Mon AlloCiné
Amer beton
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Amer beton" et de son tournage !

Adaptation

Amer beton est l'adaptation du manga Tekkon kinkreet de Taiyo Matsumoto, édité en France à partir de 1996.

Premier long-métrage

Le réalisateur Michael Arias s'est d'abord fait un nom dans le monde des effets visuels grâce à son travail pour James Cameron dans Abyss. Expatrié au Japon, il intègre le Studio Ghibli où il participe à la production de Princesse Mononoké. Il utilise alors le procédé "Toon Shaders" qu'il a lui-même créé. C'est également au Japon qu'il découvre le manga Amer beton, une oeuvre qu'il va s'efforcer d'adapter pendant plusieurs années. Entre temps, il participe à la série des Animatrix qui lui permet de se faire un nom dans l'animation et de récolter des fonds pour s'atteler à la réalisation de son premier long-métrage Amer beton.

Un américain à Tokyo

C'est la première fois qu'un Américain réalise un long-métrage d'animation au Japon.

Inquiétant Béton

Le réalisateur Michael Arias évoque sa réaction lorsqu'il a découvert le manga Amer beton dans les années 90 : "Un de mes amis et moi observions longuement les immenses chantiers de démolition situés de l'autre côté de la rue. Il possédait une importante collection de mangas et j'ai fini par lui demander de m'en recommander quelques-uns. Il m'en a aussitôt tendu un. En découvrant la première image, qui montre les deux garçons en train de contempler la ville, juchés sur un poteau téléphonique, j'ai eu comme un choc : c'était nous ! Vers la fin du manga, lorsque c'est au tour des yakuzas de se retrouver au sommet d'un immeuble à discuter des changements inéluctables que subit la ville, j'ai de nouveau ressenti cette impression. L'ambiance qui régnait à l'époque à Tokyo était très étrange. Les attaques au gaz empoisonné avaient eu lieu dans un voisinage proche et nous voyions trois hélicoptères patrouiller en permanence au-dessus de nous. C'était aussi l'époque du tremblement de terre de Kobe. Tout cela mis bout à bout, j'avais le sentiment que le sol était en train de disparaître devant nous. J'aime la façon dont l'histoire d'Amer Beton questionne notre vision de l'avenir, nos convictions et ce qui compte réellement à nos yeux. Ces thématiques m'ont semblé très ancrées dans la réalité."

Du court au long

Un premier court-métrage inspiré du manga Amer beton avait été réalisé en 1999 par Koji Morimoto sous l'impulsion de Michael Arias. Primé dans plusieurs festivals, ce pilote n'avait alors pas donné de suite. C'est après avoir produit la série des Animatrix que Michael Arias a pu réunir suffisamment de talents et de fonds pour aller au terme du projet.

40 mois de production

Si l'idée de réaliser un film à partir du manga Amer Beton a germé très tôt dans l'esprit de Michael Arias, la production du long-métrage a duré en tout près de 40 mois. Le tournage du film a débuté en décembre 2004, une fois les story-boards achevés.

Universel

"J'ai toujours pensé que les Français, les Anglais et peut-être les Américains aimeraient le film, ne serait-ce que parce que son message est très universel, explique le réalisateur. Mais je ne me doutais pas qu'au Japon, il plairait autant aux femmes, tout particulièrement dans la tranche des 25-35 ans. Etant donné la violence de certaines scènes, je m'attendais à ce qu'il touche un public plus adolescent. En même temps, la violence y est suffisamment réaliste pour ne jamais paraître stylisée. C'est une violence qui fait mal. Nous avons beaucoup médité cet aspect durant la production car nous ne voulions pas d'une violence "cool"."

Musique signée Plaid

La musique d'Amer beton a été composée par le groupe de musique électronique Plaid. Formé par Andy Turner et Ed Handley, le duo s'est fait connaître dans les années 90 et au début des années 2000 grâce à leur collaboration avec les chanteuses Mara Carlyle, Nicolette et Björk. Ils ont passé un an à composer la musique du film depuis leur studio de Londres.

Changement de point de vue

Michael Arias a commencé à travailler sur le film alors qu'il n'était que célibataire. C'est au cours de la production qu'il s'est marié et a eu un premier enfant : un changement dans sa vie personnelle qui a changé sa propre vision des personnages de Blanc et Noir.

Influence

Pour réaliser Amer beton, Michael Arias s'est inspiré de La Cité de Dieu de Fernando Meirelles. Il a encouragé toute son équipe à le visionner afin qu'elle se familiarise avec la technique de tournage en caméra portée.

Tournée des festivals

Amer beton a été projeté au Festival du Film Asiatique de Deauville (section panorama) en 2007. Il a également été présenté dans le cadre de la Berlinale en février de la même année.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Santa & Cie (2017)
  • La Deuxième étoile (2017)
  • Coco (2017)
  • Le Crime de l'Orient-Express (2017)
  • Paddington 2 (2017)
  • Star Wars - Les Derniers Jedi (2017)
  • Bienvenue à Suburbicon (2017)
  • Le Brio (2017)
  • C'est tout pour moi (2016)
  • Les Gardiennes (2016)
  • Girls Trip (2017)
  • Stars 80, la suite (2015)
  • Justice League (2017)
  • La Villa (2017)
  • Au revoir là-haut (2017)
  • Le Bonhomme de neige (2017)
  • Garde alternée (2017)
  • Happy Birthdead (2017)
  • Mother! (2017)
  • Seule la Terre (2017)
Back to Top