Notez des films
Mon AlloCiné
    Buud-Yam
    note moyenne
    3,0
    9 notes dont 2 critiques
    répartition des 2 critiques par note
    0 critique
    2 critiques
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Buud-Yam ?

    2 critiques spectateurs

    Grouchy
    Grouchy

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 1 033 critiques

    4,0
    Publiée le 10 avril 2014
    L'Afrique n'en a pas finit de dévoiler ses contes ancrées dans les anciennes traditions. Le réalisateur Kaboré reprend l'histoire de Wend Kuuni avec sa suite, avec de nouveaux personnages et de nouveaux horizons à explorer. Il s'agit pour le héros de traverser les limites de son village pour trouver le guérisseur qui guérira sa soeur. Le scénario garde les structures narratives du conte, avec les différents mondes et les personnages plus ou moins amicaux que le héros rencontre, et ceux-ci lui donnent de nombreux conseils pour avancer dans sa quête, si bien qu'au final, ce périple lui aura plus profité. Là où sa soeur a trouvé la guérison, le héros aura découvert une part de lui-même. Pour que ce conte soit aussi solide, Kaboré s'est nettement amélioré depuis le premier film. Son cadrage est très soigné, exploitant le meilleur des couleurs et des paysages. Le rythme peut paraître lent à diverses occasions mais cela se prête à cette volonté de contemplation, comme dans le premier film, sur cette traversée de la campagne africaine, et Kaboré réussit à rendre ce monde presque intemporel, même si l'histoire se situe au début du XIXème siècle. C'est une sorte d'hommage aux histoires anciennes, des contes africains que revèle Kaboré, aussi bien dans l'histoire que l'image.
    Vladimir.Potsch
    Vladimir.Potsch

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 389 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    La difficulté que rencontre le cinéma africain pour produire et distribuer des films n’empêche pas le Burkina Fasso, pourtant un des p ays les plus pauvres, de fournir son lot de films intéressants. Après Idrissa Ouédraogo, l'auteur de Yaaba et de Tilaï, c’est au tour de Gaston J.M. Kaboré de donner un bel aperçu de ce qui se fait là bas. Budd-Yam (1997) est à la fois une chronique villageoise, le récit poétique d’un voyage initiatique, et un conte de fée moraliste. Il raconte les difficultées rencontrées par un homme qui a été recueilli enfant par une famille et que son état d’orphelin rend suspect aux yeux des autres villageois. Pour prouver qu’il n’a pas jeté un sort à sa sœur d’adoption tombée inexplicablement malade, il devra aller chercher dans un pays lointain un véritable guérisseur, seule personne capable d’arranger la situation. Grâce à une mise en scène simple, à une musique ennivrante (à ne surtout pas rater la musique du générique final), à des paysages à couper le souffle, et à des acteurs très convaincants, cette histoire un peu naïve prend des allures de conte philosophique. Difficile de sortir de l’enchantement.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top