Mon AlloCiné
    Billy Elliot
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Billy Elliot" et de son tournage !

    Une âme d'artiste

    Agé de 13 ans et originaire de la ville de Billingham, dans le Nord-Est de l'Angleterre, Jamie Bell peine encore aujourd'hui à réaliser ce qui lui est arrivé : "C'est l'ami d'un ami qui m'a entraîné au casting, mais j'ai dû revenir plusieurs fois pour finalement être l'élu...". Le jeune garçon a commencé à pratiquer la danse quand il avait 6 ans : "Un jour, il y avait cette fille qui faisait son numéro dans un concours de claquettes, et elle était complètement à côté du rythme. J'ai dit à ma mère que je pourrais faire mieux qu'elle sans problème... et ma mère m'a acheté une paire de claquettes et m'a proposé de suivre des cours !"

    Les difficultés du casting

    La production a dû auditionner plus de deux mille jeunes garçons. "Voir autant d'enfants a été un véritable cauchemar. Nous nous sommes même dit, à un moment, que nous n'allions pas y arriver", se souvient le producteur Jon Finn. Stephen Daldry, le réalisateur, souligne : "Cela relevait de la gageure pure que de trouver un garçon qui sache à la fois danser et jouer, qui soit originaire du Nord-Est à cause de l'accent, et qui ait l'âge requis... Et puis nous sommes tombés sur Jamie, qui a immédiatement compris les tenants et aboutissants de l'histoire. Et Jamie possède ce petit quelque chose d'insaisissable qui fait qu'on peut se sentir impitoyablement concerné et impliqué dans tout ce qu'il endure. Avec lui, nous savions que nous avions enfin trouvé notre aiguille dans la botte de foin..."

    Pour une première, c'est une réussite !

    Directeur artistique du Royal Court de Londres, découvreur des talents les plus prometteurs de la scène anglaise, Stephen Daldry était alors sous contrat avec Working Title Films et a répondu favorablement à l'offre qui lui était faite par Greg Brenman et Jon Finn : "J'ai vite su que je voulais réaliser Dancer", raconte-t-il, en poursuivant : "J'ai été ému dès la première lecture du scénario. J'ai eu envie de le relire immédiatement. Lee Hall et moi avions déjà travaillé ensemble, à l'époque où je dirigeais le Gate Theatre à Notting Hill. Je connaissais donc déjà son talent."

    Un message poignant

    Lee Hall, le scénariste de Billy Elliot, s'est engagé sur le projet en raison du sujet qui lui tenait à coeur. Il explique : "S'il y avait un message dans le film, ce serait celui qu'avait essayé de faire alors passer Scargill (ndlr : leader des mineurs en grève) , l'idée que notre société est appauvrie du fait de l'impossibilité qu'ont les gens créatifs et volontaires de s'exprimer."

    Les origines du scénario

    L'idée de Billy Elliot est venue à Lee Hall alors qu'il vivait aux Etats-Unis et qu'il travaillait sur des récits autour de sa propre enfance. Il souhaitait également écrire quelque chose sur la grande grève des mineurs de 1984, qui, pour lui, était un des épisodes les plus importants de l'histoire récente de l'Angleterre. Le scénariste ajoute : "Je voulais garder cette grève en toile de fond, tout en m'attachant à rendre les tensions à l'intérieur même de la communauté des mineurs, tensions qui ont finalement mené cette grève à l'échec. Et l'histoire de Billy Elliot s'est écrite comme automatiquement dès lors que j'ai eu en tête l'image de ce gosse en rupture avec sa famille et avec sa communauté, en butte à un univers parfaitement hostile."

    Un talent à l'état pur

    Tout comme les plus grands du cinéma l'ont appris avec la technique de l'Actor Studio, Jamie Bell alors encore enfant au moment du tournage de Billy Elliot a mis en place un jeu d'acteur mêlant les émotions de son personnage, à sa propre expérience personnelle. Le réalisateur raconte : "Quand on demande à un enfant de retrouver la part de vérité qui est en lui, comme c'était le cas pour Jamie, on peut aboutir à une performance d'acteur très forte. Nous avons donc axé tout le jeu de Billy sur le rapport entre sa propre expérience et celle de son personnage."

    De multiples récompenses

    Billy Elliot a été présenté au Festival de Cannes 2000. Il a en outre obtenu quatre récompenses au British Independent Film Award, le Hitchcock d'or et le Prix du public au festival du film britannique de Dinard (2000).

    Autre titre

    Billy Elliot devait s'intituler Dancer, mais lorsqu'il fut présenté à Cannes, un autre film comportait le mot "Dancer", celui de Lars Von TrierDancer in the Dark avec en tête d'affiche la chanteuse/compositrice Björk. C'est pourquoi Stephen Daldry a pris la décision de modifier le titre de son film.

    Inspiration venue des années 40

    Stephen Daldry s'est inspiré du film Sous le regard des étoiles réalisé par Carol Reed en 1940, qui est lui-même tiré du roman d'A.J. Cronin. Ce livre évoque les difficultés rencontrées par une communauté minière du Nord-Est de l'Angleterre. Le film se déroule dans une ville appelée Tynecastle, qui a été créée à partir de la ville déjà existante Newcastle, qui est le lieu de naissance de Lee Hall, le scénariste de Billy Elliot.

    Elton John s'empare du sujet

    Après avoir découvert Billy Elliot à Cannes, Elton John a tout de suite proposé à Stephen Daldry d'adapter son film sur scène, pour en faire une comédie musicale. La première représentation a été donnée en 2005, au Victoria Palace Theatre de Londres, pour être ensuite reprise à Sydney et à Broadway. Le réalisateur s'est beaucoup investi dans ce projet, puisqu'il en a été le metteur en scène aux cotés de Peter Darling qui se chargea des chorégrahies.

    En pleine mue

    La plupart des dialogues ont été post-synchronisés après le tournage, car Jamie Bell alors adolescent muait (sa voix était cassée et manquait donc de clarté pendant les prises).
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Le Roi Lion (2019)
    • Once Upon a Time… in Hollywood (2019)
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)
    • C'est quoi cette mamie?! (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • Crawl (2019)
    • Playmobil, Le Film (2019)
    • Anna (2019)
    • Parasite (2019)
    • Midsommar (2019)
    • Spider-Man: Far From Home (2019)
    • Toy Story 4 (2019)
    • Le Coup du siècle (2019)
    • Yesterday (2019)
    • The Operative (2019)
    • Mon frère (2019)
    • Dora et la Cité perdue (2019)
    • Frankie (2019)
    • Le Gangster, le flic & l'assassin (2018)
    • La Source (2018)
    Back to Top