Mon AlloCiné
L'Ami de la famille
Note moyenne
3,0
17 titres de presse
  • Brazil
  • aVoir-aLire.com
  • L'Express
  • Libération
  • Metro
  • Score
  • Le Figaro
  • Les Inrockuptibles
  • MCinéma.com
  • Première
  • TéléCinéObs
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • L'Humanité
  • Positif
  • Télérama
  • Ouest France

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

17 critiques presse

Brazil

par Eric Coubard

Gloire à la photographie de Luca Bigazzi, ses cadrages splendides et ses choix audacieux. Son génie vient appuyer ici les perpétuels mouvements fluides et nerveux du réalisateur. Une musique parfaite en couleurs et diversité (...) nous entraîne dans un film riche, déconcertant et étonnant.

La critique complète est disponible sur le site Brazil

aVoir-aLire.com

par Romain Le Vern

Vous allez aimer le détester, vous allez détester l'aimer et, pour les plus courageux d'entre vous, vous allez adorer adorer ce film punk qui hurle son dégoût du conformisme (...) L'un des films les plus malades que vous verrez cette année.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

L'Express

par Julien Welter

Voir la critique sur www.lexpress.fr

Libération

par Eric Loret

De l'ouvert, il y en a plein dans ce scénario pourtant tout ficelé (car shakespearien) : Sorrentino manie le coq-à-l'âne avec joie, l'hallucination lynchienne, le lanternement à la Van Sant, sur fond de pâmoison diluée façon cinéma asiatique.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Metro

par Alexandre Zalewski

(...) le film de Sorrentino oscille entre clip survolté et comédie baroque aux accents felliniens. Il en rajoute dans les contrastes et joue la profusion de saveurs pour mieux nous étourdir.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Score

par Léonard Haddad

(...) Sorrentino réactive une tradition de comédie italienne qui mêle regard social, mélancolie, tendresse et férocité, en la nourrissant d'imagerie clip, de musique chic (...) et d'une certaine frime technique.

La critique complète est disponible sur le site Score

Le Figaro

par Marie-Noëlle Tranchant

Voir la critique sur www.lefigaro.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Les Inrockuptibles

par Jean-Baptiste Morain

(...) tout est laid, d'une hyperlaideur qui pourrait presque passer pour un style tant elle constitue l'unité, la cohérence même du film.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

MCinéma.com

par Hugo de Saint-Phalle

Paolo Sorrentino (...) façonne malicieusement le portrait tragi-comique d'un parfait salaud, avare, macho, homophobe, pervers... la totale ! (...) Le souci c'est que le cinéaste italien se regarde filmer pendant deux heures (...) L'aspect caustique et sadique de l'histoire se marie très mal à cette lourde approche stylistique. C'est tout le récit qui s'en trouve déshumanisé.

Première

par Christophe Narbonne

Peu de place pour la nuance dans cette fable incontestablement étrange, parfois fascinante, mais finalement assez prévisible.

La critique complète est disponible sur le site Première

TéléCinéObs

par Jean-Philippe Gueran

Un film singulier dont le personnage principal cousine de façon lointaine avec la cour des miracles (...) Et c'est là où le bât blesse : Sorrentino n'a visiblement que faire de la psychologie traditionnelle et de ses conventions et ferme la porte à toute empathie.

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

Paolo Sorrentino lorgne du côté des Affreux, sales et méchants. Mais n'est pas Ettore Scola qui veut.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Monde

par la rédaction

Sorrentino met en scène un usurier lubrique (...) avec un luxe inutile d'angles baroques qui remet à l'honneur le style grotesque.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

L'Humanité

par Jean Roy

Tout cela serait bel et beau si le scénario offrait quelque intérêt dans ses développements et si la rencontre de Chirico et Molière ne ressemblait à celle d'une poule et d'un couteau.

Positif

par Vincent Thabourey

Bien qu'affreux, sale et méchant, cet ami-là nous fait regretter les authentiques comédies caustiques italiennes des années 70.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Télérama

par Cécile Mury

(...) Paolo Sorrentino (...) ne parvient (...) pas à créer ce petit monde triste et cocasse des éternels endettés et des détresses à la petite semaine. De plus, la mise en scène recouvre d'un prétentieux brouhaha d'images chic et choc l'intéressante petite musique de désir et de mort de son poisseux héros. Dommage.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Ouest France

par La rédaction

(...)ce portrait de Paolo Sorrentino, complaisant et confus, convenu et sombre, n'a que peu de rapports avec la tradition de la comédie sociale italienne à laquelle il voudrait se rattacher.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top