Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Black Swan
note moyenne
4,1
34850 notes dont 3921 critiques
35% (1369 critiques)
35% (1361 critiques)
13% (501 critiques)
8% (310 critiques)
5% (199 critiques)
5% (181 critiques)
Votre avis sur Black Swan ?

3921 critiques spectateurs

Chatterer
Chatterer

Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 355 critiques

5,0
Publiée le 20/03/2011
"Black Swan" où comment la sublime Natalie Portman est véritablement transcendée par Aronofsky!!! Je viens de me prendre une putain de claque dans la tronche. Le film est follement magnifique! Une descente aux enfers jetant Natalie Portman dans les méandres de la paranoïa! Je ne vois pas comment je cet œuvre sera détrônée de sa 1ere place de mon top 10 cette année!
sword-man
sword-man

Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 015 critiques

4,5
Publiée le 17/03/2011
on retrouve ici tout le style de Darren Aronofsky. Il filme son personnage principal au plus prêt de façon à ce que le spectateur se retrouve dans son esprit et suit sa lente descente aux enfers ou elle passe du signe blanc au signe noir sans oublier ses délires schyzophrènes et sa sexualité. Mais il n'oublie pas non plus de filmer son corps torturé par cette recherche de la perfection. On tient là un des meilleurs films de ce début d'année 2011, brillament réalisé, les acteurs sont tous excellents, Natalie Portman en tête, elle arrive même a faire oublier Vincent Cassel même si il n'a qu'un rôle secondaire.
JokerDreizen
JokerDreizen

Suivre son activité 232 abonnés Lire ses 309 critiques

4,5
Publiée le 12/03/2011
Dès les premières minutes de film, on reconnait la patte de Darren Aronofsky (cf : L'oeuvre monumentale Requiem for a dream), qui parvient rapidement à mettre en place une ambiance pesante. Natalie Portman crève l'écran (oscar de la meilleure actrice) en danseuse prête à tout pour atteindre la perfection ; les autres acteurs n'ont rien à se reprocher. Pas grand chose à reprocher à Black Swan ; on entre si bien dans la peau de la danseuse qu'on a l'estomac noué tout le long, grâce à une mise en scène formidable qui ne fait que faire grimper la tension. On regrettera que certaines idées soient déjà vues, et donc, n'impressionnent pas autant qu'elles auraient du. Après avoir filmé le trip angoissant Requiem for a Dream, Aronofsky filme la folie avec Black Swan, et c'est presque aussi étourdissant.
ServalReturns
ServalReturns

Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 249 critiques

4,0
Publiée le 01/03/2011
Second volet du diptyque entamé en 2009 avec THE WRESTLER, BLACK SWAN est une réussite. Et pourtant, j'avoue que la danse classique est pas spécialement ma tasse de thé. Mais Natalie Portman réussit là une performance incroyable, comme toutes les autres actrices, sans oublier Vincent Cassel qui est lui aussi excellent. L'atmosphère étrange ainsi que les scènes un peu glauques spoiler: (sans parler de la scène de cul lesbienne) vont forcément en rebuter certains, mais pour les autres, laissez vous captiver dans ce thriller paranoïaque ! Le meilleur film d'Aronofsky à ce jour.
Ti Nou
Ti Nou

Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 2 398 critiques

4,0
Publiée le 27/02/2011
Aronofsky fait de nouveau avec un film à l'identité visuel marqué et appuyé, se définissant un style qu'il parvient pourtant à renouveler à chacune de ses œuvres. Après la performance magnifique de Mickey Rourke dans "The wrestler", c'est au tour de Natalie Portman de briller dans un film aux thématiques très proches.
Maqroll
Maqroll

Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 123 critiques

5,0
Publiée le 24/02/2011
Darren Aronofsky livre film après film une œuvre encore débutante (c’est seulement son cinquième long métrage) mais qui tient déjà une place à part dans l’histoire du cinéma. Dans la droite ligne de The Wrestler, où Mickey Rourke exposait à un public hystérique sa chair sanguinolente, il reprend son étude passionnée et inspirée du corps humain en tant que lieu unique de tous les conflits, de toutes les jouissances et de toutes les souffrances. Après le catch, c’est ici la danse qui s’offre en support à un scénario d’une richesse inouïe… la danse et les corps des danseuses, malmenés, martyrisés, torturés. Dans des images d’une puissance incomparable (seul peut-être Martin Scorsese a parfois atteint ce degré de virtuosité et d’efficacité quasi parfaites), il expose le travail surhumain demandé par cet art du fond des âges pour lui permettre de dégager cette impression de facilité et de grâce, un travail forcené au jour le jour qui laisse la chair épuisée, écorchée, exsangue. L’interprétation est magnifique avec Vincent Cassel qui affirme une fois de plus tout son talent et son magnétisme, Barbara Hershey en mère terrible et dévorante, Mila Kunis en doublure ambiguë et enfin et surtout Natalie Portman, au sommet de son art et de sa beauté, miraculeuse de grâce et d’émotion, qui peut en un seul regard exprimer toute la complexité de son âme. Le propos du film est d’une telle richesse qu’il laisse interdit, exposant la jonction progressive de la réalité et de la fiction dans un point contrepoint de plus en plus serré jusqu’à la chute finale (à tous les sens du terme), terrible mais inévitable. La justesse de l’observation psychologique est remarquable, accompagnant la descente de l’héroïne dans sa psychose jusqu’à son sacrifice ultime. La réalisation d’Aronofsky est d’une force et d’une justesse absolues, produisant un chef-d’œuvre dont on sort avec une pointe fichée dans le corps tant il reflète au plus près les vibrations insupportables de la vie humaine.
moket
moket

Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 2 867 critiques

5,0
Publiée le 18/02/2011
Si vous décidez de vous rendre dans les salles obscures pour assister à une projection de Black Swan, vous n'irez pas voir un film mais une véritable oeuvre d'art ! Darren Aronofsky nous entraîne dans ses tourments avec ce thriller fantastique à l'ambiance étouffante qui sait faire monter l'angoisse et le mystère, à travers une Nathalie Portman tout simplement éblouissante, aussi convaincante physiquement qu'émotionnellement (assurément une prestation à oscar !) et bien épaulée par des seconds rôles de choix (Mila Kunis inquiétante ou Vincent Cassel charmeur et détestable). Un véritable ovni à découvrir absolument !
Manu711
Manu711

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 844 critiques

5,0
Publiée le 17/02/2011
Ouch ! Un chef d'œuvre, un très grand film, un excellent moment. Nathalie Portman et Vincent Cassel sont éblouissants de facilité pour remplir leurs rôles on ne peut plus compliquer à interpréter. Une histoire très intelligemment ficelée qui fait peur, angoisser, réfléchir, se poser des questions... tout est vraiment parfait, Aronofsky fait preuve d'une cohérence infaillible dans les différentes scènes. Rien n'est laissé au hasard, vraiment quelque chose de très bien.
RENGER
RENGER

Suivre son activité 321 abonnés Lire ses 5 438 critiques

4,0
Publiée le 17/02/2011
Natalie Portman accède enfin au rôle de sa vie, celle qui avait été révélée aux yeux du grand public par Luc Besson grâce à Léon (1994) à l'âge de 13 ans obtient enfin la reconnaissance à 30 ans avec ce rôle titre qui la fait entrer dans la cour des grands. Celle qui n'aura eu de cesse d'alterner avec brio le cinéma Hollywoodien et le cinéma indépendant, nous prouve qu'elle ne nous a pas encore tout dévoilée de ses talents d'actrice. En réalisant une libre adaptation du roman d'André Heinz, Darren Aronofsky nous offre une énième perle cinématographique, après (Pi - 1999, Requiem for a Dream - 2001 & The Fountain - 2006), ce drame oscille brillamment entre le thriller psychologique et le thriller fantastico/horrifique. Centré sur une ballerine qui rêve de devenir danseuse étoile, elle va devoir faire face à ses propres démons, à ce qu'elle a toujours redoutée, face à une rivale et l'ambition d'une mère trop protectrice. Darren Aronofsky y dépeint le monde de la danse, de ses coulisses et de la souffrance qu'endurent ses danseurs pour parvenir à la perfection qu'ils recherchent. Black Swan (2011) lève le voile sur une ambitieuse danseuse qui perd peu à peu la raison en voulant devenir ce qu'elle chérie le plus au monde. Le film possède une élégance dans sa mise en scène, filmé caméra à l'épaule pour être au plus près des acteurs et pour mieux ressentir leurs émotions, Natalie Portman en impose et force le respect, à la fois fragile, battante et jusqu'au-boutiste, face à un Vincent Cassel manipulateur et perfectionniste. A leurs côtés, on retrouve aussi, la séduisante Mila Kunis ainsi que la troublante Winona Ryder et l'inquiétante Barbara Hershey. Une passion auto-destructrice, une quête de la perfection qui se transforme en une descente aux enfers qui de minute en minute nous emmène au point de non retour, une immersion inéluctable qui devrait à coups sûrs choquer ou troubler beaucoup de personne, ce qui est sûr, c'est que vous ne resterez pas indifférent. Une oeuvre remarquable en tous points et qui n'est pas passée inaperçue lors des Golden Globes 2011, puisque sur ses 5 nominations, le film est reparti avec une récompense pour Natalie Portman (Meilleure Actrice dans un film dramatique), qu'en sera t-il avec les Oscars ? Le film étant nominé à 5 reprises, dont celui du Meilleur Film, du Meilleur Réalisateur & de la Meilleure Actrice, il devrait sans le moindre doute rafler encore pas mal de trophées !
floflo2204
floflo2204

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 313 critiques

4,5
Publiée le 13/02/2011
Aronofsky nous emmène une fois de plus dans un monde étrange et très attirant. Black Swan comme son nom l'indique parle du lac des cygnes mais avec une attirance pour le cygne noir. C'est un film magistralement orchestré par un maître de la caméra qui allie la musique aux images si facilement. Natalie Portman reste exceptionnelle et quand on sait tout le travail qu'elle a fait pour le film on se rend compte du pourquoi elle fut nominée aux oscars ou a reçu un golden globes. C'est un film très étrange et génial qui ne vous laissera jamais de côté.
romano31
romano31

Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 1 385 critiques

5,0
Publiée le 13/02/2011
Que dire... Nouveau film et nouveau chef d'oeuvre de Darren Aronofsky. Un film parfait de bout en bout. La réalisation est sublime, tout comme la musique de Clint Mansell, Natalie Portman est époustouflante (l'oscar ne peut pas lui échapper), les seconds rôles sont eux aussi trés bon (Cassel, Kunis, Ryder et Hershey) et l'ambiance du film est juste unique. Des scénes magnifiques, bouleversantes, dérengeantes et tout le talent de Darren Aronofsky font de ce film un pur chef d'oeuvre et, par la même occasion, nous font vivre un trés grand moment de cinema. Avec Black Swan, Aronofsky prouve (mais il l'est depuis longtemps) qu'il est un trés grand et talentueux réalisateur. L'un des premiers chef d'oeuvre de 2011.
Vashmeuh
Vashmeuh

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 810 critiques

4,5
Publiée le 13/02/2011
Après 4 films ayant fait beaucoup parlé d'eux (sauf peut-être Pi), Darren Aronofsky revient avec Black Swan. C'est avec une certaine appréhension que je suis allé voir ce film, constatant tout de même les très bonnes critiques des spectateurs et de la presse. Et en effet, le début du film est difficile, plans caméra de dos, tremblements de l'images, scénario catapulté. Mais au fil du temps, ça passe, mieux, ça se métamorphose! On retrouve alors avec plaisir les thèmes d'Aronofsky, arrivant à mélanger rires, suspense, tension, voire peur pour certains spectateurs. Les scènes sont osées, les "effets spéciaux" magnifiquement incrustés dans l'image, les acteurs superbes, la musique envoûtante. Bref, tout cela donne une oeuvre très Kafkaïènne, que l'on aime ou pas, on n'en ressort pas indemne!
Auto-Psy-Kopatt
Auto-Psy-Kopatt

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 842 critiques

4,5
Publiée le 11/02/2011
Film partant d'un sujet invraissemblable celui d'un ballet de danseurs mais qui arrive à nous transporter. Les 30 premières minutes sont assez chiante et mal réalisé, trop lent le sujet tarde à se mettre en place mais ensuite c'est merveilleux. On croit voir un autre film. Un véritable thriller nait dans cette enfer des ballerines impitoyables les unes envers les autres. On y découvre un univers très dur ou la perfection est le maitre mot. Le scénario nous emballe et la préstation de Natalie Portman nous bouleverse. Une véritable histoire sensuelle et poétique se déroule sous nos yeux ébahis, le tout servit par une b.o. sublime. Une véritable perle sur un tel sujet qui l'aurait cru? Darren Aronofsky la fait!
bobmorane63
bobmorane63

Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 1 363 critiques

4,0
Publiée le 10/02/2011
Un film complexe du réalisateur Darren Aronofsky qui , aprés le catch avec "The wrestler", s'aventure dans le monde de la danse classique !!! Ce film fait plus état de la psychologie, celle d'une danseuse qui cherche à etre parfaite dans ses chorégraphies mais cette fille est fragile et solitaire. Son maitre entretient avec elle une relation adultère et rugueuse, une rivale à la beautée fatale qui s'insurge, la reine du bal souffre physiquement (avec des séquences qui sensibilisent la chair humaine) et mème mentalement. Un long métrage trés intense dans le fond comme dans la forme, on entre dans une intérioritée qui va de pas à pas etre douloureuse. Natalie Portman est totalement habité dans son personnage qu'elle devient parfaite (Un Oscar serait totalment mérité). A ces cotés , on retrouve un trés bon Vincent Cassel, une excellente Mila Kunis à la beautée vénéneuse et Barbara Hershey impeccable dans la peau de la mère souciante. A noter aussi dans les seconds roles la présence de Winona Ryder qui fait plaisir. Je ne mets pas le maximum car la fin m'a un peu mis mal à l'aise, déconseillé aux ames sensibles mais pour les autres à voir.
Sebmagic
Sebmagic

Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 1 116 critiques

5,0
Publiée le 10/02/2011
Première réaction en sortant de la salle de cinéma : WOUAW. Courez le voir ! J'ai pris une vraie claque et je ne m'attendais pas à apprécier autant. J'y suis allé dès que j'ai pu parce que j'en avais entendu beaucoup de bien, et puis pour Natalie Portman qui s'avère être l'une des actrices les plus bourrées de talent que j'ai jamais vu. Le film débute sur une scène des plus magnifiques qui met tout de suite dans l'ambiance. Au début, le personnage est une femme très réservée, travaillant sans relâche, appliquée et beaucoup trop conciliante avec son entourage. Trop fragile, trop gentille, la petite fille modèle qui ne pense qu'à une chose : atteindre le sommet de son art et briller sur scène. Mais son chorégraphe lui apprend qu'elle va devoir se lâcher, car le fait de vouloir être trop parfaite l'empêche justement d'interpréter la subtilité du double rôle Cygne Blanc/Noir. Ce changement va se faire par l'éveil sexuel mais pas seulement. Elle va devoir apprendre à dominer les autres, à contrôler sa vie plutôt que de la subir et de se soumettre à l'autorité. La relation entre Nina et Thomas est assez ambiguë, on se demande d'ailleurs parfois ce que souhaite réellement ce personnage qui ne cesse de faire des allusions au sexe, ce qui gêne bien évidemment la jeune femme. Vincent Cassel incarne à la perfection ce qu'on croit être un enfoiré de service, à la fois très dur, très sévère, et assez spécial. Tout ceci passe également par un autre personnage, Lily, la rivale de Nina qui pourtant s'avère fort sympathique et encourageante à l'égard de celle-ci. L'actrice Mila Kunis est vraiment excellente, très crédible, avec un naturel incroyable. Mais son personnage n'a rien d'extraordinaire, elle incarne simplement la "bonne copine". Elle va initier Nina, l'aider à s'épanouir sexuellement au travers d'un fantasme, et ainsi réveiller en elle la part de méchanceté et de brutalité qui va modifier son comportement. Un comportement qui change notamment vis-à-vis de sa mère, une femme ultra-protectrice qui a abandonné sa propre carrière de danseuse afin d'élever sa fille. Là encore la relation entre mère et fille est étrange, puisque Nina est toujours considérée comme une gamine de 12 ans, chose qu'elle subit constamment sans rien dire, jusqu'au réveil de son double maléfique. Cette évolution se voit clairement au cours du film, par le biais des blessures aux doigts, aux orteils, et surtout dans le dos de la jeune femme qui tente les cacher et de les refouler, certainement par peur de devenir quelqu'un d'autre, de se transformer justement en Black Swan. Le personnage de Natalie Portman est vraiment passionnant, intrigant, très profond et recherché. C'est avec un tel travail sur les personnages qu'un film devient aussi captivant, car on se sent impliqué dans la vie de cette fille qui va tout faire pour arriver à la perfection, quitte à devenir cinglée. Le jeu de l'actrice relève vraiment du génie, elle n'en fait jamais trop, parvient à être touchante d'un bout à l'autre avec une grâce et une sensibilité infinie. Tout le film se base autour d'elle, qui occulte presque tous les autres personnages. Dans tous les cas, ceux qui ont critiqué le film à cause des talents de danseuse de Portman prouvent qu'ils ont loupé l'essentiel du film, car ça doit occuper au maximum 20 minutes de l'intrigue (et pour des néophytes tels que moi, le résultat est impressionnant). Tout l'intérêt du film est d'ordre psychologique, et c'est fait avec tant de subtilité que j'en étais subjugué : on suit le calvaire d'une jeune femme dans ce métier très difficile, réservée aux élites, où la tension et le stress prennent énormément de place. Loin de l'idée d'Aronofsky de critiquer l'univers de la danse puisqu'au contraire c'est un thème très peu abordé au cinéma et que ça nous permet de découvrir et d'apprécier le ballet sous un format différent. Tout ce thème du double est passionnant, à travers les miroirs très symboliques qui reflètent parfois au personnage de nouvelles facettes de sa personnalité qu'elle a peur de dévoiler. Un autre thème intéressant du film qui intrigue, c'est toute cette notion de perfection recherchée par le personnage. Nina cherche à tout prix la perfection dans son art, afin de réaliser la représentation parfaite face à son public. Elle est obsédée par cette idée et c'est d'ailleurs ce qui va la tourmenter et la torturer. C'est à travers Beth (Winona Ryder) que va naître chez Nina une peur folle de son futur proche. La fin du film est d'une beauté époustouflante, sensationnelle et très puissante. Sur grand écran, j'ai pris une véritable claque. Vraiment bouleversant. Pour finir il faut noter que la BO de ce film composée par Clint Mansell est magique. Pour moi ce film est clairement un chef d'oeuvre qui montre une fois de plus le talent incommensurable de Natalie Portman, toujours juste, poignante et impliquée. Elle attire constamment notre regard avec sa présence incroyable. Ma critique complète : http://0z.fr/ormUw
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top