Mon AlloCiné
8mm huit millimètres
note moyenne
3,2
4238 notes dont 306 critiques
21% (64 critiques)
35% (107 critiques)
16% (48 critiques)
14% (42 critiques)
9% (28 critiques)
6% (17 critiques)
Votre avis sur 8mm huit millimètres ?

306 critiques spectateurs

Un littéraire cinéphile

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 327 critiques

4,5Excellent
Publiée le 07/10/2018

Destruction des femmes et des familles par le mensonge classé X, viol de l’innocence, fascination masculine pour cette danse du diable capable d’entraîner par sa noirceur le plus solide des citoyens. Ou quand la quête de la vérité nue devient aussi nauséabonde que les fantasmes d’un milliardaire – et des hommes à l’œuvre pour les incarner – au point de faire basculer dans les flammes de l’Enfer (transition éloquente à 1h46 de film) l’ange père de famille. La narration donne l’illusion de se focaliser depuis les rangs du bien sur les rangs du mal ; la dernière demi-heure renverse cette idée, notre héros remet en scène par les mots et les gestes les sévices infligés, brutalise les coupables pour le plus grand plaisir – ou déplaisir – d’un spectateur passé de témoin à complice. Le tueur, pellicule 8mm ou Machine cagoulé, caméra hollywoodienne qui sème dans l’esprit ses graines de star, le rêve de l’étoile, pour finalement mettre à mort de manière esthétique ceux qui, en pensant contempler le Ciel, regardaient le caniveau où il se reflétait. Refusant toute approche psychologisante, 8mm se confronte à l’horreur humaine (essentiellement masculine en fait) dans ce qu’elle a de plus barbare et froide, ose représenter une sensibilité insensible à l’agonie d’autrui. L’homme doit saisir les ailes que lui tend la femme pour s’élever hors de sa condition misérable ; « sauve-moi » implore Nicolas Cage dans les bras de son épouse. On pourra reprocher à Schumacher son approche un peu moralisatrice mais, au fond, forte d’un humanisme qui cherche à comprendre. La plus belle et bouleversante scène du film, c’est ce plan en contre-plongée d’une épouse loyale et fidèle contemplant avec dégoût et malheur son défunt mari dont la toile gît sur le mur du bureau privé ; le coup de téléphone a sonné, la vérité a éclaté, sa destinée est écrite : le déshonneur intime ne deviendra, de son vivant, jamais public. Derrière l’impression que son œuvre tombe sans vergogne dans la complaisance, Joel Schumacher se joue des images pour dénoncer cette même complaisance. En amont du Sinister de Scott Derrickson, version thriller. Morale : attention au pouvoir diabolique des images.

Ti Nou

Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 2 288 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 06/09/2018

Joel Schumacher signe un thriller dérangeant se déroulant dans un milieu glauque qui va transformer l’enquêteur. La morale douteuse du final, façon Un justicier dans la ville, fait fi du politiquement correct mais n’a aucune subtilité.

black B.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 376 critiques

4,0Très bien
Publiée le 30/08/2018

Froid et malsain, 8mm est un des meilleurs roles de Nicolas Cage et probablement le plus sombre. Un classique dans le genre. 4/5

asticine

Suivre son activité Lire ses 50 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 09/08/2018

Un film sympa sans plus .. … je m'attendais a bien plus relevé comme niveau .. les personnages sont bons mais pas excellents .. l'intrigue, ouais, du classique avec un theme qui ne l'est pas tout a fait quand meme ce qui fait la curiosite de ce film.. L'idee a mon avis est largement sous exploitee. Par aillleurs a part une sequence, tout est previsible et traite avec une relative simplicite… > "pas mal" sans plus

Incertitudes

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 381 critiques

4,0Très bien
Publiée le 07/06/2018

Oui, Joel Schumacher a commis Batman et Robin. Mais ce serait injuste de le résumer uniquement à ça. Il sait aussi faire de bons films. Ce n'est pas incompatible. Phone Game, par exemple. Et 8MM avec Nicolas Cage. Une plongée dans l'univers glauque des tournages des films pornographiques bien avant que l'ère d'Internet ne vienne révolutionner tout ça. Car les sex-shops, les cassettes vidéos, je ne suis pas sûr que ce soit encore vraiment d'actualité vu le nombre de sites pornographiques aujourd'hui pour pouvoir faire des achats ou trouver des vidéos en trois clics seulement. Nicolas Cage est une fois de plus impeccable dans la peau de ce détective privé jouant avec virtuosité sur les deux tableaux comme il a toujours su si bien le faire : un père de famille modèle, enquêteur perspicace, loué par tous. Et, au fur et à mesure que ses investigations pour retrouver cette jeune fille disparue avancent, la dégradation de son état mental face à toutes ses horreurs auxquelles il fait face. Je ne pense pas qu'il devienne lui aussi amateur de ce genre de spectacle, qu'il glisse du mauvais côté de la pente, comme ça a pu être suggéré. C'est juste un détective touché par la morbidité de ce milieu et qui va mettre toute sa conscience professionnelle pour élucider le mystère et renseigner la mère. Rien n'étant pire pour la famille que l'absence d'information. J'ai été surpris de ne pas voir un seul policier mais bon honnêtement à part cette incohérence la fin ne m'a pas tellement dérangé. On ne sait pas comment chacun pourrait réagir dans une telle situation. Noir comme du charbon, 8MM permet de voir que les pires pervers peuvent ressembler à monsieur ou madame tout-le-monde et ne sont pas forcément tout en bas de l'échelle sociale. Nicolas Cage, trop lisse ? Encore une injustice.

Alexandre G.

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 11 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 10/01/2018

En tout point merveilleux. Magistral tiens....L'image et le son viennent au soutien d'un scénario jugé facile mais traité sur plusieurs niveaux. L'intrigue va crescendo, suit le fil de l’enquête sans tomber dans l'excès sauf à mentionner le thème du film en lui-même. La bande son est absolument superbe, très inattendue mais parfaitement adhésive à chaque scène (sauf à un moment ou je décroche toujours)...

Charlotte28

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 272 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 31/10/2017

Quel gâchis! Le film commençait bien, porté par un Nicolas Cage tout en sobriété (si si!) et un rythme dynamique...pour finir par une perversion de milliardaire et une violence de plus en plus malsaine. Joel Schumacher a encore frappé^^

stallonefan62

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 432 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 13/10/2017

J'ai trouvé Nicolas Cage convaincant dans ce thriller au scénario qui nous tient jusqu'au final !! Je regretterais juste un rythme assez lent dans l'avancée de l'histoire

DaeHanMinGuk

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 1 113 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 06/03/2016

Ce film est glauque, c'est sûr. Le scénario tient la route, OK. Nicolas Cage est irréprochable, pas de doute. Mais, néanmoins, il manque le petit quelque chose qui en ferait un film du calibre de "Seven" ou "Le Silence des Agneaux"; tant pis...

ATON2512

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 727 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 24/10/2015

Un Nicolas Cage en chien battu pour un film d'un voyeurisme douteux et glauque . Auréolé d'une justification de l'autodéfense ! À zapper !

l'homme qui murmurait à l'oreille des chameaux

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 166 critiques

4,0Très bien
Publiée le 24/07/2015

Une plongée au coeur du cinéma clandestin, de la criminalité pornographique et du snuff movie. Une descente aux enfers dans un univers malsain et dérengeant. 8MM est un thriller sombre et noir comme jamais.

bruno E.

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 640 critiques

4,0Très bien
Publiée le 21/03/2015

la découverte d'un monde pervers et malsain pour cet enquêteur lambda, un naïf même. véritable dénonciation des dérives de l'image et de son utilisation, quand le voyeurisme devient violent à en être insoutenable. presque d'anticipation à la veille d'internet. dérangeant.

CH1218

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 405 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 20/02/2015

Avec une trame autour des snuff movies, Joel Schumacher a réalisé avec « 8 mm », l’un des films les plus sordides que je ne suis mis sous la pupille. Si le but était de créer l’ambiance glauque la plus malsaine possible, le pari est réussi. Sauf qu’à trop vouloir choquer gratuitement, on perd en route une bonne partie des spectateurs dont je fais partie, malgré la présence d'un honorable casting.

Boomster

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 250 critiques

4,0Très bien
Publiée le 07/02/2015

Un très bon film policier dans le monde du "porno" hardcore. 8MM est honnête de bout en bout et ne cherche à nous balader ou à faire du remplissage. L'intrigue est ficelée, rythmée et en perpétuelle évolution : tout pour faire une bonne enquête ! Digne des meilleurs films du genre, on suit ce détective avec grand intérêt et ses découvertes finissent par nous couper le souffle. Avec ça, 8MM nous propose une plongée en chute libre dans le monde amoral, que dis-je ; diabolique du snuff movie. On se retrouve en immersion dans des lieux affreusement glauques et en compagnie de personnes très perverses avec des désirs malsains durs a imaginer pour la plupart d'entre nous. Aucune image réellement choquante mais une ambiance et un traitement qui pourrait quand même arriver à en dégoûter certains (cf Gone Baby Gone ou Millenium). La réalisation est très correcte, un film bien foutu des années 90, ça fait plaisir à voir. Malgré cela, 8MM possèdes des personnages assez caricaturaux, pour ne pas dire manichéens, ce qui est plutôt agaçant. La gentille épouse, le side kick qui connait le milieu, la vieille commanditaire, le bébé qui finit par être menacé... Sans cela et la quasi absence de twist final, le film serait excellent, voir grandiose. Si vous aimez les bonnes enquêtes bien glauques, 8MM est fait pour vous.

Elthib7

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 275 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 04/02/2015

Un bon thriller même si l'univers dans lequel le film évolue est quand même spécial faut avouer. En tout cas l'interdit au moins de 16ans est justifié ! Nicolas Cage est plutôt convaincant dans son rôle. le scénario tient la route. Pas mal, 3/5

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top