Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Cabeza de Vaca
note moyenne
3,2
67 notes dont 18 critiques
22% (4 critiques)
33% (6 critiques)
22% (4 critiques)
6% (1 critique)
6% (1 critique)
11% (2 critiques)
Votre avis sur Cabeza de Vaca ?

18 critiques spectateurs

JR Les Iffs
JR Les Iffs

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 1 141 critiques

4,0
Publiée le 18/01/2016
Le sujet c'est l'histoire d'un naufragé conquistador espagnol chez les Indiens d'Amérique (le mexique actuel) : naufrage, survie dans les tribus. Le début est excellent (digne d'Aguirre) La suite, plus classique, ne manque pas d'intérêt, malgré quelques longueurs dans les rites et coutumes des tribus : magie, sorcellerie, miracle... Mais cela reste bien filmé. Une bonne partie du film est néanmoins consacré aux pratiques magiques, ce qui atténue la force du film. Le personnage principal semble s'accoutumer aux moeurs des autochtones et s'opposer à ses compatriotes espagnols. Une remise en question des conquêtes espagnoles ? Beaux accompagnements musicaux.
math3189
math3189

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

5,0
Publiée le 09/03/2014
Je pense que c est un film que l on aime ou que l on aime pas. Dans la lignee d herzog on en ressort essoufflé tellement c'est dur psychologiquement. Assez loin de la véritable histoire mais assez proche de mon imagination . À voir!!!
mollywood
mollywood

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 63 critiques

5,0
Publiée le 09/11/2013
film complétement retournant, le point de vue du réalisateur va en l'encontre de l'éternelle vision occidentale du sujet, du style soit ils sont gentils les indigènes mais un peu con on a bien fait de les coloniser ou à l'inverse oh les méchants conquisatdors ils ont trucidés des peuples imaculés
starman93
starman93

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 160 critiques

1,0
Publiée le 31/05/2012
J'ai bien compris l'intention de l'auteur de vouloir opposer l'esprit cartésien et rationnel occidental à la magie noire des peuples "primitifs",mais j'avoue être resté sur le bord de la route(comme avec le "Satyricon" de Fellini).D'aucuns citent "Aguirre,ou la colère de Dieu",pourquoi pas mais avec tout le respect que je dois à l'acteur principal,il n'est pas l'habité Kinski.
anonyme
Un visiteur
5,0
Publiée le 14/01/2012
L'explorateur espagnol Cabeza de Vaca a marché pendant huit ans à travers l'Amérique jusqu'à la côte Pacifique du Mexique après avoir fait naufrage au large des côtes de la Floride en 1528. Il fût le premier européen à découvrir ces terres. Au cours de sa quête pour assurer sa survie, il vécut avec des tribus indiennes aujourd'hui disparues, fit l'apprentissage des secrets de leur vie mystique et accomplit des guérisons miraculeuses. Il est vraiment de ces films hors normes qui nous invitent à un voyage dans l'inconnu,et il faut accepter de plonger dans cet univers mystique et fou dont les règles nous échappent.On est à la fois envoûtés par l'ambiance onirique du film, sa beauté étrange, mais aussi remués par ses accès de violence brute. On se laisse embarquer dans ce chef d'oeuvre méconnu!! Un film dignes des aventures de Herzog!!
prognemesis
prognemesis

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 375 critiques

4,0
Publiée le 30/11/2011
À la fois contemplatif et immersif on se laisse embarquer dans ce faux éden qu'est la conquête de l'ouest. Un film juste dans le ton, à la limite du documentaire,mais avec une réalisation digne de ce noms.
vaw6
vaw6

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 171 critiques

5,0
Publiée le 02/11/2011
Du grand cinéma, à la hauteur d'un Herzog au meilleur de sa forme.
malauriejf
malauriejf

Suivre son activité Lire ses 7 critiques

4,0
Publiée le 25/07/2011
Voici narrée, dans ce film de 1991, les aventures d’Alvar Nuñez dit Cabeza de Vaca (tête de vache), trésorier d’une expédition de Conquistador. Il fait parti des rares survivants (4) du naufrage de cette expédition en Floride. Il vivra parmi les indiens, sera tout d’abord l’esclave d’un chaman, puis il deviendra lui-même guérisseur et obtiendra une certaine notoriété parmi les indiens. Cet exil forcé, ce naufrage en terre indienne dura huit années, pendant lesquelles il a accomplit un périple de quelques 8 000 kilomètres avant de retrouver des conquistadores espagnols au Mexique. A son retour en Espagne il écrivit un livre dans lequel il relata ses aventures et décrivit, de façon très ethnographique les mœurs indiennes. Le film est basé sur ses écrits. A la fois très documenté, un brin exalté : on pense à Fitzcarraldo de Werner Herzog mais Juan Diego n’a pas l’ampleur de Klaus Kinsky, et rapidement les scènes impressionnantes de massacre de conquistadores par les indiens laissent place à des scènes plus intimistes, en décor naturel. Et c’est tant mieux, car le réalisateur, Nicolas Echevarria(ancien documentariste), refuse toute complaisance et filme la véritable déchéance de ces hommes, leurs calvaires, leurs humiliations, leurs peurs, puis petit à petit leur lente reconstruction, montrant leur adaptation aux mœurs indiennes, tels des caméléons (probablement la recette de leur survie). Il nous permet ainsi d’entrer au cœur de ces sociétés chamaniques. Finalement, le film, au travers de la tragédie de ces quatre conquistadores, donne une image bien plus honnête des indiens que nombre de films relatant ces rencontres (western, y compris). Pas de formatage hollywoodien, pas de chevelure toujours bien mises, d’ongles propres et nets : ici tous les détails sacrifient à la réalité, les acteurs sont malmenés, le film gagne en puissance et monte en intensité. Véritable confrontation, réflexion sur l’altérité, sur les objectifs des conquêtes, sur les rapports entre mystiques différentes : d’un côté une église instituée, séculière, au pouvoir politique et social important, clivant les rapports sociaux (la dernière image montrant les indiens transportant une immense croix dans le désert vaut à elle seule le détour) de l’autre la pratique du chamanisme, le rapport à la nature, aux esprits, le doute et la confiance, une ouverture à l’intemporel, à l’immatériel bien plus affirmée et surtout une assise sociale basée sur le respect et la croyance dans les pouvoirs chamaniques (là, toutes les scènes de guérison et de chamanisme sont admirablement saisissantes). Deux religions qui sont bien loin l’une de l’autre et qui ont peu de possibilités de rencontre.
pitch22
pitch22

Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 654 critiques

3,5
Publiée le 18/06/2011
Oeuvre fascinante, volontairement maltraitée, CABEZA DE VACA s'apprécie pour sa rudesse poétique atypique, en fonction de la réceptivité de chacun à la dimension spirituelle de l'expérience contée. Le conquistador déchu, quasi nu, sera privé de tout ce qu'il était avant d'être initié au chamanisme. Ce film inclue une condamnation de l'Eglise catholique en ce qu'elle impose sa domination, colonialiste, destructrice, sans écoute, sans respect des différences ; malgré la cruauté perpétrée, il déroule un message de foi, d'humilité culturelle et de pauvreté.
galexix
galexix

Suivre son activité Lire sa critique

0,5
Publiée le 14/03/2011
Cabeza de vaca est un film inintéressant, mal filmé, mal joué, où les scènes s'enchaînent comme dans un mauvais cabaret, pas de beaux plans, le "héros" simule tellement mal la fatigue quand il marche qu'on en rit... C'est pitoyable... les gens à la sortie du cinéma hier (semaine hispanique à Aix en Provence), étaient tout simplement dégoutés d'avoir payés 8,50€ pour ça...
Attila de Blois
Attila de Blois

Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 865 critiques

3,5
Publiée le 02/03/2011
Si les dix premières minutes pourront faire penser à un "Aguirre: la Colère de Dieu" bis, on s'aperçoit très vite qu'il n'en est rien. « Cabeza De Vaca » nous plonge dans un univers très spirituel d’un conquistador qui s’imprègne d’une culture qu’il découvre petit à petit. Par moment, le film dégage un aspect documentaire accentuant ce sentiment de suivre le protagoniste dans sa quête intérieure. Je regrette néanmoins que l’acteur principal joue aussi mal. Cela nuit beaucoup au film.
cssportos21
cssportos21

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 374 critiques

3,5
Publiée le 19/02/2011
C'est ce qu'on appelle une expérience cinématographique... Ce film est puissant et dégage quelque chose. C'est surement le sujet, la conquête du nouveau monde par les conquistadors espagnols, qui rend le film si intéressant. Entre sorcellerie et images fortes, le film nous livre l'histoire d'un homme qui a vécu au milieu des habitants du nouveau monde. Le réalisateur Nicolas Echevarria livre une critique de ce qu'a été la conquête du nouveau monde au 15ème et 16ème siècle, les gens ont été forcés d'adhérer à une nouvelle religion et leurs us et coutumes, bafoués ... Bref une film très intéressant, parfois difficile à suivre et déconcertant, mais qui joue son rôle d'expérience de cinéma. J'en attendais peut-être un peu beaucoup, en attendant, j'ai trouvé ce film intéressant.
Fred P
Fred P

Suivre son activité Lire sa critique

4,0
Publiée le 30/01/2011
Histoire racontée de façon un peu décousue, mais toute l'immersion de Cabeza de Vaca et son initiation par le chaman indien sont très bien rendus.
nestor13
nestor13

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 338 critiques

3,0
Publiée le 16/01/2011
J'ai été légèrement déçu par ce film qui raconte quelques aventures d'un homme qui a vécu une existence incroyable, parcourant des milliers de kilomètres du continent américain à l'époque de la conquête espagnole. Car "Cabeza de Vaca" ne se penche finalement que sur une partie de son formidable voyage à travers le Nouveau Continent. D'ambition assez modeste, son réalisateur s'est plutôt attelé à une sévère critique du prosélytisme chrétien de l'époque, en témoigne cette dernière scène en forme de symbole où les indigènes sont obligés de porter au pas cadencé une pesante croix géante. Un peu facile, à notre époque, mais cela permet de rendre hommage à un personnage historique trop anonyme dont l'épopée mérite pourtant d'être connue de chacun. En attendant le tour d'Ibn Battûta ?
elis93200
elis93200

Suivre son activité Lire sa critique

2,0
Publiée le 10/01/2011
Film difficile à suivre par moment ert de même les acteurs. Mais sujet interessant : un empire en déclin et une culture totalement opposée qui anéantit l'autre au nom d'une religion et d'un empire. Ce film ressemble étrangement à un sujet déjà traité comme "un homme nommé cheval" mais qui finalement reste en dessous de celui-ci.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top