Mon AlloCiné
    Le Dossier noir
    note moyenne
    3,4
    18 notes dont 6 critiques
    17% (1 critique)
    17% (1 critique)
    67% (4 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Le Dossier noir ?

    6 critiques spectateurs

    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 1 476 critiques

    4,0
    Qui connait Cayatte en dehors des cinéphiles s'intéressant aux films français du passé? Et pourtant, quel cinéaste intéressant par les sujets qu'il aborde et par sa manière rigoureuse mais impitoyable de les traiter! C'est du Chabrol moins spectaculaire et on pourrait même dire moins racoleur malgré des cotés démonstratifs plus faits pour démontrer que pour séduire. Dans le dossier noir : pas de quartiers, tout le monde même le juge par sa vanité en prend pour son grade et nous avec car il serait insensé de penser que nous sommes différents de tous ces personnages. Les seules réserves à apporter sont sur l'art cinématographique que Cayatte néglige trop souvent, plus préoccupé à montrer ce qu'il veut dire qu'à faire du beau cinéma. L'intérêt du sujet est tel qu'il me semble que mes 4 étoiles sont méritées d'autant plus qu'une ribambelle des grands acteurs de l'époque s'en donnent à coeur joie, Bertrand Blier notamment, totalement invraisemblable, nous fait un numéro surprenant. Le spectacle est là, heureusement car le final risque de surprendre plus d'un spectateur même s'il peut se deviner. Je pense que personne aujourd'hui n'oserait conclure un film de cette manière. En dehors du coté divertissement, ce film a deux mérites précieux pour les jeunes spectateurs. Le premier est une leçon de vie pour ceux qui retiennent que c'est exactement comme cela que les choses se passent et que si les manières ont changé les motivations sont restées les mêmes. Le second est de nous transporter en France dans le milieu bourgeois et le milieu populaire d'une petite ville de province des années 1950; pour avoir vécu ces années là, j'ai pu admirer la justesse des propos, des mentalités et des manières de cette époque qui aujourd'hui peuvent paraitre plus qu'emcombrantes aux yeux des trentenaires.
    globi C.
    globi C.

    Suivre son activité 3 abonnés

    3,0
    Du Cayatte pur jus, il traite un sujet important en profondeur et propose en même temps un bon scénario. Ici il s'occupe de la justice et en particulier du travail d'enquête mettant le doigts sur les points important, l'opinion publique, les fausses impressions, le manque de moyens, les méthodes policières ... Le tout avec une intrigue bien ficelée, seul petit bémol une réalisation peut être un peu trop droite dans ses bottes.
    mem94mem
    mem94mem

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 145 critiques

    5,0
    J'ai découvert André Cayatte avec ce film. C'est un authentique chef d'oeuvre. C'est un film d'enquête policière bien en avance sur son temps avec une montée en tension en crescendo et même un dénouement en retournement de situation. Tout y est bien fait, les protagonistes ne sont pas dans la caricatures et le personnage incarné par Jean Marc Bory (le jeune procureur) est passionnant du début à la fin. Les dialogues de Bernard Blier sont savoureux au possible, le reste du casting est à la hauteur. Formidable film.
    Jonathan M
    Jonathan M

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 389 critiques

    3,0
    La construction de ce film se fait en apparence sans personnage principal. Le rôle du juge est mis en avant pour être le fin éclaireur de cette affaire - noire. Mêlant conflit d'intérêt et affaire familiale, André Cayatte trace un jeu de piste haletant et malicieux. Ce goût de tirer le suspens jusqu'au bout est une forme de cinéma qui se perd. Et c'est dommage. Les personnages sont ambigus, tous coupable et poussés dans leur retranchement. Textuellement classique dans sa forme, ce film se regarde assez facilement.
    JR Les Iffs
    JR Les Iffs

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 226 critiques

    3,0
    Un film à la Cayatte. Enquête policière, fausses pistes, erreurs... L'intérêt de ce film tient à l'aspect historique des enquêtes policières de l'époque, méthodes musclées et solitude du juge d'instruction. Un film presque en deux parties, la deuxième étant plus mouvementée, le dossier noir disparaît devant un empoisonnement. La solution finale est trop vite expédiée. Les dialogues sont néanmoins de bonne qualité, les acteurs sont très bons, et la photographie en noir et blanc accompagne agréablement ce film.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 2 106 critiques

    3,0
    Avocat de formation, André Cayatte aura tout au long de sa carrière de cinéaste mis à nu les dilemmes cornéliens qui scandent l’exercice de la justice. « Le dossier noir » s’inscrit dans cette veine qui ne quittera jamais le réalisateur. Le portrait de la bourgeoisie provinciale dressé par Cayatte est sans concession et le jeune juge d’instruction un peu trop zélé qui nouvellement nommé rouvre un peu imprudemment un dossier classé va déclencher un tsunami au sein d’une communauté où les rancœurs sont étouffées au nom des intérêts bien compris de chacun. Aidé de Charles Spaak au scénario, Cayatte s’y entend à merveille pour montrer les terribles enchaînements qui peuvent découler de hasards malencontreux et de déductions hâtives. Quand la machine est lancée plus rien ne semble pouvoir l’arrêter et Cayatte profite de l’occasion pour dénoncer l’obsession policière de la recherche d’un coupable à tout prix. Bernard Blier est comme toujours impeccable en commissaire spécial commis par Paris pour dénouer au plus vite une affaire qui devient gênante à force de mettre en cause l’honorabilité d’un potentat local prenant ici la figure d’un Paul Frankeur exquis en canaille oscillant en permanence entre la séduction outrancière et la menace à peine voilée. Noël Roquevert en commissaire local bien décidé à ne pas se laisser damer le pion est lui aussi très inquiétant tout en sombrant souvent dans le ridicule. Devant la peur du scandale et la crainte de voir un ordre bien établi remis en question, tout ce petit monde s’échauffe plus que de raison et se laisse très vite aller à des méthodes expéditives rappelant une époque pas si lointaine où la gégène tenait lieu d’argument courant. La conclusion très originale ramènera tristement chacun à sa réalité. Comme souvent chez Cayatte les moyens narratifs sont un peu appuyés et manichéens mais ils permettent à des acteurs hauts en couleurs de se montrer à leur meilleur. Aimer l’eau tiède n’est pas la garantie pour le spectateur d’apprécier le cinéma de Cayatte.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top