Notez des films
Mon AlloCiné
    Largo Winch
    note moyenne
    2,9
    9745 notes dont 1038 critiques
    répartition des 1038 critiques par note
    168 critiques
    326 critiques
    122 critiques
    222 critiques
    118 critiques
    82 critiques
    Votre avis sur Largo Winch ?

    1038 critiques spectateurs

    Addyct-26
    Addyct-26

    Suivre son activité 176 abonnés Lire ses 954 critiques

    2,5
    Publiée le 25 janvier 2009
    Second long-métrage du réalisateur Jérôme Salle, Largo Winch s'impose comme étant un bon divertissant. J'ai longtemps hésité entre mettre deux ou trois étoiles pour le film, car beaucoup de choses m'ont plu dans ce film, mais à la fois, d'autres choses m'ont aussi dérangé. Déja, Largo Winch, fut pour moi une bonne surprise, la bande annonce me disait rien mais alors rien du tout, j'ai mis un peu de temps à aller le voir, et finalement je ne regrette pas. Il y a pas mal d'action, un rythme assez soutenu, un bon jeux d'acteurs, le scénario est très bon, de ce côté là, il n'y à rien à dire. Pour les points qui m'ont dérangé : la première chose, les nombreux flashbacks en début de film, je ne voyais vraiment pas l'uttilité de tout ces Flashbacks, c'est après qu'on comprend, mais je trouve qu'ils arrivent un peu trop tôt dans le film. Une seconde chose m'a dérangé, le jeux d'acteur de Tomer Sisley, pas assez crédible sur certaines scènes, néanmoins je salue quand même l'acteur, qui n'a pas eu de doublure (ou alors très peu) lors des scènes de cascades. Malgrès un bon rythme, les 30 dernières minutes sont quand même longues, même si ce sont les plus intéréssante. Le film est peut être un peu trop long. J'ai aussi entendus dire qu'il y aurait un Largo Winch 2. Pourquoi pas, je n'en vois pas l'uttilité mais je ne serais pas le dernier à aller le voir. Largo Winch, est un bon film d'action français à l'américaine malgrès quelques lourdes faiblesses qui font que le film aurait pu être encore meilleur.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 1 944 critiques

    2,5
    Publiée le 4 juillet 2016
    Le cinéma français tente régulièrement de faire un film d'action un peu thuné afin de jouer sur le terrain du cinéma US. Budget gonflé, tournage international, marque forte (la BD originelle est l'une des plus vendus en France) et un casting intéressant (même si le choix de T. Sisley intrigue). A la vision du film, on déchante régulièrement : le héros est bien campé mais donne dans le Jason Bourne (à l'inverse du perso de la BD), le script est sans surprise même s'il fait quelques entorses avec la BD, à se demander parfois si les adaptateurs lisent ce qu'ils adaptent mais dans l'esprit, on est bien là même si l'aspect financier apparaît bien secondaire et quelques rôles secondaires sont assez mollement campés tandis que M. Thierry qu'elle est définitivement une actrice de 3ème zone, ne jouant bien AUCUNE scène, desservie par un personnage désincarnée. J. Salle assure à la mise en scène, T. Sisley convainc à moitié, le rythme est sympa, la musique d'A. Desplats est réussie, on voyage mais bon, pas de quoi s'enthousiasmer au delà d'un sentiment nationaliste. D'autres critiques sur
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 3 359 critiques

    4,0
    Publiée le 25 avril 2009
    Cette adaptation de la célèbre Bd Largo Winch est une plus grande réussite que ce à quoi je m’attendais. Réalisation impeccable de la part de Jérôme Salle. Excellente histoire évidemment et de bons dialogues. Belle distribution, Tomer Sisley, Kristin Scott Thomas, Miki Manojlovic. Malgré que le choix de Tomer Sisley en Largo Winch ne me semble pas être le meilleur. Autrement excellentes musiques, de très beaux effets spéciaux avec de belles scènes d’action. Bref un film plutôt réussi. 13 / 20.
    Flavien Poncet
    Flavien Poncet

    Suivre son activité 147 abonnés Lire ses 1 023 critiques

    0,5
    Publiée le 26 février 2009
    La tour Winch aux contours phalliques, affublées de deux bâtiments carrés de chaque côté symbolise la virilité pleinement assumée du «Largo Winch» (France, 2008) de Jérôme Salle. Cette allusion architecturale faite au pénis, et qui est loin d'être une vue de mon imagination, correspond au sexisme désuet qui fonde l'oeuvre. Adapté d'une bande-dessinée de Francq et Van Hamme, «Largo Winch» raconte l'histoire d'un jeune homme, au comportement frivole et à la force entreprenante, qui hérite de son père adoptif, homme parmi les plus riches du monde. Cette hérédité n'est pas le fruit d'un lien du sang. En reprenant l'idée de Francq et Van Hamme selon laquelle Largo Winch n'est l'héritier de son père que par l'argent et non pas par descendance, Salle adhère au capitalisme clinquant de la bande-dessinée originelle, en l'étayant d'effets de montage et d'une réalisation fastueuse. Directement dirigé auprès d'un public d'adolescents assoiffés de sensation (oubliant au passage que les sensations fortes sont parfois l'oeuvre du temps et de l'intimité et non de la superficielle luxuriance), «Largo Winch» préfère à la force des sentiments, à la vigueur du cinéma l'étalage ostensible d'un récit international qui trouve comme moteur la soif du Capital. Enfant abandonné, éduqué par une famille populaire, Largo Winch préfère le «petit peuple» aux grands pontes de la manne capitaliste. Or, in fine, c'est l'intérêt de ses capitaux qu'il sauve plutôt que la famille de son enfance. Il le regrettera, brièvement. Bien que le scénario, à l'instar du précédent film de Salle, «Anthony Zimmer», soit construit sur des retournements de situation qui dynamisent le récit, la croyance en filigrane portée auprès de l'ultra-libéralisme mondialisé présente cet avatar de James Bond comme la vulgaire caricature du nouveau super-héros, calqué sur le modèle Sarkozy, celui qui, au-delà de la veuve et de l'orphelin, préfère lutter pour le bien des actionnaires.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 1 633 critiques

    3,0
    Publiée le 16 février 2011
    Un film d'action à la française, qui par son "charisme" général ; ressemblerait presque à une production américaine! L'histoire, bien que plus ou moins deja vu. Nous livre quelques bonnes surprises et retournements de situations. Mais dans l'ensemble (même si le scénario est bien ficelé et la fin dés plus prévisible) ne reste pas très fidèle à la BD dont il tire sa base (et cela passe va même jusque dans les lieux ou certains personnages...). On va dire, que le réalisateur ; n'a pas voulu faire un copié collé et ajouter sa propre touche personnelle. Qui en soit, est tout de même assez convainquant. MAis il est vrai, que pour les fans de la première heure. Certains y verront une "tromperie" (même le personnage de Largo WInch, n'est guère ressemblant...) et s'arrêteront à leurs présugés initial ; sans prendre aucun recul et apprécier ce film dont on peut le voir. Comme un divertissement qui sans être grandiose, s'avère correct et divertissant. Le jeu des acteurs est plutot correct. On aurait pu penser à un jeu exagéré des acteurs (pour faire par exemple plus US...^^), mais c'est fort heureusement pas le cas. Cela reste donc du bon spectacle, tant au niveau de l'action ; que du déroulement de l'histoire (avec tout de même quelques longueurs, ou la faiblesse du dialogue ; ne tire pas vers le haut ces passages). Mais globalement cela reste convenable (mais loin d'être grandiose) et s'apprécie à l'occasion. Enfin ce n'est pas le film à posséder indéniablement dans sa vidéothèque, que l'on revoit et revoit avec plaisir et envie. Reste à voir, ce que nous réserve ce deuxième opus..
    cristal
    cristal

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 789 critiques

    2,5
    Publiée le 23 décembre 2008
    Adapté avec un certain respect graphique de l'oeuvre de Francq et Van Hamme, la version ciné de l'excellente BD culte arrive sans problème à la cheville des divertissements américains de gros gabarit. Après le très réussi "Secret Défense" et le premier film "Pour elle" , il semblerait que le cinéma français s'en donne à coeur joie pour égaler les productions américaines et se vanter d'être tout à fait capable de reproduire leur style avec un budget tout aussi conséquent. Et "Largo Winch" de réussir, malgré un développement somme toute très basique, là où "Quantum of Solace" échoue totalement ; mettre en scène un héros charismatique, l'embarquer dans une aventure exotique et haletante, priorité action et psychologie au second plan (et même si le désir de Marc Forster dans le dernier James Bond était de mettre la psychologie du personnage en avant, échec total, et d'enlever volontairement du charme à un héros qui n'en est plus un, autre échec). Ici, Jérôme Salle joue la carte de l'efficacité, et le résultat se révèle... efficace. Il faut avouer que cette adaptation ne laissait pas augurer du meilleur ; Jérôme Salle aux commandes, Tomer Sisley, à peine sorti du Stand-Up, en tête d'affiche et inconnu au bataillon des acteurs, et une grosse production à la française qui, généralement, saccage le matériau original. Finalement, rien de tout ça ; malgré des maladresses narratives consistant à ramener de manière trop systématique le passé du héros et à bloquer la temporalité en une alternance très fragile des époques, et quelques éléments qui tendent à compliquer pour rien le récit, le divertissement se révèle de taille, honnête lors de ses nombreuses séquences d'action (ou plutôt de poursuite), aidé par une intrigue imbriquée dans le fonctionnement très actuel des grosses machines économiques et un humour bienvenu. Adoptant le style initié par la trilogie Bourne, à savoir une caméra très mobile lors des nombreuses séquences physiques, et un montage au cordeau, "Largo Winch"
    MaxPierrette
    MaxPierrette

    Suivre son activité 144 abonnés Lire ses 320 critiques

    3,0
    Publiée le 1 août 2010
    De “Blueberry” aux “Dalton”, en passant par “Iznogoud” ou le dernier “Astérix”, on ne peut pas dire que la France touche sa bille en matière de bulles transposées sur grand écran. Une tendance que “Largo Winch” réussit pourtant à éviter, faisant du même coup oublier la calamiteuse série télé, qui ne rendait vraiment pas justice à l’un des héros de BD les plus populaires de l’Hexagone : Largo donc, aventurier sans attaches, qui se retrouve propulsé à la tête de la cinquième fortune mondiale, lorsque son père adoptif décède dans des conditions mystérieuses. Désireux de retrouver le commanditaire de cet assassinat, notre héros va en profiter pour découvrir que ses ennemis ne sont pas forcément là où il les attend. Ce dont on ne se plaindra pas, tant Jérôme Salle prend un malin plaisir à y aller franco dans la manipulation, entre deux scènes d’action nerveuses et vitaminées. Mais la (très) bonne surprise du film, c’est assurément Tomer Sisley : raillé par à peu près tout le monde, l’ex-comique compose un personnage crédible physiquement et moralement, et dont la justesse fait regretter un scénario qui patine un peu au milieu, avant de se reprendre pour le grand final, qui nous prouve qu’un héros et une saga sont nés, et qu’ils ont maintenant toutes la cartes en main pour prendre leur envol au prochain épisode. Vivement la suite donc !
    Requiemovies
    Requiemovies

    Suivre son activité 131 abonnés Lire ses 786 critiques

    1,0
    Publiée le 8 janvier 2009
    Entre un essai adapté voir renouvelé d'une retranscription BD et un ola français d'un sous Jason Bourne (sorry Largo mais tu arrives un peu à la bourre) et dans cette course non effrénée le coq à perdu des plumes. Sa faute n'en ai pas tellement à sa façon de marcher voir de courir mais plus de son plumage. Sincère mais pas assez vif et charismatique ce petit Largo "tombe de haut dans l'eau", seul. Il existe bien là et par ci mais malgré une réalisation convaincante et moderne sans être tendance, le coq au vin ne prend pas et reste un petit poulet au cender difficilement mangeable. Dommage le mérite était là et Sisley n'était pas complètement détestable. Seulement le reste du casting fait défaut voir ridicule (Scott Thomas et Thierry auront la palme). Allez on attend tt de mm la suite.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 1 073 critiques

    2,5
    Publiée le 9 octobre 2012
    "Largo Winch" ou le James Bond à la française. Adapté de la bande-dessinée (qui ne me passionne pas), ce film essaiera tant bien que mal d'affronter la classe américaine des agents secrets. On nous livre une pâle copie de l'agent beau-gosse typique qu'on connaît tous. La réalisation n'est pas mauvaise, on oublierait presque la nationalité du film, mais le charisme de Tomer Sisley est clairement à revoir pour rivaliser avec ce genre de héros actuel. Certains apprécieront les scènes d'actions ; d'autres, plus particulièrement les fans de Jean Van Hamme, se porteront sur l'adaptation, conforme ou non, du personnage de Largo Winch et ses aventures. Un film qui aurait gagné en crédibilité sans son acteur principal...
    Sergio-Leone
    Sergio-Leone

    Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 1 064 critiques

    2,5
    Publiée le 27 janvier 2009
    Il est bon de voir que le cinéma français ose sortir de son carcan nombriliste centré sur 2 ou 3 sujets usés jusquà la corde pour un cinéma de genre plus novateur. Cependant Largo Winch est une demie réussite dans le sens où l'originalité et l'innovation ne sont pas ici les maîtres mots, le style est intelligent mais pas transcendant mais surtout seules les scènes d'actions marquent réellement le spectateur. Je n'ai pas été convaincu par le casting lors des scènes plus intimistes demandant une intensité émotionnelle autres que l'arrogance et la nonchalance du personnage principal. Un bon point cependant pour le scénario qui malgré les nombreux changements par rapport à la BD a su garder l'esprit et créer une histoire captivante. Un divertissement acceptable au vu de la médiocrité actuelle du cinéma français, mais dans le même genre de film sorti cette année, préférez "Le nouveau protocole" beaucoup plus haletant et surprenant.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 2 049 critiques

    0,5
    Publiée le 2 avril 2009
    Nul, on s'ennuie ferme et l'acteur principal est tout simplement mauvais! A éviter à tout prix!
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 119 abonnés Lire ses 2 084 critiques

    3,0
    Publiée le 4 février 2012
    Jérôme Salle adapte les célèbres romans et BD de Van Hamme, et transpose ce mélange d'aventure et de thriller financier à Hong Kong. Le cinéma français n'étant pas habitué à traiter ce genre, on pouvait avoir avoir quelques craintes. Pourtant, "Largo Winch" s'en tire très honorablement. Malgré des grandes lignes prévisibles, le scénario est prenant, la réalisation est travaillée, et la BO assez réussie. Le film est même plus satisfaisant que "Quantum of Solace", le James Bond de 2008 qui offrait des scènes d'action beaucoup moins lisibles. Sans devenir une référence, l'ensemble se laisse donc regarder sans mal.
    dougray
    dougray

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 619 critiques

    3,0
    Publiée le 22 février 2011
    Après une série TV dispensable, la BD de Jean Van Hamme connaît les honneurs d’une adaptation sur grand écran et, contre toute attente, le film s’avère être une tentative plutôt réussie du cinéma français de venir marcher sur les plates-bandes des productions hollywoodiennes. Certes, la réalisation de Jérôme Salle est encore perfectible puisqu’il manque notamment une certaine fluidité dans la mise en scène (l’utilisation des flash-back est certes payante mais parfois déroutante, les rebondissements ne sont pas forcément bien amenés…) et l’intrigue manque un peu de densité en abordant des thèmes connus sous un angle trop classique (le conflit père-fils, le sens des responsabilités, les trahisons…). C’était sans doute le prix à payer pour jouer dans la cour des grands avec un simple budget européen. Jérôme Salle compense d’ailleurs ces défauts par une étonnante nervosité dans ses scènes d’action filmées au plus près des personnages et une BO signée par l’incontournable Alexandre Desplat. Autre bon point : le parti-pris du réalisateur de filmer son film en VO, les personnages s’exprimant ainsi dans différentes langues (français, anglais, serbe…), ce qui confère à ce "Largo Winch" une crédibilité précieuse à cette intrigue aux accents internationaux. Mais ce qu’on retiendra avant tout, c’est la révélation du film, Tomer Sisley, plus connu jusque là pour ses stand-up, et qui donne au personnage de Largo Winch une véritable authenticité tant dans les scènes d’action (l’acteur exécute lui-même ses cascades) que dans la classe naturelle qu’il arbore tout au long du film, et ce alors qu’il ne correspond en rien à son modèle papier. Il est en plus entouré d’une pléiade d’acteurs qu’on n’attendait pas forcément dans ce genre de production avec la stricte Kristin Scott Thomas, le baroudeur Gilbert Melki, le faux méchant Karl Roden, la belle Mélanie Thierry, la fragile Anne Consigny ou encore l’amusant Nicolas Vaude. Seul Miki Manojlovic ne m’a pas convaincu dans le rôle pourtant primordial de Nério Winch et qui m’a paru sonner faux. On peut donc difficilement contester à ce "Largo Winch" le statut de réussite même s’il faut admettre que le film n’aurait sûrement pas autant retenu l’attention s’il avait été produit par Hollywood où il aurait été noyé dans la masse d’autres productions assez similaires. Mais ne boudons pas notre plaisir et retenons plutôt que le cinéma français peut, quand il le veut, produire des films d’action populaires sans pour autant être décérébrés. Prions pour que Luc Besson ne vienne jamais mettre son nez dans les scénarios des éventuelles suites à venir…
    dahbou
    dahbou

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 2 088 critiques

    2,5
    Publiée le 30 décembre 2008
    D'habitude les grosses prod française s'illustrent par leurs médiocrité mais de temps un film remonte un peu le niveau et c'est le cas pour "Largo Winch" qui sans être un grand film se laisse suivre agréablement. Pourtant quand on a appris que le rôle titre serait joué par Tomer Sisley on pouvait craindre le pire tant le "comique" ne ressemble pas au perso de la b.d. mais finalement la greffe prend bien et il campe un Largo tout à fait convenable même si on a toujours un peu l'impression qu'il sort d'une pub pour Levis. Quant au film il s'avère agréable et rythmé, allant de Hong-Kong à la Croatie on ne s'ennuie jamais même si il emprunte beaucoup trop à la saga Bourne notamment des choses qu'il ne maitrise pas assez comme la caméra à l'épaule où des scènes de close combat pas vraiment crédible. Cependant cela reste convenable à part la coiffure de kristin Scott Thomas.
    legend13
    legend13

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 637 critiques

    2,5
    Publiée le 11 avril 2012
    Alors c'est ça Largo Winch ? Un blockbuster à la française adapté d'une bd. Cela commence avec un meurtre très mal filmé suivit par un flash back qui nous embrouille le cerveau plus qu'autre chose. Viens ensuite une poursuite tout aussi mal filmé et une scène de cul qui sert absolument à rien. Même si le reste du film rehausse le niveau, l'ensemble donne un film très moyen. Mais il faut quand même être honnête. Tomer Sisley joue très bien et a une certaine classe et sauve le film d'un échec total.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top