Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Black Swan
note moyenne
4,1
34858 notes dont 3922 critiques
35% (1369 critiques)
35% (1361 critiques)
13% (502 critiques)
8% (310 critiques)
5% (199 critiques)
5% (181 critiques)
Votre avis sur Black Swan ?

3922 critiques spectateurs

Guimzy
Guimzy

Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 464 critiques

4,0
Publiée le 16/04/2015
dans tous les films de Darren Aronofsky, malgré les sujets qui changent, les personnages sont toujours des êtres fragiles qui ne reculent devant aucun sacrifice psychologique ou physique pour atteindre leur idéal, comme si l’accomplissement de leur destin ne pouvait passer que par la souffrance. Et dans Black Swan, un de ses projets les plus alléchants depuis sa mise en chantier, on assiste au même type de mise en abyme de l’être humain pris dans le tourbillon malsain de la recherche d’une certaine perfection qui s’accompagne inévitablement d’une auto-destruction sordide. Il n’était toutefois jamais allé aussi loin, prenant pour sujet d’étude un des arts les plus beaux et les plus cruels qui soient, le ballet et sa souffrance physique incessante mais invisible car maquillée par la grâce de la danse et la puissance assourdissante des plus grandes oeuvres de la musique classique. Le résultat donne un drame psychologique qui nous plonge dans le mental de la talentueuse Natalie Portman, sans doute un des meilleurs films de Darren Aronofsky. On le retrouve metteur en scène inspiré, trouvant idée sur idée pour illustrer son conte. Il faut voir cette scène de danse en introduction, où déjà transpire le fantastique. Fantastique qui sera toujours présent jusqu’à la fin, caution géniale pour délivrer son message. Jouant habilement des innombrables miroirs, présents non pas comme un outil gratuit et facile, mais inhérents au monde du ballet, il recrée une vision du monde déformé qui se traduit dans le personnage de Nina, véritable éponge à l’univers qui l’entoure jusqu’à en affecter profondément son mental. Porté par une partition démente qui réinvente Tchaïkovski, sublimé par un réalisateur qui n’a jamais été aussi inspiré, Black Swan est une expérience de grand cinéma comme on n’en voit que trop peu. Tous les éléments se combinent pour aboutir sur une véritable oeuvre d’art qui crée un malaise insidieux jusqu’à assommer le spectateur par un dernier acte dantesque où réalité et imaginaire se mêlent dans un tourbillon émotionnel qui nous happe avec toutes nos certitudes pour nous lâcher désarmé devant tant de maîtrise. Qu'on aime ou on aime pas, on ne peut en sortir indemne.
SSiders
SSiders

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 382 critiques

4,0
Publiée le 01/02/2015
Darren Aronofsky livre avec «Black Swan» un thriller noir à l'esthétique parfaitement soignée et à l'intrigue plutôt bien ficelée. Natalie Portman campe le rôle principale de Nina avec un talent éblouissant qui lui va à ravir, Vincent Cassel est quant à lui aussi arrogant qu'énigmatique, et livre une excellente interprétation. Il en est de même pour Mila Kunis, sombre et dérangeante, mais absolument épatante. Le scénario est solide et percutant, mais souffre de quelques temps morts, qui empêchent à faire rentrer totalement le spectateur dans l'histoire. Histoire qui se veut sensuelle et angoissante, et qui l'est, peut être trop, notamment lors d'une scène particulièrement choquante et dérangeante, mais admirablement interprétée par le duo Portman/Kunis. Une scène osée, qui reste dans la mémoire un certains temps ! Une atmosphère pesante et étouffante emprisonne le personnage de Natalie Portman, et emprisonne le spectateur, dans un tourbillon d'émotion, d'énergie et de sensualité.
Dark Maul 05
Dark Maul 05

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 189 critiques

4,0
Publiée le 17/04/2014
Je mets 4 étoiles, et pourtant je n'ai pas trop aimé ce film. Plusieurs scènes sont assez dérangeantes, mais ce film est PUISSANT ! La psychose au rendez-vous, et surtout une prestation 5 étoiles de Natalie Portman !
kal-el 02
kal-el 02

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 787 critiques

4,5
Publiée le 22/01/2014
Le chef d'œuvre de Darren aronofsky . Récompensée par l'oscar de la meilleur actrice , Nathalie portman (Léon , star wars) signe sa plus belle performance dans ce thriller d'une intensité rare réalisé par Darren aronofsky (requiem for a dream ) Vincent cassel (mesrine ) et la révélation mila kunis (Ted , MAX PAYNE) s'impose à ses côtés dans ce film événement
Shephard69
Shephard69

Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 881 critiques

4,0
Publiée le 27/03/2013
Une oeuvre impressionnante au message très dur, à la mise en scène très esthétique, terriblement schizophrène même si l'ensemble a un peu de mal à se dessiner. Une force incroyable se dégage du film pour atteindre son paroxysme dans le final renversant. Natalie Portman est extraordinaire et Vincent Cassel épatant. Sublime.
7eme critique
7eme critique

Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 2 774 critiques

5,0
Publiée le 29/08/2012
Whaaaaa !!! Quelle réalisation PARFAITE de Darren Aronofsky. Un travail d'actrice phénoménale pour arriver à cette performance, où Natalie Portman exprimera toutes les émotions, la grâce, la splendeur, la douceur, la fragilité... Nina est une danseuse prête à tout pour décrocher le rôle principal du "Lac des cygnes", et quel rôle, puisque ce ballet est remis au goût du jour où la même danseuse devra incarner à la fois le cygne blanc et le noir. Ne se croyant pas à la hauteur, une énorme pression va apparaître jusqu'à en provoquer des hallucinations pour que celle-ci, si fraîche et si pure, puisse faire ressortir son coté sombre. A force d'être perçue comme une femme douce et fragile, Nina va changer de comportement et essayer de se lâcher pour habiter le personnage, mais la nature va reprendre le dessus entrainant un conflit intérieur qui se manifestera par des délires et une perte d'identité. Un contraste magnifiquement représenté dans cette histoire très bien rythmée qui grimpera en intensité tout en nous provoquant pas mal de frissons. Un acharnement face à tant de pression pour arriver à la perfection, qui nous passionne grâce à ce double jeu d'actrice impressionnant. Vincent Cassel est magnifique dans ce second rôle en s'investissant parfaitement au personnage. Un scénario simplement monstrueux avec des dialogues succulents, le tout accompagné d'une musique envoûtante et des effets spéciaux plus vrais que nature. Sérieusement, il n'y a aucun défaut dans ce long-métrage, on peut alors le définir comme un chef d’œuvre. Une énorme claque qui se hisse dans les hauteurs du 7ème art. Coup de cœur pour la réalisation et le jeu de Nathalie Portman qui me font encore trembler. C'est grâce à cette qualité audio-visuelle qu'on aime et qu'on savoure le cinéma, le vrai. MERCI.
Lululouci
Lululouci

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 272 critiques

5,0
Publiée le 18/07/2012
Au fond, Black Swan est une histoire de dépucelage. Violent, inespéré et sublime. (...). Pétri de références, le film dégage une force inattendue, délestée de l'envie de prouver et vouée à un sujet : la féminité. Chaque scène est un morceau de bravoure où le fantastique, le cinéma indépendant et l'exercice de style forniquent jusqu'au vertige final (l'orgasme du film ?), qui signe la libération d'un personnage, d'une actrice et d'un cinéaste, entré dans la cour des très grands. A ne manquer sous aucuns prétextes !
blacktide
blacktide

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 794 critiques

4,0
Publiée le 13/06/2012
"Black Swan" est un film absolument magnifique avec une Natalie Portman incroyable, méritant amplement son oscar de la meilleur actrice. L'histoire est intéressante, le film est psychologique, on est propulsé dans un monde noir entre réalité et rêve. On suit une jeune danseuse sage et calme qui va décrocher le rôle du cygne blanc et noir dans le lac des cygnes. Elle va ensuite se découvrir une face cachée sombre et va commencer à halluciner... La fin est plutôt réussite, le film est en lui même une réussite. On retrouve également Vincent Cassel, Mila Kunis et Winona Ryder qui sont tous super. Je ne suis pas très fan du Cinema de Daren Aronofsky, mais "Black Swan" est une bonne surprise. Résultat: un drame poignant avec une actrice au plus haut niveau!!!!!!!!!!!
maxime ...
maxime ...

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 454 critiques

5,0
Publiée le 10/10/2011
Oh putain, mais oui, magique, violent, fascinant, intense, sensoriel , somptueux, quel grâce, le talent , l'atmosphère asphyxiante, des nœuds terrible dans le ventre du début jusqu'au générique de fin divin, une musique grandiose, des images d'une beauté rare, des détails " PARFAIT ", et surtout quel folie ... Quel folie ! Natalie Portman à nouveau, mais encore plus qu'à l’accoutumée, me transperce de toute part pour nous livré l'interprétation d'une complexité rare, je manque de mots ... quel merveille, sa schizophrénie on la vie avec elle, de l’extérieur on à beau crié et essayé de comprendre mais rien n'y fait jusqu'à ces derniers instant ou l'on atteint l'apogée voire l’extase, la résignation et la lumière blanche ! " I just want to be perfect ... " Magnifique, de l'émotion à l'état brut, pure et torturé. Aronofsky, déjà avec Requiem for a Dream il m'avait conquis mais là c'est bien au delà, il atteint la perfection, putain mais Black Swan entre dans le lot de mes plus grands frissons ( certaines scènes sont limites supportable ! ). Je n'oublie pas Vincent Cassel excellent ainsi que Wynona Rider époustouflante à souhait mais surtout parmi les seconds rôles comment ne pas être bluffé par Barbara Hershey en mère possessive, limite folle et tyrannique. Mais par dessus tout, j'ai découvert Mila Kunis grâce à se long métrage et que dire ... elle rivalise parfois avec Natalie Portman et je n'avais encore jamais vu cela. Jamais je ne pourrai oublié pareil sensation, tellement rare, tellement belle ...
vivien-b
vivien-b

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 206 critiques

5,0
Publiée le 01/09/2011
Rien que la perspective de l'élaboration de ma part d'une théorie selon laquelle dans exactement une décennie, trois mois quatre jours Darren Afronsofsky nous réservera un choc cinématographique tel que Black Swan et Requiem For A Dream, que dix ans sépare devrait vous démontrer à quel point Black Swan et le restera sûrement pour les années à venir le film le plus important pour la carrière de Darren, mais aussi (et surtout) pour celle de Nathalie Portman, qui livre sans exagèration aucune le rôle de sa vie, ainsi que pour la nouvelle décennie de cinéma qui commence, et ce encore une fois sans, ou en tout cas sans trop exagerer. Car quand Requiem For A Dream est la première grande oeuvre d'art, il a l'air du premier croquis d'un artiste par rapport à Black Swan, car si les deux films sont de qualités quasi-égale (et qui sait de quelle qualité je parle !), on sent bien que Black Swan est l'oeuvre d'un cinéaste dont la maîtrise de la caméra a évolué, sans que le style tout bonnement incroyable de celle-ci ait grandement changé. Ainsi, les plans sur les dos des personnages ajoutés à certains jeux de miroirs, utilisés surtout durant une dernière partie incroyable, sont préférés aux travelings vertigineux face aux visages des personnages comme on pouvait en voir en nombre plutôt conséquent dans Requiem For A Dream ; mais comme dans ce dernier Darren aime distiller son film, devenant psychologiquement de plus en plus insoutenable au fur et à mesure que le portrait psychologique plus ou moins "amoché" de Nina, le personnage principal du film, jusqu'à un avant-final tétanisant précédant un final tragique qui marque les mémoires ; mais, pour continuer dans cette petite comparaison, si dans Requiem For A Dream l'expèrience du film prônait sur les performances, malgré qu'elles soient très bonne pour certaines, dans Black Swan Nathalie Portman doit porter à elle seule tout le film, et autant le dire tout de suite, les Oscars ne se sont pas trompés ! Car quand un acteur ou une actrice joue aussi bien un rôle psychologiquement aussi complexe, impliquant aussi un apprentissage intensif de la danse (regardez le film et vous en serez convaincu), ça mérite d'être remarqué, et bien remarqué !! Pour en venir au synopsis, le film nous plonge comme vous devez sûrement le savoir après avoir atteint ces lignes dans l'univers de la danse, et plus précisement dans la compagnie de danse de Nina, jeune danseuse perfectionnisme qui se verra être choisie pour jouer le rôle principal pour une reprise du Lac Des Cygnes de Tchaikovsky, donc le Cygne blanc mais aussi son double maléfique, le Cygne noir, et puisque c'est le moment parfait pour parler plus en profondeur du scénario, autant dire que comme Requiem For A Dream personne d'autre que Darren Afronsofsky n'aurait pu autant nous faire sentir la descente aux enfers Nina, on pourra même aller jusqu'à la considérer comme plus puissante (mais pas plus déprimante, c'est clair...), car plus envoûtante, plus maîtrisée, que l'autre. En effet, une des raisons de ce fait serait que la drogue est au final un sujet de départ "normal" (n'allons pas jusqu'à simplifier la chose !) pour une descente aux enfers, alors que Black Swan traite d'une folie différente, sur l'histoire de cette femme qui voulait la perfection dans un rôle qui ne le permet pas, et qui ira jusqu'à sombrer dans la schizophrènie et la paranoïa pure, la folie, tout simplement, pour y arriver... Et, plus que dans Requiem For A Dream, il y a intensément quelque chose de magnifique dans l'affaire. Mais bon, on esperera que Nathalie Portman n'est pas allé jusque-là pour obtenir cette perfection de rôle... Conclusion : Black Swan s'avère déjà comme étant le meilleur film de l'année et même de ces dernières années ! Et comme le dit Nina : "je l'ai senti... C'était parfait !
reymi586
reymi586

Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 2 443 critiques

5,0
Publiée le 26/08/2011
"It was perfect" comme dirait Natalie Portman pour conclure. Un film assez incroyable que seul Darren Aronofsky aurait pu faire. Une pure merveille pleine de noirceur où le son est utilisé à la perfection. Ce film a permis de montrer l'énorme talent de Natalie Portman sous son grand jour. Vincent Cassel joue parfaitement son rôle. Mila Kunis impressionne aussi grâce à son charme et son espièglerie hors norme. Le film de l'année 2011 avec Le discours d'un roi.
Selingues G
Selingues G

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 895 critiques

5,0
Publiée le 13/07/2011
Que l’on aime ou non Black Swan, on peut s’accorder sur le fait que ce film dérange. Avec son atmosphère et sa réalisation prés du corps, le réalisateur film presque avec amour tous les personnages de ce film. Cependant l’abatage des scènes de « sexe » pourront choque plus ou moins les spectateurs de ce film. A réserver à un public avertit.
ollavatelli
ollavatelli

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 546 critiques

5,0
Publiée le 07/07/2011
Avec tous les avis positifs sur cette œuvre, j’ai été fortement incité à la découvrir, malgré qu’au départ elle ne m’intéressait pas plus que cela (parce que bon la danse classique moi personnellement…). Effectivement, le film est très beau en raison d’un scénario et des qualités visuelles riches et appliquées. L’histoire de la passion de Nina pour la danse est incroyable et vraiment bien senti par le spectateur. Mais là où le film est impressionnant vient du fait que cette passion va tourner jusqu’à l’obsession au point d’entrer dans la folie. D’où vient l’intelligence d’apporter une petite touche de fantastique dans le film pour mettre un peu d’angoisse autour du personnage principal. Un personnage inquiétant en raison de sa folie mais qui est très bien ressorti avec la mère qui commence à être effrayer de Nina et son chorégraphe qui lui dit que son ennemi est elle-même et que la personne en qui elle doit avoir peur est d’elle-même. D’ailleurs, le nombre de fois où elle se regarde dans le miroir lui remettent en cause sur ce qu’elle est réellement. Nina est l’élément le plus important et le plus difficile à jouer car il faut savoir gérer deux rôles totalement opposés (le cygne blanc et le cygne noir). Le blanc qui représente la pureté et la chasteté et le noir symbolise les ténèbres et toutes les choses sombres et perverses (le côté sexuel lors des quelques passages du film). Natalie Portman est parfaite et radieuse dans ses rôles contradictoires et je comprends tout à fait les récompenses qu’elle a obtenu. De plus, le film est beau visuellement avec dans un premier temps le travail de maquillage et des costumes mais aussi surtout sur le charme des scènes danse. Je regrette cependant, toutes les scènes de répétition montrant beaucoup de pas de danse qui enlève un peu de surprise pour la scène finale mais après c’est vrai qu’en enlever, cela ne montrerait pas bien le travail acharné et l’obsession de Nina. La scène finale est magnifique et charmante dont une scène fascinante avec l’interprétation de cygne noir où l’on voit les ailes apparaître de plus en plus. Bien sûr, le tout accompagné d’une bande son en conformité avec la musique classique rendant le film mélodieux et charmant. Black Swan est donc un film de toute beauté avec de grandes qualités de réalisation, que cela soit scénaristique ou visuel.
jackburned
jackburned

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 9 critiques

5,0
Publiée le 30/06/2011
Je l'ai vu, revu, et encore revu !! Un casting avec des acteurs très tendres, une histoire très originale et..j'en passe, ce film est pour moi un virtuose sur l'histoire du lac des signes dont la musique créée par Tchaikovsky est bien plus qu’envoûtante ! Il y en a qui se plaignent, j'ai pu constater, que les angles de caméra ne se tenaient pas bien, ils n'ont pas toujours compris que c'était pour rendre plus réaliste chaque pas de notre chère Nina(I
DarkParadise
DarkParadise

Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 988 critiques

5,0
Publiée le 20/06/2011
Aronofsky "cygne" son chef d'oeuvre. A travers le film, on passe à la fois par le drame psychologique au thriller, flirtant quelquefois avec l'érotisme et l'épouvante. Bref, on ne s'ennuie pas. Ce film nous porte à la limite de la folie, à cet endroit indétectable qui sépare la réalité de l'hallucination. Nous vivons ce que vit l'héroïne qui a conscience de son état et qui privilégie parfois l'isolement comme défense. Sa paranoïa la pousse à douter de sa mère et d'une amie qu’elle se fait parmi les autres danseuses. N'étant pas un grand fan de ballet, j'ai facilement succombé aux scènes de danse : même s'il y a beaucoup de plan taille, l'émotion est palpable. La musique féerique et à la fois inquiétante de Tchaikovsky (travaillée par Clint Mansell) est omniprésente et c'est bien sur cette musique qui est l'aspect le plus beau de ce film, mais la beauté du film est tellement charnelle et profonde que l'on peut y perdre son âme. En d'autres termes les âmes sensibles doivent éviter d'aller voir ce miroir dans lequel elles se perdraient à jamais. Inutile de dire à quel point Natalie Portman, Vincent Cassel et Mila Kunis sont excellents dans leurs rôles respectifs. J'ai rarement vu un casting aussi efficace. Un véritable chef d'oeuvre ce film. Absolument époustouflant.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top