Mon AlloCiné
    2h37
    note moyenne
    3,4
    1225 notes dont 205 critiques
    26% (53 critiques)
    36% (73 critiques)
    10% (21 critiques)
    13% (26 critiques)
    7% (14 critiques)
    9% (18 critiques)
    Votre avis sur 2h37 ?

    205 critiques spectateurs

    Cindy S.
    Cindy S.

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 29 octobre 2010
    Habituellement, je ne suis pas vraiment fan de ce genre de film et j'étais donc très réticente au début. J'ai tout de même finie par le voir, après une recommandation pleine de passion d'une amie et je doit dire que je l'a remercie de tout coeur de m'avoir motiver à visionner ce film. Je m'attendais à un de ces films pompeux qui essaye de décrire la vie d'adolescents classiques, bourrés de stéréotypes et totalement à côté de ces pompes, mais je doit bien avouer que je m'étais trompée... Ce film est véritablement sublime ! Nous ressentons chaque émotions, chaque sentiments des personnages si puissamment, que l'on ne peut qu'être bouleverser au final. N'étant moi même encore qu'une adolescente, je me suis identifier à certains de ces pauvres bougres tout comme vous le ferez, j'en suis certaine, si vous prenez la peine de regarder ce chef d'oeuvre du 7ième art ...
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 414 abonnés Lire ses 908 critiques

    3,0
    Publiée le 29 avril 2011
    Un film dramatique abordant le mal-être des jeunes dans notre société. Même si, sur la forme, il emprunte énormément à l'oeuvre de Gus Van Sant "Elephant", ce film sait se démarquer et être prenant. Une réalisation de bonne qualité !
    Critique de Monique Pantel dans Europe 1
    Critique de Monique Pantel dans Europe 1

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 240 critiques

    4,0
    Publiée le 10 juin 2014
    Il faut le voir. Parce que le réalisateur il a 22 ans ! Et il lui est arrivé la même chose que dans le film. C'est à dire que son ami s'est suicidé, et il lui a envoyé une lettre vidéo, pour dire pourquoi il s'est suicidé. Alors donc il a reconstitué la journée dans une école, où on retrouve un ado suicidé dans les toilettes et on interroge ses copains pour savoir ce qui s'est passé. C'est passionnant comme un polar, et c'est très triste évidemment.
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 3 359 critiques

    2,0
    Publiée le 24 janvier 2011
    2h37 est un film qui avait du potentiel, mais il a été mal exploité. Pour commencer, le sujet est intéressant et le scénario a été travaillé. Néanmoins, la mise en scène de Murali K. Thalluri manque de souffle et le film n’est pas suffisamment prenant. Le spectateur ne réussit pas à s’impliquer et pourrait presque s’ennuyer. De plus, les acteurs comme Teresa Palmer, Joel Mackenzie ou encore Frank Sweet sont juste corrects dans leurs rôles.
    Truman.
    Truman.

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    2,5
    Publiée le 10 octobre 2013
    2h37 ce sont les histoires de plusieurs jeunes dans un lycée, ça commence avec la découverte d'une ado morte et l'histoire reprend du début pour que l'on comprenne ce qui s'est passé . Le soucis de ce film est de ne pas se concentrer sur son sujet initial, on va explorer une flopée d'ados tous aussi inintéressant les un que les autres et qui sont pour la plupart vide face a a l’événement . On passe d'un personnage a un autre ou les histoires s'entrecroisent mais a trop aller de droite a gauche on ne s'attarde vraiment sur aucun de ces ados et on ne s'attache a personne . Ces mêmes personnages sont de vulgaire clichés ambulant parfois poussé a l’extrême qui rendent la chose aussi abrutissante que possible . Vous ne me croyez pas ? Exemple alors : On a un sportif aussi intelligent que ses pieds qui ne pense qu'au sport et au sexe avec des amis aussi débile, je cite une de ses phrase "ouais moi je m'en fout des maths de Shakespeare ou de Toutankhamon "... ( vous voyez le niveau ? ) On a la tête de turc handicapé qui boite avec des fuites urinaire ... Le gay rejeté par tous ... La bimbo qui se fait vomir ... Le montage veut faire croiser chaque histoires et c'est plutôt louable mais pas totalement maitrisé ça rend certaines séquence confuses et peu cohérente . Rajoutons a cela les scènes qui sont coupés avec des gros plans en noir et blanc sur les personnage façon fausse interview ou ils parlent de leur vie, c'est de trop et ça ne semble être là que pour renforcer le coté larmoyant . Au final on ressent comme une ambition de bien faire sauf que ça part trop a droite ou a gauche, il y a comme une incompréhension de la jeunesse, mais il y a bien quelques histoires et personnages réussit et le final est assez touchant quoi qu'un poil débile si on regarde bien .
    GabbaGabbaHey
    GabbaGabbaHey

    Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 1 582 critiques

    2,0
    Publiée le 31 janvier 2011
    Avant toute chose, il faut dire que "2h37" est un plagiat énorme du magistral "Elephant" de Gus Van Sant... Quelques plans ressemblant (notamment les feuilles de chêne, filmées au ralenti au début), la structure narrative, la journée depuis le point de vue de chacun des personnages, des plans-séquences, une découverte progressive du mal-être des personnage et une analyse du malaise de la jeunesse en général, et un événement tragique a la fin, qui bouleverse tout, et même un baiser entre garçons et du piano ! S'inspirer d'autres films n'a jamais été mal, mais la on frôle le copié/collé... Et, me diriez-vous, un copié/collé d'un immense chef d'oeuvre ne peux donner, par définition, que quelque chose de bon ! Mais la, c'est mal copié, l'image ne dégage aucune force, aucune poésie, les plans ne sont pas particulierement beaux... Reconnaissons tout de même que c'est tres intéressant en certains points, les interviews en noir et blanc des eleves qui prennent tout leur sens a la fin, le profond mal-être des personnage que l'on découvre avec beaucoup d'attention... Mais ca c'en fait pas un bon film.
    Dodeo
    Dodeo

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 237 critiques

    2,5
    Publiée le 19 avril 2012
    Marali K. Thalluri réalise avec 2H37 son premier film. Film qui rend hommage à une amie du réalisateur qui s'est donné la mort. Et soyons clair d'emblée, le film est mauvais. Pas dénué de certaines qualités certes mais rien qui ne puisse être suffisant pour nous faire oublier les trop nombreuse lourdeurs et surtout le manque de finesse dont fait preuve le réalisateur tout au long du long-métrage. Ici tout est caricatural, tout est poussé à l’extrême, tout est fait pour émouvoir et le résultat se révèle dans un premier temps assez pathétique. Oeuvre mélancolique diront certains, oeuvre croulant sous le désespoir plutôt. Tout est sombre, beaucoup trop sombre. Les pires drames imaginables se retrouvent concentré sur nos cinq personnages principaux déambulant piteusement dans les couloirs d'un lycée aux lumières douteuses inspirant plus la mort que tout autre chose. La musique vient se greffer à tout cela, ne manquant pas de rajouter du pathos à un film qui n'en manquait déjà pas. Dur dur d'éprouver de la compassion lorsque l'univers déployé est aussi hyperbolique, en réalité c'est même le dégoût et le rejet qui priment. Au niveau de la forme,l'oeuvre de Thalluri s'inspire amplement d'Elephant de Gus Van Sant tout en étant un peu plus convenu. Le récit se structure de la même manière donc, un ensemble de personnages que la caméra se contente de suivre tour à tour. Ici le récit est entrecoupé d'interviews en noir & blanc dont le rôle se résume à abreuver le récit d'explication factices, coupant court à tout sens de l’interprétation de la part du spectateur. Tout est univoque, rien n'est réfutable. Aucune fuite possible, il faut se plier à ce que nous montre ou plutôt inflige le réalisateur autrichien. Alors pourquoi une note si compatissante ? Simplement parce que le long-métrage n'est pas dénué de qualités pour autant. Mieux, le réalisateur avait vraisemblablement une expérience intéressante à nous faire partager et une vision du suicide qui aurait pu prendre toute son ampleur sous condition d'être mieux canalisée. Certaines scènes, une fois décentralisé du contexte caricatural du film, auraient put être réellement intéressantes. Mais il n'empêche que le film reste raté dans son ensemble, à trop vouloir en faire le réalisateur autrichien étouffe ses idées par la prétention. Le ridicule et le pathos ne manqueront pas de suivre. Au final 2H37 manque clairement de maîtrise et se rapporte plus à une expérience cinématographique poussée à l’extrême plutôt qu'à un réel film. Dommage.
    FMS-cinephile
    FMS-cinephile

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 195 critiques

    5,0
    Publiée le 9 décembre 2011
    2H37, est un long-métrage réalisé en 2006, scénarisé et signé par un certain Murali.K Thalluri. En effet, ce film retrace la journée dans un lycée où un adolescent a été retrouvé mort dans les toilettes de son lycée. Le film se charge alors de remonter le temps au tout début de cette journée, et de nous montrer plusieurs protagonistes, de nous montrer leur journée, leur quotidien, en toute intimité pour ainsi découvrir qui est cette victime. Car tout là est le génie de ce réalisateur. Sachant qu’il y’a bel et bien eût une victime à 2H37 (Heureusement à aucune scène ou ne voit l’heure), c’est une réelle chasse que de découvrir qui est cette victime et non pas pour une fois, qui est donc le tueur. (Car si c’est ça que vous cherchez, passez votre chemin, pas de tueur masqué au couteau aiguisé). Et ce mystère, vous envoutera car il est si habilement mené, avec la présentation avec tous ces adolescents brillamment interprétés, aussi charismatiques qu’énigmatiques, véritables personnages haut en couleur et développant une profondeur assez intéressante. Et ces différents adolescents ont tous des problèmes au sein de leur quotidien, ce qui va bien sûr augmenter ce mystère : Qui donc est la victime ? Et pourquoi ? Ca, vous le saurez à la fin, bande de curieux ! Aussi différents soit-ils, ces adolescents que tout opposent se connaissent pour la plupart. En effet que ce soit au niveau de l’orientation sexuelle, des pensées contradictoires, des faits et gestes différents, vie et problèmes autres, comme je l’ai dit, tous s’opposent efficacement. Et ces adolescents, nous balançant en pleine figure tout le réalisme dont ce gros sujet fait preuve, querelles amoureuses, moqueries, drogue, sexe, la vie des adolescents et du lycée quoi. Que ce soit Sean (Joel Mackenzie), moqué par tous car homosexuel, Marcus (Frank Sweet) brillant intello mais hystérique et cachant un lourd secret, frère de Melody (Teresa Palmer) qui depuis ce matin-ci possède une mine assez triste, mais pourquoi dont ? Serait-ce à cause du footballeur et « Bogoss » (Soi-disant !) du lycée, Luke (Sam Harris II) en couple avec l’ambitieuse Sarah ( Marni Spillane), ou Steven (Charles Baird) récemment arrivé dans ce lycée, mais qui possède de multiples problèmes physiques l’empêchant de vivre son rêve, devenir footballeur comme le fait qu’il est une jambe plus courte qui l’autre, ce qui fait qu’il boite constamment et qu’il y’a plusieurs choses qu’il ne puisse pas contrôler, comme le fait qu’il se fasse pipi dessus, ce qui fera bien évidemment le sujet de grandes moqueries et humiliations. Ou bien Kelly (Clementine Mellor), assez transparente pour les autres, ou encore Julie ? (Sarah Hudosn). Ce film criant de vérité est une vraie leçon de cinéma à travers un style d’exécution exemplaire. Une vraie leçon de cinéma avec des interviews riches en dialogues et paroles profondes, parfois donnant lieu à des débats sur la tolérance, la sexualité et les problèmes que traversent chacun de ces adolescents, où chacun y donnera son point de vue. De plus, la grande force de ce film, réside du fait que l’histoire se déroulant en même temps, mais à travers plusieurs points de vues, on revit la même scène, déjà vu auparavant mais à travers d’autres yeux et d’autres oreilles. Cette méthode très intéressante fut utilisé par Gus Van Sant et son très mauvais « Elephant » (2008) qui ressemble très étrangement à ce film au niveau temporelle puisqu’il s’étend aussi sur un seul jour et dans sa mise en scène presque similaire, bien que celle-ci soit bien plus fluide et soignée chez 2H37, ou également utilisé dans le décevant Trick’r Treat. Vous l’aurez bien compris, ça ne marche pas à tout les coups .Ici, ça marche du tonnerre ! Une bonne photographie, une bande sonore vraiment plaisante bien qu’elle ne soit pas très plaisante et un final choc ultra-réaliste et diaboliquement efficace lorsque « la vérité éclate », on ne peut-être que scotcher devant ce chef d’œuvre auquel je ne m’attendais pas le moins du monde ! Plus grande a été la surprise, tant mieux ! Voici « Elephant » en réussit ! 2H37 s’est entre autre vu remettre le prix de la révélation masculine des Antipodes pour Charles Baird aux Rencontres internationales du cinéma des Antipodes 2006 et s’est vu nominer près de dix fois dans des catégories tel que : prix du public, caméra d’or à Cannes ainsi que le prix d’un certain regard, prix spécial, prix spécial du jury au même festival de Cannes Chef d’œuvre criant de vérité et de réalisme, bien mis en scène, envoutant et doté d’un casting méconnu mais parfaitement campé par des acteurs concernés. 2H37 est une merveille à voir d’urgence !
    Aurélie R
    Aurélie R

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 178 critiques

    5,0
    Publiée le 10 novembre 2010
    Un film dont on ne peut sortir indemne, très très dur, poignant, réaliste, traitant des sujets tabous tels que : le suicide chez les ados, l'homosexualité, handicape, la drogue, le viol... On est très vite emporté dans l'histoire de ses jeunes lycéens en manque de repères, sans limite, vivant dans un mal-être constant, se sentant incompris des adultes et au bord du gouffre. Une fin qui reste en mémoires, qui nous résigne, qui nous touche... Un film plein de souffrance...
    Dr.Reid
    Dr.Reid

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 377 critiques

    3,0
    Publiée le 12 mai 2012
    Malgré des ressemblances avec Gus Van Sant, ce film n'est pas mal si on le regarde sans comparaisons. L'atmosphère y est glauque et pesante, les personnages sont à la dérive. Un regard sur les adolescents torturés, assez poignant. Rien d'innovant, mais un film marquant,on ne s'ennuye pas.
    LiL M.
    LiL M.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 157 critiques

    2,5
    Publiée le 18 novembre 2012
    Ce film ma laisser perplexe je n'est pas vraiment accrocher aux personnage faut dire qu'il ont chacun leurs problème on suis chacun leurs vie dans une journée c'est pas très joyeux tout ça enfin c'est surement fait exprès mais c'est un peu long a la détente j'trouve néanmoin y'a de l'originaliter j'peut pas dire que j'ai aimer se film vu quelle abouti a une scène de fin spoiler: assez tragique on se dit pourquoi !! #TristeRéalitéParfois mais je l'ai pas non plus détester .
    Nodem
    Nodem

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 126 critiques

    5,0
    Publiée le 12 juillet 2011
    Putain, je l'ai vu combien de fois ce film ? Autant de fois qu'on me l'a critiqué. Non, plus quand même. C'est un putain de vrai chef d’œuvre. Ce film à réellement changé ma vie, car il m'a amené l'amour du teen-movie, il m'a appris à apprécier le film en lui-même, car il m'a montré que le film est l'art le plus profond qu'il existe. Ce film est plus qu'une expérience cinématographique, c'est un CHOC. J'ai vu la "pub" dans un science et vie junior en pleins milieu de mes années collèges ... J'ai eu du mal à m'y mettre, mais je l'ai regardé. Est-ce que je m'attendais à ça ? Absolument pas. J'en suis resté marqué, marqué d'un fer chauffé en Enfer, à vie. 2h37, c'est pour moi toute un légende. Je suis désolé d'en perdre mon objectivité, mais c'est tout le temps comme cela pour les plus grands chefs d’œuvre : je suis incapable de faire une vrai critique. Ce film. Est. Un putain. De. MONSTRE CINÉMATOGRAPHIQUE. Conclusion de la critique.
    skymter
    skymter

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 36 critiques

    5,0
    Publiée le 2 août 2010
    On voit ici la notion de choix dans la vie avec comme variante la notion de " problèmes naissants et/ou déjà présents " Les acteurs joue bien leurs rôle, bravo aussi à Murali K Thalluri pour la sublime réalisation. Et la palme revient à un scénario diablement bien monté et ficelé.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 15 novembre 2012
    Un film bouleversant, extrêmement bien monté qui nous plonge dans le monde difficile de l'adolescence et ses soucis. Excellent, magnifique et tous leur synonymes.
    ziko00212
    ziko00212

    Suivre son activité Lire ses 12 critiques

    5,0
    Publiée le 7 juillet 2010
    Eh bien ! ça alors ; ce DVD trainait toujours dans ma chambre ; et aujourd'hui j'ai finalement décider de le visionner ; et croyez-moi je n'étais pas déçu. Un film très émouvant ; des acteurs qui jouent parfaitement ; plusieurs rebondissement ; et la fin est vraiment intelligente et dévoile le message que le film essai de nous transmettre ....
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top