Mon AlloCiné
Suspiria
note moyenne
3,8
1669 notes dont 265 critiques
33% (88 critiques)
31% (83 critiques)
15% (40 critiques)
10% (26 critiques)
7% (18 critiques)
4% (10 critiques)
Votre avis sur Suspiria ?

265 critiques spectateurs

floure
floure

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 146 critiques

4,0
Publiée le 30/12/2014
Suspiria est un film d'horreur italien réalisé par Dario Argento, qui constitue le premier volet de la Trilogie des Enfers (ou Les Trois Mères), précédant Inferno (1980) et La Troisième Mère (2007), coécrit par Daria Nicolodi (une actrice et scénariste italienne, compagne du cinéaste (a cette periode) et la mère d'Asia Argento qui avait joué auparavant dans Les Frissons de l'angoisse (Profondo rosso) le chef d'oeuvre du cinéaste) ou on trouve l'actrice Américaine Jessica Harper (Phantom of the Paradise de Brian De Palma) qui joue Suzy Banyon, une jeune étudiante américaine, qui atterrit à Fribourg pour intégrer l'une des meilleures académies de danse au monde... ou elle va se retrouver dans une histoire très macabre de sorcellerie... A noter qu'on trouve parmi les actrices de grandes gloires du cinéma comme Joan Bennett (La Femme au portrait et Le Secret derrière la porte de Fritz Lang) et Alida Valli (Le Troisième homme de Carol Reed, Senso de Luchino Visconti et Les Yeux sans visage de Georges Franju) et des jeunes acteurs comme Miguel Bosé (Talons aiguilles de Pedro Almodóvar et La Reine Margot de Patrice Chéreau) et Udo Kier qui joue Dr. Frank Mandel... Que Suspiria possède une esthétique caractéristique très particulière (C'est l'un des derniers films à avoir été tourné en Technicolor) que Dario Argento a déjà lui-même qualifiée de « baroque » dans le but de pouvoir réaliser un travail minutieux sur les couleurs primaires qui contribuent en grande partie à créer l'ambiance du film... Que la musique (devenue culte) est des Goblin... Et que le film s'inspire d'un passage du livre Suspiria de Profundis du britannique Thomas De Quincey dans lequel l'auteur évoque un rêve fait au sujet de trois sœurs funestes : Mater Suspirorium, Mater Lachrimarum et Mater Tenebrarum.... et du travail de Mario Bava (Un grand cinéaste de genre (Giallo et films d'horreur) Italien pour la photographie.... Attention ce film n'est pas un Giallo (comme beaucoup le pense), mais un grand film d'horreur Italien a voir absolument comme tel.
Kiwi98
Kiwi98

Suivre son activité 189 abonnés Lire ses 231 critiques

5,0
Publiée le 18/11/2014
Sorti en 1977 "Suspiria" est aujourd'hui le film le plus connu de Dario Argento. A la base il devait se dérouler dans un pensionnat avec des enfants entre 8 et 12 ans mais le père du réalisateur Salvador Argento refuse le projet croyant que les distributeurs refuseraient de projeter un film d'épouvante avec des acteurs aussi jeunes. Le réalisateur italien à donc dut sélectionner des acteurs plus âgés mais à catégoriquement refusé de changer le script ce qui explique ainsi les dialogues parfois enfantins. "Suspiria" se trouve entre un compte Disney et un célèbre film de William Friedkin, le réalisateur avoue ses sources d'inspirations de "Blanche Neige et les sept nains" à "L'Exorciste" et on reconnait quelque par ces films dans "Suspiria". Tout d'abord pour ce coté féérique et enfantin tournant autour des héros naïfs et surnaturels inspiré du giallo, un mouvement cinématographique italien à la frontière entre l'horreur, le policier et l'ésotérisme très influent dans les années 60. Mais Argento dit surtout s'être inspiré de ses cauchemars ce qui explique cette atmosphère irréelle et le fait que son film ait une cohérence limitée. Directement immergé dans l'ambiance par la somptueuse musique du groupe de rock progressif Goblin j'avoue avoir été émerveillé tout le long du film. Directement accueilli dans des couleurs vives on se laisse prendre par une délicieuse ambiance inquiétante et cauchemardesque, Argento nous entraine dans un monde irréel de fantasme et d'inquiétude, entre rêve et réalité ces couleurs vives et cette maitrise total sur son oeuvre donne au résultat une atmosphère grand guignol prenante et onirique marqué par l'élégance des ces personnages principalement féminins. Frôlant la perfection dans sa cinématographie le film distille des scènes de meurtres filmées avec une dimension très inquiétante et inégalable (la scène ou le pianiste se fait égorgé par son propre chien est franchement marquante), "Suspiria" qui d'ailleurs va plus inquiété que faire peur, ces personnages enfantins enfermés dans le fantastiques à huit clos, ces plans suspects, la façon de cadrer... c'est du papier à musique millimétré et ultra maitrisé qui en devient carrément ludique. Le plus fascinant reste les éclairages, dans des dégradés parfois métaphoriques (la scène du dortoir éclairée en rouge sang) Argento nous propulse dans cette école de danse comme en enfer, au rythme et au fil que son film avance nous fait savourer un plaisir certain. Le réalisateur fait également l'excellent choix d'inscrire les personnages dans des décors trop grands pour eux, comme je le disais plus haut le film était prévu pour des enfants c'est ainsi que l'on va trouver des poignées de portes trop hautes donnant aux décors cet aspect enfantin oppressant pour notre héroïne. Je ne vais pas me retenir plus longtemps "Suspiria" est mon film d'épouvante préféré, rarement un film ne m'aura émerveillé comme ça, rendant hommage aux films de mon enfance et me procurant un stresse terrible.
Jeo Jo
Jeo Jo

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 97 critiques

5,0
Publiée le 17/11/2014
On a dit que Suspiria était la rencontre d'Alice aux pays des merveilles et de l'Exorciste. C'est assez bien vu. Mais au de là de cette comparaison, c'est définitivement une claque visuelle, un tableau d'hallucinations, de trompe l'oeil, d'ombres, de lumières, de couleurs vraiment fabuleux. On est ému qu'une telle authenticité traversant le film soit si bien accomplie. Côté casting, rien à redire, l'école de danse héberge une belle galerie de personnages, tous aussi étranges les un(es) que les autres. Tout le délire baroque d'Argento est magistralement servi par la partition expérimentale et rock des Goblin.
Mon ressenti
Mon ressenti

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 149 critiques

5,0
Publiée le 23/08/2014
Une œuvre sensitive et sensorielle, organique et viscérale, charnelle et intime, qui véhicule tout par l'image, et pense violemment son rapport émotionnel avec le spectateur en le confrontant à ses peurs primitives. Si le cinéma de genre permet de métriser et questionner nos émotions, alors Suspiria est le film de genre parfait.
libliblib
libliblib

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 270 critiques

4,0
Publiée le 24/06/2014
Suspiria est un film à l'atmosphère pesante et inquiétante à souhait, grâce à ses décors aux couleurs vives (avec un rouge omniprésent) et aux nombreux symboles ésotériques que l'on retrouve un peu de partout (les triangles notamment). De plus, la mise en scène, l'esthétisme singulier et les jeux de couleurs agressifs renforcent encore plus l'angoisse du spectateur. Le plus terrifiant restera la scène des rideaux, avec l'ombre à l'étrange respiration juste derrière. Mention spéciale au thème musical du film, sans conteste le plus dérangeant que l'on puisse jamais entendre dans un film d'horreur. Sinon, c'est dommage que le sang ressemble à de la peinture rouge vive épaisse, car cela ne fait pas du tout réaliste et dessert l'impact des scènes violentes, en leur donnant involontairement un aspect un peu comique. Concernant le final, il ne déçoit pas et répond à nos attentes, toutefois il est quand même un peu vite expédié. Suspiria est un must du genre, à voir et à revoir.
Michae_Cineaste90
Michae_Cineaste90

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 26 critiques

4,0
Publiée le 20/06/2014
Il s'agit d'une expérience visuelle et sonore assez bluffante pour l'époque ! Dario Argento pose les bases de son univers fantastique à travers cette histoire lugubre de sorcellerie. Dès les premières minutes du film, on ressent un travail pointilleux fait sur les décors et la couleur. En effet, le rouge est omniprésent dans le film. Il se manifeste par la lumière, le vin, les couloirs... et bien évidemment le sang ! Maintenant, en 2014, les trucages et artifices faits pour provoquer l'angoisse et le dégout, peuvent faire sourire certains. Mais avec du recul, et si l'on se laisse bien emporter par la magie du cinéma d'Argento, on peut y trouver bon goût et trouver l'ensemble de l'oeuvre bien gore ! Pour ce qui est du montage, c'est très, voir trop approximatif ! Les plans et les mouvements de caméra manquent cruellement de vitalité, et on sent que le découpage est haché ! Heureusement, la faiblesse du montage est rattrapée par un scénario simple, mais efficace. Les acteurs italiens font le minimum syndical, et c'est déjà très bien. Le dénouement est bien mis en scène et réserve des moments inoubliables de frissons ! Dernier hic : la musique frissonnante du groupe Goblin et les nombreux bruitages doivent être vécus en "Mono"...
Roub E.
Roub E.

Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 2 929 critiques

4,0
Publiée le 27/05/2014
Depuis le temps que j en entend parler j ai enfin vu Suspiria de Dario Argento. Ce dernier se trouve être un film d ambiance plus qu un film d horreur pur. Le jeu sur les décors oppressants, sur les différentes couleurs d éclairage et la musique réussissent à créer une ambiance troublante et angoissante. Sans rien dévoiler, la fin du film en est le parfait exemple en réussissant à faire monter la tension à son maximum. Le film souffre tout de même de certains effets ratés (la scène de l attaque du chien gâche vraiment cette partie du film).
Martin Brucker
Martin Brucker

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 50 critiques

4,5
Publiée le 25/05/2014
Un Dario Argento ce sera toujours aussi fun, jouissif et stylisé. Apres avoir vu avec Léo Les Frissons de l'Angoisse qu'on avait plus qu'adoré avec Suspiria on est toujours aussi conquis. Tant de belles images de bonnes idées, Argento rend son film totalement fluide, divertissant et intelligent. Bien sur il nous fait frissonner, au bond moment et de la bonne manière. Pour preuve il n'y à AUCUN Jump Scare ! Argento simplement un génie qui allie cinéma d’épouvante, d'auteur et populaire. Martin, la Frisson de La Pellicule.
RED-F
RED-F

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 218 critiques

3,5
Publiée le 04/05/2014
Comme pour "Profondo Rosso", Dario Argento nous propose une histoire hallucinante et hallucinée, servie par un travail des couleurs et des lumières très impressionnant. La musique est obsédante, les plans sont très travaillés, les décors extrêmement bien choisis. Je me suis aussi laissé embarquer dans cette histoire de sorcellerie, même si le scénario reste assez évasif...
rissou_zion
rissou_zion

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 26 critiques

3,5
Publiée le 13/03/2014
Un bon film. C'est à la fois beau et angoissant, Jessica Harper est très bien. La musique est un peu répétitive donc même si elle est angoissante et efficace, ça devient lassant à certains moment. Mais c'est habillement utilisé car dès les premières minutes cette musique va et vient entre 2 plans, et nous qui sommes habitués à ce que la musique soit utilisé pour faire monter la pression avant une scène violente, ici ça semble complétement aléatoire et contribue donc largement à l'ambiance (on ne sait jamais à quoi s'attendre). La mise en scène est réussie, et si l'ambiance 70's parait aujourd'hui un vieillotte et kitch, elle crée une atmosphère intéressante à la fois belle et inquiétante. Un bon voir très bon Argento !
hugojiraon
hugojiraon

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 347 critiques

3,0
Publiée le 15/04/2013
Je mets 3 etoiles pour le talent d'Argento , le soin qu'il accorde a chacun de ses films et que l'on ressens dans celui ci par un certain nombre de scenes , d'ambiances et d'idées incroyables . Mais , le film m'a malheureusement un peu ennuyé et je trouves surtout que la fin est ( un peu ) baclée et trop prévisible . A voir cependant , un film d'Argento est toujours une experience , la musique des Goblins est géniale
Alex'cine
Alex'cine

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 474 critiques

4,0
Publiée le 19/01/2013
Un très bon film d'horreur, même si il a un peu vieillis... Mais c'est vrai que la réalisation quelques peu audacieuse (rarement le noir complet, Argento se basera sur des couleurs rouges, vertes ou bleues pour illustrées les scènes de nuit au sein de l'école) pourra en bloquer plus d'un. Ensuite ne vous attendez pas à des sorcières comme on peut en voir aujourd'hui et surtout ne vous attendez pas à beaucoup de scènes de "sorcellerie". Mais le film n'en reste pas flippant, les scènes troublantes s’enchaînent sans perte de rythme et surtout le musique omniprésente et très oppressante donne le ton dès les première minutes du film. La scène d'ouverture est vraiment géniale et assez dérangeante mais est la base et la résolution de l'énigme du film ! Le jeu d'acteur est parfois limite et la sang est un peu couleur rouge peinture mais bon il faut dire que le film n'est pas tout jeune... Seul petit bémol, la scène finale un peu trop courte à mon goût et un peu limite sur les explications et sur la conclusion. Mais à voir !
Xavi_de_Paris
Xavi_de_Paris

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 2 622 critiques

5,0
Publiée le 31/12/2012
Oeuvre baroque par excellence, "Suspiria" est un film obsessionnel à l'esthétique étonnamment poussée, sans doute unique en son genre. Argento prend un virage horrifique probant, un coup de maître qui se confirmera par la suite avec "Inferno". Terrifiant, angoissant, presque étouffant, ce sommet du cinéma est une expérience où s'entremêlent musique obsédante, couleurs criardes, scènes choquantes et histoire fantastique. Le sentiment d'oppression nous prend dès le début du film, et ne nous lâche plus jamais. L'un des films les plus marquants jamais réalisé.
Terreurvision
Terreurvision

Suivre son activité 119 abonnés Lire ses 433 critiques

5,0
Publiée le 07/11/2012
Suspiria est un coup de génie dans la carrière de Dario Argento, une réussite artistique qui le rapproche de l’œuvre du grand Kubrick, mais qu'il ne parviendra malheureusement pas à renouveler. Ce voyage halluciné au bout de l'horreur s'affirme comme l'un des moments de grâce du cinéma d'épouvante. Lire notre critique sur le site terreurvision !
Julien De Coninck
Julien De Coninck

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 80 critiques

5,0
Publiée le 10/08/2012
Une véritable explosion baroque qui s'apparente plus à un magnifique cauchemar qu'un film à proprement parler. Pour peu qu'on s'y laisse prendre, c'est une grande expérience de cinéma où la peur a rarement été aussi belle.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top