Notez des films
Mon AlloCiné
    Coluche, l'histoire d'un mec
    note moyenne
    2,4
    2326 notes dont 537 critiques
    répartition des 537 critiques par note
    65 critiques
    104 critiques
    47 critiques
    163 critiques
    94 critiques
    64 critiques
    Votre avis sur Coluche, l'histoire d'un mec ?

    537 critiques spectateurs

    eldarkstone
    eldarkstone

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 243 critiques

    3,5
    Publiée le 21 novembre 2011
    Une très belle prestation de l'acteur, pour incarner ce grand personnage de notre histoire ! Plutôt prenant et attachant !
    Arnaud R
    Arnaud R

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 654 critiques

    3,0
    Publiée le 20 avril 2015
    Coluche, l'histoire d'un mec raconte avec un certain décalage l'histoire controversée de la mort de Coluche. Le film ne rend pas tout à fait honneur au personnage en le montrant souvent ridicule et n'étant pas forcément ultra crédible dans les moments d'émotion. Toutefois on apprécie le parti pris de De Caunes qui fait l'effort de vouloir raconter avec une certain sens artistique et en même temps une forme de réalisme.
    Jérôme H
    Jérôme H

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 2 295 critiques

    2,5
    Publiée le 25 avril 2009
    Il y a deux aspects dans ce film, diametralement oposé dans le résultat, entre un Demaison exceptionnel de réalisme dans ces mimiques et autres singerie, et l'encadrement et l'histoire du film qui n'apporte absolument aucune nouvelle vision du phénomène !! tant mieux de revoir coluche (c trop bon) et tant pis pour le film.
    Sebi Spilbeurg
    Sebi Spilbeurg

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 1 005 critiques

    2,0
    Publiée le 20 juin 2011
    Serait-il né après le succès de La Môme? Peut-être bien... Il n'empêche que Coluche s'avère être encore plus loupé que le film sur Edith Piaf. Premièrement, la faute du scénario, totalement mal travaillé qui reste sans détail (j'aurais bien aimé connâitre l'identité de la majorité des personnages) et qui n'exploite pas du tout la vie de Michel Colucci hors scène. Et puis, la mise en scène laisse vraiment à désirer (transitions pour amateur, ajout de skecths sans raison...). Un film pas du tout approfondi et mal fait, qui doit heureusement tout à François Xavier-Demaison, qui arrive à refaire vivre Coluche durant 1h40. Un grand chapeau à cet acteur qui est arrivé à reprendre la gestuelle et les tics (même pour la façon de parler de Coluche)! Mais cela reste un film très vite oubliable.
    Flying_Dutch
    Flying_Dutch

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 770 critiques

    3,5
    Publiée le 19 juin 2011
    De Caunes a l'interlligence de centrer son action sur un épisode isolé de la vie de l'artiste et nous évite le biopic long et sans but tel que La Môme. Finalement, on a un film a l'humour coriace qui ne se résume pas à une simple apologie de l'homme, mais bien au drame qu'a vécu le clown, coincé dans son propre piège.
    conway
    conway

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 667 critiques

    1,0
    Publiée le 8 juin 2010
    Un film assez noir, ce n'est pas le Coluche que l'on connait, mais c'est intéressant. Demaison est fantastique ( il aurait mérité le césar ). Dommage que les autres acteurs ne soient pas à la hauteur et que l'ensemble du film manque de cohésion.
    S-Kayp
    S-Kayp

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 907 critiques

    3,5
    Publiée le 14 avril 2011
    François-Xavier Demaison a fait un travail et une performance remarquable. Par moment, on a l'impression qu'on a vraiment Coluche (visuellement parlant) ; et au niveau de la voix, c'est hallucinant comme c'est la même à la perfection !
    ned123
    ned123

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 1 222 critiques

    3,5
    Publiée le 22 février 2012
    J'ai vu un film... vraiment très émouvant sur un personnage que j'ai aimé... Et je trouve que FX Demaison le campe avec beaucoup de maestria, et de tendresse... Avec ses travers, ses faiblesses et ses forces, sa sincérité et son émotion... On retrouve aussi une époque qui a bien changé la France... Les années 80 ressemblent à un autre siècle... Cela dit, c'est vrai... C'était un autre siècle... Les différents personnages qui l'entourent sont vraiment intéressants... On apprécie vraiment de suivre la "découverte" de la misère en France par ce personnage qui a tellement marqué l'histoire de ce pays... Et le film réussit à restituer ce personnage haut en couleur.
    Pierre-Yves G
    Pierre-Yves G

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 170 critiques

    5,0
    Publiée le 22 avril 2009
    Je ne connaissais pas l'homme, juste l'artiste. Ce chef d'œuvre m'a fait découvrir un personnage méconnu de l'histoire française. Merci d'avoir rectifié le tir avec classe. Bravo les artistes !
    Prymo
    Prymo

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 119 critiques

    4,0
    Publiée le 15 avril 2009
    Antoine De Caunes n'est pas un grand réalisateur mais son Coluche est intérressant! Chacun peut donc à voir sa propre opinion sur les motivations du personnage. Même en laissant de côté l'histoire vraie, romancée ou fausse de cette époque.Le film souffre de quelques temps morts dans le scénario, mais tout s'enchaine assez bien.Le jeu d'acteur de François-Xavier DEMAISON est époustouflant.Une agréable surprise,!qui nous rappelle bien ce début d'époque des années 80 en France!
    totoro35
    totoro35

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 787 critiques

    3,0
    Publiée le 2 août 2010
    Accueilli assez froidement lors de sa sortie (alors qu'on avait fait tout un foin de "La môme"), le film ne méritait absolument pas la pseudo-polémique qui l'a précédé. En effet, De Caunes, en plus de faire preuve d'un véritable talent de metteur en scène (superbe scope) trouve le parfait équilibre entre l'homme de scène et l'homme de tous les jours, ne évitant adroitement toute mystification béate ou au contraire, tout jugement facile. La reconstitution soignée du début des 80's et surtout le jeu intense de De Maison participe énormément à la réussite du film.
    obalone
    obalone

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 292 critiques

    2,5
    Publiée le 3 novembre 2008
    Un coluche sous pression, différent de l'humoriste et du personnage drôle. Un parti pris osé mais j'ai eu du mal a m'identifié à ce perosnnage, meme si F.-X.D. est parfait. Des questions restent sans réponses, les pourquoi sde son retrait etc. tout cela fait que l'on ne vibre pas pour ce personnage. Dommage pour ma part.
    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 2 435 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mai 2012
    magnifique film,saisisant,fx demaison est remarquable.
    Cluny
    Cluny

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 593 critiques

    3,0
    Publiée le 16 octobre 2012
    Comme d'hab, le cinéma français a un métro de retard sur son modèle et néanmoins concurrent américain : alors que voici plus d'une décennie que fleurissent outre-Atlantique les films biographiques, ce n'est que récemment que les producteurs français se sont emparés du filon des biopics, comme on dit maintenant. Dans la foulée du succès de "La Môme", on a déjà eu le droit à Sagan et Spaggiari, et on nous annonce Mesrine, Coco Channel (x 2), Montand, Gainsbourg et Romy Scneider. Cet engouement s'explique certes par les succès de "Ray" ou de "Walk the Line" et par l'oscar de Marion Cotillard, mais il est aussi, hélas, révélateur du manque d'imagination du cinéma hexagonal. Dans ce type de film, pas besoin de beaucoup de créativité : la matière principale est fournie par la vie du héros, et le traitement répond la plupart du temps à un schéma du type ascension/déchéance/rédemption. Le premier scénario présenté par Diastème à Antoine de Caunes balayait les vingt dernières années de la vie de Michel Colucci, du Café de la Gare au putain de camion. Rendons donc grâce à de Caunes de n'avoir pas donné suite à ce projet hagiographique, et d'avoir concentré l'action autour des quelques mois de la candidature Coluche. Cela ne nous épargne pas la promo sur la performance de François Xavier Demaison ; Mario Cotillard ayant placé la barre très haut, on a le sentiment que tout bon biopic français doit reposer sur le transformisme de l'acteur principal ; cet élément de la ressemblance physique semble moins prégnant côté US, Jamie Foxx, Joachim Phoenix ou Denzel Washington ne cherchant pas à tout prix à jouer les sosies de Ray Charles, Johnny Cash ou Malcom X. Ils s'appuient sur leur propre personnalité pour s'approprier leur personnage, un peu comme Michel Bouquet avec Mitterrand. Concernant Demaison, la ressemblance est réelle, surtout grâce à un travail gestuel et vocal s'appuyant sur des mimiques ou des intonations propres à l'inventeur de Gérard ou du Schmilblik. Mais si cet emprunt au répertoire de Coluche pour le caractériser est convaincant pour le personnage public, il l'est nettement moins pour les scènes plus intimes. Or, si les premières sont nécessaires pour resituer l'histoire et réveiller le souvenir du spectateurs, ce sont les secondes qui font avancer le récit. Malheureusement, le surjeu de Demaison et le manque de fluidité et de naturel des autres acteurs enfermés dans leurs personnages d'Epinal (Professeur Choron, Reiser, Jacques Attali) transforme ces scènes en un Musée Grévin vaguement animé. L'enjeu du film, le "Ira, ira-pas jusqu'au bout ?", est assez peu prenant, seul un Japonais perdu dans son bunker depuis août 45 pouvant ignorer l'issue du 10 mai 1981. Du coup, on se lasse assez vite des jeux de couloirs des courtisans de tous bords, et ce sont plutôt certains moments plus personnels qui intéressent, comme le cadeau d'un pistolet qu'il fait à Véronique, ou l'histoire de petit cyclope qu'il raconte à ses deux fils hilares dans leurs lits. Manquant un peu de la folie de son modèle, "Coluche" se laisse pourtant regarder comme la reconstitution léchée (photographie sépia de Thomas Hardmeieir, 504 Peugeot et R 14 en arrière-plan) d'une époque à la fois encore proche et déjà terriblement lointaine. http://www.critiquesclunysiennes.com
    stillpop
    stillpop

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 444 critiques

    2,5
    Publiée le 31 août 2011
    L'histoire d'un mec, tout simplement. (Merci à M. Lederman de ne pas me faire un procès pour ce sous titre, je ne suis pas solvable quoiqu'il arrive). La première impression sournoise à la fin du film, c'est que De Caunes semble frustré et jaloux de Colucci pour lui sortir un tel pamphlet sur une partie un peu spéciale de sa vie. Non pas que le trait soit forcé ou que la bio soit fausse, mais le besoin de faire un film qui démonte toute l'hypocrisie de cet engagement est bien étrange. C'est sûr, un prolo qui réussit à fédérer autant de Français et à fonder les restaurants du cœur, c'est dur à digérer pour un fils de bourge qui n'a jamais réussi à faire exploser l'audimat avec sa culture, sa classe et sa belle petite gueule. Et finalement, c'est souvent José Garcia que l'on retient de ses performances Canalusiennes. Car le portrait n'est pas tendre, et c'est un peu dommage de n'avoir pas cherché plus d'explications sur le fonctionnement de la classe politique pour comprendre comment et pourquoi ce fut possible, autant que le capotage rapide de l'entreprise bancale. Les choses visibles sont là, mais il y a sûrement eu d'autres faits. Pour le reste, la petitesse et l'égo surdimensionné de Coluche est très forcé, hélas, le choix de Demaison ne fait rien pour arranger les choses. J'imagine que la doublure a été choisie pour ses talents d'imitateur, mais imiter la voix de Coluche est donné à tout le monde, alors que la tête très cérébrale et « méchante » du show-man ne va pas du tout au bonhomme vulgaire et tendre que fût Michel Colucci. La gestuelle est elle aussi exagérée, à la limite de la robotique ridicule. Tout cela est bien dommage, car retrouver le plus trash (dans le vrai sens du terme) des humoristes français fait bien plaisir. Bien que les sketches choisis ne soient pas les plus forts, ni les musiques les plus émouvantes. Retrouver l'esprit d'une époque, avec notamment l'immonde Attali et le cauchemardesque directeur de l'Echo des Savannes, le mode de vie typé « les copains d'abord », tout cela est très sympathique, si l'on excepte la teinte pluvieuse de l'ensemble, sûrement tourné en un seul mois d'automne. Le traitement de l'ensemble, l'acteur et les anecdotes un peu méchantes semblent bien loin du fou qui était si humain dans sa station service ou à servir les SDF. Pas le genre à qui l'on fait un procès si dur post mortem, non qu'il soit faux, mais franchement inutile.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top