Mon AlloCiné
    Emporte-moi
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Emporte-moi" et de son tournage !

    Miki Manojlovic ("le père d'Hanna")

    Né à Belgrade dans une famille d'acteur, Miki Manojlovic est diplômé de l'École d'Art Dramatique de Belgrade.
    Comédien de théâtre et de cinéma, il est l'un des acteurs fétiches du réalisateur Emir Kusturica, avec lequel il a tourné : Papa est en voyage d'affaires, Underground et Chat noir, chat blanc.
    Parlant plusieurs langues, il n'a pas hésité à entreprendre une carrière internationale, en France et dans d'autres pays.
    On a pu le voir dans Un week-end sur deux de Nicole Garcia (1990), Portraits chinois réalisé par Martine Dugowson (1995), ou encore Artémisia de Agnès Merlet (1998).

    Primé à Berlin

    Emporte-Moi a obtenu le Prix du Jury OEcuménique à l'occasion du 49ème Festival de Berlin (1999).

    Nancy Huston ("Le professeur"), actrice mais aussi romancière

    C'est une première au grand écran pour Nancy Huston. Née à Calgary en 1953, elle vit à Paris depuis vingt ans. Après des études aux États-Unis, elle a soutenu une thèse de doctorat en sémiologie à Paris, sous la direction de Roland Barthes.
    Petit à petit, elle a commencé à écrire des essais, notamment sur la condition féminine, ainsi que ses premières œuvres de fiction.
    Elle a publié en tout une dizaine de romans et de nombreux essais.

    Karine Vanasse ("Hanna")

    En dépit de son jeune âge, Karine Vanasse a une bonne expérience des plateaux de tournage où l'on connaît déjà son charisme et sa passion pour le travail d'actrice.
    Membre d'une ligue d'improvisation, elle débute sur les planches, avant de faire de la télévision et du cinéma.
    Karine Vanasse est également chanteuse et... sportive. Elle a en effet participé aux jeux du Québec dans les compétitions de ski alpin. Elle pratique différents sports tels que la natation, l'équitation et la planche à neige.

    Pascal Bussières ("La mère")

    Canadienne, elle débute comme comédienne à treize ans au cinéma dans le film Sonatine de Micheline Lanctôt.
    On a pu la découvrir en France en 1997 dans deux films : Eldorado de Charles Binamé (qui a été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 1995), et When the Night is Falling de Patricia Rozema (film sélectionné au Festival international du film de Berlin en 1996).

    Jeanne Lapoirie, directrice de la photographie

    Après avoir été l'assistant opérateur de Thierry Arbogast (Nikita, Leon, ) et fait ses premières armes sur quelques courts métrages, dont Gisèle Kérosène de Jan Kounen, Jeanne Lapoirie a commencé à travailler avec André Téchiné. Elle travaille d'abord comme cadreur sur Ma saison préférée avant de devenir, un an plus tard, directrice de la photographie pour Les Roseaux sauvages, qui remportera quatre Césars en 1995. A la direction photo, elle tourne ensuite Les Voleurs.

    Nancy Huston à propos de cette ressemblance :

    "Je ne l'ai jamais rencontrée. Par période, on me dite que je lui ressemble. J'ai revu Vivre sa vie, j'ai un peu étudié les mimiques, la façon de fumer, on aurait pu pousser cela assez loin, mais en même temps c'était un clin d'oeil, car Léa avait été fascinée par Anna Karina dans sa jeunesse. Après le tournage, curieusement, j'ai dû continuer d'endosser ce personnage car beaucoup plus souvent qu'avant, les gens me demandaient si je n'étais pas Anna Karina. C'était drôle."

    Lea Pool, réalisatrice

    Emporte-Moi est le 6ème long métrage de Léa Pool, cinéaste québécoise qui a réalisé auparavant plusieurs fictions : Strass Café (m.m. - 1980), La Femme de l'hôtel (1984), Anne Trister (1986), À corps perdu (1988), Montréal vu par... (sketch - 1991), La Demoiselle sauvage (1991),Mouvements du désir (1994).
    Elle a également signé la réalisation de nomnreux documentaires

    Lea Pool à propos de son film :

    "Si l'enfance était présente dans la plupart de mes films, elle l'était sur un mode mineur. Je désirais faire un film sur mon adolescence depuis longtemps mais je ne me sentais pas prête. Je ne voulais pas régler mes comptes avec ma famille mais plutôt faire un film tendre, poser un regard d'adulte qui retrouve l'innocence de l'enfance (...).
    Un film n'est pas une thérapie, mais j'avais l'impression que je pouvais mieux aimer, et être plus juste dans mon rapport avec ma fille, si j'en parlais. Et avec ma mère aussi. Le film leur est d'ailleurs dédié. C'est sûr qu'il y a un désir de passer quelque chose d'une génération à l'autre."

    Nancy Huston et Anna Karina

    Emporte-moi fait référence au film de Jean-Luc Godard, Vivre sa vie, et à la ressemblance de Nancy Huston avec Anna Karina, l'actrice principale du film.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Ad Astra (2019)
    • Gemini Man (2019)
    • Downton Abbey (2019)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • Rambo: Last Blood (2019)
    • J'irai où tu iras (2018)
    • Un jour de pluie à New York (2018)
    • Deux Moi (2018)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • Chambre 212 (2019)
    • La Vie scolaire (2018)
    • Alice et le maire (2018)
    • Le Dindon (2018)
    • Ça : Chapitre 2 (2019)
    • Papicha (2019)
    • Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque (2019)
    • Portrait de la jeune fille en feu (2018)
    • Sœurs d'armes (2018)
    Back to Top