Mon AlloCiné
    Obsessions
    note moyenne
    3,2
    12 notes dont 3 critiques
    0% (0 critique)
    33% (1 critique)
    67% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Obsessions ?

    3 critiques spectateurs

    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 761 abonnés Lire ses 4 985 critiques

    4,0
    Duvivier version US, ca vous donne un splendide film fantastique, envoutant au possible. Envoutant, oui, c'est bien le premier mot qui me vient à l'esprit pour qualifier ce magnifique film, à l'atmosphère particulièrement bien rendue, et aux histoires passionnantes. Rajoutez à cela une interprétation des plus inspirées par quelques grands noms (Edward G. Robinson, Charles Boyer, Barbara Stanwyck...) et cela vous donne un film étonnant de bout en bout, dont on ressort totalement conquis, et même assez impressionné par autant de subtilité et d'intelligence, porté notamment par beaucoup de suggestion dans la mise en scène. A découvrir absolument.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Beau film, acteurs et réalisation impeccables, trois histoires fantastiques marquées pas la patte d'oscar Wilde, un must, du coup le fil rouge constitué par la conversation entre les deux amis s'avère plutôt faiblard.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 2 106 critiques

    3,0
    Film à sketchs de la période américaine de Duvivier qui n’est pas tout comme pour Renoir sa plus glorieuse. Le film vaut malgré tout d’être revu car il nous permet de voir une pléiade de stars de l’époque au service d’un frenchie dans trois histoires courtes tournant autour du fantastique. La première porte sur l’acceptation de soi qui finit toujours par rendre les êtres meilleurs. La seconde qui est de loin la plus intéressante nous narre l’obsession d’un homme qui après s’être fait lire les lignes de la main par un Thomas Mitchell démoniaque se persuade de réaliser la prédiction : tuer un homme. Le malheureux est joué par un Edward G Robinson toujours juste qui finira par tuer celui qui lui a « jeté ce sort ». Le dernier sketch plus anecdotique malgré la présence de Barbara Stanwyck et de Charles Boyer nous raconte l’histoire improbable d’un acrobate miné par la peur qui tombe amoureux d’une anonyme trouvée dans son public. Duvivier s’en sort plutôt bien au final même si on est très loin de la maîtrise du britannique Basil Dearden et de ses confrères Charles Chricton, Robert Hamer et Alberto Cavalcanti dans « Au cœur de la nuit » deux ans plus tard.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top