Mon AlloCiné
    Babe, le cochon dans la ville
    note moyenne
    2,0
    1797 notes dont 51 critiques
    20% (10 critiques)
    22% (11 critiques)
    24% (12 critiques)
    25% (13 critiques)
    6% (3 critiques)
    4% (2 critiques)
    Votre avis sur Babe, le cochon dans la ville ?

    51 critiques spectateurs

    hyrule
    hyrule

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 480 critiques

    3,5
    Plus sombre et plus triste que le premier, ce Babe arrive pourtant au niveau du précédent arrivé à la scène de l'hotel jusqu'à la fin du film. L'humour est toujours là, l'action change mais reste la même... Ce Babe est presque aussi réussi que son prédécesseur...
    stillpop
    stillpop

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 444 critiques

    3,0
    L'histoire d'un cochon qui va sauver sa ferme en faisant le chien de berger. Mais oui, passer de Mad Max aux trois petits cochons, c'est possible, George Miller nous en fait la démonstration. Et ça se laisse voir sans arrières pensées. Même si l'effet de surprise est éventé par rapport au premier, il y a un esprit Miller qui englobe le tout.
    Legid
    Legid

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 389 critiques

    3,0
    Après avoir remporté le prix du chien de berger, Babe part à la ville pour sauver la ferme de son maitre en montrant ses talents de cochon de berger. La formule est identique avec l'histoire d'animaux qui parlent à qui il va arriver moult péripéties. La performance technique de dressage des animaux et les effets spéciaux qui les font parler et les humanisent est franchement aussi, voir plus impressionnante que pour le premier film. Le tout est joliment mis en image par George Miller (oui oui le réalisateur de Mad Max !!). La direction artistique est aussi au top grâce à ses jolis décors qui rendent la ville peu crédible mais vraiment agréable. Quelques séquences valent d'ailleurs vraiment le coup d’œil comme la course-poursuite avec les chiens. A côté de ça, il faut bien reconnaitre que le scénario est très enfantin et un peu trop riche en bons sentiments. Un bon petit film plutôt à destination des enfants mais que les amateurs de films orignaux sauront apprécier.
    maxshreck
    maxshreck

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 303 critiques

    5,0
    Un petit chef d'oeuvre d'une beauté rare. Comment ne pas verser une larme devant la gentillesse de ce petit cochon? Un film merveilleux tout simplement.
    buddy-holly
    buddy-holly

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 737 critiques

    5,0
    Une suite culte.Une suite encore plus drole et astucieuse de George Miller.Une histoire encore plus hilarante,une excellente mise en scène,des acteurs toujours aussi bons et un cochon toujours aussi drole et adorable.Un film qui a bercé mon enfance.
    Mickail
    Mickail

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 63 critiques

    4,0
    C'est mignon comme tout mais attention a ne pas le regarder trop souvent ou gare a l'overdose de cochon...
    KaszaK
    KaszaK

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 95 critiques

    3,0
    sourire et tendresse avec le plus cabot des cochons. à voir en famille ou dans une porcherie.
    DenbroughX
    DenbroughX

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 309 critiques

    3,0
    Un deuxième opus qui reste en dessous du précédent, et pourtant c'est Georges Miller, déjà co-scénariste du premier, qui s'atèle à la réalisation du deuxième! On le ressent à la mise en scène, bien plus jubilatoire et inspiré, mais beaucoup moins dans le scénario, très alambiqué et qui parfois ne sait plus trop où aller, certes la réal est plus folle et libre, mais elle fait parfois patiné l'histoire, qui est vampirisé par des séquences trop longues et inutiles, où les plus jeunes risquent de s'y perdre, et les adultes de s'ennuyer, on y voit de belles choses, mais nuisent un peu l'histoire. On admire quand même le travail de chef op d'Andrew Lesnie, déjà présent sur le premier épisode, qui réussit à chacun de ses films à créer un monde tout nouveau et onirique, n'oublions pas qu'il est le directeur de la photo du Seigneur des anneaux, de King kong, le nouveau La planète des singes et bien d'autres encore! Un grand absent de taille en revanche, James Cromwell en papy fermier plein de malice et de sagesse, qui était immense dans le premier, et qui a même été nominé à l'oscar du meilleur second rôle. Une demi-réussite donc !
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 549 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    2,5
    Même si "Babe,le cochon dans la ville"(1998)ne vaut pas l'original,il faut reconnaître qu'il est plus sophistiqué et mélancolique.George Miller est devenu réalisateur en plus de la production.C'est son bébé,et il entend bien imposer sa vision:celle d'un conte pour adultes qui fait passer subtilement des messages aux plus petits.Fini le paysage rural,Babe débarque à Sydney flanqué de sa maîtresse,qu'il perd assez rapidement pour se retrouver isolé au sein d'un bestiaire en folie.Miller montre à quel point la gentilesse et le courage peuvent faire des miracles,et mâter les plus rebelles.Le film perd son charme naïf,et les numéros d'animaux parlants apparaissent quelque peu systématiques.Comme l'a dit un critique,c'est un bon film mais ce n'était pas une bonne idée.De plus,James Cromwell disparaît trop rapidement de l'action.L'équilibre entre les passages humains et animaliers est perdu.On reste sidéré devant la qualité des effets spéciaux,et la photographie assombrie participe à une atmosphère particulière,typique de Miller,quelque part entre "Mad Max" et "les Sorcières d'Eastwick".
    LEPELTIER E
    LEPELTIER E

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 142 critiques

    3,5
    Une suite aussi réussie que le premier , ce porcelet est une star .
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 356 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    2,0
    A l’inverse de l’ambiance bucolique et bon-enfant du premier film, cette suite des aventures de l’adorable porcelet créé par George Miller nous plonge dans un univers urbain aux allures gothiques et peuplé de créatures effrayantes. Les chiens et les singes que rencontre Babe profitent toujours d’une grande inventivité dans leur travail d’anthropomorphisme, qu’il ait recours à des animatronics ou à un dressage, mais, à l’instar des humains qui habitent cette ville, ils contribuent à faire de ce long-métrage une longue descente aux enfers dans une cité cauchemardesque. On peut voir dans ce changement de ton une volonté de maturité de la part du réalisateur australien mais la morale gentillette de cette petite fable animalière reste dans l’esprit enfantin du précédent opus sans pour autant réussir à rendre son scénario aussi pertinent. Se passant des services de l’excellent James Cromwell et ne parvenant plus à être ni aussi drôle ni aussi touchant que ne l’était Un cochon devenu berger, cette suite laisse derrière elle un amer gout d’inachevé.
    tarantino22
    tarantino22

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 120 critiques

    1,0
    ce deuxieme opus est a la limite du ridicule!!! pas super,ésperons que le 3 sera bien!!
    elisa2102
    elisa2102

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 1 486 critiques

    5,0
    La suite des aventures de Babe, qu'on prend plaisir à retrouver !
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Il est temps de remonter la note. La suite est encore mieux. Les décors incroyables, les idées foisonnantes. C'est parce qu'il y a des animaux qui parlent que ça gêne?? Il y a une sorte de Gondry dans babe moins le fouillis des idées au kilomètre. Et les acteurs sont toujours là, preuve qu'ils ont aimé ce qu'ils faisaient. Une histoire plus contemporaine, moins bucolique peut être mais toujours plaisante.
    Christiane H.
    Christiane H.

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 34 critiques

    5,0
    Et de deux pour ce bon cochon trop chou, 🥬au plaisir de le retrouver pour une seconde aventure malencontreusement citadine, le bobo au puits pour son maître humain. Le berger taciturne fier de son poulain porcin, un victorieux outsider meilleur représentant au concours leader conducteur de troupeau de moutons. Un épisode plus solennel, commençant par un mélancolique petit porc consciencieux de sa bêtise, le moral au plus bas et encouragé par ses amis du précèdent à la ferme en temps complet, poursuit le périple afin de l’a sauver d’une mise en demeure en compagnie de sa maîtresse, bonne épouse paysanne fermière. La vie n’est pas rose pour un sou pour le plus humanisant des cochons, le ridicule ne l’a pas tué et tient encore debout relaxé, entouré de ses nombreux nouveaux admirateurs animaliers de diverses espèces, s’inclinant devant son courage abnégation face à l’adversité. Le canard régale au burlesque et ce grotesque mis en scène dans une super-ville fusion des grandes mégalopoles, comme un air de « Mad Max » Millerien reprenant le flambeau de cette réalisation, est toujours aussi hilarant avec ces animaux parleurs, c’est fantaisiste à faire sourire banane aux lèvres. Chiens errants, chats gospels prédateurs de rongeurs, singes voleurs saltimbanques restent admiratifs de la philosophie cochonne. Il y a ces mini-souricettes rieuses à conter l’histoire porcine et entonner la vielle chanson française. C’est un signe céleste divinisé par les anciens hommes dans leurs cultures ethniques populaires, chanceux, bon, sensible, mélodieux, on compatit par sympathie pour lui, hourra à son année festive !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top