Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Hostel - Chapitre II
note moyenne
2,5
4216 notes dont 661 critiques
13% (88 critiques)
23% (151 critiques)
11% (70 critiques)
25% (162 critiques)
17% (112 critiques)
12% (78 critiques)
Votre avis sur Hostel - Chapitre II ?

661 critiques spectateurs

landofshit0
landofshit0

Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 1 741 critiques

1,0
Publiée le 28/09/2007
D'un bout a l'autre du film rien n'est crédible tout y est grand guignolesque.Il y a beaucoup d'humour mais malheureusement ce n'est pas toujours volontaire.Enfin si vous voulez vous payer le grand frisson avec ce film,vous aurez alors très peu de chance d'y arriver,mais par contre si votre but est de vous marrer avec un film d'horreur raté alors jettez vous dessus.Car ce film a tout les ingrédients du navet,mannequin en mousse aucun suspense,et bien d'autres idées débiles qui font que ce film est un navet.
AMANO JAKU
AMANO JAKU

Suivre son activité 195 abonnés Lire ses 733 critiques

3,0
Publiée le 14/09/2013
Avec "Hostel", Eli Roth avait livré au monde cinématographique une œuvre ayant grandement renouvelé le film d’horreur moderne (et faisant de lui au passage le nouveau pape en la matière). Il est donc normal qu’on attendait avec impatience son nouveau film. Cependant, le fait que ce nouveau film soit un second chapitre à son œuvre phare est tout de même une surprise. En effet, on se demande ce que va pouvoir nous présenter Roth à l’écran sans tomber dans la décalcomanie la plus simple, à moins de pousser entre plus à l’extrême les scènes ayant fait la renommé de "Hostel" (et est-ce possible sans que le film soit interdit de salle ??). Et bien Roth a choisi de tous nous prendre à contre-pied en développant simplement l’univers qu’il a crée : "Hostel Chapitre 2" s’intéresse avant tout à la société secrète qui propose à des riches ses fameux petits « rendez-vous en tête-à-tête ». Nous apprenons ainsi comment elle procède et comment les « bourreaux » choisissent leurs victimes, nous balançant en plein tronche une vérité aussi écœurante que terrifiante : on peut tout se permettre avec du fric !! Après une petite intro sympa où l’on retrouve Paxton (Jay Hernandez), unique survivant du premier épisode, et qui nous montre à quel point l’organisation est sans merci, Roth nous propose une double narration entre, d’un côté, un groupe de filles qui vont se retrouver dans un lieu bien connu de ceux ayant vu le premier opus ; et, d’un autre côté, d’un duo d’ami voulant enfin passer le cap et devenir des « hunters ». Avec cette astucieuse idée de narration, nous pouvons voir et comprendre tout le processus mais nous pouvons aussi assister tout du long du film à une certaine réflexion sur l’être humain et sa quête d’existence, en particulier sur ses désirs inavoués. Et il est assez amusant de voir au final des revirements lorsque la personne en question fait réellement face à la situation (comme l’échange de rôles entre les deux amis, celui ne rêvant que de ça se défilant et le timide se révélant être un putain de psychopathe ; ou encore l’incroyable « renaissance » de l’héroïne). Et l’horreur dans tout ça ? Même si elle est toujours présente, elle l’est beaucoup moins que lors du précédent épisode et surtout moins gore, moins rentre-dedans, beaucoup plus graphique comme cette étonnante scène de la « douche », délicieusement baroque. Bref ce Chapitre 2 est certes moins hardcore que le premier mais cela est surtout dû qu’il s’adresse avant tout à ceux qui ont aimé l’univers du film, et pas seulement les assoiffés de scènes de torture. Ni mauvais, ni exceptionnel, il demeure un bon film qui se laisse regarder agréablement.
Terreurvision
Terreurvision

Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 433 critiques

4,0
Publiée le 18/06/2008
Au pays des suites heureuses, voici venir la suite directe de Hostel. Plus qu'une suite heureuse, ce deuxième film me parait réhabiliter sérieusement un premier volet qui m'a semblé long, bavard et ennuyeux... Il fallait attendre trop longtemps avant d'avoir l'impression de regarder un film pourtant martelé et classé comme "film d'horreur". Malgré cela, les bases et le concept du film se mettaient en place... et deviennent capital pour l'évolution de ce 2e opus. On ne cesse de penser à ce qui attend nos personnages, et Roth pousse le vice en nous proposant le point de vue des victimes, mais également des bourreaux qui les gagnent aux enchères sur Internet. Côté action c'est pas non plus Piège de Cristal, mais le film est ponctué de situations mystérieuses, de questionnements et de scènes gores juste assez pour faire patienter jusqu'à la dernière partie du film. Arrivé à cette partie, le scénario ne s'endort pas sur ses lauriers et promet encore quelques surprises qui viennent achever l'entreprise de séduction réussie d'Eli Roth !! Attention c'est parfois gore et plutôt sadique !!
François G.
François G.

Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 388 critiques

3,5
Publiée le 27/02/2015
Suite du très sympathique "Hostel" produit par Quentin Tarantino et réalisé par Eli Roth, "Hostel-Chapitre 2" est de bien meilleur niveau que le précédent. Reprenant le même principe de base que le premier opus mais modifiant le point de vue des protagonistes, ce qui est une idée très intelligente à mon avis. Les victimes d'Eli Roth sont cette fois-ci trois jeunes filles mais l'on suit aussi deux "apprenti-chirurgiens" dans leur parcours physique et initiatique avant qu'ils ne deviennent des tortionnaires. Eli Roth maîtrise son film de bout en bout et installe une ambiance bien plus pesante que dans le premier film. L'intensité de celle-ci est deux fois plus forte car, à l'inverse de "Hostel" premier du nom, la mise en place de ce long-métrage vicieux est beaucoup plus rapide. Le rythme est moins effréné, de même pour les tortures ultra-réalistes filmées en gros plans. Elles sont bien plus éprouvantes physiquement et moralement ! Surtout que de multiples références et clins d'œil viennent se faufiler à travers les murs verdâtres et les tuyaux rouillés. spoiler: Par exemple : le caméo de Ruggero Deodatto absolument magnifique et appétissant. Les protagonistes sont incarnés par Lauren German, Roger Bart, Heather Matarazzo, Bijou Phillips, Richard Burgi, Vera Jordanova ainsi que bien d'autres. Tous sont incarnent leurs personnages avec élégance et justesse. Ainsi que l'oppressante et enfantine bande sonore de ce long métrage composée par Nathan Barr, toujours aussi influente sur l'angoisse un peu plus présente cette fois-ci. Le tout magnifiquement mis en scène et bien réalisé par la caméra d'Eli Roth. En effet, sa réalisation est plus poussée dans ce nouvel opus. Eli Roth ne s'attarde moins sur des plans insignifiants et longs (car dans "Hostel", les lenteurs étaient foisonnantes). Mais cela est du au scénario bien plus abouti. De plus, le côté critique sociale du film est bien plus ressenti ici qu'avant. Mais bien sûr, cela n'excuse pas totalement les multiples supplices infligés aux personnages ce long-métrage allant plus loin dans l'extrême. En bref, un film plus maîtrisé, plus glauque, plus malsain, plus trash et plus écœurant voilà ce qu'est "Hostel-Chapitre 2" !
nore
nore

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 112 critiques

0,5
Publiée le 21/07/2012
Une nullité totale du début à la fin. Cohérence zéro et abus multiples de scènes gores inutiles, mention spéciale au dernier quart d'heure, stupide à souhait.
docteur-lili
docteur-lili

Suivre son activité Lire ses 36 critiques

0,5
Publiée le 17/01/2012
Si vous avez été fan de Hostel, ne regardez pas Hostel 2... à moins bien sûr que vous recherchiez un film gore et sans suspense... aucun frisson à l'horizon !
reno59
reno59

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 2 critiques

0,5
Publiée le 25/01/2010
Résumé du film: trois pauvres petites américaines qui n'auraient pas dû visiter l'Europe. "L'Europe est un endroit dangereux", voilà ce qu'on peut entendre au cours du film. Les italiens sont des drogués et des violeurs, les slovaques sont des monstres innommables, et des psychopathes de toutes nationalités se retrouvent à "l'usine" pour torturer de jeunes gens. Un film qui est donc résolument anti-européen, avec une succession de scènes de boucheries certainement destinées à faire vomir le spectateur. En conclusion, un film inutile ou alors peut-être pour prévenir les jeunes américains: "Restez aux USA, c'est plus sûr que l'Europe".
Lightning7
Lightning7

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 219 critiques

0,5
Publiée le 27/11/2012
Ho non !!!!!! Quand j'ai vu en demarrant le film que en fait c'était la suite du premier j'étais désapointté mais bon...... j'ai regarder le premier alors je regarderai les deux autres. Bref, j'ai pas fait de longues critiques pour Hostel 1 parce que j'étais tellement déçu que j'ai pas voulu trop m'attarder mais pour le deuxième je vais dire ce qu'il faut.......Pour commencer, il est beaucoup moins bien que le premier dans l'ensemble sauf peut-être le scénario qui est un peu plus poussé. Les acteurs ou plutot les actrices sont vraiment à chier, en plus les dialogues sont desesperement affreux ! Ce deuxième volet suit la lignée du premier (logique). Ce que je veux dire c'est que l'on connait déja plusieurs facettes de l'histoire. C'est assez mal filmé dans l'ensemble, il y a vraiment des scènes qui ne servent à rien du tout !!!!!!!!!! Que dire d'autre.......Ha oui !! Ce deuxième film à des passages traitant de rituels à tendance plus ou moins sataniques voire culture vampire (J'ai rien contre ca, au contraire c'est la seule chose qui m'a plus dans ce film) J'ai surtout retenu qu'il était long, long et long !!!!!!!!!!! Autre chose de completement débile c'est la fin !!!!! Mon dieu quel daube ! rien qu'avec la fin je suis.....lessivé ! N'importe quoi !spoiler: Comme si ils allaient gentiment laisser sortir la fille en echange d'argent ! Quel débilité mon dieu ! Bref, encore plus pourri que le premier (sauf le scénario) et c'est à éviter à tout prix !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Bourbon Kid
Bourbon Kid

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 203 critiques

0,5
Publiée le 07/08/2010
Un deuxième volet qui n'aurait sans doute jamais du voir le jour." The hostel 2" pourrait être un film d'horreur passable, voir correct, si il ne souffrait pas de la comparaison avec son prédécesseur.
Estonius
Estonius

Suivre son activité 203 abonnés Lire ses 3 097 critiques

2,0
Publiée le 03/02/2019
Après la bonne surprise du premier opus on redescend d'un étage. Certes l'intention de s'intéresser à la psychologie des bourreaux est louable mais elle est mal écrite, les atermoiements de Stuart sont par exemple peu compréhensibles et l'interdiction de partir sans tuer n'est rien d'autre qu'une facilité de scénario). Le casting féminin est globalement décevant et l'érotisme et le gore sont moins poussés. On fera une exception pour la très troublante scène de la douche de sang magnifiquement réalisée mais qu'on ne peut prendre décemment au 1er degré. L'inutile scène de l'assassinat du gamin fait malgré tout froid dans le dos. Enfin la tout dernière partie du film est un tel ratage complet dans les grandes largeurs que ça en devient ridicule
Jake S.
Jake S.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 112 critiques

3,0
Publiée le 21/12/2017
Ce deuxième chapitre de Hostel a le mérite de ne pas nous offrir une vulgaire copie conforme du premier. Tout le mode opératoire y est expliqué avec plus de détails mais ne vous attendez pas non plus à un renouveau absolu. L'histoire des trois jeunes potes du premier opus se réitère cette fois-ci pour une bande de filles en vacances avec toujours la même façon de procéder, mais plus d'explications et plus de profils types de sadiques et autres tortionnaires en tout genre. Au-delà de l'aspect purement gore de ces films (qui est d'ailleurs bien souvent décrié chez Eli Roth), Hostel nous propose tout de même un concept intéressant : des riches qui paient pour pouvoir assouvir leurs envies les plus sadiques et malsaines qui soient... c'est-à-dire qu'en fait leur petite vie bien rangée dans leurs bureaux de Wall Street et leur belle maison en périphérie de la ville ne leur convient pas. Leur quotidien est finalement un tel enfer (oui, c'est triste à dire) qu'ils en sont poussés à se défouler sur des innocents par pur plaisir, tout simplement. Pour le coup, cette idée d'Eli Roth n'a rien de manichéen ou de simpliste. Elle s'appuie sur les obsessions de l'hommes qui, peu importe d'où il vient, pourvu qu'il ait assez d'argent à jeter par dessus les fenêtres et une vie misérable à ses yeux, sera le bienvenue pour participer à ce théâtre macabre de la perversion.
nukibo
nukibo

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 7 critiques

5,0
Publiée le 05/07/2016
Deux ans après un premier volet, on ne sait toujours pas vraiment comment fonctionne cette terrible usine, ou l'horreur absolue règne pour faire plaisir à des riches qui s'ennuient du quotidien facile. Le deuxième réussit la ou le premier avait encore du mal a assuré. Le réalisateur a su trouvé au fil de l'expérience l'ambiance idéal de son usine de l'horreur. Une esthétisme rare, des couleurs chaudes et pures, on passe doucement de la vision des corps réchauffés et purifiés par les sources chaudes aux corps martyrisés et prisonniers. Hostel 2, plus maitrisé, plus beau, est donc encore plus terrifiant que le premier. La première scène difficile, brusque, sur une fille innocente qu'on a pris le temps d'aimer et de plaindre, était pire a regarder que les premiers du nom. Pourquoi, un mec comme moi sensible a fleur de peau s'est forcé a regarder quelque chose qu'il savait qu'il allait être traumatisé des jours après ? Car ce film est intelligent, prouve que le pire des horreur est commis par l'Homme qui s'ennuie et non les mauvais esprits. Contrairement au premier, ici voyons les victimes et les clients. La scène musicale, "synecku" est l'apothéose de film de génie. Un film que je e reverrai jamais, mais que je garderai en mémoire. Car ces films de sadisme m'ont donné envie que cela ne reste que des films. Dans ce monde, des gens n'ont pas conscience qu'ils infligent aux autres des supplices qu'ils n'aimeraient pas recevoir en retour. Ce film nous donne envie que la torture et la perversion ne soit que des films, et qu'aucune victime comme Lorna, innocente et douce, ne soit traitée de la sorte.
cimoifil
cimoifil

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 364 critiques

2,0
Publiée le 27/12/2014
Le volet 1 est quand même nettement meilleur, là on change juste les acteurs et on fait un volet 2 mais du coup l'intrigue, le côté gore on le connait aucune surprise ... Bref décue et attendu
pfloyd1
pfloyd1

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 1 470 critiques

4,0
Publiée le 27/12/2014
L'histoire commence là ou elle s'est arrêté dans le premier Hostel. Personnages différents mais même pays,même endroits et même ambiance glauque et lugubre. Ce volet est très légèrement en retrait par rapport à l'originale car le réalisateur a choisit d'appuyer certaines scènes par des caricatures d'actions ou de personnages , retirant temporairement le coté spontanée du scénario. Passages là aussi gore, terrible mais peut être un peu moins dégeu que dans le premier. L'histoire légèrement bâclée, raccourcie, limite prévisible mais n’empêche en rien son coté terrifiant et sensationnel. Grosse déception cependant pour la toute dernière scène qui est de trop.
nicperpignan
nicperpignan

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 256 critiques

0,5
Publiée le 19/04/2014
QUEL NAVET ! un film nullissime ! scénario inexistant, scène débiles et inutiles, acteurs mauvais. bref un mauvais film d'horreur mal fait ! on s'ennuie tout le long tellement c'est nul ! le 1er était bon mais le 2 est à jeter à la poubelle. À éviter
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top