Notez des films
Mon AlloCiné
    Retribution
    note moyenne
    3,0
    167 notes dont 38 critiques
    répartition des 38 critiques par note
    9 critiques
    6 critiques
    5 critiques
    8 critiques
    7 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Retribution ?

    38 critiques spectateurs

    Terreurvision
    Terreurvision

    Suivre son activité 134 abonnés Lire ses 332 critiques

    4,0
    Publiée le 30 août 2012
    Peut-être un peu trop symbolique pour être apprécié de tous (après tout c'est du Kurosawa), Rétribution n'en demeure pas moins fascinant, brillant, suggérant avec subtilité une certaine idée du chaos.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 320 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    3,0
    Publiée le 26 janvier 2012
    Un bon film, mais qui laisse cependant l'impression d'un léger gâchis. Si le scénario éveille notre curiosité, la mise en scène de Kiyoshi Kurosawa ne brille pas vraiment par son inventivité. Retribution demeure trop sage, trop appliqué pour transcender le genre... A propos de genre, le film oscille entre le polar noir et le film fantastique : cela peut laisser perplexe. Les acteurs sont incroyables, notamment le rôle principal. La musique, quant à elle, passe pratiquement inaperçue. Kurosawa cherche probablement à rendre compte du malaise social de son pays : paranoïa, envies suicidaires, culpabilité sont autant de pistes à suivre capables d'éclairer Retribution. Si la première partie du film s'avère tout à fait prometteuse, la suite demeure beaucoup trop ambigüe et l'intérêt se dissipe parfois. Retribution n'est donc jamais vraiment passionnant malgré un sujet d'origine captivant. Une question s'impose, fondamentale : échappe t-on à ses démons en s'enfuyant de chez soi ( thème de la réminiscence, particulièrement séduisant ) ? A voir.
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 646 critiques

    4,5
    Publiée le 9 octobre 2011
    Kiyoshi Kurosawa fait du Kiyoshi Kurosawa, cela donne un thriller horrifique trés réussit où le côté psychologique (voire social par moment) est également présent. Pas grand chose à redire, les fans du réalisateur apprécieront forcément....
    fr_et
    fr_et

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 17 critiques

    5,0
    Publiée le 2 septembre 2007
    L'important ce n'est pas l'histoire, mais plutôt la façon dont elle est racontée. Kurosawa l'a bien compris et c'est dans l'idée qu'il n'avait pas que ça à faire que de prendre le spectateur pour un con qu'il a mis en image "Retribution". Ces dernières, splendides comme (ou encore plus que) d'habitude, apporte une ambiance comme seule sait faire Kurosawa. Ainsi l'intérêt du film est plus de l'ordre du ressenti que de la compréhension. Loin de moi l'idée que "Retribution" soit un film incompréhensible, au contraire, tout est même assez limpide, mais disons que ce n'est pas vraiment là le plus intéressant. "Retribution" aborde les mêmes thèmes que tous les films de son réalisateur, en particulier "Cure". Kurosawa semble faire parti de ces artistes qui réalise toujours et encore la même oeuvre, tout en sachant rester intéressant, la preuve en est qu'il doit s'agir là d'un de ses films les plus aboutis.
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 332 critiques

    3,0
    Publiée le 26 avril 2010
    Décidément, après avoir vu Kaïro,je peux dire que les oeuvres de Kiyoshi Kurosawa sont plutôt frustrantes. Il arrive à mettre en place une ambiance très lourde et inquiétante, il arrive à déclencher des frissons à chacune des ses apparitions fantomatiques, son scénario est extrêmement prometteur... mais il laisse au final son spectateur avec des explications bien parcellaires, et les questions sont bien trop nombreuses pour que l'on puisse être satisfait. Je n'aime pas particulièrement qu'un réalisateur me donne toutes les clés de son film, mais là cela fait plus penser à de l'inconsistance scénaristique.
    Zoumir
    Zoumir

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 704 critiques

    4,0
    Publiée le 29 novembre 2010
    En terrain inconnu, je découvre les premières minutes captivantes de ce Retribution. Glacé. Tendu. Glauque. Terre à terre. Terne. En une seule scène d'introduction, le réalisateur nous offre le climat qui règnera sur son film. Ce thriller fantastique réussit sur les deux tableaux. Le côté thriller nous délivre une enquête compliquée est intéressante qui verra un inspecteur de police froid et antipathique se retrouver aux prises avec ses vieux démons. Et malgré les morts qui jalonnent cette enquête, toute la noirceur du récit repose sur son anti-heroes. Les vieux démons prennent ici les traits d'une femme en rouge dont chaque apparition nous fascine autant qu'elle nous met mal alaise. Seul bémol, alors que le film atteint des sommets de bizarrerie, la conclusion replonge le spectateur dans une confusion totale. Malgré tout on retiendra un film captivant et malsain qui nous offre un peu d'originalité. Emprunt d'une latence hypnotique dans les images et toujours contre-balancé par l'avancée de l'intrigue cette oeuvre très ouverte au début se referme petit à petit comme un piège sur un spectateur attentif. Un polar réussi.
    Toutou to you
    Toutou to you

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 599 critiques

    4,5
    Publiée le 25 septembre 2012
    Kiyoshi Kurosawa est un grand. Retribution le prouve malgré un défaut important dans le traitement de son intrigue ( pas de spoiler ! ). Après un début immersif, grandiose et filmé avec maestria ( l'enquête policière et le thriller à proprement parlé ), le film va s'affranchir des codes et permettre l'intrusion du fantastique par le truchement de la psychologie du héros ( superbe Koji Yakusho ). Ce policier, bon flic mais à la vie domestique étrangement morne malgré la présence d'une femme. Le spectateur se retrouve, et c'est aussi là un vrai plaisir, malmené par cette adjonction antithétique ( le thriller se veut réalité, le fantastique est du domaine de l'étrange ). Avec en toile de fond, comme un fil rouge latent et porteur de signification, une diatribe cinglante de la société nippone. La perte d'humanité dans un monde en mouvement mais sclérosé dans ses cruautés. Au niveau de la mise en scène, que dire si ce n'est qu'on est devant du solide : de magnifiques plans figés ( les apparitions, la tension induite par de troublants effets et des plans séquences majestueux ( l'interrogatoire... ) apportent du crédit et une beauté plastique édifiante. Un grand film, parfois hermétique, lent mais sublime. 4,5/5
    al111
    al111

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 343 critiques

    2,5
    Publiée le 1 septembre 2007
    Larry Clark et d’autres de ses concitoyens américains, lorsqu’ils veulent traiter de l’indifférence grandissante de la société, du manque de contact entre les humains, se penchent vers le monde adolescent, avec efficacité. Au Japon, pour parler du même sujet de l’indifférence, Kiyoshi Kurosawa raconte des histoires de fantômes, inlassablement. La rétribution du titre, c’est ce que les fantômes et les humains hantés par eux exigent de ceux qui les ont ignorés. Le prix à payer est important, puisqu’il y a des meurtres... On peut rester en dehors de cette histoire, et penser qu’il y a probablement plus simple, ou plus sincère, pour condamner la dérive individualiste de nos pays dits riches, que la présentation de ce personnage codé, issu du registre du polar (le flic solitaire et déprimé) et plongé dans un monde irréel. On peut aussi adorer cette ambiance légèrement effrayante, avec un fantôme féminin tout de rouge vêtu, plutôt charmant... Le récit est suffisamment tordu pour que l’esprit soit en alerte, bien que depuis bien longtemps, on a appris, dans les films de fantômes, à se méfier de ceux qui paraissent humains et qui ne communiquent qu’avec un seul personnage... Au final, un film pas si original que ça, qui se voit sans déplaisir, mais sans fascination non plus.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 17 décembre 2007
    Le réalisateur opte pour une appproche cérébrale et abstraite qui ne dissipe jamais l'intérêt du thème. Un spectacle impitoyable, volontairement sérieux et qui n'a pas peur d'affronter le ridicule.
    regard00
    regard00

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 59 critiques

    5,0
    Publiée le 29 août 2007
    "Rétribution" de Kiyoshi Kurosawa est un film magistral qui vous enveloppe dès les premières images dans une tension qui ne vous lâche plus. L'acteur japonais Koji Yakusho met formidablement en chair dans ce film un homme qui glisse vers la folie. Deux choses ont peut-être nourri ce film : « Le cri » de Munch, qui représente un homme déformé par l’angoisse que personne ne voit, que personne n’entend, et pourtant il crie ; et "Crime et châtiment" de Dostoievski où Raskolnikov, par le meurtre, perd son indépendance morale pour glisser lui aussi. "Rétribution"est sans conteste le meilleur film de Kiyoshi Kurosawa.
    JimKirk
    JimKirk

    Suivre son activité Lire ses 54 critiques

    2,5
    Publiée le 4 août 2008
    Comme avec JellyFish, Kurosawa commence à recycler ses propres idées. Bien sûr, Rétribution est un film suffisamment bien fait pour susciter l'intérêt (et Koji Yakusho est toujours parfait comme acteur), mais le réalisateur répète un peu ce qu'il a déjà dit dans ses films précédents de manière moins subtile (on se souvient des merveilleux Cure et Kairo). Notamment, le travail sur les éclairages et les ombres tenaient du subliminal auparavant, tandis que là, on voit les ficelles. Donc, un peu déçu. Cela dit, cela reste quand même un film de qualité.
    scual38
    scual38

    Suivre son activité Lire ses 38 critiques

    5,0
    Publiée le 27 septembre 2008
    C'est un Kiyoshi Kurosawa. Toujours sur les même thèmes, mais toujours aussi bons. On sent même qu'il progresse dans la narration et la mise en scène. C'est surement un des meilleurs de ses films. Un trés bon film que je comparerais plus à Kairo qu'à Cure. Excellent.
    Elfigore
    Elfigore

    Suivre son activité Lire ses 11 critiques

    1,0
    Publiée le 24 janvier 2009
    Encore une fois, Kiyoshi Kurosawa tente de nous plonger dans la solitude de son personnage au travers de plans abstraits servis sur fond de musiques mélancoliques au possible. Seulement, même si le film brille de par sa plastique impeccable, on aurait pu attendre autre chose que du recyclage de Kairo, Loft et Cure. C'est toujours les mêmes thèmes et il n'y a pas d'innovation majeure au niveau de la mise en scène. Le fantôme, contrairement aux fantômes effrayants de Kairo, est presque ridicule et le scénario part rapidement en vrille (même si ce n'est pas le plus important). Au final, que reste-t-il? La dernière scène laisse suggérer le vide. Et bien oui, par rapport aux autres films du réalisateur, ce film est assez vide...
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 365 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    2,0
    Publiée le 26 avril 2014
    Débutant à la façon d’un polar énigmatique plein de noirceur, et donc à priori potentiellement intéressant, Retribution dérive, à la fin de sa première demi-heure, avec l’apparition d’un étrange fantôme, vers le conte fantastique. Le mélange des genres est parfaitement raté puisque l’enquête policière devient dès lors superflue et que le film d’horreur qui débute n’a strictement rien à offrir sinon un développement lent et monotone du sentiment de culpabilité qui hante son héros, sur fond de dénonciation de la misère sociale nipponne. Trop souvent incompréhensible et dénué de rythme, le scénario est d’un ennui terrible qui se clôt par une fin purement grotesque. Kiyoshi Kurosawa demeure toutefois un technicien doué qui donne à ses images une beauté plastique aguicheuse qui rend le début du film, quand notre curiosité est encore aux aguets, des plus appréciables, jusqu’à ce qu’il ne s’enlise dans sa molle intrigue capilotractée soporifique.
    cristal
    cristal

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 789 critiques

    1,0
    Publiée le 8 mai 2011
    Comment une telle horreur a t'elle pu être si bien critiquée? Qui a pu être séduit par ce téléfilm de pacotille? Alors que les histoires de fantômes japonais, déjà vus, revus, démontés, remontés, ne sont pas la preuve du renouvellement du cinéma japonais, Kurosawa en remet une couche dans un classicisme qui fait peine à voir. Pire que d'être classique, son film, suite de tableaux abstraits et d'une laideur confondante (difficile de lire dans de grands magazines de renom, qu'il y a une approche cérébrale et d'une beauté plastique émouvante). Fantômes sur roulettes qui disent << Tu m'as manqué, Bouh, tu es un criminel mais tu ne le sais pas >>, "Rétribution" n'a de rivalité à son ridicule que le manque d'objectivité de nombre de critiques. Il n'y a aucune âme ici! Aucune frayeur! Tout cela est lourd, rabâché, machouillé, prévisible, moche. Les acteurs jouent, n'inteprètent pas. Bref, tout cela ramène à une évidence : Le cinéma asiatique, quand il essaye de mettre en scène la psychologie des personnages, n'a à la fois aucun sens et, au fond, une cohérence dans les abysses du grotesque et des scénarios de bazar.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top