Mon AlloCiné
Robin des Bois
note moyenne
3,2
17226 notes dont 2219 critiques
12% (264 critiques)
27% (590 critiques)
20% (433 critiques)
21% (472 critiques)
9% (209 critiques)
11% (251 critiques)
Votre avis sur Robin des Bois ?

2219 critiques spectateurs

romano31
romano31

Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 1 375 critiques

5,0
Publiée le 13/05/2010
Le Robin des Bois de Ridley Scott est tout simplement un grand film épique. Il nous raconte comment Robin de Longstride est devenu Robin des Bois. Des scénes de batailles épiques, un Russell Crowe impressionnant et une réalisation totalement maitrisée. Bref, un grand film. A voir.
Marceau G.
Marceau G.

Suivre son activité 263 abonnés Lire ses 365 critiques

3,0
Publiée le 23/03/2014
Après nous avoir livrer des grands films et quelques chef d'oeuvres ("Blade Runner", "Thelma et Louise", "Gladiator", "American Gangster"...) et pas mals de bons films ("Kingdom of Heaven", "Mensonges d'Etat...), Ridley Scott ne s'est pas reposer sur ses lauriers... Mais quand on voit "Robin des Bois", on se dit qu'il aurait peut-être dû... Car même si son "Robin des Bois" n'est pas mal du tout, il s'avère extrêmement décevant, on attendait sûrement beaucoup trop de ce film... On a là un film épique mais qui manque de souffle. Le scénario est plutôt bien conçu et la mise en scène très bonne mais il y a quelque chose qui sonne faux dans ce film... Premièrement, il y a une impression de déjà vu, car même si Scott est un excellent metteur en scène, il se cantonne pafois trop aux films épiques (...), car d'habitude, c'est un cadeau formidable quand il s'attaque à ce style de film, mais ici, ça ne passe pas... Deuxièmement, le tout est baclé, et pourtant, le film dure 2 heures 20 (!), il y a donc un gros problème d'écriture ! De plus, son Robin des Bois, incarné par Ridley Scott, manque de crédibilité, tantôt gentil et doux, tantôt ultra-violent... Ce film est donc, en plus d'être inégal, pas super bien maîtrisé. Un autre truc qui ne va pas aussi, et c'est sans doute ça le pire, c'est que ce film est un "prequel" des aventures de Robin des Bois et je ne dois pas être le seul à trouver ça grotesque en matière "d'origines", personne n'imaginait l'avant Robin des Bois de cette manière... Donc, on peut dire que ce film se cherche mais sans se trouver, il hésite entre divertissement et drame médiéval sérieux ! Néanmoins, on a droit à de superbes scènes de batailles et à de magnifiques reconstitutions historiques, décors et costumes, seuls réconforts pour le spectateur ! Et à un casting génial mais mal dirigé par un Ridley Scott qu'on a vu plus en forme... A défaut d'y croire et de s'y intéressé, on mate ce film pour l'action et l'ambiance (parfaite !) médiévale...
videoman29
videoman29

Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 214 critiques

4,0
Publiée le 26/09/2013
« Robin des bois » est une petite merveille du cinéma d'aventure ; Ridley Scott, en vieux routier, ne tombe pas dans le piège du remake sans saveur ni imagination. Il préfère innover en nous racontant les aventures de Robin Longstride avant qu'il ne devienne le célèbre « Prince des voleurs ». La reconstitution de l'Angleterre du 13ème siècle est absolument bluffante et on ne s'ennuie pas une seconde dans ce divertissement passionnant. Le film est d'un très haut niveau technique, la réalisation superbe et la photographie irréprochable. L'interprétation est également géniale avec Russel Crowe très en forme et Cate Blanchett juste sublime, c'est l'atout supplémentaire qui emporte définitivement mon adhésion. Les scènes de batailles sont très réalistes et rythment efficacement l'ensemble ; Courage, amour et action sont au rendez-vous de ce « Robin des bois » très charismatique. Vu en version Director's cut qui apporte un véritable plus, comme c'est souvent le cas.
MisterJ
MisterJ

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 45 critiques

5,0
Publiée le 21/05/2011
R.Scoot revisite avec maestria le mythe de Robin Hood. La réalisation est soignée (dans la lignée de Kingdom of Heaven), les ralentis très esthétiques, les scènes de batailles, les décors et les costumes réalistes offrent à cette fresque une dimension monumentale. Le jeu des acteurs est excellent. R.Crowe campe un Robin Hood sobre, une force tranquille tel qu'il interprétait Maximus. C.Blanchett incarne une Marianne forte et douce à la fois, aux antipodes de celle interprétée par M.E.Mastrantonio. Enfin, M.Strong est formidable de cruauté et de perfidie en Godefroy. Les personnages secondaires - notemment les Joyeux compagnons soigneusement représentés - sont profonds et très bien interprétés à commencer par O.Isaac en Prince Jean arrogant. L'apport de ses personnages secondaires offre à cette nouvelle version de Robin Hood, une profondeur, une âme, une saveur que les autres version - trop kitsch - n'avait pas. Une réussite, un régal !
islander29
islander29

Suivre son activité 251 abonnés Lire ses 1 745 critiques

4,0
Publiée le 14/05/2010
Beaucoup de choses à dire sur ce film, d'abord comme l'a justement signalé un internaute c'est un prequel (en gros un film sur l'avant, sur l'origine du héros)...Donc ce ne sont pas les aventures de Robin Des Bois par Kevin Reynolds (1991) avec Kevin Costner ou celles de Michael Curtiz (1938)avec Eroll Flynn...C'est peut être au fond le grand intérêt de ce film, il nous ouvre une porte sur l'histoire d'angleterre que l'on ne connait pas forcément (1300, 1400), ainsi qu'une porte sur l'histoire personnelle de Robin des Bois avant qu'il ne devienne un héros... Petit bémol, Ridley Scott est un metteur en scène efficace certes mais parfois lourdingue, le film souffre un peu de cela et manque de finition dans les musiques , les scènes de bataille, les émotions des personnages plutot formatées....Et puis Ridley Scott est un cinéphage assurément comme en témoigne la dernière scène de bataille où l'on ne peut qu'évoquer des emprunts au Soldat Ryan de Spielberg (balles sifflantes dans l'eau (ici flèches)) ou au cinéma de Zhang Yimou (nuages de flèches comme je crois dans La Cité Interdite)...A noter aussi dans ce film l'apparition pour le moins surprenante de Jonathan Zaccai (acteur belge) en Philippe de France...Le film a une bonne distribution (presque solide) et est une bonne reconstitution de l'époque, mis à part les péniches de débarquement des français qui font penser à celles des américains durant l'été 1944 (A croire que Ridley Scott s'est amusé)...Globalement c'est du grand spectacle, c'est efficace, on ne s'ennuie pas, je conseille....
fandecaoch
fandecaoch

Suivre son activité 392 abonnés Lire ses 2 229 critiques

5,0
Publiée le 19/05/2010
Alors la , un grand bravo a Ridley Scott Qui nous livre un excellent ROBIN DES BOIS avec un super scenario , de excellentisime combat et des acteurs parfait comme Russell Crowe, Cate Blanchett . Vraiment on passe un excellent moment et on s'ennuit pas une seul seconde . UN VRAI CHEF-OEUVRE .
pierrre s.
pierrre s.

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 2 346 critiques

4,0
Publiée le 28/01/2014
Scott prend la légende à ses origines et nous en explique l'avènement. Comme toujours, le réalisateur de Gladiator mais les formes et offre de très belles images et globalement un bon film.
Yannickcinéphile
Yannickcinéphile

Suivre son activité 192 abonnés Lire ses 4 005 critiques

2,5
Publiée le 24/03/2013
Le duo Scott-Crowe reformé pour une nouvelle fresque épique, cela avait de quoi mettre en confiance, pourtant non, le résultat est loin de Gladiator. L’idée de faire une sorte de préquelle à la légende de Robin des Bois était bonne, et le film est sympathique à ce niveau là. Ridley Scott sait raconter des histoires, et il ne déroge là pas à la règle, malgré un aspect un peu fouillis. Pourtant tout ne suit pas. Curieusement, c’est peut-être là où on l’attendait que le film déçoit. En effet les personnages sont dans l’ensemble intéressants, plutôt bien travaillés, quoique certains soient franchement manichéens. Les séquences dialoguées et les échanges, notamment entre Robin des Bois et Marianne sont plutôt réussis, teintés d’humour, de tendresse parfois. Les personnages sont attachants, et il faut reconnaitre que le jeu des acteurs contribue largement à ce sentiment. La photographie du film est plutôt belle, les décors bons sans avoir la transcendance de Gladiator, la musique pas mauvaise elle non plus. Là où le film est vraiment un ratage, c’est dans les scènes d’actions. Molles, elles manquent cruellement d’intensité, et leur mise en scène est peu claire, parfois illisible. Comment le réalisateur d’Alien, de Gladiator, a pu se contenter d’un film dans lequel, lorsqu’une épée tranche, elle n’est pas tachée de sang ? La bataille sur la plage est totalement indigne de Ridley Scott. Par ailleurs le potentiel de Robin des Bois n’est pas pleinement exploité. Il doit décocher trois flèches de tout le film. Dans l’ensemble, sans être mauvais, ce Robin des Bois souffre de plusieurs facteurs. La comparaison avec les précédents Robin des Bois, la comparaison avec Gladiator, et la comparaison avec d’autres films ou séries récents sur le Moyen Age, nettement plus intenses. Ce film est fade, trop policé pour séduire pleinement, et il est sans véritable point fort. Il risque de vieillir très vite. Correct, sans plus.
Cluny
Cluny

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 593 critiques

2,5
Publiée le 21/10/2012
A la fin de "Kingdom of Heaven", Balian redevenu forgeron en France croise la troupe de Richard Coeur de Lion qui part pour la Terre Sainte. C'est par la description de cette même armée revenue des croisades dix ans après que commence "Robin des Bois", et cette décennie de combats en Palestine a visiblement laissé des traces, puisque le Roi d'Angleterre semble plus préoccupé de restaurer son autorité féodale de duc d'Aquitaine et de Normandie que de sauver son âme, et le souvenir du massacre de Saint-Jean d'Acre constitue le sujet principal de la seule discussion entre le Roi et son archer. Ridley Scott avait beaucoup aimé tourner "Kingdom of Heaven", et en pleine intervention américaine en Irak, ce film qui montrait les colombes chrétiennes et musulmanes poussées à la guerre par les faucons des deux camps est certainement un des meilleurs films du prolifique réalisateur britannique depuis des années. Dans ce "Robin des Bois", les beaux idéaux chevaleresques des croisés ont bien disparu, et si Robin comme Balian est un plébéien qui devient chevalier, il s'agit du résultat d'une usurpation et non d'un adoubement. On pense aussi à "Gladiator", par la présence d'un Russel Crowe empâté et assez fadasse, mais aussi par certaines scènes d'embuscades dans des forêts bleutées ou de tranquillité buccolique ravagée par la cupidité des puissants. Robin est plus proche de Maximus que de Balian, plus jouet du destin que mû par des convictions profondes. Encore qu'il soit difficile de dresser un portrait précis du Robin de Ridley, vu que les nombreuses réécritures du scénario amènent à un fréquent dédoublement de la personnalité du héros : normal, cohabitent en lui à la fois l'archer de Sherwood et le shériff de Nottingham. Ridley Scott a semble-t-il déclaré qu'il n'avait aimé aucune des adaptations précédentes des aventures de Robin, excepté celle de Mel Brooks... Dont acte. Mais son interprétation ne se dsitingue guère des autres, particulièrement par le manichéisme hollywoodien qui plaque une nouvelle fois les idées reçues du XXI° siècle sur une époque passée, l'Empire romain dans "Gladiator", la dynastie des Plantagenêt ici. Robin se voit dont investi de la mission inconsciemment héréditaire de faire passer l'Angleterre de la tyrannie à la monarchie constitutionnelle, et tant pis si 15 ans de règne de Jean sans Terre sont compressés en quelques mois, la mort de Richard datant de 1199 et l'épisode de la Magna Carta de 1215. Cette entorse (plutôt une fracture ouverte) à la vérité historique n'est pas la seule ; le film donne l'impression d'un conflit franco-anglais, comme une simple anticipation de Napoléon, oubliant toute la dimension féodale de la rivalité entre Philippe-Auguste et les Plantagenêt. Les Français y sont donc fourbes à souhait, et du coup l'union nationale se fait contre l'envahisseur gaulois, alors qu'en réalité, si le futur Louis VIII débarqua bien en Angleterre en 1216, ce fut à l'appel des Barons anglais et avec la bénediction des évêques. Il n'eut pas besoin d'inventer des barges de débarquement en bois, modèle Omaha Beach, et il ne fut pas repoussé, puisqu'il alla jusqu'à Londres. Bon, me direz-vous, on ne va pas au cinéma pour découvrir les théories de Duby et Le Goff. Que dire donc de ce "Robin des Bois" comme film ? Que malgré des batailles captées avec l'indéniable savoir-faire de Ridley Scott et quelques belles scènes comme celle de la rencontre avec sir Walter Loxley joué par l'increvable Max Von Sidow, il souffre de sa longueur inutile, d'une interprétation sans relief et d'une musique envahissante, Marc Streitenfeld succédant à Hans Zimmer dans le registre pompier. Film de producteur dans son projet même, "Robin des Bois" n'est sauvé ni par son scénario bricolé ni par une réalisation sans surprise. Critiques Clunysiennes http://www.critiquesclunysiennes.com
Spacelack
Spacelack

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 12 critiques

2,0
Publiée le 08/09/2012
L'ensemble est à première vue sympathique car bien réalisé. Rendons justice aux costumiers, accessoiristes et décorateurs : à mes yeux, l'ambiance y est et c'est du bon travail. Le jeu d'acteur n'est pas mauvais non plus, mais sans trop de relief. Régulièrement toutefois fleurissent nombres de remarques si l'on est logique ou si l'on connaît un peu le monde médiéval et la légende du justicier de Sherwood. L'œil de l'historien ne manquera pas de remarquer ça et là des erreurs et anachronismes plus ou moins visibles et plus ou moins risibles. Des casques sensés apparaître un siècle plus tard, les fameuses barges de débarquement françaises, l'emploi étrange du français et de l'anglais, le nombre effarant de cavaliers dans l'armée anglaise, l'absence de réalisme politique et territorial, etc... tout ceci fait grincer des dents et lever les sourcils. Les batailles sont mises en scène sans grand relief et sans grande intelligence, ce qui est triste quand on compare la maetria de Ridley Scott dans les combats de Gladiator et Kingdom of Heaven. Seul le sac de Nottingham mérite le coup d'oeil, pour sa vérité crue. Autrement, tout soudard opposé aux gentils est un pauvre type simplement voué à mourir ou à se rendre, que ses adversaires soient d'autres soudards, des archers, des femmes sans entraînement militaire ou des enfants fugueurs malades et sous-alimentés. Le film ne dit ni ne montre l'Histoire véritable de l'époque, si complexe : elle est ici simplifiée, torturée et manipulée. Rien ne filtre de l'étendue des possessions anglaises en France, âprement défendues par Richard Coeur de Lion, moins roi anglais que puissant prince féodal français rebelle. Après sa mort, effectivement venue en 1199 d'un carreau d'arbalète lors d'un siège, mais surtout de l'infection qui suivit, son frère Jean sans terre lui succède. Celui-ci est effectivement et unanimement détesté pour sa politique fiscale terrible et sa cruauté envers ses propres sujets. Le Roi de France Philippe II Auguste part à la conquête des possessions territoriales anglaises et défait les contre-attaques (juillet 1214 : la Roche-aux-moines, Bouvines). Puis, son fils Louis, futur Louis VIII le Lion, est proclamé Roi d'Angleterre par nombre de barons anglais. Il débarque victorieusement en Angleterre et occupe Londres et tout le sud et l'est du pays en 1216. La mort de Jean sans Terre provoque une révolte générale contre les Français, battus avec leurs alliés à Lincoln. Le prince et son corps expéditionnaire rembarquent en 1217 du fait du manque de renforts et de la perte du contrôle de la Manche après la bataille navale des Cinq-îles. Voilà un bref résumé de l'Histoire du temps. On imagine donc mal une armée purement anglaise en campagne en France sous le roi Richard : ses sujets français, eux-mêmes plus nombreux que tout le peuple anglais, suffisaient sans doute amplement. Et imaginez-vous franchement voir Londres occupée par les troupes françaises dans un film américain ou britannique ? Personnellement, j'en doute, surtout s'il s'agit d'une superproduction comme celle-ci. Comment donc rester de glace devant les relents de bons sentiments et de chauvinisme anglo-saxon ? Le monde britannique est donc encore et toujours à l'honneur... Mais de manière tellement niaise qu'on se surprend à ricaner quand des paysans anglais sont mis à la boucane par une soldatesque française pillarde, paillarde et pochtrone comme elle se doit d'être. Le film m'apparaît donc comme une parodie de son propre genre virant à la farce tant la crédibilité historique est mise à mal. Une véritable désinformation est distillée pour peu qu'il n'y ait aucune réflexion du spectateur moyen, celui-ci ayant l'impression de regarder, de bonne foi, ce qui semble être un authentique film historique. Les bons Anglais sont des victimes assoiffées de liberté opposés à un roitelet tyrannique et à nous autres Français, qui entrons dans le rôle du cochon de soudard manipulateur, cruel mais trop idiot pour tenir une épée. Rappellons au passage que les exations de la troupe de Godfroy dans le film sont un écho aux dévastations du nord de l'Angleterre par les troupes du Roi Jean en personne, qui n'eut pas besoin d'écorcheurs français, merci bien. Certes, il s'agit d'un divertissement, mais il y a une limite à tout : quitte à faire rire, autant instruire. Ce dont le film n'a cure. Disons alors que cette comédie guerrière en costume n'est pas sérieuse. Bien réalisé mais mal pensé et trop orienté, ce Robin des Bois est surtout à prendre au troisième degré. Divertissant, ni plus, ni moins.
Nathan Snidaro
Nathan Snidaro

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 462 critiques

4,5
Publiée le 21/05/2011
Ridley !! Mais comment fais-tu pour nous passionné autant !! Tu t'attaque à n'importe quel genre et tu en fais toujours un chef-d'œuvre ! Et là, c'est trop bien parce que tu a retrouver ton acteur fétiche ( le miens aussi d'ailleurs ) et le genre dans lequel tu excelle le plus ( film historique évidemment, avec le grand "Gladiator", ou le magnifique "Kingdom of Heaven" ) ! Alors oui, tu continue à bourrer tes films d'incohérences et de défauts historiques, mais qu'importe !! La magie est là, et ta réalisation de virtuose compense bien ça. Et puis là, je le redis, tu à retrouver Russel Crow, qui est encore une fois épatant, et en plus accompagné de Cate Blanchett, qui est excellente comme la plupart des acteurs du film. Quant au scénario, il est toujours aussi bien construit, et très originale pour un "Robin des bois". La musique est sublime, et la mise en scéne magnifique. Les scénes de batailles sont très bien faites comme toujours. Bref, encore un chef d'œuvre, on regrette juste la fin, qui nous oblige, tellement tu à du talent, à vouloir continuer de regarder la "légende de robin des bois", avec les combats contre le shérif et tous le reste. Donc, encore un chef d'œuvre de mon réalisateur favoris.
Glumdops
Glumdops

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 193 critiques

4,0
Publiée le 15/02/2011
Le tandem Ridley Scott/Russell Crowe fonctionne a merveille. Une belle réussite! A voir sans modération.
Selingues G
Selingues G

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 888 critiques

5,0
Publiée le 10/11/2010
Le retour de l’association Ridley Scott et Russel Crow est de grande voir de très grande qualité. Des costumes, des décors et des costumes de haute qualité, cependant la magie n’père pas aussi bien que pour gladiateur. Lez scènes de combats démontrent une nouvelle foie sa maitrise dans les films d’action de combats. Une nouvelle épopée qui renouvelle le mythe de Robin des Bois qui grâce à ce film à redorer son blason.
gildasmonjoin
gildasmonjoin

Suivre son activité Lire ses 44 critiques

5,0
Publiée le 23/05/2010
Il y a l'Histoire, il y a le roman... et puis il y a Ridley Scott. Visiblement, le scénario a dérouté beaucoup de spectateurs. Si vous allez voir ce film pour voir une n-ème version de Robin des Bois, passez votre chemin! Vous ne retrouverez ni Costner ni Flinn!! D'ailleurs ce film aurait pu s'appeler Peter des Pierres ou John des Collines.... Mais, si vous aimez Ridley, par contre, vous allez être servi! Des décors et une photo travaillés comme des peintures de Rembrandt, une mise en scène impeccable avec des seconds rôles surprenants (mention spéciale pour Léa Seydoux qui, avec de rares mots et de trop rares apparitions, incarne royalement la jouissance du pouvoir), c'est du grand cinéma! Faire un film ultra réaliste (avec quelques maladresses parfois, quelques facilités hollywoodiennes, il ne faut trop perturber le public américain....) en imbriquant intimement des personnages historiques d'un côté, romanesques de l'autre, dans une histoire nouvelle, c'est un pari très difficile, seul un très grand cinéaste pouvait le relever. Pour moi le pari est gagné!
Ti Nou
Ti Nou

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 2 366 critiques

5,0
Publiée le 18/05/2010
Ridley Scott montre à nouveau qu'il est le seul cinéaste à Hollywood capable de donner une vision de l'histoire pertinente et épique. En l'inscrivant dans un contexte de guerre et de pauvreté et en jouant avec les archétypes, il donne tout son sens à la légende de "Robin des Bois" et la modernise.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top