Mon AlloCiné
    Vivre et laisser mourir
    note moyenne
    3,3
    2282 notes dont 193 critiques
    12% (24 critiques)
    25% (48 critiques)
    25% (48 critiques)
    25% (49 critiques)
    9% (17 critiques)
    4% (7 critiques)
    Votre avis sur Vivre et laisser mourir ?

    193 critiques spectateurs

    Anthony Stark
    Anthony Stark

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 8 critiques

    2,5
    Publiée le 1 septembre 2015
    C'est très moyen. Dommage pour l'arrivée d'un nouvel interprète de notre cher agent secret britannique. Après le mauvais "Les diamants sont éternels", voilà qu'un nouvel opus de la saga james Bond toujours dirigé par Guy Hamilton sort! Roger Moore remplace le grand Sean Conerry et je dois avouer que Moore s'en sort très bien! Il est charismatique et très agréable à suivre! Quand à la Bond Girl, elle est juste sublime avouons le! La musique est bonne notamment le fabuleux générique "Live and let die" qui est tout simplement excellent! L'un des meilleurs génériques pour ma part! Et puis après, il y'a tout le reste du film... Le scénario est écrit sur un timbre post et on se demande ce que font certaines scènes dans le film. Je n'aime pas vraiment le ton comique que prend la saga James Bond, je préférais le Bond plus violent. Les scènes d'actions sont pas mal et assez divertissantes même si une spoiler: pique l'oeil comme la mort juste ridicule de Karanga . Bref, un James Bond très moyen. Dommage pour Roger Moore.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 25 mai 2015
    Nouvel opus de la saga James Bond, Vivre et laisser mourir est adapté du livre éponyme de Ian Fleming (et je tiens à préciser avant cette critique que j'ai lu le livre, mêle si je ne l'ai pas trouvé formidable). Ce James Bond est assez divertissant, mais il a énormément de défauts : Roger Moore n'est pas très à l'aise dans le rôle de James Bond pour sa première fois (en fait je pense que de tous les interprètes de Bond, Moore est avec Dalton celui que j'aime le moins : trop guignol, pas assez flegmatique et badass et surtout, invincible). Et voilà, le cliché qui m'énerve le plus dans les films de 007 : je le dis maintenant, mais ça vaut pour tous les opus : les méchants qui cherchent à tuer Bond d'une façon grotesque alors qu'ils peuvent juste lui coller une balle dans le crâne. Et cet opus est celui qui m'a le plus énervé avec ce cliché (il apparaît un bon nombre de fois). Le méchant, pourtant hyper classe et charismatique dans le roman, n'a ici rien de transcandant et il en est de même pour son bras droit, Tes Hee. Et là c'est le point qui m'énerve : il y a dans ce film un personnage que j'adore, qui pète la classe : le Baron Samedi. Et devinez quoi, il apparaît cinq minutes dans le film à tout casser. Enfin, ce type avait tout : un rire flippant, un look extravagant, un coté décalé assez effrayant, et il est effacé derrière Tee Hee (qui ne fait qu'une très courte apparition dans le livre)...mince quoi !! Pareillement, Jane Seymour n'a rien de marquant en James Bond girl, et son personnage est inutile à l'intrigue. Dernier reproche : je déteste le dernier plan du film spoiler: avec le Baron Samdi, qui fait de cet opus un film surnaturel . Bon, la chanson Live and Let Die de McCartney est géniales, ainsi que les variations de mélodies qui sont créées à partir de celles-ci. Un 007 plaisant mais encore une fois, loin d'être inoubliable ou jouissif.
    Jack Reacher
    Jack Reacher

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 186 critiques

    3,5
    Publiée le 8 avril 2015
    Le premier épisode avec Roger Moore et quelle classe. Dès son premier Bond, Roger Moore a su imposer son style, sa prestance et son humour. Adieu le chapeau!!!! Même si ce n'est pas le meilleur avec Roger Moore, il reste mythique du fait que 'est le troisième acteur qui endosse le rôle de Bond. Contrairement à Lazenbi, Roger Moore se montre très présent et à l'aise dans le rôle. Même si le scénario est un peu simpliste il reste un bon James Bond. Finis l'organisation du spectre. A partir de James Bond, les méchants seront tous différents.
    Koroxx
    Koroxx

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 73 critiques

    4,5
    Publiée le 1 avril 2015
    Un de mes Bond favoris ! J'adore le petit coté horrifique (voire même un chouïa fantastique) de cet opus grâce à la présence du vaudou et les personnages de Solitaire et du Baron Samedi. Je trouve que Roger Moore s'en sort admirablement bien pour son premier James Bond et j'aime aussi beaucoup les compositions de George Martin sur cet opus (surtout le générique et ses variantes dans le film).
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 395 critiques

    2,5
    Publiée le 24 janvier 2015
    Le personnage de Rosie est très irritant, surtout quand il hurle. Dans ce JB, je n'ai pas du tout aimé les rituels ultra bruyants un peu bizarres. Les scènes de poursuites sont sympas, idem pour les crocos. Bonne idée, le pistolet anti-requins et culte la musique du film (La première moitié de la musique surtout). Mais je trouve que dans ce JB, les méchants manquent un peu de charismes, même si le manchot est intéressant.
    Ludøvic S
    Ludøvic S

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 473 critiques

    4,0
    Publiée le 16 décembre 2014
    Premier film avec Roger Moore, ce "Live And Let Die" est un excellent James Bond. Moore apporte à James Bond un second degré appréciable, Jane Seymour est magnifique et les décors de la Louisiane et des Caraïbes sont splendides. L'action est au rendez-vous comme d'habitude (sous fond de vaudou) et la musique est devenue un classique.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 228 abonnés Lire ses 1 032 critiques

    1,5
    Publiée le 1 décembre 2014
    Ce premier James Bond avec Roger Moore est une déception, les rebondissements du scénario sont incompréhensibles et l'absence de véritable rythme finit par provoquer l'ennui, l'interminable séquence de poursuite dans les eaux du bayou est beaucoup trop longue, et les "méchants" ne sont pas à la hauteur. Une seule scène rehausse le niveau, celle où 007 s'échappe de la mare aux crocodiles. Et puis il y a Jane Saymour qui est charmante, mais tout ça ne fait pas le compte, c'est un mauvais James Bond.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 21 novembre 2014
    Ce n'est pas un James Bond mineur, c'est un James Bond complètement raté ! Entre une interminable poursuite en hors-bord filmée avec les pieds, un scénario indigent et un Roger Moore qui se cherche un peu dans le personnage de 007, la catastrophe est quasi absolue. Pire, il y a des fautes de goûts, comme ce personnage de shérif américain idiot et lourdingue, à des années lumières de l'esprit classe et cool revendiquée par la série. Rien à sauver donc, à part le décolleté de Jane Seymour, un gag rigolo avec un divan, et deux méchants seconds couteaux (le gros qui parle tout bas et l'autre au crochet métallique à la place du bras) d'ailleurs sous-exploités. Sean Connery a quitté le navire, et la série entamait son doux et long mais réel déclin, interrompu heureusement par les excellents Casino Royale et Skyfall.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 082 critiques

    1,0
    Publiée le 13 novembre 2014
    J’adorais cet opus petit, le Baron Samedi était un de mes méchants préférés, mais revu dernièrement la donne est toute autre. Là où Moonraker avait au moins un intérêt avec Requin, finalement Samedi est bien plus naze que dans mes souvenirs, et plombe l’action plus qu’autre chose. Déjà il est censé faire 2 mètres 76, bonne blague quand on le voit au côté des autres personnages, et au final il fait plutôt 2 minutes 16 d’apparition, passées à rigoler, faire la plante verte, se prendre un punch et tomber soi disant mort dans les serpents (et on le voit bien venir) en 2 secondes. Hormis cette déception rien d’autre à relever, surtout pas l’agent de la CIA, peureuse comme tout, spoiler: mourant avec une facilité déconcertante , opposée et réticente à James Bond au départ (certains diront faussement, je dirais plutôt que l’actrice n’a pas su jouer le rejet) et forcément spoiler: très ouverte après avoir vu un serpent en plastique (oui c’est flagrant) . Le passage dans Harlem est une farce tant le nombre d’indics du méchant est impressionnant, tout ça pour rien puisque James Bond se jette dans la gueule du loup. La guéguerre d’égo pour la conquête de Domino l’est tout autant. D’ailleurs Jane Seymour (bien loin du docteur Quinn) n’est pas top, un sage mystique qui se laisse avoir si facilement c’est ridicule. Enfin toutes les multiples occasions de tuer Bond échouant, on s’étonne que cela n’angoisse pas plus le méchant que cela, par contre le spectateur décroche assurément car c’est tellement gros qu’on en rigole. Dans tout ce raté on ne peut que relever la trame trop connue pour surprendre, la saga devenant banal à pleurer on sent que les films sont fait à la va vite pour surfer sur la popularité, dommage que ce soit si criant. L’histoire est on ne peut plus simpliste, la musique passe encore mais pas les décors (en studio et en plastique, trop flagrant), le rythme est monotone, parsemé de trop de longueurs pour accrocher, les acteurs sont vraiment mauvais, même Moore la joue trop english coincé et stoïque, rendant le personnage invincible encore plus chiant. Il n’est pas aidé par des dialogues lourds et maladroits (les autres non plus d’ailleurs), où aucun humour ne marche, finissant d’achever un long métrage qui aurait pu être génial entre la Nouvelle Orléans et le mysticisme (plutôt que de ressembler à une parodie). Au final je ne conseillerai de le voir que pour le générique, pas magnifique au niveau visuel mais la chanson est bonne, elle n’est décriée que parce que c’est un Beattles qui chante. Cela fait maigre comme raisons pour mater ? Ben oui mais pas ma faute.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 341 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    2,0
    Publiée le 3 novembre 2014
    Huitième mission pour l’agent Bond, "Live and Let Die" est aussi celle qui introduit Roger Moore dans la peau du célèbre agent secret. Adaptation du livre d'Ian Fleming, on y suit James Bond qui est chargé d'enquêter sur un caïd du trafic de drogue suite à la mort de plusieurs agents du MI6. Pour l'instant peu connaisseur de la saga, "Live and Let Die" m'a déçu sur plus d'un point. Tout d'abord par son intrigue signée Tom Mankiewicz, fils de Joseph L., j'ai eu l'impression de me retrouver devant un banal film d'enquêteur qui ressemblait plus à une parodie qu'autre choses, le tout filmé platement et dont le réalisateur peine à nous intéresser aux enjeux et personnages. De plus, cet opus tombe par moments dans le ridicule et les lourdeurs avec un humour qui ne prend jamais, tout comme les divers jeux de mots. Tout le problème est là, j'ai juste eu l'impression de me retrouver devant une succession de scènes d'action et/ou "humoristiques" plutôt que devant un film avec un vrai fil conducteur et une vraie intrigue. Le personnage de James Bond n'est pas forcément intéressant et pas aidé par un Roger Moore qui peine à être transcendant, surtout comparé aux autres interprètes de l'agent 007. Autour de lui, le méchant est peu charismatique et lui aussi inintéressant, tout comme les "James Bond Girls" qui servent juste de mobilier. Et pourtant.. Tout n'est pas non plus à jeter à commencer par le générique sublimé par la chanson "Live and let die" de Paul McCartney et des Wings, ainsi que les variations autour de ce thème que l'on retrouve dans le film. De plus et bien que trop peu exploité à mon gout, le cadre de l'histoire tournant autour du fantastique, des vaudous ou du mystique est plutôt intéressant et certaines scènes sont vraiment bien foutu. Mais ça reste tout de même insuffisant. Une déception pour ce premier opus avec Roger Moore. Ce dernier n'est pas à l'aise dans le costume de Bond et n'est pas aidé par une réalisation molle, une écriture défaillante et un humour lourdingue.
    João J.
    João J.

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 65 critiques

    3,0
    Publiée le 21 octobre 2014
    Deuxième James Bond du duo Hamilton-Mankiewicz, il comporte de nombreuse singularités : première incarnation du personnage par Roger Moore qui imprime un esprit différent plus comique dans la lignée du film d'avant qui voyait Sean Connery jouait OO7 pour la dernière fois, dans un film potache en rupture avec les années 60 du début de la saga. Première fois aussi qu'un autre compositeur que John Barry nous gratifie de sa partition, en l'occurrence le producteur des Beatles lui même, ce qui en tout logique nous apporte une chanson de Paul McCartney au générique du film. Q est absent pour la première fois ! Les méchants ont la peau sombre aussi pour la première fois, car le film colle à la montée de la blaxploitation aux US et à l'avènement des Black Panthers. Le sujet lui aussi est plus terre à terre car il concerne au final une histoire de drogue, tout ce qu'il y a de réaliste même si le vilain est pourvu d'une (modeste) base à l'instar de Blofeld et que les gadgets foisonnent. Le plus grand défaut réside dans le duo nommé au début de cette critique : le scénario est trop burlesque, voir vire presque au pastiche de Bond, et la réalisation est plate comme souvent avec ce réalisateur. Le rythme du film est lent, ce qui est douloureux pour un film d'aventure et d'espionnage. Certains dialogues sont tout de même percutants et la logique Flemingienne est respectée au moins au premier degré. Que reste t-il au final ? Un film sans surprise même si voir Bond de nouveau enquêter comme dans Dr No, nous fait sourire et nous rappelle le premier opus d'autant plus que certains scènes se ressemblent et d'ailleurs le personnage de Quarrel est aussi présent, à la différence que cette fois ci il s'agit du fils de celui ci. La production tentait sûrement de raviver les souvenirs des spectateurs et au lieu d'adapter le roman, ont plutôt fait un mélange avec Dr No, pour être sur que le produit fonctionne et d'imposer Roger Moore dans le rôle et enfin pérenniser la saga, au delà de la notoriété du comédien jouant le premier rôle. Un petit Bond certes, mais un Bond quand même qui vaut le détour ne serait-ce que pour Moore, Yaphet Kotto, la ravissante Jane Seymour et un des méchant les plus énigmatique de la série, l'extravagant Baron Samedi joué brillamment par le chorégraphe Geoffrey Holder.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 20 octobre 2014
    Malgré l'arrivée de Roger Moore et le retour de Guy Hamilton, la saga ne renouvelle pas. Bien au contraire, elle s'enlise dans un scénario improbable et abracadabrant. Cette histoire de vaudou et de trafic de drogue n'a plus rien à voir avec une affaire d'espionnage. De plus, les deux premiers tiers du film sont d'un ennui mortel et le personnage tenu par Jane Seymour n'apporte aucune originalité à l'intrigue. Pire, il contribue à son désintérêt. C'est l'un des plus mauvais James Bond que j'ai jamais vus. Heureusement, la dernière partie avec les cascades des hors-bords vient compenser la fadeur initiale, ainsi que la séquence comique avec le shérif balourd, mais la scène sacrificielle avec le grand vaudou vient à nouveau gâcher la fin du film. Ce James Bond est complètement raté. Les suivants avec Roger Moore retrouveront favorablement le lustre des premiers épisodes.
    lograt
    lograt

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 118 critiques

    2,0
    Publiée le 13 octobre 2014
    franchement misogyne et raciste, ce james bond là a très mal vieilli
    L'Infernaute de l'Apocalypse
    L'Infernaute de l'Apocalypse

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 9 critiques

    4,5
    Publiée le 10 septembre 2014
    Peut-être le meilleur James Bond de l’époque. Beaucoup d’effets spéciaux. Une très belle photographie.
    UlTiMaTe-MaStErMiNd
    UlTiMaTe-MaStErMiNd

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 287 critiques

    3,5
    Publiée le 4 septembre 2014
    Un bon James Bond. Changement d'acteur dans ce 9eme opus Roger Moore incarne correctement notre agent britannique préféré.Les acteurs sont bons et les scènes d'actions aussi. La musique est excellente.A voir pour tout les fans de la saga.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top