Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Démineurs
note moyenne
3,7
10718 notes dont 1195 critiques
17% (198 critiques)
35% (419 critiques)
17% (199 critiques)
16% (192 critiques)
9% (105 critiques)
7% (82 critiques)
Votre avis sur Démineurs ?

1195 critiques spectateurs

MDCZJ
MDCZJ

Suivre son activité 191 abonnés Lire ses 155 critiques

4,0
Publiée le 26/06/2014
Non mais quel film ! Ça c'est du cinéma qui prend aux tripes ! Encore une fois, Kathryn Bigelow ne se gêne pas pour adapter une histoire forte et intéressante. Je ne connais pas vraiment bien cette réalisatrice. Je la connais de nom bien sûr et j'ai aussi vu le fameux "Zero Dark Thirty" qui est très bon. Mis à part cela, je n'ai vu aucun de ses autres films. En tout cas, pour ceux que j'aie vu, c'est très bon. "Démineurs" ou "The Hurt Locker" en version originale est un film de guerre américain se déroulant en Irak. On y suit une équipe de déminage pendant leurs missions. C'est donc hautement intéressant car c'est plus ou moins inspiré de faits réels. On voit ces hommes en action et le courage dont ils font preuve car à chaque fois, ils risquent leur vie. Kathryn filme vraiment bien les scènes. Elle ne fait jamais dans le sentimentalisme ou dans le patriotisme à outrance. Comme dans "Zero Dark Thirty" elle montre que chacun a des torts et qu'en tant de guerre c'est du chacun pour soi. C'est légitime. Le tout est donc vraiment bien montré. Il y a une volonté de réalisme dans la mise en scène. C'est une réalisation puissante car on ressent les tensions et les peurs qu'ont les personnages. On vit ces événements en même temps qu'eux sauf que nous, on ne peut rien faire. Les personnages sont bien étudiés, bien interprétés et leurs relations sont bien montrées. Kathryn dirige bien le tout. Jeremy Renner incarne le rôle principal : celui du sergent de première classe William James. C'est une sorte de tête brûlée qui en apparence n'a peur de rien. Jeremy joue vraiment bien son rôle. Il est très crédible. On ressent les doutes du personnage, ses peurs, ses échecs et aussi sa joie face à la réussite. Le seul problème que je trouve au film est qu'il est un peu trop linéaire. On suit les personnages sur plusieurs missions et non pas sur une seule mission. Cela aurait pu être plus intéressant de complexifier le scénario en y ajoutant des éléments comme un complot terroriste par exemple. Malgré tout, le film se tient largement. C'est hautement intéressant et cela prend aux tripes ! C'est du très haut niveau : 6 Oscar bien mérités. A voir très largement ! 4 étoiles sur cinq !
NewBoorn
NewBoorn

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 576 critiques

5,0
Publiée le 27/06/2012
Très agréablement surpris par ce film réalisé, filmé, et photographié de main de maître, pour un réalisme incroyable. Il semblerait presque que l'on assiste à un vrai documentaire sur la la guerre en Irak. Captivé et scotché de la première à la dernière minute par ces missions suicides de déminages, ce rythme lent et insoutenable, et ce fameux héros tête brûlée, l'incroyable Jeremy Renner. Certaines scènes gravés dans ma mémoire. Une oeuvre certainement pas innocente... ( Film à voir avec une grande qualité d'image, DVD ou BLURAY indispensables ! )
romano31
romano31

Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 1 393 critiques

5,0
Publiée le 08/07/2013
Démineurs est un excellent film où l'on suit le parcours d'un homme, un démineur donc (joué par le très bon Jeremy Renner), durant la guerre en Irak. De nombreuses scènes de déminages sont filmées et Kathryn Bigelow arrive à instaurer un climat de tension et de suspense tout au long de son film. Celui-ci montre également le traumatisme de cette guerre sur les soldats américains et en particulier sur le personnage de Jeremy Renner qui préfère être sur le terrain plutôt que de voir son fils grandir. Démineurs est un très bon film d'action, très bien réalisé, et qui mérite le coup d'œil.
elbandito
elbandito

Suivre son activité 192 abonnés Lire ses 865 critiques

4,0
Publiée le 20/09/2010
«The Hurt Locker» n’est manifestement pas un film de guerre classique, et c’est en cela qu’il a pu surprendre certains spectateurs. Il s’agit plutôt d’un film documentaire chargé d’adrénaline à la mise en scène irréprochable, une expérience sensorielle unique à la tension grandissante au fur et à mesure que nous suivons les aventures quotidiennes et répétitives de ces trois soldats, membres d'une unité de déminage américaine en plein Bagdad, antihéros d’une guerre très médiatisée où le danger est à la fois partout et nulle part. Acteur à suivre, Jeremy Renner est prodigieux dans le rôle du sergent William James, démineur extrême guidé par une étrange énergie positive qui l’aide à se sentir en vie.
mr. edward
mr. edward

Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 495 critiques

4,5
Publiée le 26/07/2010
Ce film n'est rien d'autre qu'un CHEF D'ŒUVRE du 7ème art ! Un rythme haletant et prenant, une réalisation impressionnante, les acteurs sont impeccables, l'aspect psychologique est nickel, chaque scène (que ce soit de déminage ou du sniper) est à couper le souffle. A voir de toute urgence.
lhomme-grenouille
lhomme-grenouille

Suivre son activité 951 abonnés Lire ses 3 064 critiques

3,0
Publiée le 27/09/2009
Pas de doute, Kathryn Bigelow fait partie des maîtres quand il s’agit de nous faire vivre des moments intenses. Seulement voilà, même si de nombreux choix sont plus qu’appréciables, comme par exemple celui d’avoir laissé de côté toutes les pesanteurs idéologiques liées à la guerre en Irak, le film n’en demeure pas moins qu’une série d’évènements juxtaposés les uns aux autres pour lesquels on a finalement du mal à s’investir sur le long terme. Alors oui, sur un instant, sur une fusillade ou un déminage, on s’enflamme… Et puis la scène finit, on redescend, tandis qu’une autre scène se met en place sans profiter de la dynamique initiée par la première. Si néanmoins vous êtes de ces spectateurs qui savent très bien s’accommoder de ces films saccadés, alors "Démineurs" saura sûrement remplir son office. Mais pour les autres qui seraient un peu plus exigeants, le plaisir risque d’être en demi-teinte…
HawkMan
HawkMan

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 472 critiques

4,5
Publiée le 16/10/2017
Nouveau film de Mme Bigelow qui se fait rare au cinéma. Depuis Point Break, il s'agit d'une réalisatrice que j'aime suivre car celle-ci a beaucoup de talent. Pas déçu avec ce film qui nous permet de suivre une équipe de démineurs en Irak. Nombreuses seront les péripéties des soldats et de nombreuses questions ils se poseront. Aucun temps mort, des acteurs magnifiques (même Renner qui n'est pas un top selon moi), une mise en scène efficace et soignée. Pour public averti car la tension est constante tout au long du film et on ressort avec le sentiment d'avoir vraiment la chance de pouvoir vivre en paix dans notre pays. Bref : du grand art les démineurs !!
Chuck Carrey
Chuck Carrey

Suivre son activité 190 abonnés Lire ses 566 critiques

3,5
Publiée le 04/07/2014
Kathryn Bigelow (ex-femme d'un certain James Cameron) est l'une des seules femmes de Hollywood à parvenir à réaliser les films qu'elle veut et à connaitre le succès. Certains hommes d'Hollywood devraient en prendre de la graine. "Démineurs" est sûrement son deuxième film le plus connu, derrière "Zero Dark Thirty". Elle y aborde le sujet si productif de la guerre mais d'un angle plutôt original puisqu'il y est question de démineurs, ces hommes qui prennent des risques fous pour tenter de désamorcer les bombes dans des lieux souvent extrêmement dangereux. On suit l'une de ces équipes de déminage et leurs aventures au cœur de Bagdad. Tout le film repose sur le suspens, la tension qui émane de chaque scène où tout peut exploser (c'est le cas de le dire). Le problème est que ce suspens ne fonctionne pas toujours. Cependant, même si le spectateur n'est pas constamment en train de se ronger les ongles de peur, le film fonctionne plutôt bien. N'importe quoi présent à l'écran est une source de doute : un homme qui regarde par la fenêtre, un autre qui filme... Alors forcément, puisque les personnages se mettent à stresser dès qu'ils voient quelque chose de potentiellement suspect, le suspens monte assez rapidement. Et Kathryn a la bonne idée de faire trainer les scènes en longueurs, quand on sait que la mort peut survenir en un clin d'œil, cette attente est assez longue. Et même de trop parfois. Alors que sur certaines scènes, l'attente et la tension sont bien doser, sur d'autres l'attente est trop longue ce qui entraine une baisse de rythme du film. C'est pourquoi le suspens, bien que toujours au rendez-vous, ne fonctionne pas pleinement à chaque fois. Pour ce qui est du reste, les acteurs sont très bons. Spécialement Jeremy Renner dont le personnage n'attire pas la sympathie au début mais dont au s'attache tout de même au fil du film; Anthony Mackie n'est pas mal non plus. La BO est convenable, certaines idées de mise très bien trouvées (notamment lors de la toute première explosion du film). Mme Bigelow en profite également pour dénoncer la guerre et surtout ses conséquences sur les soldats. Tous ne le vivent pas de la même manière et le film le démontre clairement. "Démineurs" est un film original sur la guerre qui marche bien même si on constate des baisses de rythme. Tout est fait pour augmenter la tension de chaque scène et c'est plutôt bien fait, avec en prime une dénonciation de la guerre.
Der Metzgermeister
Der Metzgermeister

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 249 critiques

3,5
Publiée le 01/01/2014
Certains s'attendait à un peu plus de pétardades, un peu plus de rythme, un peu plus de vie pour l'avant dernier film de K. Bigelow. Et je n'arrive pas à coincer ce manque. Où est ce que le film est au point mort, ou encore pourquoi il n'y a pas un déclic plus net ? Ce n'est pas du au scénario qui est très bon, je suis d'ailleurs sidéré qu'aucun film n'ai abordé ce sujet avant 2009... Suivre le parcours d'une équipe militaire chargé de stabiliser la situation à Bagdad au fil de déminages, de fusillades où d'attentats était pour moi un bon moyen de transmettre une certaine pression ou tension au téléspectateur. Car dans ce film il faut faire attention sur quoi on marche. Ce manque n'est également pas dû aux acteurs, Renner est très bon, Mackie lui, l'est aussi ( Lui que j'avais beaucoup aimer dans Million Dollar Baby, en dépit d'un rôle plutôt minime ) et le jeune Geraghty est lui, une valeur sûre. Le manque ne survient pas à cause des clichés, ni à cause du sujet '' La guerre est une drogue '', ni à cause de sa morale, alors quoi ? Un film étrange somme toute. L'Oscar du meilleur film lui a été décerné mais pour moi il ne le mérite pas. Il y avait du lourd aux niveau des concurrents, citons Inglourious Basterds ou District 9, mais malgré cela c'est Démineurs qui décroche la timballe. Par contre une terrible injustice ( comme souvent aux Oscars ) Démineurs n'a pas obtenu lOscar des meilleurs effets visuels ! Non c'est Avatar. D'accord, if you want so, mais je tiens à souligner que c'est certainement l'un des film les plus beau visuellement. L'explosion de la bombe humaine est plus que somptueuse. Tant de minuscules détails, que l'on pourrait juger superficiels dans un film de Guerre, implantés avec génie dans les scènes d'explosions font de ce film, un remarquable parcours, une vrai odyssée. ( Essayez de passer la scène de la bombe humaine au ralenti, c'est du grand art ) Le principal défaut de ce film est que, une fois que l'on as détecter cette addiction au sein du personnage principal, Bigelow vas trop se focaliser dessus et ainsi peut être perdre son public, qui pourrait juger ce film quelque peu soporifique.
Loskof
Loskof

Suivre son activité 241 abonnés Lire ses 688 critiques

4,0
Publiée le 19/05/2010
Démineurs est un film de guerre, ou plutôt Démineurs est la guerre. Pas d'intrigue secondaire, ni de pseudo-romance. Juste le guerre, terrifiante, violente mais aussi euphorisante. On ressent parfaitement toute la tension lors des scènes de déminage.La réalisation est de très haut niveau, les scènes de combat sont très bien rendues, l'action est fluide. Enfin un film d'action où les plans durent plus de 2 secondes! L'action est donc très facilement compréhensible. Ce film est donc une grande réussite, peut-être souffre-t-il d'une certaine répétition mais qu'importe. Ce film a pour ambition de mettre le spectateur dans la peau d'un démineur et cela est pleinement réussi. En ressortant du film, on a l'impression de s'être pris un mur dans la tête tellement le suspens est maîtrisé. Démineurs est plus qu'un film, c'est tout simplement la réalité! A voir de toute urgence!
Real C
Real C

Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 924 critiques

3,5
Publiée le 29/06/2015
Depuis quelques années les films de guerres suivent une tendance assez frappante. A l'exception de Lord Of War qui parlait du trafic d’arme de manière assez romanisé, les autres films comme Zero Dark Thirty ou American Sniper parlaient plus d'histoires plus ou moins vraies. Là on parle de Démineurs, un film qui c'est bien distingué en 2010 (meilleur film aux Oscars, meilleur réalisation, meilleur scénario etc etc...). Donc le film est - il aussi bien qu'on le dit ou fait-il parti des films aux succès exagérés ? Et bien, oui dans les 2 cas, même s'il n'est exagéré que d'un chouïa Oui, ce film est un film de Guerre en Irak. Oui c'est un film patriotique. Voilà ! C'est dit. Ceci dit, ce ne sont que des apparences. Ce film met la guerre en Irak uniquement en toile de fond. Rien de plus. C'est un peu comme le film des Rois du Désert ou la deuxième partie de Full Metal Jacket. Bref, on s’intéresse plus au groupe en lui même plutôt qu'au déroulement de la guerre. Ce qui donne un ton assez détaché par rapport au conflit naissant. Ceci dit...argh... Je vais me faire des ennemis. Je n'aime la réalisation de ce film, en particulier au début. L'image bouge beaucoup trop au début du film et ce n'est pas justifié. Au départ, je pensais que c'était voulu que cela allait donner quelque chose proche du Projet Blairwitch. Mais non, car il arrive à de la réalisation plus que classique vers la deuxième partie du film. Ceci dit la mise en scène est bien faite tout comme la musique de Marco Beltrami. Sauf au début. Quant aux personnages, ils sont bons mais manquent un truc : le sens du réel. Oui, c'est ma grosse déception , j'ignore si les personnages ont des manières réalistes ou non. Il y a certes sorte d’ambiguïté qui m'a empêché de vraiment les apprécier. Déjà on a le Sergent William James (joué par Jeremy Renner). Il est pas mal mais est plus dans l'image du soldat qui est à la fois fun et se moque des conventions. C'est un bon personnage mais es-ce qu'il a sa place dans ce genre de film ? Surtout pour un démineur ! Je ne dis pas qu'il ne doit pas être fun, c'est bien ce qui le caractérise, mais en substance le personnage ne va pas avec le thème du film. Du moins dans la première partie. Car après, le film change complètement de ton pour faire un film beaucoup dans le style film de guerre et là le personnage fonctionne. Le Sergent J. T. Sanborn (joué par Anthony Mackie) est assez bien dans le rôle de l'allié de James avec lequel il ne s'entend pas vraiment. Avec raison, surtout qui remplace le sergent Matt Thompson (joué par Guy Pierce) qui lui était plus sympathique et conventionnel. Il n'est pas particulièrement développé mais bon. Les autres personnages, sans être vraiment anecdotiques sont assez marquants. Que ce soit le Leader de l'équipe Ralph Fiennes ou le fan le colonel Reed (joué par David Morse). Mais pas assez devant nos deux héros. L'histoire se concentre surtout sur le travail du Sergent James et ces motivations. Ceci dit son excès de fun est assez gênant au début mais passe mieux vers la fin. Oui c'est ce que j'ai remarqué. Il s'agit d'un film "journal de bord". J'aime bien ce partit pris filmique car au final, on suit presque en temps réel, l'évolution des personnages et ça c'est classe. Chaque jour détail le travaille de déminage et les méthodes de James ainsi que sa personnalité. A savoir, légende vivante pour certains soldats ou frimeurs pour d'autres. Par contre, à partir du 4e jour, le film change complètement (ou presque). Il part plus dans le film de guerre assez classique dans sa forme. A savoir le combat contre les forces Irakiennes. Bien sûr on retourne dans le travail de déminage vers la fin mais la transition se fait tellement brusquement qu'on a du mal à croire qu'il s'agisse du même film. spoiler: Et la scène de fin, qui permet de connaître pourquoi James fait ce travail est plutôt bien faite avec sa femme (jouée par Evangeline Lilly). Je n'ai pas trouvé qu'elle est mal amenée mais elle fait passer James comme un super héro de son propre film ce qui est cohérent dans la 2e partie, mais moins dans le film en lui même. Bref, ce film est assez bien dans l'ensemble, même s'il est inégal au niveau réalisation et histoire. Je ne savais pas sur quel pied dansé vers le milieu du film tant les 2 parties étaient différentes. Peut être qu'une nouvelle vision du métrage me permettra d'y voir un peu plus clair mais j'y crois moyen. Si vous pensez qu'il nécessaire de le revoir n'hésiter pas à commenter.
Puce6386
Puce6386

Suivre son activité 391 abonnés Lire ses 1 074 critiques

4,5
Publiée le 12/08/2010
Un très bon film de guerre, qui aborde un sujet original et jamais exploité auparavant. Pendant près de deux heures, on se trouve pris au coeur de l'action, et sous tension. On ne s'ennuie vraiment pas ! Détonant !
Antony.M
Antony.M

Suivre son activité 121 abonnés Lire ses 642 critiques

5,0
Publiée le 16/10/2016
Une Véritable Claque. Aprés Point Break, la réalisatrice Kathryn Bigelow nous revient avec un véritable uppercut cinématographique avec ce Long Métrage consacré a la Guerre en Irak. Grace a une Réalisation d'une grande virtuosité qui dispose au passage des plus beaux plans séquences au relentie comme on n'en voit rarement au cinéma a travers de sublimes vues désertiques pour le dépaysement et qui est servie par une BO tendue de Marco Beltrami qui correspond a merveille a l'ambiance sous tension du long métrage. Ensuite le Scénario est quand a lui Prenant du début a la fin en réserver quelques rebondissements imprévues dont le Rythme est mener tambour battant pendant 2h10 sans aucune interruption en montrant notamment avec une certaine précision le travail périlleux des Démineurs dans leur travail méticuleux et dangereux ainsi que la Guerre Civile qui fait rage et qui malheureusement fait partie de l'actualité , ajouter a cela un Suspense implacable qui joue avec une certaine habilité avec nos nerfs en le mettant a rude épreuve en passant par des Séquences D'Actions Explosifs et Impressionnante qui nous scotche a notre fauteuil tout en n'oubliant pas d'y apporter quelques notes d'Humour légereté et D'Emotion qui y sont distiller avec panache. Enfin le Casting est au top avec en tete d'affiche le talentueux Jeremy Renner qui tire son épingle du jeu en incarnant le sergent et expert en déminage William James une tète brulée et amateur d'adrénaline dont le comédien arrive avec talent a nous faire passer par toutes les émotions que subit ce miltaire sous pression, a ses cotés notre démineur est entouré d'une galerie de Seconds Roles irréprochables comme Anthony Mackie,Ralph Fiennes,Guy Pearce,Evangeline Lilly,David Morse et Brian Geraghty qui viennent completer ce Casting Prestigieux. En Conclusion, Démineurs est une véritable baffe en matiére de Film de Guerre comme en n'en a pas jamais vu depuis l'incontournable Il Faut Sauver le Soldat Ryan et qui confirme le savoir faire hors normes de Kathryn Bigelow qui signe ici un film a la fois Tendue,Oppressant,Saisissant et Bouleversant qui rentre au panthéon des meilleurs films de Guerre de ces dernières années dont ce véritable film Coup de Poing est a découvrir de toute urgence.
Estonius
Estonius

Suivre son activité 209 abonnés Lire ses 3 164 critiques

4,5
Publiée le 19/10/2018
Pas vraiment d'histoire mais la réalisatrice nous scotche dans notre fauteuil dès le première minute pendant deux heures qu'on ne voit pas passer. C'est remarquablement filmé et monté. Ceux qui critiquent le fond n'ont rien compris : Non ce n'est pas un film de propagande (elle serait où ?) Non ce n'est pas un film patriotique, allez dire que le film ne montre que les Irakiens en "méchants" est débile, on a envahi leur pays, ils ne vont pas être gentils en plus ! Alors effectivement le film ne parle pas du contexte géopolitique de cette guerre absurde ! Et pourquoi ? Ben tout simplement parce que ce n'est pas le sujet ! Il y a toujours des gens qui quand on traite un sujet s'insurge qu'on en ait pas traité un autre. Le sujet c'est la démythification de ce qu'on appelle souvent le courage et qui n'est rien d'autre qu'un état d'euphorie provoqué par l'adrénaline. Un état mettant non seulement en danger sa propre vie, mais celle des autres, et c'est exactement ce que montre le film. Imaginez un tel personnage dans la vie civile, il ne pourrait s'adapter et c'est d'ailleurs la conclusion du film. Ce film est presque un chef d'œuvre et s'il ne l'est pas tout à fait c'est sans doute en raison de ces scènes de chambrés macho-viriles sans doute assez mal venues. Mais ce n'est là qu'un détail, certaines scènes resteront longtemps hanter nos mémoires comme le cadavre piégé ou la bombe humaine. Du grand cinéma.!
Jeremy C
Jeremy C

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 803 critiques

4,0
Publiée le 20/06/2017
Kathryn Bigelow a créé l’événement en 2010 avec une réalisation qui sonnait davantage comme un documentaire qu’une fiction à part entière. Après « Point break extrême limite » et « K-19 : le piège des profondeurs », elle revient avec plus d’adrénaline au cœur du front Irakien. On se concentre ainsi sur la peur et la mort qui guettent le quotidien de chaque individu présent sur zone… que ce soit les visiteurs ou bien les autochtones. Sans s’engager sur le contexte politique, la réalisatrice a préféré dynamiser son récit par de lourdes séquences de déminages. Les opérations sont porteuses de tensions permanentes, d’où l’absence stratégique de bande-son. Le but étant de manifester le sentiment de crainte chez le spectateur, de rend l’action immersive. La proximité du danger consolide l’attachement aux forces Américains présentes, tout comme le peu d’informations qui se limitent au champ visuel. Le patriotisme tient ainsi son sujet de façon formelle. On pourrait lui trouver des similitudes avec Platoon ou Apocalypse Now, mais tout l’intérêt de l’intrigue n’élève pas autant la voix. Il fallait un bon Jeremy Renner, campant le Sergent William James, afin d’y parvenir. Il illustre parfaitement la position des Etats-Unis sur le terrain. Quelques fois déshumanisé face à la mort, son approche de déminage est, tout d’abord incohérente, bien que vraisemblable. La psychologie de l’anti-héros est surprenante à suivre. Cependant, la lecture s’avère complexe alors qu’on ne se limite qu’au décor désertique et agressif Irakien. Ce qu’il faut en tirer, c’est bien plus que de l’inconscience car il s’agit certainement du plus sentimental de tous. Les quelques brefs plans d’Irakiens laissent douter les acteurs de la guerre. Entre insurgés et civils inoffensifs, il est difficile de prétendre protéger ces derniers contre l’oppression et la peur. Bigelow ne néglige donc pas cet aspect et introduit même un jeune d’entre eux qui tisse des liens « familiaux » avec James. Il y a donc du recul sur ce que cette relation représente, alors que l’on pourrait s’attarder davantage sur celles avec ses frères d’arme. On en vient alors à eux. Owen Eldridge (Brian Geraghty) est rationnel au plus haut point. On estime sa motivation à éviter le conflit autant que possible, tout comme son équipier JT Sanborn (Anthony Mackie). Ce dernier est jeune, il illustre parfaitement la crainte de mourir, contrairement à l’as du déminage qui met autant sa vie en danger que celle de son équipe. Entre eux, la tension monte et on nous porte à diverses réflexions, largement dominées sur le plan humain. Le goût de la vie, le goût de la guerre ? Quelle serait la réalité à envisager ? La réponse est abstraite, mais l’on peut dégager autre chose sur les valeurs de cette guerre qui a le mérite de bénéficier l’un de deux camps. Et c’est au bout de l’aventure que la société américaine voit son système d’hyperconsommation critiqué. Ce pourquoi chaque vie prise et sacrifiée. Les valeurs que l’on défend dans cette guerre sont justement ces excès qui bordent la vie quotidienne de l’homme. L’autosuffisance n’est pas au programme quel que soit le continent et on le comprend assez rapidement. En somme, « Démineurs » possède un statut trop surestimé sur ses diverses récompenses. Outre le patriotisme et l’addiction au danger qui sont les principaux messages, l’œuvre ne renferme pas plus de surprises au-delà du tiers de l’intrigue. Quelques fois confus dans la mise en scène, on peut aisément céder au spectaculaire et le semblant de réalisme que les hommes de terrains éprouvent quotidiennement. Malgré tout, le film parvient à malmener l’esprit du spectateur qui hésite autant devant une vitrine d’idées que sur le sens d’ôter une vie et la préserver.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top