Mon AlloCiné
Ginger et Fred
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
3,4
90 notes dont 18 critiques
17% (3 critiques)
28% (5 critiques)
17% (3 critiques)
11% (2 critiques)
11% (2 critiques)
17% (3 critiques)

18 critiques spectateurs

bsalvert

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 2 863 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 28/05/2011

Fellini a beau être dépeint comme un génie du cinéma, il n'a pas fait que des chefs-d'oeuvre, celui-ci en est la preuve. Ses apartés sans queue ni tête lui font sûrement plaisir mais le spectateur a le droit de pouvoir les comprendre, non ?

chrischambers86

Suivre son activité 1032 abonnés Lire ses 9 994 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 04/12/2009

Avec "Ginger et Fred", Federico Fellini règle ses comptes avec les chaînes privèes de tèlèvision et rèunit ses deux acteurs fètiches pour crèer son amour du cinèma et sa haine de la tèlè, avec un humour mordant! Sous le nom de Ginger et Fred, en hommage à Rogers et Astaire, le duo Giulietta Masina-Marcello Mastroianni se montre très èmouvants! Retrouvailles pathètiques mais jamais grotesque, où cet ancien couple du music-hall vont etre tour à tour mèdusès et acteurs dèsorientès! On y croise des nains, des bonimenteurs, des magiciens, des fantômes d'acteurs et d'actrices cèlèbres! On n'est pas prêt d'oublier la scène où Ginger et Fred dansent de nouveau ensemble, bien des annèes après leur heure de gloire, en retrouvant de vieux rèflexes d’artistes! Dans la lignée de "8 1/2" et de "Roma", Fellini signe un de ses derniers chef d'oeuvre avec la magnifique musique de Nicola Piovani...

loulou451

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 498 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 28/12/2007

Le dernier film de Fellini. Le film de trop sans doute car celui-ci n'apporte rien à la carrière déjà brillante du réalisateur. Certes, on comprend bien que le maestro souhaite ici régler ses comptes avec le monde de la télévision, mais son pamphlet est par trop démonstratif, bavard et ennuyeux pour être percutant. Fidéle à son art, Fellini instille bien quelques notes touchantes de poésie, mais le charme n'y est plus. Dans ce bateau à la dérive, Giulietta Masina, Marcello Mastroianni font bien ce qu'ils peuvent pour écoper, mais le coeur n'y est visiblement plus. Un film à oublier dans la carrière de Fellini

NeσLaiη

Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 4 715 critiques

0,5Nul
Publiée le 20/03/2012

Federico Fellini qui est vu comme un réalisateur de premier ordre dans le monde cinématographique. Ginger et Fred fait parti de ses dernier films, et je dois dire que j'ai absolument pas accrocher une seul seconde. Il faut vraiment se rendre compte parfois que le scénario est sans queue ni tête monsieur Fellini. Le spectateur ne sait réellement pas ou il atterrit et le tout propose absolument rien d'enrichissant. Je retiendrais que désolation de pauvreté visuel et scénaristique.

Broyax

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 608 critiques

0,5Nul
Publiée le 21/01/2017

Federico Fellini le Woody Allen italien... à moins que ce ne soit l'inverse, ce qui n'est pas flatteur ni pour l'un ni pour l'autre mais ils sont à la même place : celle des tacherons minables du septième art. Ainsi ce Ginger et Fred où se vautre un Marcello Mastroianni pour la gamelle, un talent gâché au service de l'autre endormi qui se répand de film en film depuis les années 50 et végète dans la nullité crasse du grand rien et de la prétention, celle qui fait lever les yeux au plafond. Rien à tirer de cette soit-disant satire de la société de consommation et de l'Italie de Silvio Berlusconi, vulgaire et m'as-tu-vu, rien à part l'ennui et le bruit de la baudruche qui se dégonfle misérablement : ça brasse de l'air dans le vide, ça parle pour ne rien dire, ça s'époumone comme un petit vieux sénile qui n'a pas pris ses cachets. Rien d'inhabituel chez Fellini, coutumier du fait de film en film et la honte du cinéma italien.

Jaws14530

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 44 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 05/10/2012

Je savais que ce film était bien, je m'attendais a quelque chose de différent mais cela n'est pas grand chose ! (oui je m'attendais a ce que Marcello (Pippo/Fred dans le film) meurt sur scène, que ce soit vraiment dramatique... mais la véritable fin aussi est dramatique, enfin elle est triste et magnifique par la même occasion !) Mais le talent des deux merveilleux acteurs réunis, le monde enchanté de Fellini et une histoire vraiment réussi... comment résister ? Hé bien on ne peut pas !!! Malheureusement je n'ai pas pu voir ce "Chef-d'oeuvre" en Italien car il n'existe pas d'édition DVD en France en Italien sous-titrée mais seulement en Langue Française (Si il existe un jour dite le moi SVP), mais il est bien doublé quand même (C'est pas comme "La strada" ou j'ai mis du temps a trouver une édition en france en VOSTFR !!!) et ça c'est bien par contre ! Je crois que j'ai tout dit a propos de ce film qui nous parle de la vieillesse et l'oubli ! (D'ailleurs comme disait GODARD : " Le cinéma crée de la mémoire et la télévision de l'oubli !) Et Maintenant, tout ce qui n'on pas vu GINGER ET FRED, Découvrez le ! Un bon moment de cinéma vous attends !

weihnachtsmann

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 2 118 critiques

0,5Nul
Publiée le 16/05/2017

D'une laideur affligeante. Les images, les personnages tous moches et le style qui efface la beauté en toute chose et dans toutes les scènes. Une bande-son atroce; des dialogues énervants et une histoire insupportable. À fuir de toute urgence.

Backpacker

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 806 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 11/11/2015

Bonne idée que de reprendre deux acteur majeurs Massini et Mastroianni, et de les mettre en scène dans une telle satire sur lle vieillissement de comédiens et la vente du cinéma au privé. Avec raison, Fellini en profite pour régler ses comptes avec un certain Berlusconi. Seulement voilà, le film s'avère par trop bavard avec un humour qui laisse à désirer et les longueurs s'installent progressivement jusqu'à un dénouement tout à fait ordinaire. Un Fellini décevant et revanchard de fin de carrière.

nekourouh

Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 689 critiques

4,0Très bien
Publiée le 29/11/2011

Film d'une grande poésie sur la vieillesse. Un fellini mystérieux et bouleversant.

Flavien Poncet

Suivre son activité 134 abonnés Lire ses 1 074 critiques

2,5Moyen
Publiée le 19/10/2007

Dans les dernières heures du cinéma fellinien, la télévision eût la fonction d’en être le démon. Générique monochrome, bleu, inscrit de lettres blanches. La sobriété de l’ouverture de «Ginger e Fred» (Italie, 1985) de Federico Fellini laisse rapidement place au baroque. Ainsi nains, sosies pathétiques, intellectuels goguenards, présentateur hypocrite jonchent le tableau de cette télévision hébétant, miroir affligeant d’une réalité. A la réalité, que le spectateur conçoit subjectivement, le cinéma tend à en percer davantage les choses tandis que la télévision en leurre la laide vérité. Fellini équivaut la télévision à la fausseté. C’est donc une hiérarchie de la Vérité qu’installe Fellini, imposant comme médium du mensonge : la télévision et comme médium du Vrai : le cinéma. On en revient à Godard : «La télévision nous fait baisser la tête, au cinéma on la lève.». Mais Fellini ne se borne pas à dénoncer la télévision, il en illustre l’hypnotisme machiavélique. Quand Amelia/Ginger arrive à l’hôtel, en ancienne célébrité du music-hall italien, elle occupe l’espace comme un fantôme, les gens étant tous penchés sur la télévision. Si Amelia, lucide, sait sa déchéance mais n’en est pas moins désolée, Pippo/Fred s’indigne et Fellini en fait son incarnation cinématographique. D’une énième œuvre fellinienne anti-télévision, il en sort un éternel bouffonesque, doté d’une nostalgie plaintive mais survoltée. Fellini n’est pas tiède, il brûle sa tristesse et sait mettre en scène le voile des illusions (cf. scène dans les toilettes désaffectées où les miroirs sont cachés par des toiles de plastique). «Ginger e Fred», placide dans sa chaleur, sait se faire savourer par l’allégresse de tous les caractères mais de sa tendance à faire la moue perd une once de charme. Enfin, si le cinéaste utilise des figures aussi charismatiques que Ginger Rogers et Fred Astaire, les mettant en scène dans un état de décadence, c’est pour illustrer in fine le triste statut d’un cinéma perdu.

Docteur Jivago

Suivre son activité 261 abonnés Lire ses 1 802 critiques

4,0Très bien
Publiée le 12/08/2017

Les lumières s'éteignent, la scène s'assombrit , le trac s'évapore, c'est l'heure de rentrer sur se présenter aux public, ou plutôt de le refaire, bien des années après la gloire, pour Ginger et Fred, deux anciens danseurs de claquettes, qui reviennent quarante ans après leurs débuts pour la télévision. Alors au crépuscule de sa carrière, le génial cinéaste italien propose une virée mélancolique où il évoque notamment l'évolution du spectacle au fil des années, où la télévision souvent au rabais ou encore les publicités à outrance et envahissantes ont pris le pas sur le reste. Néanmoins, derrière cette satire de la société de consommation des années 1980 se cache une petite pépite mélancolique et teintée d'émotion, mais aussi de rire, à travers des retrouvailles bien particulières. C'est là aussi la force du cinéma de Fellini, c'est de combiner avec justesse et finesse le propos et les émotions, et il arrive à en faire ressortir de ce couple qui va se retrouver bien des années après. Comme souvent, chez le cinéaste italien, on retrouve une galerie de personnages aussi passionnante que haute en couleurs, à l'image des sosies ou des nains, et il nous immerge dans cet univers avec un bonheur contagieux, et on se retrouve imprégné d'une ambiance forte et particulière, souvent émotive, rêveuse et nostalgique alors que l'on plonge dans cet univers qu'il arrive à rendre si fascinant. Ginger et Fred marque aussi les retrouvailles devant l'écran de Fellini avec sa femme Giulietta Masina, alors qu'il ne l'avait plus fait tourner depuis 20 ans et qui se révèle, comme Marcello Mastroianni, très émouvant et juste. C'est notamment par le biais de la satire de la télévision et de la vulgarité que l'oeuvre arrive à se faire drôle, tandis qu'il met aussi en avant les douleurs passées, les occasions manquées et surtout le temps qui passe, tant pour lui que ses acteurs ou personnages, dans une oeuvre finalement pas vraiment optimiste, mais qui laisse toujours place aux rêves et espoirs les plus fous. Avec Ginger et Fred, Federico Fellini règle ses comptes avec la télévision et propose une satire, toujours d'actualité malheureusement, émotive, drôle et mélancolique, où il retrouve sa femme pour l'un de ses derniers tours de pistes.

Bertie Quincampoix

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 579 critiques

3,5Bien
Publiée le 29/10/2015

Dans ce film aux forts accents nostalgiques, Federico Fellini réunit pour la première fois deux de ses acteurs fétiches, son épouse Giulietta Masina et Marcello Mastroianni. Il y interprètent un vieux couple de danseurs de claquettes, qui se sont jadis aimés, et qui sont invités pour les besoins d'un show télévisuel à reformer leur duo inspiré de Ginger Rogers et Fred Astaire. Duo qui leur valurent le succès dans les music-halls quarante ans auparavant. Cette chronique sur le temps qui passe constitue surtout pour Fellini l'occasion de nous dérouler une farce féroce sur l'Italie du milieu des années 80, où toute forme d'art et de poésie a été abandonnée au profit de la publicité envahissante et du marketing agressif. Mais surtout, le cinéaste livre une charge cinglante contre la télévision, avec un esprit visionnaire impressionnant. Il y décrit un milieu dirigé par des êtres sans âme, dans lequel le néant intellectuel est érigé en modèle, et où le divertissement de bas-étage n'a pour seul but que de vendre du temps de cerveau humain disponible, pour paraphraser un célèbre dirigeant audiovisuel français. Fidèle à ses habitudes, il nous dresse le portait de plusieurs personnages extravagants – invités aux côtés des personnages principaux dans cette émission (des nains, des clochards, un travesti, un taulard, des sosies de stars...). A la fois tragiques et comiques, ces derniers incarnent un paradoxe fellinien : ils ont quelque chose d'attachant, et en même temps leur vacuité symbolise plus que tout la décrépitude du monde du spectacle, un nivellement généralisé par le bas et l'avènement de l'ère de la téléréalité.

Laurent Siffert

Suivre son activité 11 abonnés Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 23/06/2011

Perçu à sa sortie comme un pamphlet contre la télévision (Fellini était alors en procès contre Berlusconi pour les coupures publicitaires qu'il infligeait aux films diffusés), le film de Fellini est bien plus que ça. Il s'agit d'une œuvre extrèmement intime sur la vieillesse, l'usure du couple, et l'impossibilité de revenir en arrière, fusse par la magie du petit écran. Le choix de ses 2 acteurs fétiches qui tournent pour la première et dernière fois ensemble prend ici tout son sens, et rend ce film particulièrement émouvant. A défaut d'être le plus beau visuellement (le budget n'est visiblement plus le même!), il n'en est pas moins l'un de ses plus intimes.

cinono1

Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 1 227 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 01/11/2010

Si l'ensemble fait souvent brouillon, bavard, que Fellini se laisse aller à des considération aigres sur le mercantalisme du Show-business, Ginger et Fred est une lettre d'amour à la substantielle moelle épinière qu'est l'art, et recèle de moments de pure poésie, mélange de drolerie, d'étrangeté, de vulgarité, d'ironie et de tendresse, éloge de la différence. Le couple vedette Giulietta Masina-Marcello Mastroianni tient bon la rampe.

leon&levieuxfusil

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 210 critiques

4,5Excellent
Publiée le 23/08/2010

Un excellent film de Frederico Fellini, et pour l'instant mon préféré de lui !! Quel chef d'oeuvre !! Une oeuvre magnifique, très belle, avec un Marcello Mastroianni exceptionnel et réellement formidable, comme sa partenaire Giulietta Mansina ! Et quelle belle histoire ! Un duo célèbre de danseurs de claquettes de années 1940 (Ginger et Fred, donc) se retrouvent pour une émission télé dans les années 1980, mais la magie du spectacle n'est plus, c'est la publicité qui prime sur la féerie du monde artistique. Brillante critique du grand Frederico Fellini donc du monde de la télévision dans la société de consommation au détriment des arts du spectacle (que le réalisateur chérissait), et du cinéma, bien-sûr. Le style de ce film lui va très bien, et la beauté des images embellit (en plus de Marcello Mastroianni et Giullietta Mansina) un film somptueux, une poésie, une danse avec ce qu'il y a de plus touchant dans le milieu du spectacle, un film à voir, l'un des meilleurs de Frederico Fellini !!

Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top