8mm huit millimètres
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,1 pour 3 710 notes dont 283 critiques  | 
  • 51 critiques     20%
  • 95 critiques     37%
  • 40 critiques     15%
  • 37 critiques     14%
  • 20 critiques     8%
  • 16 critiques     6%

283 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
l'aigle de la route

37 abonnés | Lire ses 3412 critiques |

  1.5 - Mauvais

Au début ça ressemble à un bon petit thriller classique. Après un petit moment l'avancement de l'enquête semble d'une facilité déconcertante et le film commence même à sonner creux malgré le renfort de Joaquim Phoénix. Un mauvais pressentiment que le festival d'incohérences final vient hélas confirmer. On constate surtout que le réalisateur a très mal construit le personnage principal incarné par Nicolas Cage donc de toute façon ça ne pouvait pas fonctionner. CQFD

Sébastien S.

4 abonnés | Lire ses 208 critiques |

  4 - Très bien

Un film exceptionnel et choquant, Nicolas Cage est terrible dedans.


Mathieu Dumont-Roty

9 abonnés | Lire ses 1000 critiques |

  4 - Très bien

8mm est un thriller hautement efficace et anxiogéne qui entraine le spectateur dans une spiraleténébreuse et glauque dont il ne ressort pas indemne. 16/20

Zharradan

3 abonnés | Lire ses 32 critiques |

  4.5 - Excellent

Un excellent film, dont le seul tort est de ne pas être assez connu. S’attaquant à un sujet rarement abordé au cinéma (le monde de la pornographie), il nous propose une plongée dans cet univers glauque et pervers, où des jeunes filles sont exploitées sans vergogne par des producteurs véreux. Le scénario ne propose pas de grosses révélations mais est suffisamment habile pour nous tenir en haleine deux heures durant. Nicolas Cage est comme toujours très bon dans son rôle de détective solitaire, et le reste du casting est composé de noms prestigieux (Joaquin Phoenix, James Gandolfini, Peter Stormare). Ce qui fait la force du film est clairement son ambiance poisseuse, viciée, qui nous répugne et nous fascine en même temps. On suit pas à pas la descente aux enfers de Nicolas Cage, et au final on ne peut qu’être d’accord avec ses prises de décision successives, jusqu’à l’explosion de violence finale. Le film contient aussi son lot de scènes émouvantes (notamment avec la mère de la disparue) et quelques pointes d’humour bienvenues pour détendre un tant soit peu l’atmosphère. Pour finir, la mise en scène de Schumacher est très bonne, se mettant clairement au niveau de son sujet.

Marie-L

1 abonné | Lire ses 27 critiques |

  3.5 - Bien

Une idée plutôt originale pour ce film, qui nous plonge dans l'univers sordide, glauque et souvent révoltant du porno clandestin, déviant. Le film sait être "dur" par les thèmes qu'il aborde, les atmosphères poisseuses et la douleur qui se cache derrière les "victimes du porno" Certes pas un chef d'oeuvre mais un film qui se laisse regarder

Tophe P.

1 abonné | Lire ses 11 critiques |

  4.5 - Excellent

franchement terrible ce film...il est peut être pas considéré comme culte mais pour moi oui, une histoire sombre dans le monde de la pornographie mais sans en faire trop... l'univers de ce film est énorme... Nicolas Cage a était tout simplement énorme dans son rôle et les autres acteurs aussi... saw ou d'autre film soit disant d'horreur et qui font soit disant peur, pour moi c'est plus de la boucherie. 8mm c'est ce sentir angoissé par l'ambiance et c'est ça le meilleur sentiment... Le scénario est très bien ficelé et sans oublie (comme ça arrive parfois), mais comme toujours, pas assez bien noté... incompréhensible (surtout de la presse)

Anonymous :)

8 abonnés | Lire ses 286 critiques |

  4 - Très bien

Tout juste deux ans après avoir ridiculisé le justicier masqué dans "Batman et Robin", le réalisateur américain Joel Schumacher se rattrape ici, avec "Huit Millimètres", un polar mené d'une main d'experte ayant pour thème le snuff movie, des films undergrounds où le porno se transforme vite en boucherie. Nicolas Cage campe ici Tom Welles un détective engagé par Mme Christian, une vieille veuve fortunée qui a trouvé dans les documents de son défunt mari, un film pornographique mettant en scène l’assassinat d’une jeune fille, afin d'enquêter sur le contenu de ce film. Avec l'aide de Max California, vendeur de films pornographiques, Tom se lance sur la trace d'un dénommé Machine qui semble être l'assassin qu'il recherche. Le principal atout du film, c'est évidemment son scénario, doté d'une originalité à toute épreuve. L'intrigue suit le périple de Nicolas Cage, parfait pour son rôle d'enquêteur, qui sera aidé par le méconnaissable Joaquin Phoenix afin de lutter contre le mal absolu, qui est interprété par Peter Stormare et Chris Bauer. Ce polar nous emmène dans les pires méandres de la folie humaine, ce qui en fait une expérience à la fois unique, fascinante mais surtout malsaine. Aux commandes de ce polar, Schumacher nous propose une ambiance glauque, sombre et inquiétante. Cette atmosphère est oppressante grâce à la terrifiante musique de Mychael Danna ainsi qu'à des décors crades. Ainsi, "Huit Millimètres" est un excellent polar au casting prodigieux, malheureusement sous-estimé.

thxoptimizer

5 abonnés | Lire ses 720 critiques |

  3.5 - Bien

Le film n'est pas parfait mais son sujet original est traité avec la violence sans compromis qu'il méritait, tant pis pour l'interdiction aux moins de 16 ans; Joel Schumacher aura au moins ce mérite-là dans sa filmographie...inégale... PS: pourquoi de la musique arabe sur des lieux sans rapport? Ca pourrait paraître insultant d'impliquer dans ces horreurs un peuple qui n'est même pas dans le film!

gnomos

8 abonnés | Lire ses 226 critiques |

  3 - Pas mal

Quelques longueurs, cela ne vaut pas "Seven", mais c'est un bon film, dans un univers très malsain, celui de la pornographie extrême et des snuff-movies; j'ai adoré les mauvaises critiques des bobos offusqués par la soi-disant apologie de l'auto-justice, mais quand il n'y a pas de preuves concernant un crime gratuit sur une adolescente, simplement pour que les très riches puissent s'assurer qu'ils ont tous les pouvoirs, cela me semble tout à fait justifié et n'a d'ailleurs rien à voir avec l'Irak ou autres combats foireux des Américains. Si les bobos imaginaient un instant leur propre fille à la place de la gamine, si cela arrivait à l'un de mes proches, enfants, mari ou chat, je me sentirais le droit de tuer le coupable, si la justice se trouvait dans l'incapacité de faire son boulot. Les bobos humanistes sont parfois fatigants. Ils défendent toujours les pires ordures, c'est même à ça qu'on les reconnait.

Where is she ?

5 abonnés | Lire ses 643 critiques |

  4 - Très bien

Une plongée en plein cœur des ténèbres. Tout aussi glauque et dérangeant qu'intriguant. Un thriller original pour son thème traité d'une manière très ambitieuse et sans interdit. La dernière partie est plus classique. Nicolas Cage dans un de ses meilleur rôle.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Playlists
7 vidéos
20 ans après : Qu'a dit le cinéma du génocide rwandais ?
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #8 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos qu'il fallait voir cette semaine
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné