Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Dans la vallée d'Elah
note moyenne
3,5
3259 notes dont 483 critiques
20% (96 critiques)
39% (188 critiques)
16% (75 critiques)
16% (75 critiques)
6% (28 critiques)
4% (21 critiques)
Votre avis sur Dans la vallée d'Elah ?

483 critiques spectateurs

MDCZJ
MDCZJ

Suivre son activité 191 abonnés Lire ses 155 critiques

4,0
Publiée le 21/04/2014
Très bon film de Paul Haggis (scénariste de "Million Dollar Baby", "Casino Royale", "Quantum of Solace") avec Tommy Lee Jones, Susan Sarandon et Charlize Theron. Il n'y a aucun temps mort. C'est rythmé, angoissant et sombre. C'est exactement le genre de polars que j'aime car en plus d'un scénario solide et bien ficelé, ce film a un message. C'est un réquisitoire poignant contre la guerre. Normal que ça n'est pas plus aux républicains. A voir très largement !
Incertitudes
Incertitudes

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 628 critiques

4,5
Publiée le 20/05/2018
Après Collision et le racisme, Paul Haggis s'intéresse à un autre phénomène agitant la société américaine : la guerre en Irak et les ravages sur les jeunes soldats une fois leur retour au pays. Il n'en tire pas un film politique. Bien qu'il ait pu monter son projet grâce à l'aide de Clint Eastwood à qui il avait écrit Million Dollar Baby et Mémoires de nos pères/Lettres d'Iwo Jima, il n'évoque pas le sujet et pour cause : n'étant pas stupide, il sait ce qu'il en est des fameuses preuves d'armes de destructions massives agitées par le gouvernement Bush. Pas la peine d'en remettre une couche. Il préfère s'intéresser à ce père de famille souhaitant la vérité sur la disparition de son fils. Dans ce domaine, rien n'est pire que de ne rien savoir. Il remuera donc ciel et terre avec l'aide d'une jeune policière obstinée soupçonnant bien vite que l'armée lui cache quelque chose. Tommy Lee Jones et sa gueule cassée nous sort toute la panoplie du vieil héros de guerre à qui on ne la fait pas : regard fatigué, sourcils froncés, mâchoires serrées. Il doit en plus se battre avec un monde bien éloigné de l'époque qu'il a connu jadis et contre sa propre conscience. Se demandant s'il a bien fait de laisser ses fils marcher sur ses pas pour le résultat que l'on sait. L'enquête est passionnante et j'ai eu beau dire que Paul Haggis ne faisait pas de politique, il me reste quand même une question : au fond, quand on voit ce bourbier, qu'est ce qu'ils sont allés faire là-bas ?
soniadidierkmurgia
soniadidierkmurgia

Suivre son activité 194 abonnés Lire ses 3 145 critiques

4,0
Publiée le 16/03/2013
Deuxième opus très réussi de Paul Haggis après le magnifique « Collision » qui avait permis à Matt Dillon de livrer une de ses meilleures prestations. Une fois de plus son film est touchant. Haggis a choisi de nous montrer le lent cheminement d’un père parti à la recherche de son fils et qui au fil de ce road movie mental voit toutes ses certitudes s’effondrer. Avec l’appui d’une jeune flic jouée par Charlize Theron il comprend que son fils a été assassiné et que la guerre l’avait salement amoché jusqu’à le pousser à commetre l'irréparable sur un jeune civil. Même sa mort est sordide, tué un soir de beuverie par un de ses trois camarades de 42 coups de couteau, les membres éparpillés et livrés en pâture aux animaux.C’est alors que le vieux soldat repense à tout ce qu’il a pu inculquer à ses enfants, lui le militaire fier de sa vocation qu’il a su transmettre à ses deux fils. A la veille de sa retraite ses deux fils sont morts et il n’aura rien fait pour leur éviter un tragique destin. Une rigidité qui l'aura empêché d'entendre les appels au secours de son fils en train de se perdre en Irak. Le cheminement mental de Tommy Lee Jones constitue le grand intérêt du film. D'abord ancré dans ses certitudes forgées par la discipline qu'impose l'engagement militaire, le père comprend petit à petit que ce code moral n'est pas obligatoirement adapté à tous les tempéraments et que la présence au front est souvent un révélateur brutal de l'impasse où mène parfois la logique finale de la guerre. Le versan sentimental de la vie du ce père abattu est aussi ravagé, s'apercevant que ses propres choix ont aussi brisé le destin de sa femme. La parabole de David et Goliath narrée à voix haute à un moment du film illustre parfaitement l'aveuglement de toute une vie. Film remarquable porté de bout en bout par Tommy Lee Jones au sommet de son art. On attend avec impatience le prochain film de Paul Haggis.
Caine78
Caine78

Suivre son activité 728 abonnés Lire ses 7 287 critiques

4,0
Publiée le 23/02/2012
Paul Haggis n'est jamais passé pour un réalisateur léger, et son désastreux « Les Trois prochains jours » viendrait plutôt me conforter dans cette idée. Je serai en revanche beaucoup moins catégorique sur « Dans la vallée d'Elah », qui a été pour moi été un excellent moment de cinéma. Certes Haggis ne fait pas dans la nuance, mais la politique de George Bush, la guerre en Irak, ses conséquences désastreuses le sont-elles? Permettez moi d'en douter. D'autant que le réalisateur a su rendre très fort son récit, où les personnages principaux ne sont pas des « héros », simplement des gens cherchant la vérité. Ils n'en sont pas moins très méritants : mensonges, manipulations, lâcheté... Tous les moyens sont bons pour oublier les dramatiques événements subis au pays du gentil Saddam voire parfois sur le territoire américain, ce que Paul Haggis met très bien en évidence. Ce dernier n'oublie pas pour autant son enquête, sombre, grave, mais passionnante et portée par deux acteurs remarquables : Tommy Lee Jones bien sûr, mais on oublie trop souvent d'évoquer Charlize Theron, pourtant dans l'un de ses plus beaux rôles. Même la métaphore biblique, qui avait tout pour être casse-gueule, s'intègre en définitive parfaitement dans le très noble propos du film. Une belle réussite.
bdeneufeglise
bdeneufeglise

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 282 critiques

5,0
Publiée le 27/11/2010
Excellent film. Dans la Vallée d'Elah est à la fois un émouvant et intéressant thriller mais aussi un dur témoignage de la guerre en Irak, sa mise en scène nous tient en haleine, et aussi l'interprétation de son personnage principal incarné par T. Lee Jones est remarquable !
reymi586
reymi586

Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 2 443 critiques

3,0
Publiée le 16/11/2010
Un film moyen, sympa à voir une fois mais c'est tout!
Loskof
Loskof

Suivre son activité 240 abonnés Lire ses 688 critiques

2,5
Publiée le 01/09/2010
Dans la vallée d'Elah est un film de guerre sans surprise. Le film traite du sujet sensible de l'impact sur la jeunesse américaine et les soldats de la guerre en Irak. Rien de bien nouveau sous le soleil donc. Que ce soit la guerre du Vietnam ou d'Irak le message est toujours le même à savoir que les soldats sont détruits. Les enquêtes parallèles sont bien traités et apportent un peu d'originalité. Cependant, on s'ennuie quand même souvent, l'ensemble manquant de piquant et de suspens. On ne passe pas un mauvais moment en le regardant et le message est suffisamment fort pour que le film mérite la moyenne, mais sans plus.
BruceWayne04
BruceWayne04

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 278 critiques

3,5
Publiée le 09/08/2010
Plus qu’un film de guerre c’est un film sur la guerre et ses effets sur la jeunesse américaine, voila comment j'interprète ce film. Comment un jeune bien sous tout rapport devient drogué et torture des gens a cause de l'armée. Tommy Lee Jones est une nouvelle fois parfait dans le rôles du père a la recherche de son enfant, Charlize Theron aussi joue très juste et avec beaucoup de talent. Malheureusement le film souffre de quelques longueur qui je pense aurait pus être éviter a voir.
Akamaru
Akamaru

Suivre son activité 528 abonnés Lire ses 4 333 critiques

4,0
Publiée le 12/04/2009
Les ravages de la guerre irakienne n'ont jamais été montrés de façon aussi puissante et déchirante que "Dans la vallée d'Elah".Un brûlot anti-Bush implacable,indispensable,mais aussi incroyablement révélateur.Rendons à César:Tommy Lee Jones est gigantesque de sobriété,de certitudes brisés,de vulnérabilité rentrée.Son visage dessine le grand canyon.Son corps titubant illustre toute la douleur du monde.Son regard exprime une détresse indéfinissable,détresse représentée par ce drapeau américain inversé.Paul Haggis,élève de Clint Eastwood,s'inspire du maître dans sa mise en scène:économie de mots,de gestes,l'émotion épurée,la plus dévastatrice.Il n'élude aucunement les traumatismes subis par les GI de retour au pays,qui amènent à des actes effroyables.Le gouvernement les instrumente.Il envoie ses gamins à la guerre,libres de tuer ou torturer tout autochtone.Comment voulez-vous qu'ils s'en sortent indemnes psychologiquement? Ce n'est pas possible.L'humain ne peut supporter de telles horreurs.Aidé par une policière solitaire et à fort caractère(Charlize Theron,étonnante de sérénité dans son jeu),cet ex-militaire va perdre toutes ses convictions patriotiques et républicaines devant les cachotteries de l'armée et l'hypocrisie des hautes sphères.Et faire son deuil...Epoustouflant de contrôle,cette vallée d'Elah vous prendra aux tripes,tout en force émotionnelle.Bouleversant.
ned123
ned123

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 161 critiques

4,0
Publiée le 23/07/2008
J'ai vu un film... qui marque les esprits. Comment les américains peuvent-ils recevoir un tel missile en pleine face ? Un père (admirable de justesse joué par Tommy Lee Jones) qui n'inspire ni la sympathie, ni même l'empathie va découvrir les ravages d'une guerre menée loin de chez lui par son fils... Lui, le patriote, l'ancien militaire, va revivre le cheminement de son fils depuis son retour d'Irak... A propos des américains, il faut constater que les films sur le Vietnam ne sont apparu qu'une dizaine d'années après la fin de la guerre... Là, on y est encore, et déjà la filmographie sur le sujet est importante, et rarement glorieuses. Il faut quand même reconnaître que c'est à mettre au crédit de la démocratie US... (En France, au bout de combien de temps a-t-on vu des films sur la guerre d'Algérie...). Le scénario de cette histoire est captivant... Dans un faux rythme, avec des personnages pas tjs sympathiques, et surtout des moments de réfléxion autour du retour de ces jeunes hommes qui restent marqués par ce qu'ils ont vu, commis, fait... A voir
RENGER
RENGER

Suivre son activité 321 abonnés Lire ses 5 438 critiques

3,0
Publiée le 13/11/2007
Le scénariste de Clint Eastwood et réalisateur du multi-Oscarisés Collision (2005) nous revient en grande forme avec ce que l’on aurait pu simplement décrire comme un brûlot, mais Dans la vallée d'Elah est bien plus que cela, un pamphlet dénonciateur ? Exactement, car on retrouve une Amérique en proie aux terrorismes, qui transforme (ou lobotomise) ses enfants en chair à canon en les envoyant en Irak. Tout commence lorsqu’un ex-militaire apprend que son fils a quitté la guerre et qu’il est sur le sol Américain. N’ayant eu aucune nouvelle de lui et après avoir passé 18 mois là-bas, il ne comprend pas pourquoi il n’est pas tout de suite rentré à la maison, ne serais-ce que pour voir ses parents ! Il décide alors de partir à sa recherche, jusqu’au jour où on lui annonce qu’un corps sauvagement mutilé a été retrouvé et qu’il s’agit bien de son film. Ce père de famille déterminé à connaître la vérité va tout chambouler sur son passage avec l’aide d’une flic énigmatique. Paul Haggis nous livre ici, comme à son habitude, un très beau film, à la fois poignant et émouvant. Il est important de préciser qu’il s’agit là d’une adaptation d’un fait réel. Un film dur et engagé, loin du patriotisme « lèche cul » que l’on nous sert depuis des années dans le cinéma US. Avec son casting choisi à la perfection, on retrouve dans le rôle titre, un Tommy Lee Jones plus vrai que nature, une Susan Sarandon touchante, ainsi que la sublime Charlize Theron. Dans la vallée d'Elah est un film révélateur, celui d’une Amérique profondément meurtrie et déshumanisée. La connerie et la violence de la guerre qui ont transformés avec le temps ces soldats en parfait abrutis meurtriers, reflète la triste vérité.
AlphaWolf
AlphaWolf

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 365 critiques

3,0
Publiée le 09/02/2013
Il y a du bon et du moins bon dans In The Valley Of Elah. Le bon d'abord, c'est la partie qui traite, de façon subtile, de la guerre elle-même, et comment elle peut changer un individu, Hank en faisant l'amère expérience en découvrant petit à petit la/les vérité(s) sur son fils. Le moins bon ensuite, c'est l'enquête sur la disparition de Mike qui plombe un peu le film. Elle démarrait pourtant plutôt bien, mais s'essouffle au fur et à mesure pour finir en eau de boudin sur un dénouement des plus banals, sans compter les différents rebondissements la jalonnant qui sont parfois tirés par les cheveux. Frustrant et un peu dommage. Côté réalisation, on retrouve la patte Haggis avec une mise en scène puissante et totalement maitrisée qui colle parfaitement au récit. Pour ce qui est des acteurs, TLJ s'en sort bien ce qui n'est pas le cas du reste du casting, en retrait, Charlize Theron compris.
Julien D
Julien D

Suivre son activité 343 abonnés Lire ses 3 454 critiques

2,0
Publiée le 15/11/2007
Ce film policier est moins un thriller haletant qu’un pamphlet intéressant sur le sacrifice des jeunes américains en Irak. Dans la vallée d'Elah se retrouve ainsi un des tous premiers films à traiter en 2007 mais connaissant la capacité que peut avoir Hollywood à rebondir sur l’actualité, on peut espérer à l’avenir poindre une charge antimilitariste contemporaine d’une ampleur comparable à celle qu’a pu avoir Voyage au bout de l’enfer en son temps. Car ce que nous offre là Haggis fait uniquement passer sa démonstration accusatrice par un banal mélodrame démagogique. Il reproduit une mise en scène aussi académique que Clint Eastwood dont il semble avoir tout appris à part transcender par l’image la part obscure de ses personnages. Même si ce scénario politiquement très engagé est relativement lent et que ses rebondissements se font difficilement attendre, le jeu très sobre de Tommy Lee Jones parvient à lui garantir une certaine intensité dramatique sur laquelle aura justement trop tendance à reposer la cohésion du film.
tomPSGcinema
tomPSGcinema

Suivre son activité 124 abonnés Lire ses 3 041 critiques

3,0
Publiée le 08/01/2017
Un des premiers films montrant les séquelles psychologiques concernant la guerre en Irak, "Dans la vallée d'Elah" vaut surtout pour les excellentes prestations de Tommy Lee Jones et de Charlize Theron. Le sujet du film est fort et la mise en scène de Paul Haggis de qualité, mais il y a malheureusement quelques longueurs néfastes, ce qui m'aura empêcher de véritablement l'apprécier.
Hash07
Hash07

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 2 426 critiques

1,0
Publiée le 24/08/2014
Le cinéma de Paul Haggis ne m'atteint pas, certes c'est pas horrible mais pour moi c'est pas un film que tu a envi de revoir. Et quand c'est un sujet sur l'Irak encore moin, on en parle déjà assez.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top