Mon AlloCiné
Mamma Mia!
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Mamma Mia!" et de son tournage !

De la scène à l'écran

Mamma mia! est l'adaptation de la comédie musicale homonyme écrite par Catherine Johnson basée sur les chansons du groupe ABBA. La première de Mamma Mia! eut lieu à Londres le 6 avril 1999. En 2007, le nombre de personne ayant vu le spectacle dépassait les 30 millions et elle a été présentée dans 170 villes en huit langues. Il semble donc naturel que Hollywood se soit pencher sur cette comédie musicale à succès. Pour l'adaptation cinématographique, on retrouve le trio de femmes à l'origine du spectacle, l'auteur Catherine Johnson, la réalisatrice Phyllida Lloyd et la productrice Judy Craymer.

Un projet qui date des années 80

Dès les années 80, la productrice Judy Craymer a commencé à travailler avec Benny Andersson et Björn Ulvaeus sur leur premier projet post-ABBA. La productrice fut immédiatement inspirée par la théâtralité des chansons du groupe et souhaitait créer un spectacle musicale avec les chansons d'ABBA, mais dans un contexte nouveau.

Une date porte-bonheur

Le spectacle Mamma Mia ! débuta le 6 avril 1999 au PrinceEdward Theatre de Londres. A la même date, 25 ans plus tôt, ABBA remportait le concours Eurovision de la Chanson. En 2005, la comédie musicale reçut 5 nominations aux Tony Awards et célébra sa millième représentation en juin, à Las Vegas.

Une adaptation attendue

Au vu du succès de la comédie musicale, plusieurs compagnies furent intéressées par l'adaptation du spectacle sur grand écran, mais la productrice Judy Craymer n'était pas pressée. Il lui semblait qu'il y avait encore beaucoup de chemin à parcourir sur scène. Mais en 2003, après que le spectacle ait été joué en Europe, en Amérique, en Australie et en Asie, la productrice su que le moment était venu. Elle s'associa alors à Playtone, la société de Tom Hanks et Gary Goetzman.

Deux registres pour un même groupe

Judy Craymer contacta ensuite la scénariste Catherine Johnson en lui faisant remarquer que les chansons d'ABBA s'inscrivaient dans deux registres bien différents. Le premier étant un registre plutôt jeune et joyeux avec des titres comme "Honey, Honey" ou "Dancing Queen," et le second étant un registre plus mature, réfléchi et affectif avec "The Winner Takes It All" ou "Knowing Me, Knowing you.". L'idée de deux histoires parallèles a alors fait son chemin...

Quand les acteurs chantent...

Benny Andersson tenait absolument à ce que chaque acteur interprète ses chansons. Ainsi, pour obtenir le meilleur des acteurs Phyllida Lloyd eut recours à différentes options : pré-enregistrer les voix afin que les acteurs puissent chanter en playback sur leur propre voix pendant le tournage, ou laisser les acteurs chanter en live pendant le tournage des scènes. Les acteurs ont apprécié cette flexibilité. Meryl Streep avoue que "Travailler à l'enregistrement des chansons avec Benny et Björn était très intéressant mais je l'ai fait avant de vraiment savoir qui mon personnage était et quelle était sa voix. J'ai réalisé, en chantant live sur le tournage, que ma voix avait évolué et c'était formidable d'avoir la possibilité de chanter live. L'énergie et l'aspect physique des scènes dictent la façon dont la chanson doit être interprétée d'une manière qu'il est impossible de savoir à l'avance en studio."

Trois hommes et une réalisatrice

La réalisatrice Phyllida Lloyd, déclare à propos de Pierce Brosnan, Colin Firth et Stellan Skarsgard : "Trois hommes avec une chaleur et un humour incroyables, et une compréhension intrinsèque de ce que Mamma Mia ! demande. Chacun d'eux a le talent nécessaire pour nous amener dans un voyage extraordinaire, d'un point de leur vie où ils sont un peu coincés, un peu perdus, à leur libération où ils se lâchent totalement sur cette île magique".

Après les studios, la plage...

Le tournage de Mamma Mia débuta au mois de juin 2007 sur le plateau 007 des Studios Pinewood. Le décor créé par la chef décoratrice Maria Djurkolvic offrit à Catherine Johnson, Phyllida Lloyd et Judy Craymer la chance d'agrandir le travail qu'elles avaient déjà accompli sur scène. Maria Djurkolvic affirme s'être basée sur le scénario plus que sur le spectacle pour créer les décors. "Sur scène, le décor s'apparente plus à un monde irréel. À l'écran (...) il fallait créer un univers réaliste." Après neuf semaines de dur labeur en studio, le tournage commença en Grèce, d'abord sur l'île de Skiathos durant 5 jours, ensuite sur Skopelos pendant 2 semaines et enfin à Damouhari sur le continent pour 5 jours.

Troisième !

Bien que Mamma Mia ! soit la première véritable comédie musicale dans laquelle Meryl Streep joue, l'actrice avait déjà poussé la chansonnette devant la camèra à deux reprises. Dans Bons baisers d'Hollywood en 1990 et dans The Last Show en 2006.

Meryl Streep dans le rôle de Donna

Meryl Streep avait vu la comédie musicale à New York et fut immédiatement attirée par l'humanité du personnage de Donna et par la musique. L'actrice affirme: "Les chansons sont intemporelles. Elles entrent en vous. Quand j'ai commencé à les apprendre, je me suis rendue compte que je les connaissais toutes. Elles sont terriblement accrocheuses avec de formidables mélodies". Mais Meryl Streep ne cache pas qu'elle fut également attirée par le fait que Mamma Mia ! était le travail de trois femmes (Judy Craymer, Catherine Johnson et Phyllida Lloyd) et que le rôle était difficile et physique, puisqu'elle devrait chanter tout en faisant des cascades.

Quand James Bond chante...

Pierce Brosnan avoue avoir, au départ, été terrifié à l'idée de devoir chanter et danser à l'écran. L'ancien James Bond explique : "J'ai ressenti une véritable terreur à cette idée. Je ne crois jamais avoir été si nerveux pour un rôle. À la fin, je me suis donné complètement et j'ai pris un plaisir fou. C'est très exaltant de chanter et exprimer ses émotions de cette façon."

Stellan Skarsgård dans le rôle de Bill

Pour Stellan Skarsgard, le plus gros challenge du film était la danse. Mais malgré ses réticences à danser, "quelque chose que je n'ai pas fait en étant sobre depuis 30 ans" affirme-t-il, l'acteur avoue qu'au final il s'est beaucoup amusé. "L'expérience a été totalement libératrice. Tout ce qu'il y a à faire c'est de se laisser aller et d'y prendre plaisir." Ce qui a le plus séduit Stellan Skarsgard dans le scénario est l'idée de ces hommes jouant les rôles secondaires généralement attribués à des femmes. "Personne n'est vraiment intéressé par la psychologie de nos personnages. Nous sommes les bimbos du film !"

Colin Firth dans le rôle d'Harry Bright

Pour Colin Firth, "Mamma Mia ! a une magie insidieuse." L'acteur ajoute qu'"il y a une vraie tendresse dans l'idée de ces trois hommes grisonnant qui réalisent que leur vie est plus que ce qu'ils imaginaient. Le plus grand plaisir fut de travailler avec les autres acteurs. L'inspiration venait parfois juste parce que nous nous amusions."

"Mamma Mia !" version karaoké

Au moins d'octobre 2008, une version karaoké de Mamma Mia ! a été diffusée en salles. L'occasion pour tous les fans d'ABBA de s'époumoner sur les chansons du film.

Pourquoi Pierce Brosnan a accepté...

Quelques mois avant qu'on lui propose de jouer dans la comédie musicale,, le père de Pierce Brosnan mourut. Son nom : Carmichael. Quand on lui proposa de jouer dans le film, Pierce alla voir la pièce et revient avec une réponse évidente : " OK, mais je veux être Sam Carmichael ".
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Bienvenue à Marwen (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Il était une fois en Amérique (1984)
  • Pupille (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bumblebee (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Edmond (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Hunter Killer (2018)
Back to Top