Mon AlloCiné
    The Dark Knight, Le Chevalier Noir
    note moyenne
    4,5
    77520 notes dont 5334 critiques
    63% (3356 critiques)
    23% (1208 critiques)
    3% (157 critiques)
    6% (299 critiques)
    3% (167 critiques)
    3% (147 critiques)
    Votre avis sur The Dark Knight, Le Chevalier Noir ?

    5334 critiques spectateurs

    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 684 critiques

    5,0
    On pourrait presque remercier Schumacher d'avoir massacré la franchise Batman avec Batman Forever en 1995 et surtout Batman et Robin en 1997 car elle aura permis d'être mieux ressuscitée par Christopher Nolan et Christian Bale. Dans Begins, le réalisateur s'attachait à revenir aux origines du Batman. On découvrait un super-héros rongé par la culpabilité à cause de la mort de ses parents et assoiffé de vengeance. Dans The Dark Knight, tout ceci a déjà été présenté ce qui permet à Nolan de rentrer tout de suite dans le vif du sujet. Les premières minutes sont consacrées à un braquage de banque qui évoque irrésistiblement Heat dont Nolan avoue s'en être inspiré. La tension ne retombera pas. On assiste durant près de 2h30 à un déluge d'effets spéciaux, de scènes d'action toutes plus ébouriffantes les unes que les autres. Nolan a gommé les défauts qu'on lui reprochait dans Begins. Les combats ne sont plus sur-découpés mais parfaitement lisibles et on a surtout un méchant charismatique en la personne du fameux Joker. J'avais peur que la qualité du film et de son interprétation viennent d'abord de la mort de celui qui l'incarne, c'est à dire Heath Ledger mais c'est faux. Il campe un Joker très différent de celui de Jack Nicholson. Plus intériorisé façon Hannibal Lecter dans Le silence des agneaux, moins cabotin. Mon préféré reste Nicholson, souvenirs d'enfance oblige, mais sa prestation reste totalement flippante. Batman lui s'interroge sur sa condition de super-héros. Ne vaudrait-il pas mieux pour lui de passer la main dans une population qui ne l'acceptera jamais ? Lui qui possède de nombreuses similitudes avec le Joker. Tous deux sont des monstres, tout deux sont indésirables à Gotham City. Le tout ressemble à une immense tragédie grecque via les personnages de Harvey Dent et Rachel Dawes. Réflexion sur le pouvoir, sur le tout-sécuritaire en vigueur aux USA depuis le 11 Septembre, voici le meilleur de tous les Batman sans contestation possible.
    SSiders
    SSiders

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 156 critiques

    5,0
    Christopher Nolan s'attaque à un héros emblématique de DC comics, et nous offre, avec "The Dark Knight" qui constitue le second opus de sa célèbre trilogie, l'un de ses meilleurs films et le meilleur de tous les films Batman qui ont été réalisé jusqu'à aujourd'hui. Quelle réussite, tant au niveau scénaristique qu'au niveau visuel, rien est à reprocher à cette production spectaculaire, ce film est un pur chef d'oeuvre. Les performances des acteurs sont irréprochables, en particulier une qui nous laisse sur le cul, pardonnez l'expression plus ou moins vulgaire, mais c'est la vérité : Heath Ledger. Exceptionnel, brillant, à 200% encré dans son personnage du Joker, on regrette véritablement cet acteur décédé trop tôt, trop jeune, qui a fait preuve d'une prouesse incomparable, le classant de très haut meilleur Joker du cinéma. Chaque citation de son personnage est devenue culte. Christian Bale, Morgan Freeman, Gary Oldman, Michael Caine, Maggie Gyllenhaal, tous les acteurs sont incroyables et livrent des prestations saisissantes. Le scénario est captivant et parfaitement intéressant, on ne trouve une seconde pour s'ennuyer, tout est si fluide, si évident, si impressionnant et si imprévisible. Doté en plus d'effets spéciaux renversants et d'un scénario efficace et solide, "The Dark Knight" est sans doute le meilleur film de super-héros tous univers confondus. Pendant plus de 2h30, l'ombre du Joker plane sans jamais frapper au moment où on s'y attend. Saisissant, presque révolutionnaire, mêlant les doses parfaites d'humour, sans excès, et d'émotion, sans excès non plus. Parfaitement Nolan.
    François Z
    François Z

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 267 critiques

    5,0
    Nolan est un super héros ! Après avoir remis dans la lumière le justicier de Gotham avec un BATMAN BEGINS renvoyant aux oubliettes les élucubrations de Joel Schumacher, le réalisateur anglais et son équipe explose tout avec ce film incroyable N'ayont pas peur des mots : THE DARK KNIGHT (TDK pour les intimes) est un chef d'oeuvre. Oublié les SPIDERMAN de Sam Raimi, le SUPERMAN de Richard Donner et même les BATMAN de Tim Burton, TDK enfonce tout le monde. Les raisons ? Un casting 4 étoiles, un scénario en béton armé et une atmosphère sombre avec une fin non américaine. - Le film dispose en effet d'acteurs de haut niveau : Gary Oldman, Maggie Gyllenhall (remplaçant brillamant Katie Holmes, viré après le premier opus pour diverses raisons...), Morgan Freeman, Aaron Eckhart et Christian Bale dans le rôle du justicier. Toutefois, celui dont le nom sera à jamais attaché à ce film sera le regrétté Heath Ledger qui mourrera peu de temps après l'achèvement du film. Si la tragédie est importante, il serait décevant de penser que son oscar du meilleur second rôle posthume est du aux pleurs. Non ! Heath Ledger incarne un Joker démoniaque, dangereux au possible et qui prend place au côté de Hannibal Lecter, Norman Bates de PSYCHOSE ou encore Dark Vador au panthéon des plus grands méchants du cinéma. - Le scénario, métant en avant le plan machiavélique du Joker pour détruire Gotham et surtout l'espoir incarné par Batman et ses alliés, est magistral. Chaque scène est toujours en reflexion vis à vis de la précédente. Rien n'est laissé au hasard et même l'arsenal de Batman est réfléchi pour correspondre au film. Sur ce point, l'apparition du BatPod est tout simplement impréssionnant de cohésion avec le reste ! - L'atmosphère du film est tout comme le surnom du chevalier : SOMBRE ! Le chef d'oeuvre de Michael Mann HEAT a souvent été mis en comparaison et cette référence tout à fait logique montre à quel point TDK atteint un sommet en terme d'action movie. Mais est ce réellement un blockbuster ? - Tout comme Michael Bay, Nolan a utilisé à profusion la pyrothecnie pour son film. Toutefois, la comparaison s'arrête là. En effet, le réalisateur anglais inscrit son film dans une démarche de polar avec une fin où l'espoir est faible. Je n'en dirais pas plus pour ceux qui n'ont pas vu le film mais disons simplement que l'horizon de Gotham a rarement été aussi noir. En bref, THE DARK KNIGHT est le film qui permettra enfin aux fans d'arrêter les mauvaises critiques sur le manque de profondeurs des films de super héros. Avis donc au fans de film à l'ambiance lourde : Un postulant pour le haut de votre liste dispose d'un masque et d'une cape.
    J.Dredd59
    J.Dredd59

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 135 critiques

    4,0
    Une super suite, meilleure que le 1er opus, excessivement rare donc je le signale. J’ai adoré, mais pourquoi pas 5 ? J’aurai pu mettre moins mais : Heath Ledger. Il porte le film à lui tout seul, il éclipse largement Batman. Il a tout : le physique, le charisme, le style, le jeu… tout ce qu’on peut reprocher c’est qu’il est trop balaise, rien qu’avec de l’argent et sans « pouvoirs » il arrive à faire des plans et autres pièges sans accrocs, moyennement probable. Hormis cela il est génial, au contraire de Wayne donc et de Double Face. Ce dernier ne sert à rien d’ailleurs, 5 minutes de présence pour un méchant si important, autant en faire un caméo (et là tu penses au retour inutile de l’Epouvantail). La note baisse aussi à cause du triangle amoureux, débile et chiant, ainsi que les multiples atermoiements qui font durer le très long métrage. Après c’est bien joué, l’univers de Batman est là, à ceci près qu’on est à New York et plus à Gotham, sans explications d’ailleurs, la musique est top, les décors aussi, les costumes et tout. On passe un bon moment mais Nolan ne maîtrise pas encore assez le monde du justicier masqué, et sa réalisation manque encore de rigueur.
    SpiderGogo
    SpiderGogo

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 54 critiques

    5,0
    The Dark Knight est le meilleur Batman de la trilogie de Christopher Nolan. Le scénario est sombre et correspond parfaitement à l'univers de Batman. La mise en scène est époustouflante et les acteurs sont excellents. Le Joker (Heath Ledger) vole le film en raison de sa folie et de sa cruauté. The Dark Knight est un chef-d'oeuvre que The Dark Knight Rises ne parvient pas à égaler.
    W-a-ll-y
    W-a-ll-y

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 63 critiques

    5,0
    Le meilleur film de super-héros de tous les temps, tout simplement ! The Dark Knight est bien plus qu'un blockbuster sur la fameuse chauve-souris comme l'étaient ceux de Burton et les suivants, c'est un véritable drame, une tragédie, qui nous pousse aussi à réfléchir. Ici, plus question de super pouvoirs et de fantastique, le Chevalier noir agit dans un monde qui pourrait être le nôtre. Et cela apporte un grand plus à ce film. On découvre un Batman torturé, malmené par le Joker puis Double Face, même aidé par le Commissaire Gordon (excellent Gary Oldman). La psychologie de ces 4 personnages principaux est ainsi parfaitement étudiée, tous sont tiraillés par leurs sentiments et leur sens du devoir à l'exception, bien sûr, du Joker. Car, lui, ne souhaite que répandre le chaos. Heath Ledger, qui se cache derrière ce maquillage, réalise ici l'une des plus grandes prestations cinématographiques de l'histoire du 7ème art. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il porte tout le film sur ses épaules car Christian Bale incarne (non, est) le Batman, mais il n'en est pas loin. La musique désormais culte de Zimmer, la mise en scène, les scènes de course-poursuite, de bagarre et autres (mention spéciale à l'ouverture, dantesque) sont tout aussi captivantes que les scènes plus intimistes entre les protagonistes, le tout servant un scénario passionnant signé Nolan.
    Real C
    Real C

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 779 critiques

    5,0
    Un film grandiose et spectaculaire, même s'il n'est pas totalement sans défauts. A égalité avec le génialissime Batman de Tim Burton. RIP Heath Ledger qui nous à livrer une version du Joker à l'humour aussi fun que sadique et morbide.
    AV ciné
    AV ciné

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 4 critiques

    4,0
    Un très bon 2ème volet de la formidable trilogie Batman du talentueux Christopher Nolan ! L'histoire reste très satisfaisante et on retrouve avec plaisir Christian Bale qui est toujours aussi convaincant dans la peau du performant Chevalier Noir ! Heath Ledger qui incarne le cultissime et terrible Joker est juste fantastique, il interprète le méchant emblématique de l'univers de Batman dans une prestation vraiment incroyable et Aaron Eckhart est très satisfaisant dans le rôle du procureur Harvey Dent. Maggie Gyllenhaal qui joue Rachel Dawes est plutôt agréable, même si personnellement je préférais la charmante Katie Holmes mais les sympathiques Michael Caine, Gary Oldman et Morgan Freeman sont encore très convenables ! Tous les autres acteurs restent très corrects et les images sont toujours aussi bonnes ! Les effets spéciaux sont encore très efficaces et les décors restent très bien ! La ville de Gotham City est toujours aussi convaincante et les costumes sont encore très bien conçus ! Heath Ledger est absolument très bien maquillé et les objets et équipements restent très appréciables ! L’appartement de Bruce est très chic et la Batmobile est toujours aussi bien faite et encore assez impressionnante ! Le Bat-Pod est très classe et les gadgets de Batman restent très bien élaborés ! L'ambiance est toujours aussi sombre mais plaisante et les musiques sont encore très bien composées ! Les scènes d'action restent très spectaculaires et les rebondissements sont encore bien maîtrisés ! Un 2ème opus donc vraiment très réussi avec de la tension et des acteurs qui restent très plaisants dans un esthétisme noir toujours aussi soigné, accompagné d’une dose d’action encore meilleure !
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 14 critiques

    4,0
    Grand thriller de Christopher Nolan. Ce Marvell à gros budget (180 M$) nous délivre des scènes grandioses, des actions d’envergure avec effets spéciaux réussis. Marvell oblige, le scénario pas toujours cohérent ou crédible, nous propose un rythme soutenu et une action continue. Ce film de fiction nous propose la sensationnelle moto « Bat-Pod », des costumes futuristes et des maquillages fantastiques. Le casting est impressionnant avec un bon Christian Bale dans le rôle de Batman et un prodigieux Heath Ledger , Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle pour l’interprétation du Joker. A citer également : Morgan Freeman le concepteur, Michael Caine qui joue Alfred le compagnon de Batman, Gary Oldman toujours aussi efficace dans le rôle du lieutenant Gordon. Après "The Dark Knight Rises", "Inception", "Interstellar", "Le prestige", "The Dark Knight, Le Chevalier Noir" est ma cinquième approche de Christopher Nolan.
    Toto INF
    Toto INF

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 28 critiques

    4,5
    La suite au premier opus qui envoie du lourd, et continue de développer un super héro légendaire, et tellement stylé. Rien à dire si ce n'est un film à voir, bien supérieur à ce que Marvel a pu nous habituer.
    HawkMan
    HawkMan

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 21 critiques

    5,0
    Que dire de ce film à part qu'il est M.Y.T.H.I.Q.U.E !!! Quel magnifique film à regarder. Tout est parfait : scénario, acteur, bande son, dynamique... Je ne connais pas 1 personne qui n'a pas trouvé The Dark Knight intéressant. Et on peut rajouter qu'un acteur est devenu une légende : Heath Ledger à tout jamais comme le meilleur méchant et le meilleur Joker !! Quel regret qu'il ne soit plus là... Bref : du bon, du grand, du "Dark".
    James Betaman
    James Betaman

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 59 critiques

    5,0
    Vous savez, quand j'ai fais mon top des mes films favoris, je me suis retrouvé face à un sacré deal. Lequel de Spiderman ou The Dark Knight étais mon film préféré... D'un côté, le film qui m'a fait aimer le cinéma, qui me rend nostalgique à chaque visionnage et qui est l'une des œuvres fondatrices de l'homme que je suis aujourd'hui. De l'autre côté, la claque monumentale qui m'a rendu fou amoureux de l'univers de Batman. Encore une fois, je me retrouvais à devoir partager entre Marvel et Detective Comics, et que ça été dur. Marvel? Dont les comics m'ont fait rêver? DC pour ses films absolument dantesque? Pour départager The Dark Knight et Spiderman, j'ai dû décortiquer chacun de ces films, prendre les qualités et les défauts et peser le pour, le contre. Et c'est à ce moment là, où je me suis rendu compte que Spiderman avait UN défaut. Les cris de Kristen Dunst qui me font mal aux oreilles. Parque à cette époque j'arrivais même pas à départager Green Goblin et Joker. Donc il fallait que ce soit vraiment dans la mise en scène, le jeu d'acteur, le scénario. Et il est vrai... que au niveau du scénario, The Dark Knight est supérieur. Donc voilà... The Dark Knight, réalisé par Christopher Nolan est mon film préféré. A ce jour, je lui trouve que deux défauts (et encore, c'est vraiment des détails assez idiots), le fait que Maggie Gylenhall soit moins belle que Katie Holmes, et le fait que l'œil brulé de Harvey Dent bouge alors que si il est brûlé, il est sensé être blanc et immobile. Vous vous rendez compte, c'est juste que ça, que j'ai trouvé de "moyen" à The Dark Knight. Vous vous rendez compte, qu'il n'y ait que ces deux minuscules détails qui font que The Dark Knight n'est pas parfait. En même temps, la perfection, j'espère me tromper, mais ça n'existe pas. Et pour moi, The Dark Knight est avec Breaking Bad, l'œuvre qui se rapproche le plus à la perfection... Voilà j'ai fini ma longue intro je vais pouvoir parler de The Dark Knight tel qu'il est vraiment! Donc, après la fin de Batman Begins qui annonçait la venu de notre chère Joker, tout le monde a attendu avec impatience la suite, histoire de voir ce que ça donnerait et... J'ai rarement vu une intro aussi énorme de toute ma vie. Généralement, je me fiche assez des introductions de film, mais là je dois dire que la scène d'ouverture est... parfaite. Est-ce-que c'est pas la meilleur scène de braquage de tout les temps. Est-ce-que ce n'est pas la meilleur entrée en scène d'un méchant (avec John Doe), et surtout, cette première phrase du plus grand méchant de l'histoire du cinéma. "Je pense que ce qui ne vous tue pas vous rend simplement plus... bizarre" Voilà, le film a débuté, la scène d'intro vous a clouez à votre fauteuil, et aucun mot ne va sortir de votre bouche pendant 2h30 car ce film c'est la bombe ultime! On retrouve Scarecrowe pour une petite apparition sympa (et ça fait plaisir de le revoir) et on l'oublie. Scarecrowe c'est fini! Place à Joker (je tiens à préciser que je l'appelle Joker et non Le Joker mais j'expliquerai après). Petite aparté sur ce personnage: c'est le plus grand personnage de tout les temps. J'adore les méchants, j'en retiens beaucoup qui mériteraient la première place mais Joker est le méchant ultime. Le plus méchant de tout les méchants. Il est tellement énorme, que le personnage lui-même a tué son interprète, le regretté Heath Ledger, qui ne la pas incarné, mais qui a été Joker. Ce personnage, représente l'enfer à lui tout seul: le chaos. L'agent du chao qui fait tourner en bourrique tout le monde (personnages et spectateurs), qui multiplie les répliques cultes, qui vole la vedette à tout le monde dès qu'il apparait. Bref, Joker est le méchant ultime! Retour au film, donc, on retrouve tous les anciens personnages du films précédents (ceux qui sont toujours en vie en tout cas) mais de nouveaux apparaissent. Donc déjà, Joker, y a aussi Salvator Maroni que j'adore mais aussi le génial Harvey Dent, le personnage le plus attachant du film. Il représente la justice efficace mais fragile. Dent est absolument génial, à partir du moment où il change de caractère, il change sa vision de la justice et devient un meurtrier attachant pour qui on a de la compassion. Quant à Batman/Bruce Wayne, il est toujours aussi bien exploité, les événements du films permettent d'y voir plus clair dans sa phycologie. Ce que j'adore avec les personnages de ce film, c'est qu'ils servent tous à quelque chose, ils font tous avancé l'histoire. Même des personnages qu'on voit pas longtemps, leurs actes suffisent à changer le destin de Gotham (mais vraiment tous les personnages). Et c'est ça qui rend le film intelligent, chaque événement est merveilleusement bien pensé, original et inédit. Au point d'en oublier qu'on est face à un film de super héros. Y a vraiment tout dans ce film: de l'action, du thriller, de l'amour, du drame, un peu d'horreur (certaines scène de Joker peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes), vous voyez. The Dark Knight est le rassemblement est la fusion de tous les genres cinématographiques. Tout le monde aura son compte (sauf, les mamans et les gens qui arrivent à dire que ce film est ridicule). Pour, les scènes d'actions, c'est parfait. tout les combats, sont accompagnés de la musique épique écrite par Zimmer et Howard. Surtout qu'ils ont améliorer la musique, ils ont rajouter quelques instruments qui rendent le film encore plus épique. Quant à la mise en scène, c'est comme les scènes d'actions: c'est parfait! Le scénario est énorme, j'ai rarement vu un scénario aussi profond. Chaque scène est magistralement écrite. Mais celle qui sort du lot, c'est bien évidemment la scène de l'interrogatoire dans laquelle Heath Ledger peut montrer tout son talent. A chaque fois que je vois cette scène, je suis tétanisé, c'est tellement bon. Et surtout, c'est à partir de cette scène que démarre la dernière partie du film. Et franchement, cette dernière heure est la plus-grande-heure-de-l'histoire-du-cinéma. Un fois que la scène de l'interrogatoire est finie, on entre dans ce que j'appelle, l'apothéose ultime. L'heure dans laquelle on est cloué à son siège. Vous avez envie de faire pipi? Vous ne pourrez pas quitter votre siège tant que le film ne sera pas fini, c'est comme ça. On ne peut pas rater une miette de la dernière heure. C'est tellement épique, tellement parfait. Le combat final est tellement super! Joker est tellement fou, tellement délirent qu'il surprend toujours même après dix visionnages. Plus on s'approche vers la fin, plus ça devient parfait. Mais non, cette dernière heure n'est pas parfaite. Parfait est un mot bien trop bas pour définir le sommet qu'atteint le film. C'est tellement plus que parfais. Je veux dire, à aucun moment, on ne décroche, on est fixé. Mais surtout, ces dix dernières minutes, mais que c'est bon! Que c'est bon! Qu'Est-ce-que je viens de voir! Peut-on faire mieux en terme de jeu d'acteur, de mise en scène. Mais surtout, cette intensité! C'est ça... le truc qui rend ce film tellement beau, cette intensité! Jamais, dans ma vie, je n'ai eu autant envie de voir un suite qu'avec The Dark Knight. TDKR est le film que j'ai le plus attendu dans toute ma vie parce que la fin de The Dark Knight atteint un sommet d'intensité tellement haut, que même quand le générique apparaît, vous restez devant votre écran, à écouter la musque, à regarder les noms défiler. Car vous venez de finir le visionnage du plus grand films. Alors que faites-vous, vous re visionnez la fin (en tout cas, moi je fais tout le temps ça). Bref, maintenant vous comprenez pourquoi j'aime tellement ce film et je fini ma critique en expliquant pourquoi je dis Joker et non le Joker. En fait, c'est d'abord pour comparer les deux plus grands Joker, c'est à dire, Jack Nicholson et Heath Ledger. LE Joker de Nicholson a un passé, celui de Jack Napier. Même si à un moment, il dit que Jack est mort et qu'il ne reste que Le Joker, il sait qu'il a été Jack Napier est donc Le Joker n'est qu'un simple pseudo. Dans The Dark Knight, ça va plus loin, quand Joker raconte son passé (en tout cas ses histoires), on se rend compte qu'il n'y a jamais eu personne d'autre que Joker lui-même. C'est comme si quand le personnage était né, il était Joker, et personnage d'autre. C'est comme ça que je vois ce personnage, et c'est avec cette réflexion que je vous dis au revoir, et à tout ce qui n'ont pas encore vu The Dark Knight, n'attendez plus. CHEF D'OEUVRE 1000/5 VOILA QUI EST DIT!!!
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    The Dark Knight est la suite directe à Batman Begins, cette fois, et comme promit à la fin du premier épisode, notre chevalier noir affrontera le Joker ; sa Némésis dans le comics. Autant le premier film avait un ton de film d’aventure, autant ce second ressemble plus à un film policier/criminel se déroulant au sein de Gotham City. Le film se révèle plus psychologique que le premier, il y aura de nombreux rebondissements et des coups de théâtre ; le Joker s’avère être le véritable premier challenge psychologique de Batman. On monte un cran dans l’épique et Christopher Nolan nous donne sur un plateau d’argent son Empire Contre Attaque versions Batman ; personne n’attendait que cette suite soit autant réussite. Ce film est considéré pour beaucoup comme le meilleur film de super héros de tous les temps. Heath Ledger interprétait le Joker de façon magistrale et l’on retrouve encore une fois Christian Bayle dans la peau de Batman. Un chef d’œuvre, qu’on soit fan de Batman ou pas.
    Le Loubar
    Le Loubar

    Suivre son activité 23 abonnés

    5,0
    The Dark Knight est un chef-d’œuvre. C'est mon film de la trilogie The Dark Knight préféré, mais également mon film préféré tout court. The Dark Knight, toujours réalisé par Christopher Nolan, se passe quelques temps après Batman Begins, lorsque Batman commence à avoir de plus en plus d'influence à Gotham City. Avec l'aide du lieutenant Jim Gordon et du nouveau procureur Harvey Dent, le Chevalier Noir va chercher à finir ce qu'il a commencé dans le premier opus, à savoir débarrasser la ville des différents clans de mafieux (après Carmine Falcone, il s'attaque maintenant à Salvatore Maroni ainsi qu'à Lau, riche investisseur chinois). Cependant, il va vite se heurter à un criminel surentraîné, le Joker, qui a cambriolé une banque de la pègre et qui menace de tuer une personne par jour jusqu'à ce que Batman se démasque. Alors pour commencer, ce qui fait pour moi de ce film un chef-d’œuvre du cinéma est autant son scénario que son interprétation et sa réalisation. Pour parler du scénario, c'est véritablement du génie. Ce film est une véritable remise en question de la notion de héros et un thriller psychologique intense. En effet, le statut de Batman est remis en question tout au long du film par lui-même spoiler: (lorsqu'il décide de tout arrêter et de se livrer pour arrêter les tueries du Joker) ou par les citoyens de Gotham spoiler: (la femme de Gordon qui accuse Batman d'être le responsable de la (fausse) mort de son mari, ou même à la fin du film lorsque Batman et Gordon jugent bon de laisser le héros s'accuser des crimes de Dent) . De plus, c'est une véritable plongée dans l'univers mafieux et criminel que nous dépeint Nolan : ici on a des criminels qui s'entretuent, des policiers corrompus, un génie du crime qui prévoit tout à l'avance... Et comment parler de The Dark Knight sans parler de son grand méchant, le Joker.. Ce Joker-là est un véritable génie du crime spoiler: (il avait prévu son propre emprisonnement pour anticiper sa propre évasion et il a réussi à orchestrer à lui tout seul un cambriolage d'une banque de la pègre) qui n'a aucun but si ce n'est semer le chaos spoiler: (il se décrit comme un chien stupide qui court après les voitures sans avoir aucune idée de ce qu'il ferait s'il en attraperait une, il va même jusqu'à placer des explosifs dans deux paquebots en donnant à chacun le détonateur de l'autre, la scène du film est d'ailleurs un véritable chef-d’œuvre psychologique) . Il est fort spoiler: (il rivalise au corps-à-corps avec Batman et réussit à maîtriser un caïd à mains nues avant de le poignarder) et surtout psychopathe spoiler: (il éclate de rire lorsque Batman le fait chuter dans le vide, il se réinvente constamment un passé différent pour expliquer l'origine de ses cicatrices [passé toujours violent et lié à sa famille d'ailleurs, on pourrait donc supposer qu'avant de devenir fou le Joker a perdu de manière très violente un ou plusieurs membres de sa famille et que peu à peu en sombrant dans la folie il a volontairement oublié cet évènement]) . Ce n'est pas un méchant lambda avec un plan ordinaire, il a un véritable sens de l'analyse et existe en parallèle avec Batman spoiler: (You complete me) . Il crève littéralement l'écran à chacune de ses apparitions, nous offre des répliques qui sont rentrées dans l'histoire spoiler: (Why so serious ?, Let's put a smile on that face...) . Bref, on peut aisément dire que c'est l'un des plus grand méchants de toute l'histoire du cinéma. spoiler: Si l'on continue à parler de méchants, on peut aussi évoquer Harvey Dent qui va tomber dans une folie vengeresse suite au meurtre de sa fiancée et à son accident qui l'a défiguré. C'est un méchant complètement différent, qui agit dans l'intérêt de la justice en général (sa scène de débordement avec l'homme de main du Joker) et dans celui de sa justice personnelle (sa quête de vengeance des personnes responsables de la mort de sa bien-aimée, puis sa tentation au suicide à la fin). L'accident a véritablement fait ressortir tout son côté démoniaque (d'où le surnom Harvey Two-face) et enterré l'homme bon qui existait avant. Un véritable génie d'écriture du criminel. Le personnage de Rachel est lui aussi très bien écrit, c'est le point de rencontre entre Bruce et Harvey spoiler: (la scène de la lecture de la lettre en voix off, magnifique) et elle a un rôle complètement différent de la sempiternelle demoiselle en détresse des films de super-héros spoiler: (la scène de sa mort est véritablement implacable) . Alfred a ici un rôle de mentor encore plus poussé, rappelant constamment à Bruce ses limites. Tous les autres personnages du film sont efficaces, chacun à une utilité et a sa propre ambiguïté : Lucius Fox, fidèle allié de Batman spoiler: qui souhaite se retirer lorsqu'il réalise qu'il utilise les caméras et téléphones comme une sorte de sonar géant , Gordon spoiler: qui est un véritable héros tout au long du film mais qui au final est en partie responsable de l'accident qui a tué Rachel car il n'est pas arrivé à temps , ... Bref ce film est écrit à la perfection tant au niveau de son intrigue que de ses personnages, c'est rythmé de bout en bout, on ne s'ennuie jamais, il y a beaucoup de rebondissements et de scènes cultes (la scène du braquage est juste la séquence d'ouverture la plus épique de toute l'histoire du cinéma). Pour parler de la réalisation, là encore ce film est une perle. Fini l'ambiance sombre et très comics de Batman Begins ; ici Nolan réalise l'opus de sa trilogie le plus réaliste spoiler: (sérieux dans ce film Batman casse du voyou dans une boîte de nuit !) . Il y a beaucoup de scènes qui se passent de jour, les scènes de combat sont très bien chorégraphiées et surtout très crédibles et réalistes spoiler: (lorsque le Joker tue Gambol, la première rencontre entre Batman et le Joker, ...) . spoiler: L'explosion de l'hôpital a même été réalisée en live (merci Nolan de ne pas se reposer sur les effets numériques !). Le cadrage et la mise en scène sont très bien travaillées spoiler: (le reflet du visage d'Harvey dans l'essence, le plan où le Joker déguisé en infirmière appuie sur le détonateur en faisant "pouuh" et en se retirant de l'écran avant l'explosion, génial) . spoiler: J'adore également l'idée d'avoir retourné la caméra lors de l'ultime dialogue entre Batman et le Joker, donnant une ambiance encore plus dérangeante liée au personnage. La photographie est absolument sublime, certains plans sont de véritables tableaux spoiler: (le premier plan du Joker de dos, le plan de Batman de profil dans les décombres de l'entrepos où était entreposé Harvey, lorsque le Joker est assis et immobile dans sa cellule, le plan final sur Batman s'enfuyant dans la nuit) et encore une fois le rendu est très réaliste. La bande originale, comme pour Batman Begins, est composée par Hans Zimmer assisté de James Newton Howard ; et c'est du lourd. Le thème de Batman, toujours aussi épique est présent (les morceaux Buyer Beware, Introduce a little anarchy) mais on a aussi le thème du Joker, très dérangeant, composé principalement de cordes (les morceaux Why so serious et Bank Robbery) et celui d'Harvey, très marquant (Harvey Two-Face). Le rendu de cette composition est absolument grandiose, et la musique est toujours monté parfaitement avec le film spoiler: (Lorsque Gordon hurle "I have to save Dent !" et que la musique se déclenche, sublime) . Et enfin s'il fallait parler du casting du film, je vais me répéter mais c'est là encore absolument parfait. Christian Bale est toujours aussi excellent en Bruce Wayne, il incarne toutes les facettes du personnages spoiler: (le milliardaire excentrique à certains moments, le héros badass et énervé à d'autres, et même l'homme en deuil) , Michael Caine est toujours aussi convaincant dans son rôle de mentor et père de substitution, Morgan Freeman est encore plus classe et brillant en Lucius Fox. Ensuite, un cran au-dessus, il y a Gary Oldman dans le rôle de Gordon, bien plus développé que dans Batman Begins et il joue divinement bien spoiler: (sa réplique "I'm sorry for EVERYTHING !", parfait) , Maggie Gyllenhall dans le rôle de Rachel, nettement meilleure que Katie Holmes et incroyablement émouvante spoiler: (sa scène de baiser avec Bruce) , Aaron Eckhart dans le rôle d'Harvey, juste parfait spoiler: (la scène de fin, ou le speech à la conférence de presse, juste parfait) , et bien évidemment l'implacable, l'inébranlable et surtout le regretté Heath Ledger en Joker, métamorphosé du début à la fin, il fait froid dans le dos, est crédible, bref je ne vais pas m'étaler encore plus sur cette critique déjà assez longue pour redire ce qui a déjà été dit, c'est véritablement l'un des plus grands méchants jamais incarnés au cinéma. Tous les seconds rôles sont excellents, on a William Fichtner en directeur vénère de la banque au début, Chin Han dans le rôle de Lau, Eric Roberts dans le rôle de Sal Maroni, génial lui aussi, Michael J. White dans le rôle de Gambol, impressionnant, Nestor Carbonell dans le rôle du maire, etc... Bref The Dark Knight est un très grand moment de cinéma, c'est un film intelligent, maîtrisé, parfaitement bien réalisé et interprété, un véritable monument du film de super-héros et de la mythologie de Batman, et un chef-d’œuvre du cinéma tout simplement.
    Nicano
    Nicano

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 291 critiques

    5,0
    Quelle claque ! Ca, c'est du cinéma, comme on l'aime ! On est bien loin de Batman Begins ! Tous les acteurs sont parfaits ( y compris ceux qu'on voit peu comme Cilian Murphy ). Mention spéciale ( et c'est du dit et du redit pour lui ) pour le regrétté Heath Ledger, et également pour Cristian Bale. Quant à Gary Oldman, ça serait à la limite du pléonasme. Le film nous plonge dans une atmosphère sombre, l'action est perpétuelle, mais ce me plais surtout, ce sont les reflexions, les questions sur la société, sur l'âme des gens, que pose le ( génie ) Joker. C'ets une véritable réflexion qu'engage le spectateur, et force est de reconnaître à un moment ou à un autre, que, souvent, le Joker n'est pas si loin de la vérité :p L'action est génial, les acteurs, les décors, le scénario, les musiques. Bref, tout y est pour un film culte !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top