Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Black Swan
note moyenne
4,1
34853 notes dont 3921 critiques
35% (1369 critiques)
35% (1361 critiques)
13% (501 critiques)
8% (310 critiques)
5% (199 critiques)
5% (181 critiques)
Votre avis sur Black Swan ?

3921 critiques spectateurs

Movies97
Movies97

Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 471 critiques

5,0
Publiée le 27/06/2013
Black Swan, c'est pour moi le meilleur film de Darren Aranofski, réalisateur de Requiem for a Dream ; ainsi que l'un des meilleurs films dramatiques au monde. À première vue, le scénario est simple et banal : Rivalités dans la troupe du New York City Ballet. Nina est prête à tout pour obtenir le rôle principal du Lac des cygnes que dirige l’ambigu Thomas. Mais elle se trouve bientôt confrontée à la belle et sensuelle nouvelle recrue, Lily... Mais ne vous fiez pas aux apparences car ce long-métrage est scénaristiquement parfait et très réfléchi ! Oui, il fait parti des films incontournables de ces 10 dernières années selon moi ! L'histoire aborde intelligemment des thèmes très actuels qui ne laisse pas indifférent : spoiler: la relation fusionnelle mère/fille, la maladie mentale, la drogue, le sexe, la rivalité dans le cadre professionnel ou encore le stresse. J'ai été très surpris par la performance de Natalie Portman, certes c'est une très bonne actrice mais je ne m'attendais pas a une si bonne prestation ; elle a largement méritée l'Oscar de la Meilleure actrice. Il y a aussi beaucoup de choses à dire à propos de la psychologie de Nina, son protagoniste : spoiler: au première abord, elle paraît gentille,inoffensive et fragile, donc parfaite pour interpréter le signe blanc alors qu'une autre partie d'elle s'avère être sombre, malintentionnée et rebelle, donc parfaite pour interprété le signe noire (ces deux personnalités différentes dans un même corps, les hallucinations ainsi que la paranoïa du personnage peuvent confirmer l’hypothèse de la schizophrénie). Dans le second rôle féminin, il y a la charmante Mila Kunis que j'ai découvert dans ce long-métrage. L'actrice est superbe et très crédible dans son rôle. L'acteur français Vincent Cassel a comme d'habitude fait une très bonne prestation ! Barbara Hershey, qui interprète la mère de Nina est très convaincante, et enfin, dans un rôle plus secondaire, nous retrouvons la célèbre Winona Ryder. La chose que j'ai le plus aimé dans Black Swan, c'est bien sûr sa bande originale ! Cette dernière est juste excellente (surtout la musique "Nina's Dream" au début du film). À part ça, la photographie et le montage sont au top et les costumes sont très réussis. Il y a une dernière chose qu'il ne faut pas oublier de mentionner, ce sont les chorégraphies qui sont magnifiques. La fin à été pour moi un énorme coup de théâtre spoiler: (le fait que Nina ce soit tuée elle-même en croyant tuer Lily, sa rivale). Si vous aimez les thrillers dramatiques réfléchis et riche en rebondissements, Black Swan est fait pour vous ! Par contre, la classification française, est beaucoup trop laxiste (le film aurait dû être interdit aux moins de 12 ans à causes spoiler: des nombreuses scènes de sexe et de la noirceur de l'histoire). Un chef-d'oeuvre et clairement l'un de mes 5 films préférés ! C'est très prometteur pour Noé, le prochain film de Darren Aronofsky.
chloe D.
chloe D.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 24 critiques

5,0
Publiée le 14/04/2013
Ce film est parfait à mon gout, vraiment parfait. Autant sur le plan de la réalisation, que du jeu d'acteur et du scénario. néanmoins le film ne devrai pas être vu avant d'avoir 16 ans je pense. car comme tous les films d'Aronofsky, le film nous montre des scènes très adultes et traite d'un sujet complexe: la recherche de la perfection dans l'expression artistique. On suit cette jeune danseuse dans sa folie, on est pris dans sa valse, dans son tourbillon de visions, de noirceur et de douleur. La douleur psychique comme physique semble toujours avoir intéressé ce réalisateur que j'admire particulièrement. Le corps souffre, se tord, se brise parfois jusqu'à se dépasser lui-même jusqu'à ce que la chair disparaissent pour ne laisser de place que pour l'âme. "la transcendance, se dépasser soi-même, très peu de gens ont cela en eux" les paroles de l'entraineur de cette jeune danseuse raisonne dans tout le film, et trouve tout son sens dans la scène finale, magnifique.spoiler: Le sang coule mais la lumière est là, les projecteurs de la scène entourent nina d'un cercle lumineux. L'homme parfait de Léonard de vinci ? je n'ai pas pu m’empêcher d'y penser. Ce réalisateur m’impressionnera toujours par sa maitrise et sa finesse : les éclairages, le son, les prises de vues, tout est soigneusement choisi, placé , mis en place pour nous faire frissonner, pour nous faire vivre le mal être de cette danseuse folle de perfection, parfaite dans sa folie. je renvoie la dernière phrase de Nina à monsieur Aronofsky: "je l'ai enfin sentie, parfait, c'était vraiment parfait"
vero0851
vero0851

Suivre son activité Lire sa critique

0,5
Publiée le 19/01/2012
Je ne comprend pas l' avis positif très tranché! Pour ma part , j ai regardé certaines scènes en avance rapide. J'adore Nathalie Portman, mais là franchement, son jeu tellement figé sur la même expression tout au long du film... Pour sa décharge , elle joue comme le réalisateur lui a demandé. Pour ce qui est du ballet, c etait tellement quelquonque que j ai du mal à croire qu'il ai eu une doublure. Enfin la fin du film: c est n'importe quoi, à l'image de tout le reste d'ailleurs. Suis ravie de ne pas avoir mis 10 euros à la poubelle.
Nico-noel
Nico-noel

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 352 critiques

5,0
Publiée le 10/10/2011
Voilà un des rares chef-d'oeuvre du septième art. Aronofsky a cette fois-ci conquis le coeur de tous ceux qui attendait un petit peu plus de sa part. Ce film est absolument magnifique, Nathalie Portman est d’ailleurs excellente dans son rôle principal ( ce qui lui vaut en plus un Oscar ) Mila Kunis et Vincent Cassel confirment eux aussi être de très grand acteurs. La thématique de l'hallucination et du désir et une nouvelle fois très bien exploitée, l'histoire est géniale, à couper le souffle : Du très bon Aronofsky dont on aimerait qu'il fasse encore mieux pour son prochain car il monte en puissance.
Louis F.
Louis F.

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 45 critiques

5,0
Publiée le 17/08/2011
Black Swan est magistral. Natalie Portman accomplit une métamorphose remarquable. Son sacrifice artiste et la torture physique du travail dévoilent la profondeur et la complexité de l'artiste voué à la création... Envahie par son personnage, Nina vacille dans un univers fantasmagorique aux confins de l'angoisse. Nous sommes troublés et émerveillés : c'est sublime. Avec des chorégraphies splendides, qui portent merveilleusement les symphonies de Tchaikovski malgré la contrainte technique cinématographique, Darren Aronofsky signe une prouesse technique remarquable. Il nous plonge dans un chef d'oeuvre ; on en sort bouleversé.
mr. edward
mr. edward

Suivre son activité 124 abonnés Lire ses 495 critiques

4,0
Publiée le 08/08/2011
Après le brillantissime The Wrestler, Black Swan était attendu au tournant. La question était de savoir si Darren Aronofsky revenait à son style bien particulier (Requiem for A dream, The Fountain, Pi) ou s’il poursuivait la voie entamée par The Wrestler . Et bien c’est un mélange des deux que celui-ci nous sert. Tout comme dans TW, D. Aronosfsky aborde le thème de l’auto-destruction, la recherche de gloire même brève soit-elle, mais la différence se fait dans les tenants et les aboutissants. Alors que dans The Wrestler, le « héros » était à la recherche de sa gloire d’autant, dans Black Swan c’est la recherche d’une gloire qui se saurait tardée. Voilà pour les comparaison entre les deux films. A part ça, quel est le sujet du film ? Et bien c’est l’histoire de Nina (Natalie Portman qui a le malheur d’avoir un VF affreuse et qui torpille son interprétation), danseuse étoile au sein de la troupe New York City Ballet, prête à tout pour obtenir le 1er rôle de Le Lac Des Cygnes dirigé par Thomas (un très bon Vincent Cassel), mais qui doit faire face à une nouvelle recrue, Lily (Mila Kunis). Alors, on passe la majeur partie du film à suivre Nina dans sa préparation, lors de ses moments de doutes, son envie de se débarrasser de la fibre maternelle un peu trop omniprésente dans sa vie. Il est vrai que certains scènes sont téléphonées et pas forcément utiles comme le coup de la « scène lesbienne » entre Nina et Lily, une manière d’expliquer que Nina se libère (une métaphore assez mal amenée). Certains aimeront, d’autres détesterons cela. Niveau réalisation, c’est assez maîtrisé, Aronosky emprunte la sobriété de The Wrestler et les effets de Requiem For A Dream, en gros, comment expliquer des choses simples de manières simples mais avec des bizarreries, ces hallucinations ou moments chocs qui caractérisent sa filmographie, qui font que cela paraît faussement compliqué. Ces effets ne sont pas toujours utiles ou pertinents, car on s’y attend et cela perd de la spontanéité. Aronofsky aurait gagné à instaurer un vrai climat bizarre, étrange et flippant, à la manière d’un Kubrick, mais chacun son style après tout. On sent donc dans cette manœuvre, une envie de retourner à ce qu’il faisait avant sans renier The Wrestler, en évitant les pièges de The Fountain où la surabondance Aronofskien était pénible à force et gâchait le film. Il n’empêche, et j’arrête de parler de ces effets, que ceux-ci torpillent le film par moments et empêche d’éprouver des sentiments envers Nina notamment. Pour en arriver à la conclusion, je dirais que j’ai bien aimé le film tout en reconnaissant ces nombreuses faiblesses et que je suis curieux de ce qu’Aronofsky nous fera lors de son prochain film, quelle voie prendra-t-il ? Black Swan est un très bon film Hollywoodien sans vouloir l’être. J’oubliais, la bande son signé Clint Mansell est excellente.
NewBoorn
NewBoorn

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 576 critiques

5,0
Publiée le 13/05/2011
Le film de l'année pour ma part, mon oscar 2011, le meilleur d'Aronofsky, toujours aussi dérangeant ( moins que Requiem for a Dream quand même...). Le duo Vincent Cassel Nathalie Portman parvient à nous passionner et la fin est tout simplement magistrale.
DanielOceanAndCo
DanielOceanAndCo

Suivre son activité 322 abonnés Lire ses 3 582 critiques

5,0
Publiée le 25/02/2011
Une chose est claire avec ce nouveau film de Darren Aronofsky, c'est qu'il va diviser les spectateurs à l'instar de "Requiem for a dream" ou "The Fountain". Cette version moderne et schyzophrénique du "Lac des Cygnes" où une jeune danseuse sombre peu à peu dans la folie par complète dévotion à son art est magistrale de bout en bout, portée par la superbe réalisation d'Aronofsky et l'interprétation toute en nuance de la belle Natalie Portman (secondée par les excellents Vincent Cassel et Mila Kunis). Un fabuleux film sur le sacrifice des artistes à leur passion!!
BMWC
BMWC

Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 741 critiques

4,5
Publiée le 19/02/2011
Avec ce film d'horreur flamboyant (appelons un chat un chat) aux acteurs excellents, Arronofsky rend hommage à Carrie, Argento, Cronenberg et Polanski tout en gardant son style propre. Chapeau !
Outburst
Outburst

Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 514 critiques

5,0
Publiée le 18/02/2011
Mon premier coup de cœur de cette année 2011! Darren Aronofsy signe ici l'un de ses plus beaux films et certainement le plus aboutit. De plus il est porté par une Nathalie Portman extraordinaire qui réussit à nous émouvoir mais aussi à nous faire peur. Moi qui n'aime pas la danse je suis entré dans le film dès la scène d'ouverture et n'en ai pas décroché une seule minute. Le film fonctionne également grâce à ses scènes chocs, qui permettent aux spectateurs de ressentir les peurs du personnage et une chose est sûre, sur ce point ils ont réussi. Le final est grandiose et d'une beauté que l'on voit rarement au cinéma. Bravo Mr Aronofsky !
Davidhem
Davidhem

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 335 critiques

5,0
Publiée le 14/02/2011
Magnifique, extraordinaire, bluffant, énorme, dramatique, tragique, ce film ne peut qu'impressionner le spectateur et l'enthousiasmer à sa sortie. Quel spectacle! Quelle descente aux enfers! Quel drame! Quel scénario! C'est simple, ce film ne ressemble à aucun autre, il représente la catégorie des chefs-d'oeuvres du cinéma moderne. Un film passionnant, glauque, violent, sensuel, destructeur, où Natalie Portman nous subjugue à chaque scène, elle incarne une danseuse de ballet qui doit interpréter le cygne blanc et le cygne noir à la fois dans "le lac des cygnes". Sexuellement frigide, le personnage veut tellement atteindre la perfection de cete composition qu'elle plonge peu à peu dans une folie liée à ce rôle. Changement de personnalité, devenant une femme qui n'est plus une danseuse mais l'incarnation des deux cygnes, le personnage ne sait plus vraiment où il en est. Passionnée, perturbée, cete gentille fille devient un monstre à tempérament psychopathe et halluciné. Vincent Cassel interprête à merveille son mentor, celui qui va l'aider à se libérer de sa timidité pour sombrer dans la débauche. Le film oscille entre thriller psychologique, fantastique et horreur et débouche sur un final plus vrai que nature. L'horreur est provoquée par le fantastique lui-même installé par une psychologie qui se transforme. Apparemment élevée par une mère castratrice en témoignent les nombreuses peluches présentes dans sa chambre et le tempérament et l'attitude qu'elle exerce envers sa fille, la traitant finalement comme une enfant de douze ans, tout cela, tous ces éléments contribuent à comprendre comment elle évolue au fur et à mesure que le film avance. A noter que le réalisateur montre la concurrence terrible entre ces jeunes filles pour décrocher ce genre de rôle en or et également l'entraînement dur et parfois très douloureux. Au final, Darren Aronofsky réalise et signe un film hors du commun et donne à Natalie Portman un rôle où elle excelle tellement que l'on serait surpris qu'elle ne décroche pas l'oscar de la meilleure actrice. Un film époustouflant!
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 874 abonnés Lire ses 3 692 critiques

2,0
Publiée le 10/02/2011
Aïe, Aronofsky est un réalisateur que j'aime beaucoup de Pi à the Wrestler, et même the fountain. Sauf qu'avec the wrestler il ajoutait à son cinéma une mise en scène Dardenienne, caméra à l'épaule suivant son personnage de dos. (bon s'il est simplement évident qu'il n'est pas les frères Dardenne et n'a pas leur talent il s'en sortait très bien). Mais ses détracteurs ont toujours reproché une certaine lourdeur, en effet il ne sait pas faire dans la subtilité, lorsqu'il faut pleurer on fout la musique à fond histoire de bien indiquer au spectateur que c'est triste. Et The Black Swan c'est que ça. De la musique à fond (très belle là n'est pas la question), mais c'est omniprésent, envahissant, et assez pénible je dois le dire. L'inverse en fait des frères Dardenne dont il reprend la mise en scène. Enfin il filme tout en gros plan (qui a dit bien lourd ?) et ne laisse pas ses personnages vivre. Les acteurs sont géniaux et criant de vérité, sauf que leur personnage, surtout celui de Portman sont insupportables. Pitié mais la danseuse fragile qui va s'identifier à son personnage c'est un énorme cliché… Et Powell Et Pressburger sont passés par là, on livré sans doute le plus beau film de l'histoire du cinéma. Qu'est ce que tu veux passer après ça ? Même en adoptant une autre mise en scène. Et puis parlons en de la mise en scène c'est gros plan sur gros plan, très découpé, aucune place pour la chorégraphie, Portman a l'air de chialer tout le temps, mais que c'est insupportable, c'est lourd, lourd, lourd. Et avec la musique en fond… Les raccords biens secs, sauf que ça n'a pas vraiment de sens. Son film est bien chiadé comme il faut, sauf que c'est une coquille vide. Je veux dire le côté sous exposé de la photographie j'aime bien, ces raccords brutaux aussi, la performance des acteurs est énorme. Mais pour quoi au final ? Au service de quoi ? Aronofsky va chercher le malaise par le sursaut, mouais… il ne fait pas mieux que le film d'horreur pour ado du coup. Et Portman a l'air malade dès la première scène… Il n'y a pas vraiment d'évolution du coup. Une gradation dans la folie plus qu'une évolution… Du déjà vu en moins lourdingue. Et puis cette obsession perverse sur le sexe de Portman, c'est d'une maladresse. Soit il nous montre tout, soit il fait dans le subtile, mais là on a un truc du genre "wé mé jé vs montr ri1 lol". S'il veut une tension sexuelle il peut la créer, tant mieux, rare sont les films qui y parviennent, mais là c'est vulgaire et grotesque. J'ai l'impression de voir une chieuse qui m'a emmerdé pendant 1h43 pour rien du tout. Et puis qu'est ce que ça ressemble à the Wrestler. Du coup j'ai un énorme doute est ce que je me suis leurré sur Aronofsky durant tout ce temps et il a toujours fait des films méga lourds et vulgaires, ou bien c'est juste celui là ? J'ai l'impression que c'est la première option, lorsque j'y repense, du coup je ne reverrai pas the wrestler histoire de garder un bon souvenir de lui, tant les défauts de Black Swan semblent être récurrent dans sa filmo.
fandecaoch
fandecaoch

Suivre son activité 417 abonnés Lire ses 2 229 critiques

5,0
Publiée le 01/03/2011
Black Swan : Encore une pure merveille signé par le génie Darren Aronofsky. Chacun de ces œuvres sont vraiment magnifique et si particulier et unique. Et ce film ne déroge pas a la règle et comme le dit si bien le film a la fin : c’était parfait. Encore une fois, le réalisateur atteint un sommet dans la perfection : ça c’est du cinéma, ça c’est de l’art. Et une fois encore : il nous plonge dans une ambiance noir, troublante, malsaine (violence psychologique, du sex…) et assez étrange et glauque ou la psychologie des personnages vont être mit a rude épreuve. Car dans ce film, nous allons suivre le rêve d’une danseuse qui a obtenu le premier rôle dans le lac des cygnes mais aussi on va suivre son abscision de la perfection a cause d’une rivalité. Et tous ça va se transformé en véritable cauchemar ou la danseuse va littéralement se transformé (psychologiquement) et vraiment cette transformation est très poétique et psychologique en même temps, ce qui donne cette ambiance si exceptionnelle et unique. Et vraiment, ça colle parfaitement avec l’univers de la danse et l’univers si particulier du réalisateur. Donc voila, niveau scénario : c’est passionnant, c’est bien travaillé, l’ambiance est maitrisée et la psychologie des personnages sont très bien écrit. On est captivé et prit dans cette histoire qui ne vous laissera pas indifférente. Ensuite, niveau réalisateur, je dis toujours la même chose du réalisateur ^^ mais vraiment, il a le sens de cinéma. Que sacré réalisateur et il nous le prouve encore avec ce film qui est sublimement réalisé. Avec une mise en scène parfait qui colle parfaitement a l’ambiance et au coté poétique du film. Les chorégraphies (de danse) sont magnifiques et on a le droit à un final tout simplement génial. De plus, les acteurs sont tous eux aussi parfait dans leur rôle. En premier lieu : Natalie Portman qui nous donne une sublime interprétation, vraiment elle tient les (deux ^^) rôle à merveille, elle mérite son oscar car elle est sensationnelle. Vincent Cassel est très convaincant aussi tout comme Mila Kunis qui est assez troublante aussi. Et pour finir, les musiques sont juste excellent, musique très classique (lac des cynes) et vraiment, c’est un plaisir pour les oreilles. Voila, une œuvre de plus pour Darren Aronofsky et un titre de chef-d’œuvre qui na pas volé. Même si le film est moins compliqué que les autres, il ne perte pas tous le génie et la folie (le style) du réalisateur, ce qui fait de ce film : une œuvre unique et envoutante.
Puce6386
Puce6386

Suivre son activité 390 abonnés Lire ses 1 074 critiques

1,5
Publiée le 28/02/2011
Un film qui présente de nombreuses longueurs, un visuel très moyen et un univers malsain et sanglant. Le scénario est également très brouillon, prévisible, et vu et revu. Une grande déception !
Plume231
Plume231

Suivre son activité 544 abonnés Lire ses 4 609 critiques

5,0
Publiée le 08/02/2011
Cette oeuvre, ou allez il vaut mieux le dire carrément ce chef d'oeuvre, présente magistralement deux sujets qui le rendent d'ores et déjà passionnant : le monde cruel de la plus dure des disciplines artistiques celui de la danse classique et l'absolutisme qu'on est près à subir totalement pour servir son Art, la recherche constante de la Perfection. Deux thèmes qui avaient déjà été abordé mais de manière différente (ce qui n'est pas plus mal, au contraire!) par Michael Powell dans un autre chef d'oeuvre "Les Chaussons rouges". Pour ce qui est de la mise en scène de Darren Aronofsky, elle est absolument remarquable. C'est déjà un exploit de nous faire pénétrer dans l'esprit, à l'extrême limite de la folie, de la protagoniste, mais ce qui est encore plus impressionnant c'est de nous faire comprendre les motivations qui la poussent à agir même dans ses gestes a-priori les plus répréhensibles. Exploit que le cinéaste arrive même à étendre aux personnages qui l'entourent à savoir le directeur artistique très ambigu, la mère possessive et la concurrente peut-être faussement sympathique respectivement tenus par Vincent Cassel, Barbara Hershey et Mila Kunis qui sont parfaits. Quand à Natalie Portman, en plus d'être une des actrices les plus belles et charismatiques, se montre aussi une des plus talentueuses à travers une performance phénoménale et à couper le souffle. Définitivement, c'est une des plus grandes interprétations de tous les temps et l'Oscar serait l'absolu minimum qu'on doit assurément lui donner. Le parallèle de l'histoire avec le célébrissime ballet et les variations sur la musique du génie Tchaïkovski achèvent de rendre l'oeuvre incontournable. Sans conteste une des oeuvres les plus incroyables et les plus brillantes sur l'art avec un grand A.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top