Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Hobbit : un voyage inattendu
    note moyenne
    4,2
    45350 notes dont 3695 critiques
    répartition des 3695 critiques par note
    1061 critiques
    1311 critiques
    664 critiques
    394 critiques
    139 critiques
    126 critiques
    Votre avis sur Le Hobbit : un voyage inattendu ?

    3695 critiques spectateurs

    pouf666
    pouf666

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 129 critiques

    2,5
    Publiée le 27 décembre 2012
    J'étais déjà pas super emballé par les bandes annonces, mais en allant voir le film tout ceci a confirmer mes dires ! Fan absolu de la 1ere trilogie, je n'ai pas retrouvé mes repères dans celui ci. Même si au niveau de la réalisation, il n'y a rien a redire (Petre Jackson étant un génie), c'est surtout au niveau de l'histoire et surtout des personnages que je ne m'y retrouve pas ! Bilbo est convaincant, mais par contre la tripotée de nains est loin de me donner satisfaction a commencer par leur leader Thorin qui est loin d'être charismatique. J'ai surtout eu l'impression d'avoir assisté à un reboot de "la communaute de l'anneau", avec des scènes des personnages presque similaires. Thorin/Aragorn roi en devenir, Bilbo/Frodon même combat. La B.O sent le réchauffé et est loin d’être aussi épique que la 1ere trilogie, des effets spéciaux à la limite par moment, des scènes volontairement longues (les énigmes Gollum/Bilbo, l'arrivée des nains chez Bilbo). En Bref, même si j'irais voir la suite, je m'attendais quand même a beaucoup mieux pour un retour dans la terre du milieu
    SHWARZIE
    SHWARZIE

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 605 critiques

    2,5
    Publiée le 27 mars 2013
    Le problème c'est que c'est très très long comme film (3h), au bout d'un moment on a mal au cul et on a envie de se dégourdir les jambes, le zéro principal n'est pas formidable, revoir ce taré de golum était sympa et les décors et effet spécial sont plutot bien foutu mais on a droit encore à une trilogie apparemment donc quelques longues heures supplémentaires, aie mes hémoroîdes.
    Hastur64
    Hastur64

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 2 289 critiques

    5,0
    Publiée le 23 septembre 2013
    Presque dix ans après le dernier opus de la saga « Le seigneur des anneaux », Peter Jackson, profitant des atermoiements du projet sur l’adaptation du Hobbit, a repris le collier pour cette nouvelle saga, autant vous dire que je m’en suis réjoui tant je n’imaginais personne d'autre que lui pour cette aventure. Que dire de plus… Ceux qui ont, comme moi, rêvé devant « Le seigneur des anneaux » se régaleront de nouveau devant cette préquelle. On y retrouve tout ce qui a fait le succès de la précédente adaptation des romans de Tolkien : des images somptueuses, un souffle épique toujours aussi fort, un esthétisme sublime et une pointe d’humour qui permet au tout de ne pas prendre un aspect trop pompeux, voire pompier. On retrouve beaucoup de personnages connus : Gandalf, Bilbo, Frodo, Elrond, Galadrielle et un des personnages les plus emblématiques de la saga précédente l’inénarrable Gollum. Mais le film ne fait pas pour autant dans la naphtaline pour cette composante en ajoutant une foule de personnages via cette troupe de nain aussi joyeuse que remuante. Le film pourra paraître un peu lent pendant la première heure, mais comme dans l’œuvre précédent, même si l’on connaît beaucoup de choses sur la Terre du Milieu, une mise en situation de l’action et des personnages est toutefois nécessaire. Mais bon tout cela est léger et on ne boude pas son plaisir. À voir…, non pas à voir, plutôt à ne surtout pas louper !
    sword-man
    sword-man

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 1 017 critiques

    5,0
    Publiée le 19 janvier 2015
    Peter Jackson avait accompli ses désirs de cinéaste en adoptant l'oeuvre phare de JRR Tolkien: "Le seigneur des anneaux". Il n'avait donc nullement l'intention d'adapter sa préquelle "Bilbo le hobbit" Il fut pourtant dés le début impliqué dans le projet en tant que scénariste et producteur, comme caution morale et artistique et confia la réalisation à Guillermo Del Toro, maître du fantastique au détriment de Sma Raimi, réalisateur à la carrière similaire à celle de Jackson. Pourtant le choix de Del Toro est logique étant donné que "Le hobbit" est plus considéré comme un conte pour enfants, le cinéaste mexicain a déjà démontré sa maîtrise dans le genre avec "Le labyrithe de Pan", l'univers de Tolkien aurait pu lui permettre de libérer sa folie visuelle quasiment infinie. Mais l'histoire en décida autrement et Peter Jackson fut contraint de revenir à la réalisation de la saga qui fit de lui un modèle et donc de changer l'orientation des films, la patte de Del Toro étant personnelle. Il n'est plus question que "Le hobbit" soit un simple conte fantastique se déroulant avant "Le seigneur des anneaux" par le réalisateur du "Labyrinthe de pan" mais une préquelle à part entière, ou les évènements de la trilogie amèneront ceux du "Seigneur des anneaux" en plus d'enrichir l'univers déjà vu il y a dix ans. En adoptant ce choix narratif, Jackson et ses équipes donne au livre dont il s'inspire toute l'ampleur qu'il mérite car rappelons le, "Le hobbit" n'est pas très épique ni émotionnel et parait même comme une sorte de brouillon de d'ensemble de l'oeuvre de Tolkien. Ce dernier a même du retoucher deux chapitres après la parution du "Seigneur des anneaux" et compléter les ellipses de l'intrigue dans les annexes du "Retour du roi". Il a même songer à réecrire entièrement son premier roman dans un version beaucoup plus étoffé et mature pour que l'ensemble de son univers soit plus cohérent. Suite de la critique dans "La désolation de Smaug".
    pfloyd1
    pfloyd1

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 1 552 critiques

    5,0
    Publiée le 21 mai 2015
    Je ne suis pas fan des histoires d'Elfes , d'Orcs et autres joyeusetés fantaisiste propre à ces mondes fantastique mais je dois reconnaitre que j'ai été happé par cette aventure aux décors somptueux. Les personnages sont attachants, les effets spéciaux excellents et surtout l'histoire en elle même est passionnante. Une superbe épopée au travers de magnifiques paysages , vivement le second épisode !
    rock07
    rock07

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 43 critiques

    4,5
    Publiée le 25 décembre 2012
    Le film reprend l'histoire là où la commence Tolkien, à savoir avec Bilbo (aussi appelé Bilbon) Sacquet, l'oncle de Frodon qui, avec ses amis hobbits, Sam, Merry et Pippin, sera le héros de la fameuse trilogie. A la veille de fêter son 111ème anniversaire, le vieux Bilbon se rappelle comment tout a commencé, 60 ans plus tôt. Il était jeune alors et se trouvait devant sa maison-terrier de Cul-de-Sac (Bagend) à Hobbitbourg dans la Comté, en train de fumer sa pipe lorsque Gandalf le magicien lui demande s'il voudrait vivre une aventure. Dans un premier temps, Bilbo s'y refuse mais invite Gandalf à venir prendre le thé le lendemain. Le lendemain, Bilbo, qui s'attend à la visite de Gandalf, est tout surpris de se trouver nez-à-nez avec 13 nains tous plus malpolis les uns que les autres qui s'invitent sans la moindre gêne chez lui et mettent à sac son garde-manger. Nous apprenons comment la montagne d'Erebor, où se trouvait auparavant le royaume des nains, a été pillée par Smaug le dragon qui les en a chassés et en a fait un peuple errant. Depuis quelque temps, des signes ont amené les nains à penser que le temps est venu de récupérer leur royaume et elur trésor. Pour cela, ils ont besoin d'un cambrioleur et les hobbits étant connus pour leurs qualités d'agilité et de discrétion, Gandalf leur a suggéré d'inviter Bilbo. Celui-ci se refuse à quitter son terrier mais se ravise une fois les nains partis et les rejoint. Les aventures commencent et la compagnie va affronter successivement des trolls, des elfes, échapper à la fureur des géants de la montagne, pour tomber entre les griffes d'immondes orques, dont ils seront sauvés in extremis par les aigles géants appelés en renfort par Gandalf. Entre temps, Bilbo aura rencontré Gollum auquel il échappera en inventant des énigmes et en volant le fameux anneau magique d'invisibilité qu'il lèguera plus tard à Frodo, engageant par là-même ce dernier dans la quête du Seigneur des anneaux. Le film s'arrête au moment où les nains, Bilbo et Gandalf, déposés en sûrété sur un rocher élevé par les aigles géants amis du magicien, découvrent, dans le lointain, la montagne d'Erebor sous laquelle le dragon Smaug, enfoui sous un tas d'or, se réveille de son sommeil de plusieurs siècles. Mon opinion sur ce film Le film est projeté en 2 ou 3D. Je l'ai vu en 3D et je vous conseille grandement de faire de même, d'autant que la technique utilisée est toute nouvelle. Il s'agit en fait du premier film a avoir été en HFR 3D, un procédé filmant en 48 images par seconde (au lieu des 24 images/sec. habituelles) avec une caméra spéciale (RED Epic dotée d'une résolution supérieure à tout ce qui a été utilisé à ce jour). Nous sommes équipés depuis relativement peu de temps pour la 3D dans notre ville et j'ai vu peu de films en 3D. Jusqu'à présent, je n'avais pas été entièrement convaincu que cela apportait quelque chose aux films mais je dois reconnaître que les effets utilisés dans le Hobbit sont absolument stupéfiants et apportent une dimension totalement nouvelle à ce type de cinéma. Il y a en particulier deux scènes où l'on a l'impression de voir un papillon ou un oiseau voler jusqu'au milieu de la salle qui m'ont paru vraiment remarquables. Sur le fond, je n'ai rien à dire. J'ai lu le Hobbit il y a pas mal d'années et, si j'ai relu d'autres oeuvres de Tolkien depuis (Le Silmarillion, le Seigneur des anneaux), je ne crois pas avoir relu le Hobbit mais je pense que, à part peut-être sur certains détails, Peter Jackson, ne l'a pas trahi. J'ai lu que ce n'était pas l'avis de Christopher Tolkien, le fils de l'auteur, encore plus critique sur cette dernière adaptation qu'il ne l'avait été sur la trilogie. C'est l'éternel problème de l'adaptation de toute oeuvre littéraire. Hormis cet aspect de la question, auquel sont confrontés tous les metteurs en scène, qu'il s'agisse de théâtre ou de cinéma, il ne faut pas ignorer la dimension financière de l'affaire, qui doit être colossale. Car la Tolkien Estate, qui gère la succession de l'auteur, est une multinationale qui ne s'en laisse pas compter... Je ne veux pas faire de mauvais procès à Christopher Tolkien, dont je ne connais pas les raisons de cette hire contre le dernier film de Peter Jackson, ni si elle est fondée, mais en ce qui me concerne, j'aurais préféré qu'il monte au créneau contre les lamentables traductions qui ont été publiées en français de l'oeuvre de son père. Pour en revenir au film, à part les scènes de bataille à répétition que j'avais déjà trouvées pénibles dans la trilogie (mais je dois reconnaître qu'elles existent aussi dans l'oeuvre littéraire et ne sont pas moins pénibles à subir), j'ai été enchanté par la beauté des paysages (beaucoup de décors naturels filmés en Nouvelle-Zélande), les effets spéciaux grandioses (c'est moi qui ait dit ça ?), tout simplement magnifique. Et l'on ne voit pas passer les trois heures du film, ce qui est quand même une sacrée performance !!! Lorsque le film s'interrompt sur l'oeil de Smaug, on est tout surpris que ce soit déjà terminé. Deux autres films doivent suivre (et peut-être même un 4ème), de quoi redorer le blason de l'épopée du Seigneur des Anneaux qui avait fini par pâlir (il faut dire que les précédents films datent maintenant de 10 ans). On se prend à rêver de les revoir actualisés pour la 3D tout en sachant qu'il faudrait entièrement les retourner pour pouvoir profiter des dernières techniques dans ce domaine.
    Rick-ornichon
    Rick-ornichon

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 186 critiques

    3,5
    Publiée le 21 décembre 2012
    Avec Le Hobbit,Peter Jackson se détache de l'esprit de sa précédente saga pour y insuffler une autre ambiance qu'on apprend peu à peu à découvrir,bien qu'on préférera sûrement celle du Seigneur Des Anneaux.Mais si cela n'empêche pas d'apprécier,notamment avec un casting très impliqué dans sa tâche,le film souffre d'un traitement graphique qui n'est pas à la hauteur du mythe qu'est Bilbot Le Hobbit.En espérant que ces lacunes disparaitront sur les prochaines suites... ma critique complète sur: http://labobinefolle.blogspot.fr/2012/12/le-hobbitla-critique.html
    vive-le-cine123654789
    vive-le-cine123654789

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 621 critiques

    4,5
    Publiée le 13 décembre 2012
    Un film tout simplement magnifique. Peut-être pas le meilleur de l'année (enfin, l'un des 3 meilleurs quand même), mais sans aucun doute le plus beau et le plus spectaculaire. On est littéralement renvoyé en Terre du Milieu et une nouvelle fois, on est conquis. Une histoire qui se montre effectivement moins sombre que le SDA, mais conserve l'esprit de l'univers, et ne sombre pas dans le bisounours non plus. C'est du fantasy pur, à la portée des plus jeunes. Par plus jeune, comprendre enfant de 8 ans ou plus. Ca reste sombre, certains passages sont assez spectaculaires et terrifiants, y'a de l'aventure comme on en n'avait plus vu depuis près d'une décennie, des personnages haut en couleur, pleins de clins d'oeil aux précédents films pour faire le lien. L'intro est une nouvelle fois fantastique, plantant le décor et de quelle manière. On est immédiatement plongé dans le coeur de l'histoire. Un film fleuve durant lequel on ne voit pas le temps passer : tout s'enchaîne, tout se suit. Il y a peut-être deux ou trois longueurs par moment, mais elles sont assez courte. Disons qu'il n'y en a pas plus que dans les autres films. Les nouveaux personnages sont présentés avec soin et deviennent vite plus ou moins attachant (c'est selon), tandis qu'on retrouve nos vieux amis avec joie et bonheur. Les dialogues sont une nouvelle fois le point faible du scénario, mais édulcoré de la présence de Legolas, ils sont nettement meilleurs et captivant. Certains sont même vraiment bien super, donnant aux scènes une tout autre dimension. Et enfin, même dans les dialogues, on retrouve pleins de clin d'oeil. Les acteurs sont globalement bons, mais je tirerai mon chapeau à Martin Freeman, impérial en Bilbon. Il surclasse sans soucis les autres acteurs, bien que Ian McKellen incarne une nouvelle fois parfaitement Gandalf, que Richard Armitage joue parfaitement son rôle de leader et qu'Andy Serkis nous présente un Gollum toujours aussi fantastique. J'en viens maintenant au côté technique du film. Comme dit plus haut, et comme cela était déjà le cas avec le SDA, ce film est une perfection. La musique d'Howard Shore est une nouvelle fois splendide et nous fait littéralement voyager en Terre du Milieu. Sa force a été de reprendre les grands thèmes que nous connaissons tous pour les passages clin d'oeil, tels des échos du futur, mais surtout de créer de tous nouveaux thèmes pour bien distinguer les deux sagas. Mais encore plus fort, ces thèmes, qui sont magnifiques (la chanson des nains est une merveille) s'incorporent parfaitement dans l'univers déjà créé par les précédents films, comme une suite logique des choses. Enorme. Les effets spéciaux sont une nouvelle fois spectaculaires, il n'y a pas à dire. On notera cependant une utilisation bien plus importante et quasi omniprésente des CGI pour les créatures, y compris celles à taille humaine (contre les maquillages et costumes dans le SDA). Des effets spéciaux toujours plus réalistes, il en va sans dire, mais certains fans pourraient être rebutés par cette utilisation excessive. La mise en scène de Jackson reste fidèle à sa précédente saga : splendide, avec des plans larges montrant de jolis paysage, ou lors des batailles pour nous montrer l'ampleur. Des plans un peu plus intimistes lors des dialogues. Bref, une mise en scène et un montage comme Jackson nous a habitué qui correspond bien à son film. Mais son point fort, une nouvelle fois, c'est la photographie. Encore une fois, les images sont belles, on bave devant, on écarquille les yeux, on se dit qu'on veut y aller. Bref, une image superbe. Image mettant en valeur des décors magnifiques, une nouvelle fois. On sent là aussi une utilisation plus poussée des images de synthèses, mais voilà. Ca reste magnifique, splendide, superbe, beau. La Terre du Milieu nous présente les paysages variés et fantastique de cette belle Nouvelle-Zélande et on se dit qu'on veut y aller. Honnêtement, le fait que le film ait été tourné en 3D aide grandement à la qualité de celle-ci. Elle donne une profondeur aux paysages qu'il n'y avait pas avant, les rendant encore plus spectaculaire. Alors certes, on perd un peu l'intérêt dans les scènes un peu plus proches et dynamique, mais quand Jackson nous propose ses plans larges, ses batailles, ben ça devient grandiose. Pour ce qui est de l'IMAX, on a une image vraiment magnifique, sans défauts et qui nous en met plein la vue. Pour ce qui est de l'HFR, si un cinéma utilise ce format proche de chez vous, je vous le conseille vivement. En effet, la vitesse des images étant plus élevée, déjà on a beaucoup moins mal au crâne que d'habitude en 3D, et les images sont aussi plus clair. Et ce format donne une toute nouvelle dimension au film, le rendant plus fluide dans les scènes dynamiques, plus immersif, plus vrai. Elle rend vraiment l'action plus réaliste, plus rapide. Combinée avec la 3D, on a vraiment l'impression d'être projeté dans le film. La HFR risque de déstabiliser un peu au début, mais on s'y fait vite. À voir !
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 492 abonnés Lire ses 3 205 critiques

    3,0
    Publiée le 28 avril 2013
    Si le simple fait de retrouver l'univers désormais bien connu imaginé par Tolkien est un sincère enchantement, on ne peut pas en dire autant du résultat final. En effet, l'histoire du Hobbit est de base beaucoup plus sobre que celle de la trilogie ; nous y suivons les aventures de l'oncle de Frodon à travers un voyage périlleux aux côtés de Gandalf le magicien et de 13 nains déterminés à reprendre leurs terres des griffes d'un terrible dragon qui s'y est installé depuis bien trop longtemps. Vous l'aurez compris, on est loin des enjeux dramatiques importants de la trilogie, "Bilbo le Hobbit" étant en soi un classique livre d'aventures mêlant fantasy et rebondissements primaires. Toutefois, Peter Jackson réussit à nous ramener en Terre du Milieu avec aisance, conservant pour cela les mêmes décors, le même univers et la même équipe. Ainsi, après une bonne heure un peu pantouflarde servant à présenter les personnages et l'intrigue, l'aventure commence donc avec une envolée mouvementée où nos héros croiseront trolls gourmands, orcs revanchards, gobelins affamés et géants belliqueux. Outre les quelques différences avec le roman (certaines étant grandement dispensables comme l'inutile présence du magicien Radagast), l'intrigue s'avère aussi palpitante que parfois longuette, Jackson étirant au maximum dialogues soutenus, innombrables marches et gags infantiles, faisant de ce premier volet de la nouvelle trilogie un commencement un brin trop lourd. Les évènements s'enchaînent donc assez maladroitement avec à chaque fois la même ritournelle (on marche, on bivouaque, on rencontre des méchants et on continue). Fort heureusement, les séquences sont toujours aussi magnifiques, des effets spéciaux toujours plus prodigieux aux vastes décors naturels de Nouvelle-Zélande en passant par des batailles épiques, Jackson n'a pas perdu la main pour nous en mettre plein la vue. De plus, les nouveaux acteurs britanniques sont parfaits, Martin Freeman en tête dans la peau du pataud Bilbon qui voit son rôle s'étoffer comparé au roman. Le reste du casting est également brillant, des nouveaux nains aux anciens revenus pour l'occasion comme Ian McKellen, Hugo Weaving, Cate Blanchett et même Andy Serkis. En revanche, sur les 13 nains, la moitié sont clairement éclipsés voire invisibles tandis que d'autres s'avèrent très attachants. On regrettera donc surtout principalement un humour un peu trop appuyé, des longueurs évidente et évitables ainsi que de nombreux plans calqués sur ceux de la précédente trilogie, enlevant clairement une identité pour ce prequel aussi bienvenu qu'inégal. Reste de ce premier volet un très bon divertissement qui aurait cependant mérité un traitement un peu plus personnel.
    Komestai
    Komestai

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 448 critiques

    5,0
    Publiée le 18 juin 2013
    Je peux enfin dire: "j'ai lu le bouquin avant de voir le film"... et j'ai donc pour la première fois eu peur d'être déçu par l'adaptation cinématographique par rapport à ce que j'avais imaginé à la lecture mais honnêtement, je dis chapeau Peter Jackson ! Même si en plus de ça, le fait que le récit original (plutôt court) soit découpé en 3 épisodes m'a fait peur, je ne me suis jamais ennuyé au cours des près de 3 heures de film et mieux, j'en redemande. Évidemment, il a fallu brodé quelques arcs scénaristiques pour étoffer mais ça ne sent pas le surplus et c'est extrêmement intéressant. On retrouve enfin tout ce qui avait fait la force et le charme de la trilogie précédente: de l'épique, du scénario à l'univers très riche et captivant, de jolis effets spéciaux, de la musique envoutante, un très bon casting et Sir Ian McKellen ! Si les deux opus suivants sont du même acabit (et je n'en doute pas), ça promet de très bons moment en perspective.
    Miamsolo
    Miamsolo

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 1 467 critiques

    4,0
    Publiée le 19 août 2013
    Il en aura fallu du temps pour qu'on puisse replonger dans la Terre du Milieu. Il faut dire qu'avec tous les soucis qu'a eu ce film avant de pouvoir se faire, on était en droit de se demander s'il verrait le jour. Donc presque 10 ans après la fin de la fabuleuse trilogie du Seigneur des Anneaux, on retrouve cet univers dans un préquel, racontant l'histoire de Bilbon Sacquet, celui qui amena l'Anneau Unique à Hobbitebourg. Ce premier épisode d'une nouvelle trilogie nous fait découvrir de nouveaux personnages, parmi lesquels les 13 nains qui tentent de retourner dans leur royaume après qu'il ait été saccagé par Smaug le dragon, qui y a aussi établi ses quartiers. Mais ne vous emballez pas trop vite, car Smaug n'apparaitra que dans la suite. Dans ce premier épisode, on découvre d'autres ennemis qui ne sont pas en reste. Lors de sa sortie, Le Hobbit a déçu pas mal de monde, dont beaucoup de fans. Il est vrai que Le Hobbit ne vaut pas la trilogie du Seigneur des Anneaux. C'est très enfantin (en même temps, Tolkien a écrit Le Hobbit comme un conte pour enfants), certains personnages sont assez énervants (Radagast est considéré par beaucoup comme le Jar Jar Binks de la saga du Seigneur des Anneaux) et bien que ce soit un détail, je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi cet hérisson s'appelle Sébastien. Sébastien, vous trouvez que ça a sa place dans La Terre du Milieu? Ils auraient pu lui donner un nom plus fantastique, n'importe lequel (le héros s'appelle bien Sacquet et il vit à Cul-de-Sac), mais ça en a été décidé ainsi. Enfin je ne vais pas m'attarder sur ce détail, il y a tellement à expliquer à propos de ce film. Honnêtement, j'ai pris mon pied. D'ailleurs, c'était la première fois que je voyais un épisode du Seigneur des Anneaux sur grand écran (j'ai découvert les autres épisodes en DVD lorsqu'ils sortaient, car à l'époque personne ne voulait m'accompagner pour voir un film de 3 heures au cinéma et j'étais trop jeune pour y aller seul). Et revoir ces décors, ces paysages, ça fait rêver. Ça nous rappelle aussi plein de souvenirs, liés à mon enfance. Howard Shore est de retour pour la BO, et c'est toujours aussi magnifique, même si certains morceaux sont utilisés abondamment et qu'il y a beaucoup de recyclage. Mais on ne lui en veut pas, il a déjà composé des musiques tellement grandioses pour cette saga que trouver encore plus d'inspiration pourrait presque paraitre inhumain (comment ça j'exagère?). Honnêtement, ce film a tout pour plaire et est très réussi. Mais il y a un mais. Tout d'abord, les longueurs. En effet, le film devait d'abord être composé de deux parties, mais la Warner en a décidé autrement et ont demandé à Peter Jackson de diviser le roman de Tolkien en 3 films. Du coup, il y a pas mal de longueurs qui peuvent lasser le spectateur. Ensuite viennent les effets spéciaux. Ils sont très jolis, mais je regrette que tout soit fait en images de synthèses. À l'époque, la trilogie du Seigneur des Anneaux faisait beaucoup l'utilisation de maquillages et de costumes et accessoires. Maintenant, même les orcs sont faits en images de synthèses, et ça perd en authenticité. C'est vraiment ce que je regrette le plus. Mais au final, je suis bien content d'être retourné en Terre du Milieu, ça fait toujours plaisir de retrouver ce qui a fait son enfance. Peter Jackson continue de nous faire rêver, et la première chose que je me suis dite en sortant de la salle, c'était "vivement la suite"! Je peux comprendre qu'il y ait des déçus, mais je trouve qu'ils s'en sont très bien sortis, car faire mieux que le Seigneur des Anneaux avec une histoire censée être pour enfants, ce n'est pas une tâche aisée. En tout cas, j'espère que ce voyage durera encore longtemps.
    Gat43
    Gat43

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 54 critiques

    4,0
    Publiée le 24 mars 2019
    J'ai énormément apprécié le Hobbit car il est très fidèle au livre et il lui apporte plus de noirceur grâce aux appendices du Seigneur des anneaux. Peter Jackson n'hésite pas à développer son film dans les moindres détails, pour une fois qu'un blockuster prend son temps ça fait du bien! Tous les grands moments du bouquin sont parfaitement retranscrits, que ce soit: spoiler: la rencontre avec les trolls ou bien les fameuses: spoiler: énigmes dans le noir (la meilleur scène du film) ou encore: spoiler: la prise d'Erebor par le dragon Smaug. C'est donc une réussite à ce niveau-là. Du coté des acteurs c'est parfait! Martin Freeman est top dans le rôle de Bilbo, Gandalf est toujours aussi génial et les 13 nains, bien que pas tous très développer restent très attachants (Balin, Fili, Kili et Thorin sont les plus intéressants) la photographie quant à elle est splendide, les paysages à couper le souffle et les effets spéciaux sont d'un réalisme bluffant (Gollum est incroyable) la musique toujours aussi belle même s'il y a trop de thèmes reprit du SDA à mon goût, mais c'est vraiment chipoter. C'est donc un film qui tient toutes ses promesses. Peter Jackson ne tombe pas dans le piège du simple film hommage mais nous livre bien quelque chose de nouveau et de totalement épique. Vivement la suite!
    julien9270
    julien9270

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 247 critiques

    5,0
    Publiée le 18 décembre 2012
    Excellent tout simplement! Réalisation musique tout est bien! Petit bémol sur le scénario qui manque un peu de punch et d'originalité, mais sinon cest sans aucune fautes! Bravo Jackson! Film à voir absolument!
    Flamme-010
    Flamme-010

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 49 critiques

    1,5
    Publiée le 13 décembre 2013
    Le Hobbit : une ratage inattendu. Fuyez pauvres fous ! Vous n'échapperez pas aux personnages et dialogues sans âme, aux scènes d'action répétitives et interminables sur fond de musique de supermarché, aux ralentis douteux et aux clins d'œil « bling-bling ». Entre la photographie baveuse, les décors artificiels et les images de synthèse douteuses, l'esthétique est d'une rare laideur pour un blockbuster de cette taille. Le film manque cruellement de la sincérité, de l'émotion, de la magie et du souffle épique qui ont fait toute la force de "Trilogie de l'Anneau" plus de 10 plus tôt.
    Dexter Bauer
    Dexter Bauer

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 206 critiques

    3,5
    Publiée le 23 décembre 2012
    Associer histoire passionnante à visuel fascinant fait souvent mouche, d'où le succès planétaire et certainement intemporel de la saga du Seigneur des Anneaux. On ne change pas une équipe qui gagne ? Parie pas si évident que ça enfin de compte. Partir d'un bouquin d'à peine 800 pages pour obtenir le même résultat quantitatif qu'une saga basée sur trois livre d'un total d'environ 1800 pages c'est peut être sacrifié le résultat qualitatif. Au final, le début est en effet relativement long. L'histoire se met tranquillement en place. Heureusement l'humour potache des nains ne s'impose pas trop. Arrivé à la deuxième moitié le film est passionnant de bout en bout et visuellement bluffant encore une fois. Rencontre plutôt convaincante entre Gollum et Bilbon, voir très drôle. Le meilleur est peut-être à venir ?!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top