Mon AlloCiné
    Martyrs
    note moyenne
    3,0
    4710 notes dont 1199 critiques
    29% (346 critiques)
    21% (249 critiques)
    10% (115 critiques)
    13% (154 critiques)
    10% (123 critiques)
    18% (212 critiques)
    Votre avis sur Martyrs ?

    1199 critiques spectateurs

    Jake S.
    Jake S.

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 2 critiques

    3,5
    Publiée le 29 novembre 2017
    Waouh... ce film ne peut clairement pas laisser indifférent... Je constate beaucoup de critiques négatives mais à mon avis l'enjeu principal de l'histoire n'a pas été saisi ! Et pourtant à la fin du film, il nous est précisé que "martyr" provient du grec "marturos" qui signifie "témoin". spoiler: Dans ce long-métrage de Pascal Laugier, il s'agit d'un témoin de ce qui se passe après la mort... Dans un monde où les riches prennent de plus en plus de poids socialement et idéologiquement, ils sont prêts à dépenser leur argent dans cette "recherche", cette quête insensée, ou plutôt devrais-je dire, cette question existentielle : "que se passe-t-il après la mort ?" Et ce film nous retranscrit parfaitement toutes les atrocités dont ils sont capables (sans même en avoir conscience parfois) . Et après certaines personnes se permettent de nous dire que ce film est vide de sens, que c'est le néant, que c'est du gore gratuit qui fait toujours plus dans le sadisme et la cruauté... Alors oui, ce film est sadique, cruel et malsain ! Mais bon sang pour une fois que le gore a du sens (en tout cas plus qu'un simple slasher des années 90 composé de serial-killers tous plus stéréotypés les uns que les autres), pour une fois qu'un film est authentique et qu'il colle à la réalité et à toute l'horreur dont est capable l'homme spoiler: pour assouvir sa curiosité existentielle , les critiqueurs du dimanche se permettent tout de même de rechigner que Pascal Laugier en fait trop ? Il est grand temps de se réveiller et d'ouvrir son esprit à des choses qui peuvent se passer à quelques kilomètres de chez nous. D'autre part, nombreux sont ceux qui font l'amalgame avec la religion alors que le personnage de "Mademoiselle" joué par Catherine Bégin nous précise bien que tous les martyrs sont des athées sans histoire ! La religion n'y est donc pour rien dans le scénario, spoiler: ce n'est qu'une bande de millionnaires qui se soucie peu du mal qu'elle peut répandre en troquant de l'argent contre de la torture de jeunes femmes devenues martyrs d'une finalité vaine... et c'est ce qui est bouleversant, en tout point. Pour ce qui est de la réalisation, ce film marque aussi une rupture avec les "Horror movies" américains du fait de son authenticité. Les scènes sont particulièrement crues et on croirait vivre l'expérience pour de vrai (un peu au même titre qu'un "Haute Tension" de Alexandre Aja) ! Donc oui, le cinéma français d'horreur a les capacités et les qualités pour rivaliser avec le modèle américain, plus que jamais. Cependant, ma note finale pour ce film ne montera pas plus haut pour une seule raison (et je rejoins certains détracteurs là-dessus, dans une moindre mesure bien sûr) : un peu trop de gore, un peu trop malsain pour moi mais je ne peux que respecter ce choix de Pascal Laugier tant il est en adéquation avec le scénario et le message que souhaite véhiculer le film in fine. Vous noterez aussi que le réalisateur a eu la bonne idée de laisser libre cours à notre interprétation en fin de film, tandis que certains rétorquent qu'il fallait prendre position... mais sincèrement ? prendre position sur un tel sujet ? est-ce raisonnable ? Réfléchissez-y à deux fois...
    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 319 critiques

    0,5
    Publiée le 16 janvier 2013
    Des hurlements, du sang, des hurlements, de la torture, des hurlements. Voilà comment on peut résumer Martyrs. Comment, mais comment peut-on aimer un film comme celui-ci. Pire encore, comment peut-on le considérer comme un chef d'oeuvre ? De la violence gratuite, de la torture écœurante à en vomir, et un très mauvais jeu d'acteur, ça fait un film excellent ? J'ai raté un épisode de l'histoire du cinéma ? Vous me faites bien rire à dire que "non mais ceux qui n'ont pas aimé, ils ont juste pas compris le coté philosophique de la chose, et la profonde miséricorde que le film riflette", la seule miséricorde que j'ai ressenti c'est le fait d'avoir osé sortir cette espèce de torchon qui nous donne envie de vomir à chaque seconde. et pourtant dieu sait que j'ai en ai vu des films gores. Mais dans ces derniers, il y avait tout de même un sens, une logique, même si c'était pas souvent super. Mais là il n'y a rien, rien ne se passe, que du sang et des hurlements c'est tout. Et tout ça pour un dévouement final complètement farfelu, qui se résume à une question philosophique spoiler: - y a-t-il une vie après la mort - pour donner l'impression que tout ce que l'on a vu avait finalement un sens. Non raté, je ne suis pas tombé dans le piège, monsieur Pascal Laugier, alias la réalisateur dérangé. Je pense avoir vu assez de films pour comprendre que Martyrs ne vaut même pas la peine de porter ce nom. Du gore pour faire du gore, du sado-masochisme à l'état pur. Tout ça sans une onde de crédibilité. A jeter.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1540 abonnés Lire ses 8 692 critiques

    1,0
    Publiée le 4 mai 2012
    Ne tournons pas autour du pot, le deuxième long-mètrage de Pascal Laugier tèmoigne d'un penchant assumè pour le gore le plus malsain! Ici l'aspect morbide à la française (souffrance dans la durèe, dètails de la peau, dècors souvent glauques...) domine et les gros plans sur les visages littèralement dètruits ne font que donner la nausèe! Filmer une boucherie tel quel n'est plus du cinèma, c'est limite du voyeurisme! Le spectateur finit par devenir un voyeur impuissant face à l'horreur qui se passe sur l'ècran! On ne peut pas dire qu'on aime ce qu'on voit, puisque le spectateur subit, durant tout le mètrage, les souffrances de Mylène Jampanoï et Morjana Alaoui! il faut d'ailleurs leur tirer un coup de chapeau devant les souffrances gratuites qu'on leur inflige! Le reste est franchement tordu et insoutenable! Comme quoi, il est si facile monsieur Laugier de terminer un film ainsi (acte lâche de suicide), plutôt que de rèfléchir sur le concept qui est sensè soutenir cette vision cauchemardesque de 1h40! Mèditez la-dessus...
    Cohle.
    Cohle.

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 012 critiques

    0,5
    Publiée le 2 septembre 2012
    Avant toute chose, ce qui me fait le plus rire à propos de ce film ce sont les commentaires des gens l'ayant aimé et qui donne pour premier argument - en béton armé, cela va de soi - "non mais pour l'apprécier il faut le comprendre, mais ce n'est pas donné à tout le monde"...et effectivement le seul film le plus complexe que j'ai pu voir à part celui-ci c'est "Babe, le cochon devenu berger" - qui est, soit dit en passant bien au-dessus de ce beau navet. Trêve de plaisanteries, non ce film n'est pas compliqué du tout à comprendre, et ce n'est pas la peine de prétendre être doté d'une intelligence supérieure à celle des autres parce que vous avez aimé un - très - mauvais film. C'est bien au contraire l'absurdité totale de son scénario qui fait de "Martyrs" un film effroyablement ennuyeux et dérangeant à regarder. Et si encore le cauchemar était seulement dû à son horrible dénouement - digne d'une série B de très mauvais gout et encore - mais non, dès les premières minutes ça sent mauvais; c'est mal filmé, tous les clichés y passent - le plus flagrant reste le fait de déceler la schizophrénie dès la première hallucination du personnage - le tout joué par de très, mais alors très mauvais acteurs - made in France, ça alors...- bon d'accord, il y un point positif : le maquillage, qui est quant à lui très réussi et réaliste, merci Benoit Lestang certainement le seul personnage doté de talent sur le film - qu'il repose en paix. L'ensemble de l'oeuvre est prévisible, mais pas plus pénible que ça, jusqu'à ce qu'il bascule dans l'ubuesque le plus total : spoiler: Apparition de Madame Irma qui est visiblement à la tête d'une effroyable secte secrète - essentiellement composé de personnes riches et âgés qui plus est - et dont le seul but est de torturer de pauvres femmes afin de trouver un martyr. Déjà, à ce niveau on a dépassé l'absurde puisqu'un "martyr" est par définition une personne qui préfère mourir ou endurer les pires atrocités plutôt que d'abjurer, c'est donc un acte de foi, hors ici, il n'en est nullement le cas, on prend n'importe quel inconnue pour la faire souffrir sans lui donner d'explications, juste cela montre à quel point le film n'a pas de sens. La fin est difficilement soutenable - et pourtant, j'ai vu des films bien plus violents et sordides - le scénario rendant tellement le tout malsain au possible. "Martyrs" est donc pour moi un des plus gros étron cinématographique du genre qu'il m'eut été donné de visionner, et que je conseillerai uniquement à mon pire ennemi, et encore, seulement si je suis capable de faire preuve suffisamment de sadisme.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 1 353 critiques

    0,5
    Publiée le 18 mars 2009
    Ça y est la dernière chance que je laissait au film de genre français vient de s'envoler avec martyrs.Car le film de genre a la française est une blague total,tant tout y est ridiculement fait.Alors oui une fois de plus on veut nous faire croire qu'en montrant des scènes gore le film n'en sera que plus insoutenable.Mais si celle ci ne comportes aucune ambiance et aucune histoire comment y croire?Une écriture et une mise a l'écran navrante de naïveté.De plus ça joue mal,c'est très mal filmé,et le final est juste pitoyable.Le film de genre a la française parfait quoi.Dans la lignée de frontiere(s),sheitan,a l'interieur que des chefs d'œuvre auquel viens s'ajouter martyrs.
    Vixare
    Vixare

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 257 critiques

    0,5
    Publiée le 29 septembre 2008
    Dans Martyrs tout est pretexte à montrer toujours plus de sang, toujours plus de cruauté, toujours plus de gore en fait, quoi de plus normal pour un film d'horreur me direz-vous, seulement la barbarie et les fantasmes sadiques/mysogines doivent avoir leurs limites ! Et quand le tout est sensé tourner autour de pretextes pseudo-religieux ça laisse de marbre ... consternant ce martyr d'une heure trente !
    redmosquito
    redmosquito

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 17 critiques

    0,5
    Publiée le 21 février 2011
    Soyons honnetes,le film n'est pas génial,j'ai été très deçu,je suis entierement d'accords avec les avis précédents(qui n'aiment pas..) j'ai trouvé cela gratuit et d'une naiveté deconcertante L'histoire de martyrs,ouais bof....à part le nom et le fait que la fille se fasse torturer pour cela ,ça va pas plus loin. Pour dire j'ai largement préféré un hostel plus fun ,plus divertissant,au fond c'est pareil sauf que martyrs est traitée d'une manière,comment dire ,plus "française" ,plus "prétentieuse". Rien de novateur dans Martyrs,la meme ambiance que dans tous les autres films français ,froide et insipide. Le film sonne creux et faux,juste une excuse pour faire du gore et montrer du sang,jouer sur la provoc (bien gratuite) tout essayant de la justifier ,une insulte aux cinéphiles. Bref encore un film de frustrés .....
    Skymatt
    Skymatt

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 4 critiques

    0,5
    Publiée le 22 janvier 2013
    Je suis cinefile depuis plusieurs années,j'ai eu l'occasion de voir un grand nombre de film en tous genres,notamment des films gores. Là je vais etre tres claire,ce film est sans aucun doute le plus PITOYABLE que j'ai pu voir de toute ma vie. Histoire incohérente et malgres un jeu d'acteur passable,ce film montre tout le long une violence gratuite,abusive, et n'a aucune morale (il y à d'autres moyens de dénoncer la violence humaine à mon sens), Meme un nanare de serie Z à plus d'intéret. Je suis tolérant mais là pour le coup je ne comprends pas comment on peut réalisé et aimer de tels nulités.
    KaszaK
    KaszaK

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 95 critiques

    0,5
    Publiée le 11 octobre 2011
    Ecoeurant, inadmissible, répugnant, révoltant, repoussant, Martyrs est une véritable honte au 7ème art. Poubelle !!
    taalio
    taalio

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 8 critiques

    1,0
    Publiée le 13 juin 2014
    Heureux de voir que le temps dissipe peu à peu le mirage qu'on nous a vendu quand cette merde est sortie. Je me souviens de la propagande insupportable sur la "beauté baroque de la violence" que les crétins essayaient de nous vendre à la sortie de la salle pour tenter de dissimuler leur malaise profond. Car je le dis tout net : ceux qui ont sincèrement aimé le film sont des psychopathes refoulés... Il n'y a aucun fond ni même l'intention d'en avoir la queue d'un. Ce Laugier est à l'image de trop d'exemples du cinéma de notre époque : insupportablement malasain et glauque pour tenter de remuer ce qu'il reste de sensibilité à un publique déjà bien anesthésié... Nous ne sommes pas ici dans une quelconque recherche cinématographique mais dans une reconstitution bon marché des sacrifices humains d'antan. Ridicule !
    Michel T.
    Michel T.

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 147 critiques

    0,5
    Publiée le 21 juillet 2011
    Quelques scènes assez insoutenables, je dois bien le reconnaître. Et il m'en faut beaucoup ! Mais j'ai vraiment pas accroché à l'histoire, je me suis trop ennuyé. Le début laissait présager le pire avec ces acteurs jouant plus mal les uns que les autres autour de la table et la scène grand guignolesque du fusil à pompe, le père de famille de quatre-vingt kilos projeté à dix mètre quand il se reçoit la décharge alors que c'est même pas à bout portant ! Manque de réalisme (enfin je sais pas, faudrait que je tire sur un gros lard au fusil à pompe pour voir ce que ça fait vraiment...) Je parle même pas de la gueule du sang répandu sur la table, on dirait juste que la petite famille a abusé du ketchup pendant le repas... La fin est à chier, l'ensemble est un mix de Baise-moi et de Frontière. Vraiment, c'est mauvais.
    Cintoche
    Cintoche

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 24 critiques

    0,5
    Publiée le 10 mai 2012
    Ce film porte bien son nom, dur d'arriver jusqu'au bout tellement c'est nul... On ne demande jamais à un film d'épouvante d'avoir un bon scénario, mais il faut qu'il tienne debout un minimum. On y voit juste des scènes de violences les une à la suite des autres. Réalisation superficielle et non approfondie.
    L'homme le plus classe du monde
    L'homme le plus classe du monde

    Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 395 critiques

    1,5
    Publiée le 3 juin 2015
    Les bons films d'horreurs sont rares. Les films d'horreur français sont rares. Donc, inutile de dire que les bon films d'horreur français sont pratiquement inexistant. J'avais secrètement espéré que "Martyrs" en soit un, mais malheureusement le résultat confirme le fait que les français ne sont pas vraiment fait pour l'horreur. Le pitch présent sur allociné, avait pourtant l'air prometteur. Une gamine séquestré et torturé qui pense retrouver ses bourreaux à travers une famille de classe moyenne banale 15 plus tard. Je m'attendais à un film qui laisserais le spectateur dans l'incertitude. Sont-ils vraiment les bourreaux ? Le saurons nous à la fin du film ? Je m'attendais à un film qui provoquerais chez nous cette crainte enfouie de voir un psychopathe débarquer dans notre sphère privé et détruire en l'espace d'une heure notre vie bien rangé d'occidental bourgeois. Je m'attendais à un film froid, violent qui nous provoque et nous interroge comme dans l'excellent "Funny Games" de Haneke. Mais ce n'est apparemment pas cet aspect qui intéressait Pascal Laugier. En 2 minutes, le personnage de Lucie massacre toute la famille au fusil de chasse. Flûte, alors, c'est déjà la fin ? Que nini, voilà qu'un élément fantastique vient faire son apparition ! Une mystérieuse créature rode dans la maison et pourchasse notre pauvre Lucie. N'y allons pas par quatre chemin, cette partie du film est la plus ratée. On a l'impression d'être devant un banal film de fantôme japonais à la "The Grudge". Le truc de la femme morte au cheveux gras qui poursuit le personnage principal,je l'ai déjà vu en mieux dans shining et the ring. Et que dire de cette Mylène Jampanoï qui passe sont temps à rugir et à sangloter d'une manière particulièrement agaçante... Puis nouveau retournement de situation : spoiler: Lucie se tranche la gorge, la bestiole n'était qu'une hallucination. Flûte alors, c'est déjà finis ? Que nini ! On apprend aussi que la gentille famille était bel et bien les bourreaux de Lucie et que les bougres continue de torturer une jeune fille dans une cave immense digne des locaux de la NASA. Ça devient vraiment n'importe quoi avec l'arrivé de la mamie enturbanné. En trente seconde, la mamie ruine le peu d’intérêt qu'il restait au film. A savoir les raisons qui ont poussé une famille normale à torturer des gamines. Si la raison était valable à la limite, pourquoi pas... Mais là, c'est tellement capilo-tracté que je suis totalement sortit du film. Nous sommes à la moitié du film, il n'y à plus une once de mystère, que va t-il bien pouvoir se passer pendant 45 minutes ? Le film se transforme alors en un torture porn classique. Je suis vraiment pas un fan du genre. Non pas que cela me dégoutte, mais je trouve l’intérêt cinématographique limité. C'est de l'horreur facile, à la porté de n'importe quel quidam avec une caméra et un peu de ketchup. Des gros plans, du sang, des cris et c'est à peu près tout. Seule les 5 dernières minutes relève un peu le niveau global du film. Le torture porn laisse sa place à quelques chose de plus "fantastique", dans une ambiance étrange et terriblement oppressante. Dommage que le film entier ne soit pas du même niveau. J'ai eu très peur à la toute fin du film ou le vieux demande à la mamie enturbannée ce que Anna lui a chuchoté à l'oreille. "Oh non ! Il ne va quand même nous réveler en plus de tout le reste ce qu'il y a après la mort !". Mais heureusement non, Laugier semble avoir compris que ne pas tout dire au spectateur et le laisser dans le doute est le meilleur moyen de le satisfaire. Martyrs est un film totalement différent de ce que j'avais imaginé. Et on dirait que Laugier lui même ne savait pas trop quel film réaliser. Un film de fantôme japonais ? Un torture porn ? Un film fantastique ? Disons que "Martyrs" est un "film d'horreur français".
    BlueSkull
    BlueSkull

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 514 critiques

    5,0
    Publiée le 25 mai 2014
    Quel choc ! Adepte de cinéma d'horreur, j'ai rarement ressenti une telle intensité lors d'un long métrage du genre. À partir d'une banale histoire de vengeance se construit un récit tout aussi brutal qu'original. Je n'ai pas le souvenir d'être déjà sorti d'un film en étant autant éprouvé : on vit réellement la torture subit par les personnages, interprétés par les surprenantes Morjana Alaoui et Mylène Jampanoï qui se dévouent corps et âmes à leurs rôles. Moi qui ne suis pas facilement impressionnable, certaines scènes m'ont vraiment laissées bouche bée de par un déferlement de violence hallucinant, sans être gratuit, mis en scène de façon plus que crue. Une froideur qui fait tout simplement froid dans le dos. Toutes les séquences de sauvagerie se multiplient et nous ne laissent pas le temps de souffler. On est littéralement embarqué dans un voyage en enfer durant plus de 90 minutes. Adorateur de gore (dont je fais partie), vous allez être servis. En revanche, âmes sensibles s'abstenir absolument. Même moi qui suis un habitué, de nombreux passages sont à la limite du supportable. À la fois sale et d'un esthétisme travaillé, Martyrs impressionne de par son propos radical et la souffrance brillamment retranscrite à l'écran. Pascal Laugier délivre une oeuvre inédite dans l'Hexagone, de loin le meilleur film français du genre, parvenant à provoquer des frissons chez le spectateur sans l'aide de jumpscares : un vrai tour de force. Un film qui fait mal. Une atroce mais authentique expérience cinématographique, dont on ne ressort pas indemne.
    thierled
    thierled

    Suivre son activité Lire ses 13 critiques

    0,5
    Publiée le 27 décembre 2009
    ni du gore, ni de l'horreur. ce film n'est rien, juste un grand vide, le néant. s'il vous plait mr le réalisateur, arrêtez là votre carrière, et faites-vous psychanalyser.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top