Mon AlloCiné
Cashback
note moyenne
3,7
3893 notes dont 489 critiques
35% (170 critiques)
32% (156 critiques)
10% (47 critiques)
15% (72 critiques)
7% (36 critiques)
2% (8 critiques)
Votre avis sur Cashback ?

489 critiques spectateurs

chrischambers86

Suivre son activité 1039 abonnés Lire ses 9 998 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/03/2008

Pour son premier long mètrage, Sean Ellis signe un grand film d'amour teintè de mèlancolie et de poèsie! Le concept, à l'origine, celui d'un court-mètrage formidable (nommè aux Oscar), est d'une originalitè folle! Ici, la femme est reprèsentèe avec beaucoup de grâce où le sens du cadrage nous entraîne dans une sorte de poèsie visuelle et romantique! Sean Biggerstaff, en ètudiant insomniaque, est admirable de naturel! il est accompagnè par la rayonnante et trop rare Emilia Fox qui incarne une caissière discrète et reservèe! La musique planante de Guy Farley nous transporte pendant 94 petites minutes dans une suspension temporelle à la fois magique et inoubliable! Une sèquence dèchirante est à souligner pour sa beautè plastique: la tristesse de Sharon (au ralenti) près des marches d'un escalier où Ben ne peut lutter contre le temps et le destin sur le tube mythique de Frankie Goes to Hollywood "Power of Love". Avec le charisme de ces personnages, l'envoûtante voix off du film, son humour très british et ces idèes de mise en scène, Sean Ellis rèalise un chef d'oeuvre amoureux de la beautè fèminine qui transpire à chaque image de ce premier film prometteur! Du très grand art...

Yannickcinéphile

Suivre son activité 189 abonnés Lire ses 3 961 critiques

4,0Très bien
Publiée le 16/07/2013

Cashback est un film qui ne m’enthousiasmait pas beaucoup au début, supposant un film érotique assez prétentieux. Au final le résultat m’a convaincu. Le casting d’abord est un bon point. Sean Biggerstaff est tout à fait convaincant dans le rôle principal. Il joue avec sobriété, décontraction, et livre une prestation qui s’intègre parfaitement à l’ambiance légère du métrage. A ses cotés il est vrai qu’il est plutôt bien secondé, avec un casting masculin aux personnages certes caricaturaux, mais bien campés par des acteurs à la hauteur (mention spéciale pour Stuart Goodwin). Coté casting féminin, je note une excellente Emila Fox, et, dans un rôle secondaire, Michelle Ryan, tout à fait charmante. Globalement les acteurs sont donc efficaces, en dépit, pour certains, de personnages pas assez travaillés. Le scénario est audacieux. Sean Ellis essaye de tirer quelque chose de fort, d’original de son film. Ce n’est pas toujours parfait, notamment dans l’intégration des moments de « pause ». Par ailleurs la narration est un peu saccadée. Maintenant d’une histoire au final toute simple, Ellis arrive à tirer un film attachant, souvent drôle, parfois émouvant. Dynamique, amusant, teinté d’un érotisme jamais vulgaire, il joue avec habilité sur les changements d’ambiances, capable de passer d’un moment poétique, voir onirique, à un moment bruyant et réaliste sans difficulté particulière. C’est courageux ce que fait Ellis ici. Visuellement le résultat est lui aussi de qualité. La mise en scène est très solide. On sent vraiment la patte d’un artiste derrière la caméra, avec des plans judicieusement choisis, l’intégration d’effets de style maitrisés (en particulier les ralentis), il y a des angles de vue audacieux. C’est propre, c’est nette, il n’y a vraiment pas de reproches particuliers à faire. La photographie est elle aussi très agréable. Elle joue la carte de la sobriété et du réalisme, mais là encore, il y a du raffinement, de l’application. On sent une équipe concernée, et soucieuse de ses partis-pris esthétiques. Les décors sont limités, mais cela convient très bien au film qui évolue tout de même largement en vase clos. Par ailleurs compte-tenu du budget, difficile de lui faire de gros reproches de ce point de vue. Pour ce qui est de l’érotisme, la jaquette pose finalement bien le film. C’est très soft et très accessible même à un public peu friand du genre. Quelques poitrines pour l’essentiel, cela ne va vraiment pas chercher loin et la caméra du réalisateur est toujours très pudique. Je ne peux terminer sans évoquer la bande son. Celle-ci est magistrale, avec des choix de musique excellents qui suivent à merveille les images. Il y a vraiment une grande force qui passe par la bande son, celle-ci jouant un rôle essentiel. En clair Cashback est une belle surprise. Je ne m’attendais guère à cela, mais force est de reconnaitre qu’Ellis, outre le fait de maitriser techniquement son film, parvient à distiller une histoire singulière avec un réel brio.

RENGER

Suivre son activité 311 abonnés Lire ses 5 432 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 27/01/2011

En voyant la B.A, on s’attendait à un film expérimental, assez spécial, et laissant les spectateurs assez perplexes quand à l’idée d’allez voir un tel film. Alors, à quoi peut-on s’attendre en allant voir Cashback ? De quoi cela parle t’il ?? Tout commence le jour où Ben se fait plaquer par sa petite amie (on ne sera pas pourquoi), mais il ne s’en remet pas et finit par devenir insomniaque ! Il décide donc d’utiliser son nouveau temps libre pour travailler dans un supermarché, et c’est là qu’il va s’inventer un nouveau monde. Il découvre qu’il peut à tout moment arrêter le temps, le mettre sur pause, et en profiter pour s’adonner à sa passion : la peinture ! En effet, il profite de pouvoir arrêter le temps pour déshabiller les clientes du supermarché (caddie dans une main, liste des courses dans l’autre), afin de les représenter sur une feuille blanche, comme si les modèles vivants étaient consentants ! Premier long-métrage pour Sean Ellis, bien qu’il ait déjà réalisé le court-métrage de Cashbask il y a quelques temps de cela, cette fois-ci, il nous offre la version longue, une magnifique comédie à la fois dramatique et romantique, auquel on pourrait aussi rajouter « poétique ». Un bijou de la poésie, voilà comment le décrire. Ce réalisateur arrive à mélanger trois genres différents, tout en restant sérieux et décalé avec ces nombreuses scènes d’humours ! Si l’histoire en elle même est étonnante, le lieu où se passe le film, est quant à lui, encore plus étonnant ! Ajouter à tous cela des personnages hauts en couleur et une B.O envoûtante, et le tour est joué !

NeσLaiη

Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 4 728 critiques

4,0Très bien
Publiée le 11/04/2010

Film lent, universel et esthétique qui prend la peine de s'attacher aux choses, de s'attarder sur le rapport au temps de chaque personnage. L'influence de la photographie est omniprésente. On suit avec bonheur la vision hallucinée du personnage principal : l'agitation dérisoire des acteurs nocturnes d'un supermarché, le sordide de la vie quotidienne et son dépassement par l'imaginaire.

puce6386

Suivre son activité 377 abonnés Lire ses 1 074 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 30/01/2011

Une comédie dramatique, qui débute très bien, avant que l'histoire ne tombe ensuite comme un soufflet. De nombreuses scènes paraissent alors longues et sans intérêt. Malgré tout, ce film a de l'originalité, de l'audace, et se démarque par son côté artistique et poétique !

Caine78

Suivre son activité 692 abonnés Lire ses 7 059 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 29/01/2007

Dire que Cashaback est un film sans défaut serait d'une grande malhonnêteté. En effet, le réalisateur semble parfois faire preuve d'une légère naiveté, essuyant quelques maladresses. Certaines scènes sont en effet trop longues, n'affadissant que l'ensemble du film plutot que l'enrichir. De plus, l'aspect "sexy" n'a pas un grand intérêt et n'apporte pas non plus grand chose au film. Toutefois, force est de reconnaitre que ce cashback détient un indéniable charme. Grace notamment à son excellent personnage principal, doux rêveur auquel il est facile de s'identifier. De plus, une réelle sensibilité semble émaner du réalisateur, capable à certains moments de nous envouter par rapport à cet univers décalé, et cela pour notre plus grand plaisir. Toutes les scènes ou le temps est arrêté sont d'ailleurs forts réussies. Certaines scènes sont également très droles. Un joli univers qui souffre donc de quelques défauts, mais on dont sort apaisé et finalement assez heureux. C'est déja pas mal!

landofshit0

Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 1 740 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 07/03/2008

Le réalisateur tente le mélange du film pseudo intello et du film potache résultat,ni l'un ni l'autre n'arrive à convaincre.L'association des deux donne un mélange lourd de clichés.Quand on s'attaque à vouloir faire un film different avec des personnages en margent,il faut que ceux ci soient des personnages vraiment differents et attachants.Afin ne pas tomber dans la facilité d'écriture,piège qu'ici le réalisateur n'arrivera à éviter à aucun moment.Ce film sent vraiment le premier jet d'écriture,et donne vraiment l'impression que personne n'a relu le scènario,se afin d'éviter toutes les pseudo bonnes idées de scènaristes qui n'ont jamais croisés le type de personnage sur lequel ils écrivent.Ou si,ils ont peut etre croisé au court de leurs scolarité,2 ou 3 ados un peu agités et ils ont pris cette agitation pour quelque chose d'unique et de trop décalé.He bien non c'est le plus basique et tout le monde a vu ce genre de chose mais ça reste des anécdotes de copains d'école et pas un film.Le match de foot en est la scène la plus caractéristique,c'est grotesque et tellement lourd que ça en est insupportable.Le réalisateur passe complétement à coté de l'effet souhaité,n'est Paul thomas andreson qui veut.Il reste une image travaillée la raison de cette étoile.

Estonius

Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 2 825 critiques

4,0Très bien
Publiée le 14/07/2017

Il n'y aurait pas cette scène de football ratée parce que trop lourde, on tenait là un chef d'œuvre. Ce métrage est clairement un film d'un amateur de l'image et des courbes féminines, il le dit il le montre et il en joue (la réalisation est magistrale). Il fallait oser à l'heure du politiquement correct, réaliser cette scène où il déshabille les clientes du super marché pour qui le temps s'est arrêté, comme il fallait oser filmer cette petite fille qui monnaye ses exhibitions. Mais c'est aussi un film sur le temps qu'on peut ralentir voire arrêter, mais jamais remonter, ce qui est fait étant fait même si ça n'a duré qu'un instant. Jolie méditation sur le sens de la vie que la fin dont on se demande si elle n'est pas une parodie des comédies romantiques ne saurait faire oublier. Un mot sur l'interprétation elle est bluffante, et la bande son envoûtante.

Attila de Blois

Suivre son activité 110 abonnés Lire ses 2 827 critiques

4,5Excellent
Publiée le 04/07/2016

Premier long métrage pour le jeune cinéaste Sean Ellis. Ce dernier vient de la photogaphie et de la publicité et cela se ressent dans l'esthétisme visuel de "Cashback". La mise en scène y est soignée et très stylisée. Moi qui ne suis pas fan de ce genre de comédie romantique, ce film m'a bluffé sur toute la ligne. Le scénario part dans des directions inattendues, touche plusieurs genres et fait passer le spectateur par une large palette d'émotions. Le choix des musiques est excellent et vient supporter judicieusement les images en y ajoutant une touche de sensibilité. L'ensemble est d'ailleurs poétique, drôle, touchant. Un film complet et réussi que je conseille vivement.

halou

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 513 critiques

4,0Très bien
Publiée le 12/02/2015

Malgré ses défauts (étiré en longueur avec un scénario secondaire) le film reste malgré tout un petit délice de poésie avec sa pointe d'humour parfaitement calibrée. Les acteurs sont tous très bons, la réalisation stylisée, la musique bien en adéquation avec le rythme du film. Une petite parenthèse à découvrir qui ne marquera pas mais qui enchantera.

BeatJunky

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 896 critiques

4,0Très bien
Publiée le 09/03/2014

Excellent! j'ai passé un super moment, ça fait du bien de voir de bons films aussi bien mis en scène avec un scénario original, une interprétation touchante etc... Il y a tout: de l'émotion, de l'humour, du bonheur,de la tristesse, et beaucoup d'originalité ! Même s'il ne dégage pas la même ambiance, qu'il est beaucoup plus original, je dirai l'avoir autant apprécié que "500 days of summer", qui reste une référence pour moi. A voir absolument...

Jean-philippe N.

Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 911 critiques

4,0Très bien
Publiée le 09/01/2014

Poétique, mélancolique, onirique, presque érotique. On ne s'en lasse pas. A découvrir, si ce n'est déjà fait...

Hastur64

Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 2 279 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 02/11/2012

Pour son premier film Sean Ellis, ex-photographe et réalisateur de clips, s’est attelé à la réalisation, et au scénario, d’un projet qu’il portait en lui depuis des années. « Cashback » est un peu un ovni cinématographique qui voit un jeune artiste ne plus pouvoir dormir suite à une rupture et se mettre à figer le temps durant ces heures de travail dans un supermarché en en profitant pour peindre les femmes présentes en petites tenues. Si le pitch peut paraître un peu scabreux, il n’en est rien au demeurant, les nombreuses femmes dénudées ne le sont jamais gratuitement et un parti pris esthétique et scénaristique est toujours à l’œuvre. Si le film commence comme une comédie romantique où le héros se fait plaquer, cette entrée en matière plutôt commune fait rapidement place à une réflexion du principal protagoniste sur l’amour le temps et la beauté. Alors dit comme ça cela parait un peu pompeux, mais le réalisateur instille beaucoup d’humour, à travers des personnages secondaires hauts en couleurs, qui permettent au film de dérouler sa problématique sans lasser ou perdre le spectateur. Les effets spéciaux qui rendent la fixité du temps sont vraiment bien incorporés au reste du film est ajoutent une touche de fantastique esthétisant donnant un vrai plus au film. L’acteur principal, presqu’un inconnu, donne une vraie force et une vraie crédibilité à ce garçon torturé par une insomnie systématique. Un petit film sans prétention, mais qui grâce à une histoire et une réalisation inspirée donne une heure trente d’un spectacle à la mélancolie comique qui font passer le temps (sic!) avec beaucoup de bonheur.

Thess

Suivre son activité Lire ses 21 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 17/07/2011

Ce film, au départ un court métrage, a du être "artificiellement" allongé pour recevoir le label de long métrage. Cela peut expliquer la longueur de certaine scène, notamment celle de football. Le réalisateur se fait plaisir en libérant tous ses fantasmes et complexes d'ado en manque affectif derrière une esthétique glaçante de musée d'art contemporain. À voir juste pour la plastique saisissante du casting féminin!

Julien D

Suivre son activité 333 abonnés Lire ses 3 455 critiques

3,5Bien
Publiée le 22/08/2008

Cette manière de mêler l’humour britannique à l’introspection passionnée d’un personnage marginal, en l’occurrence un peintre insomniaque maladroit et naïf, était un challenge audacieux pour un premier film. Sean Ellis est malgré tout parvenu à en faire un très joli long-métrage au style onirique et poétique. Malgré tout, cette mise en scène aérienne ne sert que de support à une histoire d'amour finalement assez banale. Mais la véritable beauté de Cashback vient de la vision pleine de grâce et de volupté qu’il donne, grâce aux talents reconnus de son réalisateur en teant que photographe, aux femmes à travers des effets visuels audacieux et des cadrages emplis de subtilité. Les choix narratifs, qui s’éloignent impudemment des chemins battus du cinéma romantique, rendent captivantes les divagations du personnage incarné par le très prometteur Sean Biggerstaff. La superbe musique et l’attaque faite à la société de consommation sont, elles aussi, les preuves d’une originalité mordante devenue trop rare.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top