Notez des films
Mon AlloCiné
    The Killer
    note moyenne
    3,8
    2294 notes dont 168 critiques
    répartition des 168 critiques par note
    71 critiques
    46 critiques
    19 critiques
    20 critiques
    6 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur The Killer ?

    168 critiques spectateurs

    MaitreMechant2
    MaitreMechant2

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 152 critiques

    5,0
    Publiée le 3 juin 2013
    Le meilleur film asiatique de tous les temps ! C'est n'est pas compliqué, il y a tout. Les thèmes que je préfère: l'amitié avec la trahison, la vengeance, la rédemption, le sacrifice et ...un CODE D'HONNEUR. Le meilleur gunfight derrière un autre film de john woo: "hard boiled" (a toute épreuve). Les scènes d'action de folie se succèdent, la musique de Lowell Lo s'occupe de renforcer l'émotion en fonction du contexte (très efficace), le film est sombre au propre comme au figuré et toute scène bien éclairée devient une boufée d'oxygène. John Woo s'amuse d'ailleurs beaucoup à jouer avec les filtres ce qui est assez original. Les symboles sont omniprésents: les colombes, la vierge, l'église (là où à lieu LA scène finale). Le top du top sont les acteurs, mais surtout, encore une fois Yun-Fat. Ce type est mieux que de la patte à modeler, de l'eau ou ce que l'on veut: il incarne ce que vous lui demandez à la perfection (que ce soit le dur à cuire dans "hard boiled", le joyeux luron dans "prison on fire", le maitre d'arts martiaux dans "tigre et dragon".....). Ici c'est un tueur donc, avec des principes, une droiture, une classe monstrueuse et c'est Danny Lee qui devient le meilleur ennemi. Si vous pleurez après ce film, c'est que vous êtes encore en capacité de ressentir toute la mise en scène dramatique de fin. Un John Woo au sommet, un Chow Yun Fat au delà des sommets : le monument asiatique.
    Suspiria_de_profundis
    Suspiria_de_profundis

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 34 critiques

    5,0
    Publiée le 16 février 2009
    Le cinéma de Hong Kong ne peut être évoqué sans prononcer le nom de John Woo. Ses premières amours sont à Hong Kong, et de ces amours sont nés des chefs d'oeuvres comme The Killer. John Woo, immense génie de la réalisation (le gunfight certes, mais filmé dans les règles de l'art, où l'action pure relève du raffinement et de la précision absolues)a écrit et immortalisé les codes d'1 genre en imposant sa patte (tireur à deux flingues, vol de colombes...)The Killer est le parfait exemple du meilleur de Woo, avant que ce dernier ne vende son âme aux U.S. La photographie est magnifique, notamment dans les plans du début du film ds l'église, Chow Yun-Fat et le flic sont impeccables et la gracieuse Sally Yeh apporte de par son jeu joliment "kitsch" la douceur et la part émouvante du film. The Killer est en équilibre parfait entre violence et amour, entre perdition et salut. A voir absolument.
    Kulde
    Kulde

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 25 critiques

    5,0
    Publiée le 23 décembre 2008
    Aïe aïe aïe, attention film culte et chef-d'oeuvre!! Avec "A toute épreuve" et "Une balle dans la tête", John Woo et à son apogée et nous prouve qu'il n'est pas un mickey! C'est sombre, violent et à la fois touchant. Un tueur rongé par les remords suite à un dommage collatéral qui décide de réparer sa faute et arrêter de tuer, non il n'y a pas que du flinguage à tout bout de chant, il y a bien une histoire qui se révèle ......... touchante oui, c'est bien le mot. Après pour ceux qui connaissent on y retrouve biensur les principaux ingrédients de John Woo à savoir les scènes de tirs de 10 minutes et le tout sans recharger (ca peut paraître abusé mais au final pas du tout!) les fameuses prises de vue et positions de tirs, la loyauté, vengeance etc... Vous l'aurez sans doute compris, du moins je pense, que malgré ces quelques lignes le film n'en demeurre pas moins qu'excellent, un grand film!!
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 23 septembre 2008
    Pourtant considéré par certains comme Le chef d'œuvre de John Woo, ce film n'est pas mon préféré du réalisateur. Un très grand film d'action cependant, très agréable à suivre.
    softy76
    softy76

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 293 critiques

    2,5
    Publiée le 27 octobre 2009
    le scénario est bidon, les acteurs inexpressifs,les scenes "intimistes"sonnent comme un bon vieux soap opera hormis les scenes de gun fight bourrin pour les sans cervelles.john woo est loin d'être un grand cinéaste
    Tyrannosaurus Rex
    Tyrannosaurus Rex

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 229 critiques

    5,0
    Publiée le 30 avril 2009
    Je ne trouve pas les bons mots pour qualifier ce film, je peux juste dire qu'il est énorme. Apprécié par beaucoup de personnes et même par de grands réalisateurs (Tarantino, Scorsese, Wachowski Bros., De Palma, etc.), ce film a renversé les codes du polar et du film d'action, en regardant ce film, on peut voir que Woo était en avance sur son temps. Chow Yun-Fat est parfait dans son rôle du tueur élégant, charismatique et romantique, ça lui va comme un gant, et il est monstrueusement classe pendant les scènes de gunfight qui sont quant à elles, absolument époustouflantes et bien chorégraphiées par un maître du genre; Ching Siu-Tung (à qui l'on doit le film culte Duel To The Death ou encore les chorégraphies de, entre autres, Shaolin Soccer et A Better Tomorrow). Un scénario des plus banals mais qui marche à la perfection, on devient sensible face à cette histoire d'"amour", et on retrouve les thèmes principaux de Woo; amitié, vengeance et trahison. Bref, j'oublie surement d'autres choses à énumérer mais je pense avoir dit le principal, une oeuvre totalement culte.
    Romain Pinel
    Romain Pinel

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 696 critiques

    5,0
    Publiée le 19 octobre 2008
    The film qui déchire , John Woo à l'apogée de son art, ce polar sombre sur le métier de tueur à gages possède une incroyable intensité.Il regroupe également presque toutes les marques de fabriques et symboles de John woo : armes dans chaques mains , fusillades spectaculaire , positions de tirs stylées , jeux des miroirs , face à face , relation ambigüe d'amitié/rivalité entre deux hommes et pour finir son acteur fétiche : Chow yun fat (très bon acteur).Pour ce qui est de l'histoire , nous avons donc un tueur consciencieux ( un peu comme Léon ) qui veut réparer un accident qu'il a causé durant un contract et qui a sur ses traces un flic rusé.Bon objectivement c'est pas du très original mais c'est superbement mis en scène , les dialogues sont bien mais il faut le voir en Vo sinon ça craint et la fin est super même si triste.Bon évidemment c'est un genre à part , donc je conseille au accros du réalisme de passer leur chemin mais pour les autres , je vous le conseille sans hésiter.
    Jérôme H
    Jérôme H

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 2 295 critiques

    5,0
    Publiée le 31 juillet 2008
    Un film culte avec un acteur culte!! Une très bonne histoire d'amour pour un tueur décidé a tout pour se racheter et des fusillades joliement chorégraphié et mis en image. John Woo révolutionna le genre par son film mais surtout c'est grace a lui que le cinéma d'action asiatique s'est créé un genre et une identité mondiale. Chapeau l'artiste.
    titiro
    titiro

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 021 critiques

    5,0
    Publiée le 22 juin 2008
    Un véritable bijou. Tout simplement extraordinaire. Avec ce film, John Woo révolutionne le cinéma et passe au rang de maître. Les gunfights sont renversants, et le film fini en apothéose, avec cette scène mythique de l'église. De l'ultraviolence jamais gratuite, mais chorégraphiée et orchestrée comme un opéra. Il n'y a rien a redire, John Woo est un maître, et "The killer" un film mythique.
    danhibiky
    danhibiky

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 11 juin 2008
    Pour moi et certains de ma génération LE FILM CULTE un film qui m'a donné envie de connaitre ses maitres (le samouraï etc...) une histoire qui prend tout son sens en v.o; et une réalisation(je n'ai pas peur des mots) qui frôle le génie (que l'on me cite une réal plus novatrice que celle-ci de cette époque à nos jour...et je dis bien novatrice) et datant des années fin 80. Pour moi un film qui à forgé une partie de ma génération dont celle qui se met a la réalisation (tendez l'oeil et vous comprendrez...).....Merci a vous d'apprécier ce film comme il le mérite
    gui_ohm
    gui_ohm

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 127 critiques

    4,0
    Publiée le 10 juin 2008
    Un très bon John Woo avec un scénario accrocheur qui promet quelques belles émotions. Et encore une mise en scène de très bonne facture! Bravo!
    neutrinos
    neutrinos

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 51 critiques

    0,5
    Publiée le 29 mai 2008
    On m'a bassiné pendant des années pour aller voir ce soi-disant chef-d'oeuvre, j'ai refusé à chaque fois, m'attendant au pire. Puis j'ai craqué et j'avoue ne pas être déçu du voyage. Scènes de courses poursuites filmées en accéléré comme dans un bon vieux film de Louis de Funès (ou Jackie Chang au choix...), les acteurs jouent comme des pieds, les scènes de gunfight sont de véritables hécatombes (contrairement à certains, je n'y vois aucun esthétisme, à moins de posséder un CAP boucherie), le scénario est cliché à souhait (la rédemption de l'assassin que l'on essaye de faire passer pour un homme bien, bonjour l'éthique)et pour finir, la photographie est dégueulasse (je ne parle même pas du style année 80 en ce qui concerne les costumes...). Bref, à oublier au plus vite.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 657 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    5,0
    Publiée le 3 janvier 2012
    Il s’agit là, à la fois d’un bel hommage poignant aux films noirs -tels que ceux de Howard Hawks ou de Jean-Pierre Melville- grâce à une superbe intrigue qui nous tient en haleine du début à la fin et, grâce à une mise en scène dynamique, à une photographie épurée et une splendide bande son, il s’agit d’une nouvelle révolution aussi en matière de films de gangsters que pour l’ensemble du cinéma chinois qui devint ainsi la référence en matière de gunfights. En effet, personne avant cet œuvre, personne, pas même Sam Peckinpah, n’avait aussi bien filmé ses fusillades, tout en réussissant à donner à son histoire une magnifique morale humaniste. Avec ce chef d’œuvre John Woo, nous a réellement gâtés.
    Clingo
    Clingo

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 128 critiques

    3,5
    Publiée le 21 mars 2012
    The Killer est un très bon film, mais je trouve sa mise en scène moins élaborée et intéressante que ce que fera John Woo avec Volte/Face ( je me sens obligé de comparer, étant donné que The Killer est considéré comme le chef d'oeuvre du cinéaste ). La différence principale réside sûrement dans le travail sur le temps, le maintien d'un certain suspense au sein d'une même séquence. The Killer est un film explosif, bourrin, qui ne s'accorde que très peu de séquences de calme. John Woo n'a pas son pareil pour imprimer un rythme infernal au film, et les gunfights se succèdent sans jamais ennuyer le spectateur. Cependant la " composition musicale " du film est trop paroxystique, et on peut trouver gênant le fait que le rythme ne baisse quasiment jamais. A part deux séquences donc : celle du sniper, où Woo filme trois fois la même action, où il repousse le climax. On est chez Peckinpah. Et celle de l'aéroport et du faux suspect, où le réalisateur chinois retarde sans cesse l'apparition d'un visage pour faire naître le suspense. C'est cela qui manque à The Killer, le suspense, le jeu de contraste entre un rythme lent et un rythme rapide. Dans Volte/Face John Woo pousse ce procédé à son paroxysme ( l'apparition de Travolta à la prison). Ici il est trop dans l'action, et l'impact sur le spectateur est moins impressionnant d'une façon générale. Si le film manque aussi de la profondeur psychologique du chef d'oeuvre hollywoodien de Woo, l'auteur chinois réussit quand même à transcender le film d'action en y injectant des thématiques qui lui sont chères : le double, l'honneur. Elles améliorent un scénario qui aurait pu sombrer dans le classique, mais qui se révèle intéressant parce qu'il réussit à imbriquer ces thèmes pour provoquer les enjeux dramatiques. C'est ainsi que - après le triangle amoureux si cher au cinéma - naît le triangle criminel, au sein duquel se trouvent le bon, le flic et les truands. Woo fait brillamment s'entrechoquer les motivations et les caractères de ses personnages pour créer l'intérêt de son intrigue. Sa mise en scène de génie n'est pas le seul élément qui lui permet d'être considéré comme un des maîtres du cinéma contemporain. Le cinéaste sait qu'il n'y a rien de pire que des situations et des personnages plats, et le soin qu'il apporte à son écriture lui permet de maintenir un niveau plus qu'acceptable. Très bien, mais moins bon que... ( à compléter, la réponse est facile ). Parce que pas aussi classe ni stylisé, parce que moins propre à jouer avec la grammaire cinématographique pour créer de l'effet sur le spectateur.
    chucknorris66
    chucknorris66

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 89 critiques

    5,0
    Publiée le 27 avril 2008
    Un véritable chef-d'oeuvre du cinéma hong-kongais. Au-delà du film d'action basique, John Woo apporte du sang neuf à un genre qui en avait bien besoin à cette époque là. En mélangeant fusillade et arts martiaux, Woo révolutionne le gunfight en lui apportant une sacrée touche de modernité. Mais il mêle aussi habilement tragédie et humour jusqu'à un final d'anthologie et se permet de sympathiques clin d'oeil à ses films préférés (notamment au Samouraï de Melville). Quant à Chow Yun-Fat, il est sans conteste le tueur à gages le plus sympa de l'histoire du cinéma, obéissant à un certain code d'honneur qui caractérisait les gangsters d'autrefois et que peu semble prêt à respecter de nos jours. Sa prestation et son regard sont magnifiques. Il semble habité par ce rôle de tueur romantique, le genre qui n'existe qu'au cinéma, car ne cherchait pas la vraissemblance ici, elle n'existe à aucun moment (il faut un chargeur pour buter un type et les gars ne rechargent leurs armes qu'après avoir tirés 50 balles au moins). Mais la mise en scène de Woo, les superbes gunfights et les thèmes qu'il aborde (la solitude, l'amitié, l'honneur, la fin d'une époque...)font que l'on en a littéralement rien à foutre. Comme disait Fassbinder : "Le cinéma, c'est un mensonge 25 fois par seconde".
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top