Notez des films
Mon AlloCiné
    JCVD
    note moyenne
    3,2
    3626 notes dont 699 critiques
    répartition des 699 critiques par note
    259 critiques
    210 critiques
    66 critiques
    91 critiques
    44 critiques
    29 critiques
    Votre avis sur JCVD ?

    699 critiques spectateurs

    alligatorcine
    alligatorcine

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 254 critiques

    4,0
    Publiée le 30 août 2009
    il est clair que ça fait un choc en voyant ce film, quand on est habitué à voir "jean claude" donner des coups de poing et coups de pied à tout le monde. J'ai trouvé cet auto critique de van damme un peu moyenne. Malgré cela, j'ai quand même apprécié le van damme qui redescend sur terre et qui affronte sa propre peur!
    Crazy Duck
    Crazy Duck

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 55 critiques

    4,0
    Publiée le 6 janvier 2013
    Jean-Claude Van Damme a contre emploi dans ce film qui est a voir pour la performance de Van Damme qui est bouleversant et vrai.
    Shidoobie
    Shidoobie

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 216 critiques

    4,0
    Publiée le 20 décembre 2008
    J'ai avant tout aimé l'originalité du propos, la star qui joue son rôle, et pas n'importe laquelle. Beaucoup de liberté dans la réalisation et l'écriture aussi, ça donne un film vraiment surprenant, avec de très belles scènes. Une très très bonne surprise.
    kheops0402
    kheops0402

    Suivre son activité Lire ses 37 critiques

    4,0
    Publiée le 6 juin 2008
    On ne peut pas parler là d'un film parfait certe,mais le film est quand meme très bon avec un JCVD dans son propre role au sommet de sa forme comme je l'ai jamais vu. A ne pas manquer
    Zongorama
    Zongorama

    Suivre son activité Lire ses 12 critiques

    4,0
    Publiée le 30 juillet 2008
    Très bonne surprise. Un bon film tout à fait honnête et un Van Damme qui m'a très heureusement surpris (c'est simple : j'ai trouvé très bon dans ce film où il joue un vrai rôle. A recommander toute fois à ceux qui ne sont pas allergiques au bonhomme en question.
    Marc H
    Marc H

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 508 critiques

    4,0
    Publiée le 6 décembre 2008
    une oeuvre pleine d'amour pour un van damme excellent, a fleur de peau...un bijou brillament réalisé et joué.
    Assassing
    Assassing

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 25 critiques

    0,5
    Publiée le 24 juillet 2010
    A force de prendre de la drogue, de balancer des phrases ridicules « comme on est tous homos » chez Ardisson, faut pas s’étonner d’être vu comme un fou, un mongol, un abruti, un shouté à la coke qui s’la pète grave. Alors comment faire pour changer son image ? Un Film ! Et pas n’importe lequel, un film sensé changer le regard des gens sur la movie star Belge. Un film où Van Damme se moque de lui-même pour ne pas que les Laurent Baffie et autres connards le fassent à sa place : il fallait y penser ! Le début du film commence bien, on se dit qu’on va passer un bon moment. Mais hélas, ce film se résume à une longue prise d’otage dans une banque avec des bandits tout pourris et des couleurs toutes moches et déprimantes. La movie star essaye de faire comprendre à Baffie et Ardisson qu’elle peut aussi faire l’acteur et pas que du karaté. Avec un scénario aussi incohérent que prétentieux, on s’ennuie ferme malgré les quelques scènes qui font un peu sourir. La bande annonce pour la promo du film contient les meilleurs scènes pour attirer les spectateurs, le reste c’est de la merde. Le film nous montre un JCVD comme Mr tout le monde, avec des problèmes de famille et de pognon principalement. C’est un grand sensible, qui ne vit que pour ses fans. Voir la Van Damme différemment, pari réussi ? Oui si on en croit le nombre de critiques truquées par la propagande du film. ET BIEN NON !! Il n’a pas changé ! Il lui manque toujours une case ! D’ailleurs la fameuse scène où il fait son pathétique monologue sur sa philosophie vandammienne le prouve. Décevant. Très très décevant. Aussitôt vu, aussitôt effacé ! Une chose est sûre : il est AWARE. Pas besoin de faire un film pour ça, il y a longtemps qu’on avait remarqué. A éviter.
    Sébastien C
    Sébastien C

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 7 octobre 2013
    J'ai arrêté au bout d'une heure et quelques, seul l'espoir d'un éventuel rebondissement m'a tenu en éveil. Ce film est un calvaire dont le but m'échappe complément : il n'y a rien, du rien sur un filtre style instagram dégeulasse. J'aime pourtant JCVD qui porte ici le film à lui tout seul. Les autres acteurs sont juste ignobles n/c. Si vous l'appréciez je vous conseil plutôt n'importe quelle interview youtube même de 2min ça reste plus intéressant ; ce film est une merde, commentaire peu objectif mais j'assume totalement.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1934 abonnés Lire ses 10 391 critiques

    3,5
    Publiée le 15 septembre 2018
    Une surprise! Alors le titre du film de Mabrouk El Mechri, c'est "JCVD". Ce qui veut dire tout car c'est Jean-Claude Van Damme qui joue son propre rôle! On y dècouvre l'acteur belge comme il ètait quand il fait des films à l'amèricaine, le Van Damme sensible et sincère, le Van Damme qui revient en Belgique, le Van Damme qui va revoir ses parents! On y parle de choses drôles et dures sur des èlèments de sa vie privèe, son rapport avec ses enfants, avec le divorce...mais aussi son rapport avec l'argent, la drogue et le cinèma! On sent très bien et c'est sûrement liè à l'âge aussi (47 ans à l'èpoque du tournage), cette envie d'aller vers un autre type de cinèma, vers un autre type de personnage! Quoi qu'on pense du film, il y a incontestablement un avant et un après "JCVD". Dès le premier plan d'ouverture (spectaculaire en diable), Mabrouk El Mechri plonge le spectateur dans une histoire èmouvante entre la fiction et la rèalitè! La mise en scène est souvent virtuose et le monologue de Van Damme, un fracassant moment de cinèma! Tout n'est pas parfait (Zinedine Soualem qui se la joue John Cazale) mais le pari est amplement gagnè...
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 1016 abonnés Lire ses 6 874 critiques

    2,0
    Publiée le 1 octobre 2010
    Si ce "JCVD" a incontestablement un réel mérite, on ne peut s'empêcher d'être quelque peu déçu par le résultat final. Et si l'on peut être intrigué par les premières minutes, il faut avouer qu'on finit un peu par s'ennuyer, l'ensemble présentant même parfois le principe de la "fausse bonne idée". Cela dit, n'exagérons rien : certaines répliques sont très drôles et font mouche, et le film assume de manière assez intelligente son côté amer. De plus, Jean-Claude Van Damme livre une prestation des plus honorables, bien qu'en définitive assez éclipsé par celle, irrésistible, de Zinédine Soualem. Seulement, le film souffre d'un cruel manque de rythme, et on se rend compte qu'en définitive, l'ensemble n'est pas aussi original qu'il ne pouvait paraitre au premier abord, perdu qui plus est dans une esthétique douteuse dont on a bien du mal à comprendre la pertinence. La mise en abyme est quant à elle exploitée de manière partielle, et le dialogue final de Van Damme tombe quelque peu à plat. Si bien que, et même si le film de Mabrouk El Mechri n'est pas sans qualités, on reste en définitive un peu sur notre faim quand à ce qui s'apparente à un film honnête, mais tout de même en deça des espérances.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 654 abonnés Lire ses 4 876 critiques

    2,5
    Publiée le 27 mars 2010
    Van Damme dans un film original et quasi sans baston, incroybale mais vrai ! Van Damme dans son propre rôle se retrouve malgré lui auteur d'un braquage de banque ; ce quiproquo va servir de prétexte pour nous montrer JCVD sous un oeil nouveau, celui d'un homme comme les autres qui est dans le fond du gouffre. D'abord Van Damme trouve ici l'un de ses meilleurs films et son meilleur rôle et de loin. Tout en subtilité et sobriété Van Damme joue ! De l'émotion et de l'humour... Mais la dérision semble parfois plus un jeu de propagande pour redorer l'image de l'acteur (son ltrop long monologue). Le scénario est réussi et offre un montage intéressant (point de vue et de temps). La photo et l'image est aussi une bonne idée malgré une mauvaise lumière (notammment à l'extérieur). Un polar OVNI qui aurait gagné en limitant les scènes qui sentent trop la réhabilitation forcée de JCVD. Un bon film à voir donc...
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 398 abonnés Lire ses 3 145 critiques

    2,5
    Publiée le 8 juin 2008
    N'ayant jamais été très fan de Van Damme, deux choses m'ont quand même attiré vers ce film : la bande-annonce et le premier film du metteur en scène Virgil (avec Jalil Lespert et la formidable Léa Drucker). Si le film est assez inégal sur plusieurs points, il n'en reste pas moins intéressant tant sur la forme que sur le fond. La mise en scène est agréable, assez originale, même si par moment ça s'essouffle un peu et que l'ennui pourrait guetter. Mais le scénario arrive à nous maintenir un certain intérêt à coup de retours en arrière, de cassure de rythme et de ton, et de quelques rebondissements bien sentis. L'histoire est finalement assez anecdotique et n'est que le prétexte à un grand numéro d'acteur de la part de Jean-Claude Van Damme. Car c'est bien la première fois qu'il fait l'acteur. L'auto-dérision et l'auto-critique du comédien belge amènent des scènes savoureuses et truculentes où le personnage (l'acteur donc ? ) arrive à nous toucher et nous émouvoir. Très étonnant de la part de cet acteur là ! Après plus de vingt ans de carrière enfin un première performance d'acteur, mieux vaut tard que jamais. Le reste du casting est très bien, surtout l'excellent François Damiens en commissaire de police dépassé par les évènements et l'actrice qui fait la chauffeur de taxi, très drôle. Rôle hilarant pour Zinedine Soualem aussi, qui en plus a la coupe de cheveux de Javier Bardem dans No country ! Techniquement le film est assez réussi, un montage original et une belle photo avec des images sépia limite noir et blanc qui accentuent encore le côté glauque et dramatique du film. Un petit film sympathique, qui, s'il n'est pas parfait, permet de voir un JCVD dans un registre différent et convaincant. Une belle remise sur le devant de la scène qui mérite d'être vue. A vous de voir.
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 573 abonnés Lire ses 5 461 critiques

    2,5
    Publiée le 9 juin 2008
    Van Varenberg, au fond peu de personne ne le connaît réellement. Bien sûr, si je vous dit Van Damme, là vous allez tout de suite me dire « Mr Muscle from Brussels ». Mais en réalité, sous ce pseudonyme, qui est-il réellement ?? Une star déchue, qui a longtemps rêvé à la gloire et aux paillettes. Noyé pendant un certain laps de temps sous un nuage de coke, entre ses déboires familiaux (divorce puis engueulades pour savoir qui aurait la garde de son fils), déboires judiciaires aussi, sans oublier ses DTV à n’en plus finir. Refusé par les studios US, obligé de tourner dans des films à petit budget en Roumanie ou dans d’autres pays de l’Est low-cost. Mabrouk el Mechri, qui réalise son second film après Virgil (2005) a eu la brillante idée de donner la parole à celui qu’il vénère tant, confronter Van Damme à sa triste réalité, ce qu’il est devenu après tant d’années de gloire et de reconnaissance. Telle une comédie dramatique fictionnelle, on le suit dans ses déboires habituels, de retour chez lui, auprès des siens, au « Plat Pays ». Si le scénario s’avère inégal, c’est la mise en scène qui sauve le reste, à la fois stylée et agréable à voir (dont un très beau plan séquence au cœur du film), malgré une qualité photo plutôt médiocre et un choix des couleurs assez particulier. On saluera bien évidemment les acteurs, que ce soit Karim Belkhadra, Zinedine Soualem, François Damiens, mais c’est surtout JCVD qui se démarque le plus, tous réunis dans une comédie délurée, un genre de Un après-midi de chien (1976) à la sauce Belge où Van Damme en impose par sa présence et son « Aware », il nous prouve qu’il lui reste de la ressource, notamment dans l’impressionnant monologue auquel il se livre mentalement et physiquement (entre larmes et confessions), c’est un acteur blessé par tant de souffrances, de moqueries et de rêves brisés qui se livre à nous, face caméra, le tout en totale improvisation. Une comédie transformée en confessionnal, où rire et peine s’alternent tout au long.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 323 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    1,0
    Publiée le 5 juin 2008
    JCVD ou le cas Van Damme ? Plus qu'un simple cas, l'homme est une légende malgré lui. On avait presque tout dit du père Jean-Claude : mauvais acteur, philosophe de comptoir, culturiste inculte...Mais on oubliait l'essentiel : derrière l'image du karatéka dissertant sur la conscience de la cacahuète, celle d'un homme comme les autres, touchant, presque émouvant. JCVD est un immense paradoxe : tout repose sur l'attitude qu'à l'acteur à l'égard de son image. Ou bien Van Damme fait du Van Damme et l'on rit de lui, ou alors il se prend au sérieux et là, ça devient carrément ridicule. Caricature d'une caricature ou examen solennel d'une conscience ? Bien entendu, c'est à double tranchant. On rit parfois de bon coeur en regardant JCVD car l'homme possède cette authentique simplicité, mais le talent n'est pas au rendez-vous. Jean-Claude Van Damme n'est pas un acteur, c'est malheureusement un personnage, un type aware prisonnier de son image d'âne savant. Allez voir JCVD, c'est un peu tenter de redécouvrir l'homme derrière le personnage, mais en aucun cas l'acteur. JCVD est donc un mauvais film opportuniste ( la mise en scène est des plus criardes, soit dit en passant...), un film qu'il faudra cependant visionner pour tenter d'y voir plus clair dans l'esprit de Jean-Claude. Le monologue qui arrive comme un cheveu sur la soupe vers la fin du film suscite l'ambiguité : faut-il rire ou pleurer de ce crétin moins crétin qu'il n'y paraît ? A vous d'aller voir JCVD pour en juger...
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 329 abonnés Lire ses 3 205 critiques

    4,0
    Publiée le 4 mai 2013
    Après avoir fracassé les écrans dans les années 80 et élevé au rang de super star du cinéma d'action dans les années 90, Jean-Claude Van Damme est vite retombé dans l'anonymat dans les années 2000, à cause de problèmes personnels mais aussi à cause de films aux budgets anémiques et aux scénarii pitoyables, réalisés par des tâcherons pour du direct-to-video pourri. Il a ensuite fait de nouveau parler de lui à cause du sur-médiatisation de ses propos sérieux tournés au burlesque et s'est donc vu suite à de nombreuses moqueries qui le rendirent encore plus has-been... Mais tout cela, Mabrouk el Mechri l'a bien compris, l'a analysé et en a fait un film. Un film avec Van Damme sur Van Damme, où la réalité côtoie la fiction. Magistralement bien tourné avec un côté réaliste qui se ressent aussi bien dans la réalisation filmant dans des décors naturels que dans l'interprétation d'acteurs méconnus mais à fond dans leur rôle, JCVD en premier, suivi de près par le génial Karim Belkhadra, extraordinaire en gentil braqueur fan de la star belge qui n'hésite pas à desservir des passages cultes de la vie de son idole (le fait que Van Damme ai ramené John Woo en Occident). Dans ce film, mêlant comédie noire et docu-fiction, El Mechri montre le visage de Van Damme, l'acteur has-been, l'homme déchiré, le paumé ruiné, le faible. Ici, Van Damme n'est pas le héros, c'est la victime. Victime de son passé, de ses frasques télévisuelles et d'un parcours en dents de scie, chose qu'il affronte sans complexe et avec humilité devant la caméra d'un réalisateur passionné, qui n'hésite pas à faire montrer à l'acteur ses défauts. Les quelques gags du film sont certes volontaires mais pas importants, le plus important c'est vraiment cette sorte de dernière chance pour Van Damme exploitée durant 1h30 de pur bonheur, montrant qu'il a des couilles et qu'il n'est pas aussi bête qu'on voudrait le faire croire. Bravo !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top