'empêche pas que les standards comme Jailhouse rock est un régal, dès qu'Elvis se met en move et qu'il chante, il captive. C'est comme si cela faisait le tout, en somme, peu de chance d'être trop déçu.
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 563 critiques

    3,0
    Publiée le 31 juillet 2010
    La rencontre entre la musique country et le blues a engendré la naissance du rock'n roll dans les années cinquante. "Le Rock du bagne" réalisé par Richard Thorpe en 1957 retrace l'avènement de ce mouvement en compagnie de son pilier de toujours Elvis Presley. Au final cela donne une histoire certes très bon enfant et naïve mais plutôt agréable à voir en même temps qu'une certaine réflexion sur les rouages de l'industrie du disque et de la célébrité. La bande son est excellente. Assurément l'un des meilleurs films tournés par le King.
    totoro35
    totoro35

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 787 critiques

    3,0
    Publiée le 31 juillet 2010
    Totalement à la gloire d'un Elvis plus sexy que jamais, un film très sympathique et l'air de rien, assez critique envers l'industrie du disque.
    Bobby Sander
    Bobby Sander

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 506 critiques

    3,0
    Publiée le 1 août 2010
    Il y a quelque chose qui les séparent de quelques années-lumière, mais Johnny Halliday et Elvis Presley ont bien un point commun : les rockers étaient, aussi, des acteurs, avec chacun une trentaine d'anecdotes au compteur. Le King a une longueur de retard tout de même, puisque l'ensemble de sa carrière cinématographique tiendrait du navet cafardeux. Jailhouse rock, lui, est considéré, hormis les quelques documentaires qui lui sont dédié, comme l'un des meilleurs films le mettant en scène, avec notamment Bagarres au King crole.   Incarcéré après avoir commis un homicide involontaire suite à la courageuse défense d'une femme opprimée, Vince Everett apprend d'un compagnon de cellule, vieux chanteur de country, la façon dont on se sert d'une guitare. Sorti d'une prison qui lui aura salué son talent naissant en permettant  un passage à la télévision avec des camarades, il tente de s'imposer avec l'aide de Peggy, une femme croisée dans un bar et persuadée que l'avenir lui appartient.   Bien sûr, on en fait beaucoup pour avoir des cigarettes, mais le film n'est pas tant une peinture clinquante et idéaliste de son époque. Au contraire, Everett/Elvis doit faire face au cynisme de l'industrie du disque et de l'intelligencia : on détourne ses arrangements, on ne lui fait pas confiance car il est inconnu... Le personnage lui-même est loin d'être lissé : veule, arrogant, en dépit de son charisme évident, Vince Everett n'est pas une figurine docile et romantique. Il s'épanouira bientôt à New York et même à Hollywood, oubliant ceux qui l'ont aidé, ainsi que ses amis dans la foulée.   On aurait du mal à qualifier le film de ''profond'', d'ailleurs son propos est naif [et bêtement anti-bourgeois : celui qu'on qualifie de ''provincial'', il comprend pas leur charabia], mais le portrait de cette ascension a le mérite de se pourvoir des gentilles audaces évoquées. Naturellement, l'ensemble débouche sur une conclusion des plus consensuelles et cet Everett jouit d'une chance insolente. On retient surtout de Jailhouse rock ce qu'il contient d'essentiel de la mythologie du personnage : six de ses titres, dont notamment la chanson-titre, les célèbres ''Baby I don't care'' et ''Young and beautiful''. En outre, le film peut se targuer de traverser les années sans trop de peine, grâce à une mise en scène et des acteurs impeccables [le King ne démérite pas]. Les fans vénèrent tout particulièrement ce Rock du Bagne ; pour les autres, c'est de la belle ouvrage, ce qui est déjà beaucoup.
    Neopolis
    Neopolis

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 672 critiques

    3,0
    Publiée le 29 juillet 2010
    Film plutôt sympathique, dont le principal intérêt sont les chorégraphies du King. Car le scénario est de son coté assez plat, où la vie du rockeur se trouve rajoutée de quelques éléments dramatiques (emprisonnement, entourage malhonnête, extinction de voix) propices à la naissance de la célébrité. A l'instar des grands mythes, dans ses réussites comme dans ses échecs, le héros ne fait que réaliser son destin, toujours plus grand à chaque obstacle franchit.
    Lorry-James
    Lorry-James

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 219 critiques

    4,5
    Publiée le 28 avril 2015
    Le Rock du bagne, c’est le troisième film dans lequel joue le King après le western Le Cavalier du crépuscule et Amour frénétique, toujours présent pour pousser la chansonnette. Il joue ici le rôle de Vince Everett, jeune homme condamné au bagne pour avoir involontairement tué un homme lors d’une rixe dans un bar, ce dernier étant violent avec une cliente. Son caractère bien trempé n’est pas dénué d’une âme sensible, en plus d’avoir voulu défendre une parfaite inconnue dans un bar, il se trouvera en prison une nouvelle passion pour la musique grâce à son co-détenu Hank (Mickey Shaughnessy, impeccable), ancien chanteur de country. Si la guitare n’est pas univers qu’il maîtrise parfaitement au début, son talent indéniable réside dans le chant, si bien que lors d’une retransmission télévisée d’un spectacle organisé par le bagne, Vince deviendra éminemment populaire auprès du public. Une fois sorti, il fera la rencontre de Peggy, jeune femme convaincue de son talent et qui sera son binôme dans la conquête du monde de la musique. Très attachante, sa venue sera la preuve que ce tough guy peut connaître l’amour. Elvis incarne à merveille cette jeunesse ambitieuse, transgressive et tête brûlée dont il est difficile de faire changer d’avis lorsqu’elle a une idée bien ancrée dans la tête. Il est au service de formidables séquences musicales où il dévoile sa tendresse avec des chansons comme Young & Beautiful et Don’t Leave Me Now, sa fougue et sa passion avec le fameux Jailhouse Rock (titre VO du film) ou encore (You’re So Square) Baby I Don’t Care, énergie qui se ressent également grâce à sa danse très expressive. Cependant, le film ne se montre pas telle une peinture dorée de la vie d’artiste, c’est même une satire de l’industrie du disque qui privilégie les talents déjà confirmés et qui se refuse à découvrir de nouveaux talents, l’impuissance des labels indépendants face aux majors aux intentions pas toujours très nobles. Le personnage de Vince Everett dénonce également un problème commun à tous : l’appât du gain, l’argent demeure l’unique motivation de l’homme qui au fur et à mesure du succès va s’éloigner de ses amis et ignorer ceux qui l’ont aidé à devenir ce qu’il est aujourd’hui. A cause de cela, la jalousie et les blâmes ne sera pas absente dans l’entourage du chanteur. Le Rock du bagne c’est le fabuleux portrait d’un rebelle endurci qui va renaître une seconde fois grâce à la force de la musique. Un parcours fascinant bien que semé d’embûches aussi bien professionnelles que sentimentales. La réalisation délivre de très belles images et on se laisse volontiers embarqué dans cette histoire passionnante, ce voyage rock n’ roll entraînant et facteur de bonne humeur ! Elvis Presley est hypnotisant, il est à l’image du film et de sa chanson : Young & Beautiful ! Une petite anecdote : L’actrice Judy Tyler est décédée brutalement à l’âge de 24 ans lors d’un accident de voiture, elle venait juste de terminer le tournage de ce film. Bouleversé par cette disparition car très ami avec la jeune femme, Elvis refusa alors de revoir le film jusqu’à la fin de sa vie.
    davy-story
    davy-story

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 153 critiques

    4,5
    Publiée le 21 juin 2010
    Le meilleur film d'Elvis Presley, il nous montre un vrai talent d'acteur, le scénario est pas génialissime mais on voit qu'elvis lol
    Marcnroe
    Marcnroe

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 65 critiques

    4,0
    Publiée le 5 août 2017
    Elvis au cinéma...il a tourné si peu de bons films qu'on en retiendra que 2 ou 3 dont celui-ci. L'histoire est en adéquation avec Elvis dont les chansons sont sublimes (Treat me nice, I don't care et Jailhouse Rock). Long live the King !!!
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 21 avril 2015
    Le Rock Du Bagne , mon premier film d'Elvis Presley visionné et j'avoue que pour moi , c'est l'un des meilleurs . Elvis est parfait dans son rôle de Vincent Everett , un jeune prisonnier condamné au bagne pour avoir tué accidentellement un homme. Mickey Shaughnessy ( Hank Houghton ) , le compagnon de cellule d'Elvis est excellent . Une starlette a également fait ses débuts dans ce film : Judy Tyler ( a ce moment la âgée de 24 ans ) , ce rôle devait la lancer . Malheureusement peu après le tournage , elle décède d'un accident de la route (précision : très touché par le décès de cette actrice , Elvis refusera jusqu’à la fin de sa vie de revoir le film ) . Du coté musique , on est gâtés : l'inoubliable prestation de Jailhouse Rock (Titre VO Du Film) , Don't Leave Me Now , mais aussi Baby I don't Care et l’entraînant morceau "Treat Me Nice " . Le Rock Du Bagne est un film a voir pour les magnifiques chansons et le bon jeu d'acteurs .
    Zbrah
    Zbrah

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 365 critiques

    3,5
    Publiée le 15 juin 2014
    Chanteur exceptionnel, physique remarquable, et maintenant acteur plus que correct. A cette époque là, on a l'impression que tout réussissait à Mr. Elvis Presley. Dans Jailhouse Rock, il se trouve un rôle taillé sur mesure, celui d'un rebelle se découvrant une envie de pousser la chansonnette. Loin d'être idéal, son personnage est un séducteur dont l'argent seul est susceptible de l'émouvoir. Au gré de diverses chansons telles que "Jailhouse Rock", la magnifique "Young & Beautiful", ou encore "Baby I Don't Care", le King démontre sans peine son talent. Sans conteste l'un des films phares de sa carrière cinématographique.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top