Notez des films
Mon AlloCiné
    Le diable par la queue
    note moyenne
    3,6
    238 notes dont 29 critiques
    répartition des 29 critiques par note
    3 critiques
    10 critiques
    7 critiques
    8 critiques
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur Le diable par la queue ?

    29 critiques spectateurs

    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 924 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    4,0
    Publiée le 12 octobre 2013
    Il y a des films sans prétentions qui donnent juste l'impression qu'ils ont été faits entre copains dans une ambiance tout à fait détendue et amicale. Philippe de Broca fait partie de ces cinéastes qui font des films sans donner l'air de faire du cinéma et sans avoir la prétention de vous livrer un chef-d’œuvre. Ici, il nous convie à un joyeux weekend délirant dans lequel des châtelains désargentés font venir chez eux des clients trouvés chez le garagiste du coin (qui sabote les voitures, évidemment) pour se faire un peu d'argent. Jusqu'au moment où arrive un homme portant une mallette bourrée d'argent... Le ton est burlesque, joyeux et fantaisiste, la galerie de personnages est savoureuse, le décor est charmant. En plus de ça, la mise en scène est loin d'être pâlotte, bénéficiant de certains plans à la très belle photographie. Le scénario, quant à lui, malgré ses allures détendues, cache une vraie intrigue qui intéresse d'autant plus que les personnages sont tous joués par une pléiade d'acteurs extraordinaires (Yves Montand, Jean Rochefort, Marthe Keller, Jean-Pierre Marielle, Madeleine Renaud...) qui s'amusent sous nos yeux de spectateur qui se retrouve amusé et embarqués dans cette histoire. Et quand, mine de rien, lors de quelques scènes sublimées par la musique de Georges Delerue, vient pointer une nuance de poésie venant surtout du personnage de Claude Piéplu, le plaisir n'en est que meilleur et vient rappeler que de Broca n'a pas que la sensibilité de cartoon qu'on lui connaît.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 164 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    2,0
    Publiée le 21 mai 2013
    La farce est peut inspirée elle devient vite plus pénible à regarder qu'amusante. Malgré le nombre de personnages et les bons acteurs rien ne vient amuser. Trop poussif ? Certainement.
    6nematod
    6nematod

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 461 critiques

    2,0
    Publiée le 2 février 2014
    Malgré une brochette étendue d'acteurs connus, ce film reste à mes yeux une sorte de vaudeville sans beaucoup d'intérêt ni finesse.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 474 abonnés Lire ses 3 420 critiques

    4,0
    Publiée le 13 octobre 2013
    Une comédie légère, insouciante, décontractée et tout à fait sympathique. On ne s'ennuie pas une seconde, la brochette d'acteur fonctionne très bien et la distribution féminine est si émoustillante que voir jouer ces dames est un plaisir divin ! Toute cette histoire n'est pas très morale mais c'est justement ce qui fait son charme. Avec un peu plus de travail sur le scénario et sur la réalisation on aurait tenu là un chef d'œuvre.
    Matthias T.
    Matthias T.

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 548 critiques

    5,0
    Publiée le 10 décembre 2016
    Un véritable bijou de fantaisie à ranger parmi les chefs-d'oeuvre du sous-estimé Philippe de Broca, mené tambour battant par un casting hors-pair avec, notamment, de délicieux Jean-Pierre Marielle et Claude Piéplu ainsi qu'un Yves Montand en (très) grande forme.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1142 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    2,0
    Publiée le 26 janvier 2011
    "Tirer le diable par la queue":avoir des difficultés à subvenir à ses besoins.C'est ce qui arrive à une famille de nobles désargentés,obligés de comploter avec le garagiste du coin,pour attirer des clients dans leur vaste château transformé en hôtel.Quand un gangster vient s'y réfugier avec la mallette de son dernier casse,il attire toute les convoitises...Autour de l'appât du gain,Philippe De Broca brode une farce enlevée,qui ne s'arrête jamais,avec des personnages toujours en mouvement.On se croirait dans une pièce de théâtre.L'utilisation,pour cadre naturel,du château de Fléchères dans l'Ain,agrémente largement les quiproquos de ce vaudeville bucolique.La galerie d'acteurs hauts en couleurs(Jean Rochefort en larbin résigné de ces dames,Jean-Pierre Marielle en playboy sans conquêtes,Claude Piéplu en client blasé,Marthe Keller en jeune nymphe à la mini-jupe,Madeleine Renaud en snob qui a de la suite dans les idées ou bien sûr Yves Montand en voleur à l'accent roucoulant)s'amuse largement dans un plaisir assez communicatif,mais bon sang,que c'est léger et frivole.De Broca ne prend pas la peine de développer le relationnel.Des gags et de l'excitation,c'est tout ce qu'il sait faire ici.Insuffisant.
    fred p.
    fred p.

    Suivre son activité Lire ses 72 critiques

    2,0
    Publiée le 4 février 2014
    Une farce qui ne fait que faire sourire à quelques moment malgré la présence de Claude Pieplu Jean Rochefort et JP Marielle...
    Danny Wilde
    Danny Wilde

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 502 critiques

    3,5
    Publiée le 24 mars 2016
    Une délicieuse comédie typique du style léger de De Broca, reflet aussi d'une époque, où aristocrates désargentés et gangsters d'opérette jouent au plus malin. Servie par une belle équipe d'acteurs qui semblent s'amuser, cette comédie enlevée, pleine de fantaisie et de fraîcheur, appuie volontairement sur les stéréotypes, et permet à Yves Montand d'aborder pour la première fois ce registre, en cabotinant joyeusement. A cette époque, les comédies françaises étaient encore agréables et dénuées de vulgarité.
    Guillaume836076
    Guillaume836076

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 126 critiques

    4,0
    Publiée le 17 février 2014
    Comédie de haute volée pour Philippe de Broca, qui a en commun avec Jean-Paul Rappeneau, un style d'écriture à l'américaine rythmé et enlevé. "Le Diable par la queue" reste pour moi sa meilleure incursion dans le comique pure. Lorsque je l'avais vu il y a plus de vingt ans, la première fois, elle m'avait enchanté et fortement imprégné mes souvenirs de cinéphile. Aujourd'hui les impressions sont identiques, j'ai même apprécié encore plus le travail d'orfèvre de De Broca et Daniel Boulanger au niveau de l'écriture fluide et alerte avec des dialogues ciselés pour des acteurs et des actrices toutes et tous au diapason, et dont on sent un grand plaisir communicatif à jouer tous ensemble devant l’œil du réalisateur. Le montage peut ainsi s'appuyer sur la vivacité du découpage de Claude Sautet (excusez-moi du peu!). La direction des acteurs est, comme d'habitude chez De Broca, excellente. D'autant plus que le scénario permet à chaque personnages, même les plus secondaires de tirer son épingle du jeu. Personne n'est laissé sur le bord de la route, tout le monde apportant son génie comique et sa légèreté à l'ensemble. Certains personnages apparaissent stéréotypés pour mieux dénoncer leurs travers, mais tous croqués avec finesse, tendresse et subtilité. Sous ses dehors sans prétentions, le film se moque avec délicatesse du machisme ambiant de la société, en renversant les rôles dominants-dominés (cf au personnage du playboy incarné par un Jean-Pierre Marielle irrésistible). Ici ce sont les femmes qui par leur charme et leur intelligence raffinée détiennent le pouvoir et font des hommes leur objet...d'amour! Madeleine Renaud en vieille aristocratique désargentée, et à la joie de vivre communicative, mène tout son petit monde à la baguette sans en avoir l'air. Dans ce rôle, elle brille au firmament. Le rythme du film tenant essentiellement sur son personnage, pivot central du film. Yves Montand, lui, en gangster en fuite, est au bout du compte qu'un faire-valoir de talent, encore un peu hésitant dans sa faconde séductrice comique (sa première comédie). Les femmes sont parfaites et représentent toutes une facette de la séduction féminine: Marthe Keller irradie l'écran en jeune femme libre jouant de son espièglerie innocente, Clotilde Joano incarne parfaitement l'archétype de la femme romantique et fleur bleue et Maria Schell (un peu moins à l'aise) en épouse légère qui n'obéit qu'au soubresaut d'un cœur d’artichaut toujours prêt à succomber. Les autres hommes, eux sont tous plus ou moins les marionnettes de ces femmes de caractère: Jean Rochefort, touchant en mari transi d'amour pour une femme dont il est prêt à accepter toutes les "incartades" et Xavier Gélin, objet de Marthe Keller, cédant à tous ses caprices. Seul, le personnage de Claude Piéplu fait contrepoint en réaliste désespérée, ce qui l'empêche d'être "happé" par ce marivaudage qui se joue sous ses yeux, bien qu'il soit lui aussi sous le charme de Clotilde Joano. Au fond le scénario saisit bien l'air du temps et anticipe le mouvement de libération féminine des années 70, sans oublier pour autant de rester sur du second degré. Car tout est fait pour que le spectateur puisse rire et passer un agréable moment. C'est là l'intelligence du film de Philippe de Broca.
    smasssh
    smasssh

    Suivre son activité Lire ses 9 critiques

    2,0
    Publiée le 22 avril 2012
    Un nanard à la française. Le film est sympathique, avec une troupe d'acteurs impressionnante et des situations rocambolesques, mais l'ensemble patine un peu : certaines scènes sont proches du ridicule, la mise en scène laisse à désirer. Si certaines répliques font mouches par moment, cette comédie peine à s'élever. Reste Yves Montand, qui cabotine à l'excès, Marielle, avant qu'il ne soit Marielle (ce qui change un peu de son personnage habituel), et un casting féminin affriolant.
    ER  9395
    ER 9395

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 337 critiques

    3,5
    Publiée le 10 février 2014
    Avec un scénario habile et d’excellents dialogues , cette pétillante comédie avec un Yves Montand royal et une belle brochette d’excellents acteurs , vous fera passer un bon moment .
    Margaret Morel
    Margaret Morel

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 51 critiques

    5,0
    Publiée le 12 septembre 2011
    ce film par son casting de rêve est une réussite totale. De la légèreté de l humour quoi demander de plus
    Ve R
    Ve R

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 6 critiques

    0,5
    Publiée le 29 avril 2019
    Bons acteurs (qu'allaient ils faire dans cette galère ?) Beau décor Beaux costumes Ce film qui semble s'adresser aux adolescents attardés est un navet sans nom. Dialogues creux. Très machiste également.
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 1 048 critiques

    3,0
    Publiée le 24 février 2016
    Une comédie légère portée par une belle brochette d'acteurs dont on ne se lasse pas des pitreries : Yves Montand, Madeleine Renaud, Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, Maria Schell, Claude Piéplu notamment... Cette histoire de truands et de châtelains désargentés est très influencée par mai 1968 – le tournage eut lieu pendant l'été, deux mois après les événements – et est agrémentée d'une musique entraînante signée Georges Delerue.
    Jean-françois Passé
    Jean-françois Passé

    Suivre son activité 102 abonnés Lire ses 231 critiques

    3,0
    Publiée le 22 décembre 2011
    nous sommes en 1968 et la chatelaine ruinée ( Madeleine Renaud) veut faire de sa demeure en ruine un lieu "make love not war". avec de sdialogues ciselés , ce film mené tambour battant par Montand , Marielle , Rochefort ,Pieplu , plus des comédiennes entre autres Marthe Keller et Tanya Lopert est un petit bijou de comédie . 9a pourrait servir d emodèle quarante ans après à bien des cinéastes .. A voir ou à revoir sans tarder .
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top