Mon AlloCiné
    Camping 2
    note moyenne
    1,7
    7649 notes dont 1469 critiques
    9% (125 critiques)
    14% (199 critiques)
    12% (178 critiques)
    24% (353 critiques)
    16% (239 critiques)
    26% (375 critiques)
    Votre avis sur Camping 2 ?

    1469 critiques spectateurs

    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 790 abonnés Lire ses 5 022 critiques

    0,5
    Publiée le 26 octobre 2010
    Alors que j'avais fait preuve d'une certaine indulgence avec le premier « Camping », difficile, pour ne pas dire impossible d'en faire autant avec ce deuxième opus atteignant des sommets de ringardise comme peu de films ont su le faire ces dernières années. Festival de vannes Carambar, humour graisseux, dialogues navrants et surjeu outrancier de comédiens apparemment persuadés que celui qui sera le plus lourd (ou le plus beauf, au choix) durant le film se verra remettre une médaille de la part de Monsieur Onteniente lui-même, tout est ici réuni pour renouer avec la plus grande tradition du nanar « bien ce chez nous », avec en remplacement de Michel Serrault ou de Jean Lefebvre ce bon vieux Franck Dubosc, décidément toujours partant pour se ridiculiser au cinéma. Sans parler évidemment de l'aspect globalement très moche de l'ensemble, mais on est à vrai dire habitués depuis tellement longtemps de ce point de vue qu'on n'y fait plus très attention. Heureux tout de même d'avoir pu constater que les campeurs sont des gens toujours aussi solidaires et sympathiques, pas très finauds bien sur, mais au fond tellement attachants... On en viendrait presque à trouver les comédies françaises habituelles vaguement regardables, c'est tout dire. Eh bien, moi qui pensais voir peut-être un jour une bonne (je sais, je suis un optimiste, pour ne pas dire un naïf) comédie signée par Onteniente, je dois avouer me sentir un peu ridicule après un tel naufrage... Affligeant.
    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2435 abonnés Lire ses 645 critiques

    1,0
    Publiée le 13 mai 2010
    Camping 2 ne fait pas trop dans la dentelle... Film sans réelle surprise au scénario et aux gags plus qu'attendus, on n'échappe pas aux clichés qui sont ici plus qu'enfoncés ! Certes, on sourit de temps en temps devant les pitreries de Franck Dubosc qui malheureusement ne se renouvelle pas trop ! L'ensemble est donc gentillet et sans vulgarité, ce qui n'est déjà pas si mal ! Il fallait s'attendre à cette suite, c'est un trop bon filon à exploiter... Mais, c'est sûr non merci pour Camping 3 !!!
    ChroniqueMécanique
    ChroniqueMécanique

    Suivre son activité 257 abonnés Lire ses 211 critiques

    0,5
    Publiée le 19 juillet 2011
    Quand Fabien Onteniente et sa petite bande ont décidé de donner une suite à "Camping", ce n'était pas du tout, mais alors pas du tout, dans l'intérêt de leur public (et encore moins dans celui du cinéma), mais bien dans l'intérêt de leur compte en banque. Sinon dans quel but pondre un film aussi navrant et bâclé ? Déjà que le premier opus n'était pas bien fameux, mais là, on atteint des sommets de nullité ! C'est simple, pour écrire le scénario (enfin c'est une insulte d'appeler cela un scénario) Onteniente et Dubosc ne se sont pas fouler, et c'est le moins que le puisse dire : il est calqué à l'identique sur celui du premier ! Après Lanvin, c'est Anconina qui arrive un peu par hasard au camping des "Flots bleus" accompagné de sa fille, réticent au début, avant de succomber à la fin, les Pique (Brasseur et Demongeot) ont des problèmes avec leur emplacement de caravane, les Gatineau (Duléry et Seigner) ne cessent de s'engueuler et se posent des questions sur leur couple, et Patrick Chirac (Dubosc) passe son temps à draguer et à sortir les mêmes répliques que dans le précédent volet... Vous voyez, on a pas été chercher loin ! C'est même limite se foutre de la gueule du monde, m'enfin... Quand à l'histoire elle est carrément pathétique, les rebondissements sont dignes des "Vacances de l'amour", les gags tombent à l'eau les uns après les autres, la mise en scène est paresseuse, et les acteurs s'adonnent pour beaucoup à des numéros de cabotinages outranciers et agaçants (Dubosc en chef de file, Seigner le suivant de près), et certains sont autant comédiens que moi je suis cosmonaute (la directrice du camping en est le parfait exemple). En fin si vous voulez passer de bonnes vacances, passer votre chemin, et aller prendre l'apéro dans votre jardin au lieu de perdre votre temps devant cette merguez comme l'ont fait 4 millions de crétins, euh de spectateurs pardon !
    SVF
    SVF

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 54 critiques

    2,0
    Publiée le 12 avril 2014
    Alors que Fabien Onteniente projette déjà un troisième opus, ce Camping 2 s'est avéré décevant. Autant que son prédécesseur d'ailleurs. On revient aux flots bleus, avec nos chers amis du précédent opus et en y rajoutant le charismatique Richard Anconina dans un personnage assez coincé du bulbe. Mais la vedette de cette franchise est sans conteste Franck Dubosc qui est l'essence même du film. Par son humour, sa gestuelle et son personnage, Patrick Chirac est le seul moment où le spectateurs peut rire. Pleins de vannes attendues et d'une histoire tant exploitée, on espérait autre chose de ce deuxième Camping. Surtout qu'on a évincé la prodigieuse chansons des Tongs qui avait fait fureur dans le premier. Comédie familiale à partager avec de jeunes enfants, on passera un bon moment mais pas de quoi s'esclaffer de rire. En espérant que si Camping 3, il y a, Onteniente aura su corriger ses erreurs. Alors... On attend pas Patrick ?
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

    Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 403 critiques

    3,5
    Publiée le 26 octobre 2015
    Patrick is back !! Et plus célibataire que jamais, pour vous mesdames ! Retrouver la frimousse du serial lover est un vrai plaisir partagé, surtout aux côtés du réalisateur Fabien Onteniente. Cette nouvelle saison de vacances au soleil s’annonce tumultueuse car les Flots Bleus sont menacés de la fermeture au détriment d’un complexe hôtelier. Quoi de mieux que des fouilles archéologiques bidons pour retarder l’échéance ?! Le schéma du 1er opus se répète ici avec les élans émotionnels de Mathilde Seigner , la beauf attitude d’Antoine Duléry, les extravagances en maillots de Dubosc, la crevette et le banco. Tout y est, même le coincé du bulbe intergalactique, ici interprété par Richard Anconina. Un scénario des plus convenu mais qui fonctionne toujours malgré la redondance et l’humour simplet. Une simplicité déroutante qui nous pousse à demander, était il si nécessaire de réaliser une suite à Camping ? Et bien je réponds oui, car cette sympathie qui transpire de l’écran est un vrai rayon de soleil dans le salon. C’est tout simplement cet attachement à des personnages modestes et naturels qui fait mouche à coup sûr. Une classe sociale derrière laquelle on s’identifie ou non, mais qui respire l’authenticité. Certes, moins savoureux que son prédécesseur, cela n’empêche que ce Camping 2 reste un agréable moment de cinéma. You take the apero?? 3,5/5
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 260 abonnés Lire ses 555 critiques

    2,0
    Publiée le 15 avril 2017
    2ème volet de la trilogie " camping " . Dans ce 2ème opus on suit le personnage de Jean pierre savelli ( richard anconina ) un employé aux mutuelles d'assurances de Clermont ferrand qui apprend que sa fiancée valerie veut faire un break . Pour se ressourcer et retrouver calme et sérénité il décide de changer de destination de vacance . Il atterrit au camping des flots bleus ou il fait la connaissance de Patrick Chirac et sa bande . Mais voilà jean pierre et quelqu'un de très coincer qui a du mal a s'amuser et s'ouvrir aux autres . Son quotidien au camping des flots bleus , qui est un lieu d'amusement et de convivialité , va alors être assez compliquer pour lui ... Cette suite de camping s'avère assez décevante . Le premier volet n'était pas de la grande comédie mais s'avérait tout de même très sympathique et assez amusante . Avec ce 2ème épisode on a affaire a une comédie vraiment pas terrible. Les personnages tous assez amusant dans le premier volet sont devenu lourd . Franck dubosc est insupportable , Antoine dulery est insupportable , claude brasseur est insupportable . Bref ils sont devenu chiant . Quand à mylene demongeot elle est assez peu présente au profit de Claude brasseur . Seul Mathilde seigner sauve un peu les meubles . Ils accueille un nouveau personnage incarner par richard anconina qui s'en sort pas trop mal dans le rôle d'un mec coincer qui décide de passez ses vacances au camping des flots bleus ou il ne va pas être très a l'aise. Les situations rappelle celle du premier volet . Claude brasseur râle a nouveau a propos de son emplacement , le couple dulery/ seigner est de nouveau en crise , Patrick Chirac tente d'apporter son aide a un nouveau campeur ( Richard anconina entre autre ) pas très a l'aise dans le camping comme il l'avait fait avec gerard lanvin dans le premier opus . Bref on recycle les idées du premier opus sans la moindre inventivité sauf que sa fonctionne beaucoup moins bien cette fois L'effet de surprise n'étant plus la . On dirait par moment un remake du premier opus mais en beaucoup moins drôle. Quelques scènes arrive a nous arraché quelques sourire par moment mais globalement c'est pas très drôle et assez ennuyant. Sa se laisse regardé mais sa ne laissera pas un souvenir impérissable . vaut mieux rester sur la bonne impression du premier volet et éviter cette suite assez inutile. Bref passez votre chemin .
    JokerDreizen
    JokerDreizen

    Suivre son activité 237 abonnés Lire ses 307 critiques

    1,5
    Publiée le 20 août 2012
    Qu'est-ce qui est irrésistible dans ce film ? Peut-être finalement l'ambiance, summum de la beaufitude française comme vous ne l'avez jamais vu, avec en tête un Dubosc fidèle à lui-même, on l'aime ou on le déteste. Pour le reste, c'est une comédie de bas niveau. L'histoire n'est qu'un prétexte pour tenter de donner une existence à des personnages sans intérêt. La Mathilde Seigner donne envie qu'on la tarte, les disputes soudaines entre les personnages, histoire de briser le petit climat conventionnel du film, sont totalement incohérente et montrent l'absence de logique et de psychologie pour l'ensemble de cette compagnie. Après y'a toujours quelques gags à la con qui font bien rire et qu'on ressortira pour le fun, mais c'est autrement dur de trouver de l'intérêt à une histoire aussi plate. Heureusement ça passe assez vite (ben ouais, je l'ai regardé jusqu'au bout sans grand déplaisir), mais sinon même en cherchant on a du mal à trouver des qualités à cette comédie bas de gamme. Si vous avez adoré le premier, après, ne vous privez pas de la dose de divertissement que peut vous apporter ce film. Les autres, je pense qu'en regardant l'affiche et le casting, vous aurez déjà votre compte.
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 135 abonnés Lire ses 830 critiques

    3,0
    Publiée le 27 novembre 2012
    On reprend les mêmes et on refait un film sauf le petit nouveau ANCONINA Comédie bis tous les personnages sont là plus d'effets de surprise normal de bonnes répliques légèrement quand même en dessous du premier volet je pense qu'il faut s'arrêter là
    JojoBxl
    JojoBxl

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 70 critiques

    5,0
    Publiée le 9 mai 2010
    On sait à quoi s’attendre avant de voir le film C’est une bonne comédie, réussie, qui donne envie de partir en vacances !
    Walter Mouse
    Walter Mouse

    Suivre son activité 417 abonnés Lire ses 317 critiques

    0,5
    Publiée le 22 mars 2013
    Camping 2 est..... oh non et puis merde! J'ai la flemme, mais la flemme, de devoir critiquer une telle insulte à la comédie! Je vais donc résumer mon avis global sur ce film à travers un seul mot que je vais faire répéter pendant toute la critique afin que vous compreniez ce que je pense de ce truc: NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! NUL! Voilà, j'espère que cette critique vous aura plus. Si ce n'est pas le cas et que vous vous êtes fait chier, alors il en sera de même quand vous visionnerez le film.
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 301 abonnés Lire ses 1 138 critiques

    4,0
    Publiée le 22 avril 2010
    Si vous êtes d'humeur à rire, précipitez vous...Si vous avez aimé Camping, courrez voir Camping 2...Seul petit défaut l'histoire qui n'a pas de fil rouge...Petite déception aussi de voir Anconina dans un rôle qu'occupait un peu Lanvin dans le premier volet...Il a quand même moins de charisme....Par contre Les bons mots foisonnent, les répliques sont cinglantes et Patrick Chirac n'a pas (bonne nouvelle pour lui) pris un gramme...Bref on rit ou sourit (c'est au choix) pendant 90 minutes si l'on se laisse prendre par cette comédie qui fleure bon l'été....Je conseille....
    loeil38
    loeil38

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 486 critiques

    0,5
    Publiée le 27 octobre 2010
    film navrant blague stupide le jeu des acteur est nul a par Richard Anconina le reste s'est du bidon le film est beaucoup moins bien que le premier et au secours surtout pas de troisième camping
    Alicechat
    Alicechat

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 21 critiques

    3,0
    Publiée le 27 juillet 2015
    En regardant Camping 2 ,il ne faut évidemment pas s'attendre à la comédie du siècle car l'humour est plutôt directe que certaines on dirait qu'elles sont sortis tout droits des blagues carambars et alors peut importe j'en reveux ,le film reste familiale et on se met à penser au vacances ,au soleil ,aux activités qu'il y a dans un camping (ici le karoké avec ''j'ai encore rêver d'elle '' ) ,certaines scènes sont assez marrantes bien que pas assez exploité ; spoiler: la scène de Gatineau au camping nudiste est surtout celle à laquelle je pense il n'y reste que très peu de temps alors que ça mériterais d'être creuser pour en faire une scène encore plus fun Par contre les slogans de Franck Dubosc et ''aller ont attend pas Patrick '' et ses gags font mouche la plupart du temps Ce que je regrette c'est que niveau scénario camping 2 surfe sur la vague du 1 ; spoiler: on se retrouve là aussi avec le type coincé donc ce serait bien d'innover un peu de ce côté là
    Wozzzzzzzzz.
    Wozzzzzzzzz.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 21 critiques

    0,5
    Publiée le 2 avril 2013
    Camping 2 est un éclatement d'émotion, tantôt on a envie de pleurer, tantôt on a envie de se taper la gueule contre un mur, tantôt on a envie de boire pour oublier.... Déjà qu'on est bien au fond de la crevasse, "j'attends Patrick" avec impatience encore une fois, juste pour voir jusqu'où Onteniente sera capable de dépasser une fois de plus la limite de la honte.
    Nanar Police.
    Nanar Police.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 2 critiques

    1,0
    Publiée le 28 janvier 2014
    Je fous une étoile à cette merde pour leur laisser une chance de faire pire la prochaine fois !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top