Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Black Swan
note moyenne
4,1
34852 notes dont 3921 critiques
35% (1369 critiques)
35% (1361 critiques)
13% (501 critiques)
8% (310 critiques)
5% (199 critiques)
5% (181 critiques)
Votre avis sur Black Swan ?

3921 critiques spectateurs

andika
andika

Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 285 critiques

4,0
Publiée le 09/02/2011
rien que pour la superbe musique de Tchaikowski ce film merite d'être vu, on sombre peu a peu avec cette Nina remarquablement interprété par Natalie Portman, lacher prise peut parfois causer des dégâts...
stebbins
stebbins

Suivre son activité 310 abonnés Lire ses 1 782 critiques

4,0
Publiée le 09/02/2011
La prestation de Natalie Portman tient du chef d'oeuvre : beauté gracile, ambivalente, entre concentration tout en retenue et fébrilité dissonante, fonctionnant par saccades. L'actrice surprend d'un bout à l'autre, de manière éprouvante, passant d'un registre au suivant avec un professionnalisme beaucoup trop rare pour ne pas être souligné. Black Swan est avant tout et de toute évidence une performance, un film d'expression corporelle qui prend le parfait contre-pied du précédent long métrage de Darren Aronofsky ( le superbe The Wrestler ) tout en s'inscrivant logiquement dans sa continuité : caméra-transe, personnage-montagne, corps mis à l'épreuve du regard... Black Swan est certainement le film le plus musical de son auteur, ce dernier portant au pinacle l'Oeuvre-phare de Tchaïkovski tout en traversant son métrage de nombreuses ruptures de ton, d'eurythmies inattendues, avec une audace particulièrement bienvenue. Voilà un film qui prend aux tripes, d'une lumière aqueuse et granuleuse ( saluons le magnifique travail de Matthew Libatique, déjà chef opérateur de Darren Aronofsky sur Requiem for a Dream ), qui se permet les outrances les plus surprenantes - gimmicks du cinéma d'horreur, amplifications sonores, jeu de miroirs proche de l'esbroufe - sans jamais sombrer dans le grotesque. Seul Vincent Cassel déçoit, sa parfaite élocution ne faisant pas le poids face à son jeu dépourvu d'inspiration. Frimeur mais flamboyant, Black Swan - toujours à l'instar de The Wrestler - se termine sur une chute, celle de ce bel oiseau complexe touché par la grâce, comme au bord du précipice... Une réussite percutante.
Fame Dotty
Fame Dotty

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 23 critiques

5,0
Publiée le 22/09/2013
Darren Aronofsky est sans doute l'un de mes réalisateurs préférés malgré sa courte filmographie. Comme une sorte de Requiem for a dream soft et moins générationnel, Black Swan s'impose comme un chef d'oeuvre pur, une merveille du cinéma, une ode cynique à la passion dans son ensemble et un mélange étrange entre maîtrise totale et gros délire psychédélique. Cette oeuvre fait parti de celles qui ne sont pas d'une intelligence scénaristique exceptionnelle mais plus d'une expérience sensorielle. Le personnage fait à lui seul le film et tout l'intérêt repose sur sa quête d'identité. Certains pourront trouver la chose inintéressante et terriblement lente, mais pour les autres, plus sensibles peut-être, plus humanistes sûrement, ne pourront qu'être passionnés par cette dérive effrayante. L'auteur frise le ridicule avec des scènes presque gothiques, en mode ado mal dans sa peau, comme un Tim Burton immature, mais ne sombre jamais dedans. C'est en cela que son audace fait de lui un génie. Il prend des risques, ose l'incompréhension, l'absurde mais ne vire pas dans le glauque comme on a pu le lui reprocher dans Requiem for a dream. Le fond est d'une subtilité rare et une poésie constante, comme une sorte de conte noire. Et la forme n'est pas en reste avec une réalisation nerveuse, des décors d'une froideur déconcertante, et un jeu sonore et visuel sadique : craquements d'os, mouvement d'omoplate, arrachage de peau morte accrocher à l'ongle, contraction des orteils, gonflement d'artère,... c'est d'une torture morale insupportable. En bref, un film délicat, intense, déroutant et classique à la fois, une merveille absolue. Nathalie Portman confirme une fois de plus son talent, après l'excellent V for Vendetta.
Yaquacus
Yaquacus

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 53 critiques

5,0
Publiée le 07/01/2012
Attention, chef-d’œuvre! Darren Aronofsky signe ici le plus grand film de 2011, avec une Natalie Portman parfaite en femme ambivalente qui se cherche, se questionne, à la fois psychologiquement et sexuellement. La scène finale est tout simplement grandiose: le ballet est réinventé à travers une mise en scène moderne époustouflante, que quelques effets visuels rendent à la fois sombre et expressive. La BO, composée par Clint Mansell, revisite le thème de Tchaïkovski superbement, sans jamais nous lasser. Bref, 1 Oscar mérité pour Natalie Portman!
whatthefuck
whatthefuck

Suivre son activité Lire ses 19 critiques

0,5
Publiée le 30/03/2011
Je pensais voir un film sur la danse classique, ce n'en est absolument pas un, aucune scène de danse ! Aucune volonté de retranscrire cet univers au-delà de clichés minables (ok elles ont des ballerines et des tutus roses). De musique de Tchaikovsky il n'y a point non-plus ou à peine. C'est un film sur la dualité mais le thème est traité superficiellement et avec lourdeur et puérilité. On sent une tentative totalement échouée de créer un personnage à la psychologie complexe et torturée. Mais on a juste une Natalie Portman tarée qui fatigue à force de chouiner dans toutes les scènes, entre deux grimaces. Soulignons au passage ses très mauvaises performances de danseuse qui expliquent qu'on ne la voit pas plus danser. Une distribution contestable pour tous les rôles. Des scènes un peu crues de sexe et de violence sont ajoutées çà et là comme pour choquer outrageusement et pimenter le film. Hélas, la seule chose qui choque dans ce film est bien l'ennui.
Trelkovsky
Trelkovsky

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 263 critiques

4,5
Publiée le 09/02/2011
A première vue, on pourrait trouver à "Black swan" le même grand défaut qu'à "Requiem for a dream" : l'emphase. A l'image du film qui avait valu à Darren Aronofsky de se faire connaître dans le monde entier, l'emploi presque à overdose d'effets horrifiques et paranoïaques (comme les miroirs et leurs inquitants reflets ...) pourrait lui porter préjudice. Mais il n'en est rien. Si Aronofsky cherchait avant tout à appitoyer et à éprouver le spectateur dans le premier film, son but est beaucoup plus subtil ici. En effet, l'utilisation ad nauseam de ces procédés (dont certains mouvements de caméra qui, signalons-le, se marient superbement avec le contexte du film - celui de la danse classique - en y apportant un dimension désenchantée et infernale) soulève une question simple, mais ô combien importante : celle de la recherche de la perfection, de la plénitude. L'atteindre, c'est bien entendu le but de la protagoniste de ce conte philosophique (interprétée par une Natalie Portman en état de grâce), qui se penchera sur ses propres zones d'ombre et se laissera littéralement dévorer par sa suffocante passion (la danse se retrouve dans les moindres recoins du film, de la moiteur d'une boîte de nuit à l'inquiétante douceur d'une boîte à musique), quitte à se confiner à elle. Le destin de cette danseuse plane peut être au dessus de chaque être : jusqu'où irait-on, nous, pour atteindre (ne serait-ce qu'un instant) la perfection ? Ce grand film pousse cette quête frénétique jusqu'à son paroxysme et terrifie : nos certitudes peuvent s'en trouver ébranlées ...
Le Christ Cosmique
Le Christ Cosmique

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 35 critiques

5,0
Publiée le 09/07/2013
Envoûtant et lancinant. Tels sont les adjectifs qui me viennent a l'esprit pour qualifier ce film. Envoûtant par sa mise en scène, remarquable, par sa musique puissante et son interprétation magistrale. Une histoire de danseuse qui veut devenir "la nouvelle star" on a déjà donné. Avec un tel traitement ? Jamais. La scène d'ouverture fascine, le reste suit jusqu'au final éblouissant d'inventivité et de richesse visuelle. Les film se compose tel un ballet : en actes. Nina, jeune femme douce, gracieuse et fragile est retenue pour incarner la Swan Queen, seul bémol elle va devoir incarner les deux cygnes : le blanc, en qui Nina est toute destinée au vu de sa personnalité mais aussi le noir, qui ne correspond pas du tout à Nina. Comment incarner à la perfection cette facette sombre et sensuelle qu'elle ne possède pas ? La nouvelle recrue Lily semble parfaite pour le rôle. S'ensuit une descente aux enfers, une entrée dans la schizophrénie. Car oui il est question de schizophrénie, unique moyen que trouve Nina pour révéler la part sombre qui sommeille en elle. La perfection se touche, s'approche mais son acquisition est terrifiante. Une première partie dans laquelle Nina nous apparaît tout de blanc et de rose vêtue, une seconde, transitionnelle, où elle aborde du gris et enfin une troisième où le noir semble s’être s’emparer d'elle. Nathalie Portman, incarne ici non plus un personnage mais la grâce, la beauté et la fragilité même. C'est simple, elle est époustouflante. Mila Kunis n'est pas en reste non plus, elle apparaît même terrifiante par moments. Aronofsky maîtrise parfaitement son sujet, il filme a merveille chaque plan et arrive a capter toutes les émotions dans ce thriller schizophrénique. Et que dire de la direction artistique, sublime ainsi que de la musique envoûtante. On est scotché du début à la fin et quelques passages d'épouvante viennent renforcer cette folie désemparée. Tout simplement magnifique !
fanduboss91
fanduboss91

Suivre son activité Lire ses 11 critiques

0,5
Publiée le 29/05/2013
Ce film est nul . Il est très long , on ne comprend rien . Je vous le déconseille fortement.
eurekaseven
eurekaseven

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

0,5
Publiée le 28/09/2012
nul!!! j'ai envie de vomir rien qu'en pensant à ce film
No Spoiler
No Spoiler

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 56 critiques

4,5
Publiée le 21/10/2013
Aronofsky signe avec Black Swan un brûlot sans concession contre le fascisme revendiqué du milieu de la danse classique. La mise en scène de haute volée à l'image d'une Natalie Portman et d'un Vincent Cassel admirables, n'admet aucune fausse note! A cela s'ajoute un scénario efficace à l'excès et qui ne s'embarrasse pas de dialogues inutiles. Même le jeu formaté et donc souvent très irritant de Mila Kunis se justifie en définitive, puisque la plupart des scènes de son personnages ne sont que le fruit des hallucinations de Nina! Indispensable!
vinc316
vinc316

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 19 critiques

4,0
Publiée le 02/10/2013
Film fantastique dans lequel les double-sens, doubles réalités sont de mise.
Les critiques d'Adél
Les critiques d'Adél

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 387 critiques

5,0
Publiée le 16/09/2013
La première fois que j'ai vu "Black Swan" j'ai eu du mal à rentrer dans le film, je trouve que ça trainait un peu et puis une fois lancé ça allait beaucoup mieux. La deuxième fois où je l'ai vu, je me suis pris une grosse claque. Darren Aronofsky impose un style assez particulier à ses films, j'ai détestée "Requiem for a Dream" et "Noé", mais "Black Swan" fut un véritable coup de cœur et coup de maître quand je l'ai enfin compris. Aronofsky aime nous mettre la pression, puisqu'ici la tension est à son comble, tout comme la malsainité. Et pourtant même si c'est oppressant et violent psychologiquement, on arrive à tenir (enfin en tout cas pour ma part j'ai réussi à tenir). Ce que je trouve impressionnant et génial c'est que quand Nina n'arrive pas à se lâcher, on le voit, c'est assez subtil mais finalement assez visible. La comparaison entre le travail qu'elle fait tout le long du film, où elle reste "coincée" alors que Thomas lui dit de se lâcher et la fin avec la représentation où elle donne tout ce qu'elle a est clairement visible. D'ailleurs le mal que se donne Nina pour atteindre l'excellence est également assez épatante (pas vraiment dans le bon sens du terme), bon après au vu de sa mère très spéciale qui, on le sait, ne laissera sa fille ne faire aucune erreur, Nina a du fil à retordre... Puis cette folie et cette paranoïa dans laquelle Nina commence à tomber petit à petit, donne un autre tournant au film qui le rend encore plus oppressant qu'il ne l'ai déjà. Vous l'aurez compris, Darren Aronofsky nous offre un excellent thriller dramatique avec une bande originale envoutante et des danses magnifiques portés par des acteurs impeccables (mention spéciale à Natalie Portman qui ressemble à un squelette, mais qui tient indéniablement un de ses meilleurs rôles).
nathbentura
nathbentura

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 207 critiques

4,0
Publiée le 16/09/2013
Très bon film, mélangeant réalité et imagination, l'univers sombre de Black Swan est fait avec justesse et précision. Les scènes sont vraiment très bien filmées et le genre hallucinatoire est ressenti à travers l'excellente réalisation de Darren Aronofsky. Mais la réalisation n'est qu'un détail face à l'interprétation parfaite (c'est le cas de le dire) de Natalie Portman qui est stressante mais jouée avec une force et une finesse telle que seule elle méritait l'oscar. Le scénario très spécial nous fait rentrer rapidement dans le vif du sujet et ne nous lâche plus jusqu'à la dernière minute du film, ou le suspens, la peur et l'angoisse règnent. Ce film rappelle beaucoup "The Machinist" également très bon mais aussi très noir et très stressant.
Skipper Mike
Skipper Mike

Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 647 critiques

5,0
Publiée le 20/08/2013
Cinquième long-métrage de Darren Aronofsky, "Black Swan" est aussi son plus abouti et son plus mémorable à ce jour, et ce n'est pas peu dire tant sa filmographie antérieure contient de perles. Le réalisateur renoue avec les tics de mise en scène qu'il avait mis à l'écart pour "The Wrestler" mais n'empêche pas l'émotion de gagner le spectateur. Les deux films précités forment d'ailleurs une sorte de diptyque – les deux personnages principaux avaient d'ailleurs été écrits au départ pour un seul et même film –, ce qui fait surgir plusieurs thèmes communs ainsi qu'une trame similaire, et ce bien que les deux soient fort différents dans la forme. La mise en scène, propre à celle du thriller, est gorgée de tension et se révèle magistrale, notamment dans les derniers instants. La musique est elle aussi magnifique, mais c'est surtout Natalie Portman qui en impose, exceptionnelle dans le rôle de Nina. On se rappelle d'ailleurs que son jeu était tellement éblouissant que personne ne voyait quelqu'un d'autre remporter l'Oscar de la Meilleure Actrice en 2011, mais il faut dire que sa performance va bien au-delà et se place comme l'une des plus inoubliables de l'histoire du septième art. C'est au cours du finale magistral que tout son talent éclate, dans une explosion mêlant musique, mise en scène et jeu d'acteurs, atteignant la perfection via une apogée orgasmique. Après "The Wrestler", il était évident qu'Aronofsky était l'un des réalisateurs les plus talentueux de cette époque ; après "Black Swan", on est en droit de se demander s'il n'est pas finalement le meilleur, tout simplement...
Movies97
Movies97

Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 471 critiques

5,0
Publiée le 27/06/2013
Black Swan, c'est pour moi le meilleur film de Darren Aranofski, réalisateur de Requiem for a Dream ; ainsi que l'un des meilleurs films dramatiques au monde. À première vue, le scénario est simple et banal : Rivalités dans la troupe du New York City Ballet. Nina est prête à tout pour obtenir le rôle principal du Lac des cygnes que dirige l’ambigu Thomas. Mais elle se trouve bientôt confrontée à la belle et sensuelle nouvelle recrue, Lily... Mais ne vous fiez pas aux apparences car ce long-métrage est scénaristiquement parfait et très réfléchi ! Oui, il fait parti des films incontournables de ces 10 dernières années selon moi ! L'histoire aborde intelligemment des thèmes très actuels qui ne laisse pas indifférent : spoiler: la relation fusionnelle mère/fille, la maladie mentale, la drogue, le sexe, la rivalité dans le cadre professionnel ou encore le stresse. J'ai été très surpris par la performance de Natalie Portman, certes c'est une très bonne actrice mais je ne m'attendais pas a une si bonne prestation ; elle a largement méritée l'Oscar de la Meilleure actrice. Il y a aussi beaucoup de choses à dire à propos de la psychologie de Nina, son protagoniste : spoiler: au première abord, elle paraît gentille,inoffensive et fragile, donc parfaite pour interpréter le signe blanc alors qu'une autre partie d'elle s'avère être sombre, malintentionnée et rebelle, donc parfaite pour interprété le signe noire (ces deux personnalités différentes dans un même corps, les hallucinations ainsi que la paranoïa du personnage peuvent confirmer l’hypothèse de la schizophrénie). Dans le second rôle féminin, il y a la charmante Mila Kunis que j'ai découvert dans ce long-métrage. L'actrice est superbe et très crédible dans son rôle. L'acteur français Vincent Cassel a comme d'habitude fait une très bonne prestation ! Barbara Hershey, qui interprète la mère de Nina est très convaincante, et enfin, dans un rôle plus secondaire, nous retrouvons la célèbre Winona Ryder. La chose que j'ai le plus aimé dans Black Swan, c'est bien sûr sa bande originale ! Cette dernière est juste excellente (surtout la musique "Nina's Dream" au début du film). À part ça, la photographie et le montage sont au top et les costumes sont très réussis. Il y a une dernière chose qu'il ne faut pas oublier de mentionner, ce sont les chorégraphies qui sont magnifiques. La fin à été pour moi un énorme coup de théâtre spoiler: (le fait que Nina ce soit tuée elle-même en croyant tuer Lily, sa rivale). Si vous aimez les thrillers dramatiques réfléchis et riche en rebondissements, Black Swan est fait pour vous ! Par contre, la classification française, est beaucoup trop laxiste (le film aurait dû être interdit aux moins de 12 ans à causes spoiler: des nombreuses scènes de sexe et de la noirceur de l'histoire). Un chef-d'oeuvre et clairement l'un de mes 5 films préférés ! C'est très prometteur pour Noé, le prochain film de Darren Aronofsky.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top