Notez des films
Mon AlloCiné
    Elle s'appelle Sabine
    note moyenne
    3,4
    303 notes dont 37 critiques
    répartition des 37 critiques par note
    14 critiques
    15 critiques
    1 critique
    2 critiques
    3 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur Elle s'appelle Sabine ?

    37 critiques spectateurs

    whylea
    whylea

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 6 critiques

    1,0
    Publiée le 3 mars 2008
    Certes le sujet évoqué par Sandrine Bonnaire est troublant mais le film ressemble d'avantage a du voyeurisme qu'a un film émouvant!! On est loin du chef d'oeuvre "Rain man" où Dustin Hoffman interprete merveilleusement une personne atteinte de l'autisme !! L'émotion y est plus forte que dans ce film sur Sabine Bonnaire , qui elle pourtant , l'est réellement . Une erreur de mise en scène !!!
    nicholascole
    nicholascole

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 1 mars 2008
    Le film est construit platement d'archives qui sont jolies, et d'images tournées sans grâce. Il est ennuyeux et répétitif. Mais le problème qu'il pose est de nature éthique; où était la famille de Sabine pendant les 5 ans de son internement en hôpital psychiatrique ? Sabine a été abîmée, et ils n'ont absolument rien vu ? Et qu'en pensent les professionnels ? Seul le jugement de Sandrine Bonnaire figure. Les services de la Santé s'en tirent à bon compte face à une charge aussi dérisoire.
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 1 264 critiques

    5,0
    Publiée le 31 janvier 2008
    Bouleversant. Un cri d'amour qui vous prend aux tripes, et d'une émotion vraie. Formellement, c'est l'un des plus beaux documentaires intimistes du cinéma. Bravo !
    lucile75
    lucile75

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 97 critiques

    1,0
    Publiée le 8 février 2009
    Un peu ennuyeux à la longue, toujours un peu la même chose, mais assez émouvant tout de même. Est-ce-que ça vaut vraiment le coup d'aller au cinéma pour voir ce documentaire? Telle est la question!
    Degrace
    Degrace

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 414 critiques

    4,0
    Publiée le 12 avril 2009
    Témoignage bouleversant, aucunement voyeuriste ni réflexif, montrant à partir de flashbacks, la déliquescence d'une personne atteinte de troubles mentaux. J'ai reconnu le parcours de ma soeur, c'est vraiment très difficile à voir lorsqu'on est concerné.
    Med_77
    Med_77

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 86 critiques

    0,5
    Publiée le 2 février 2008
    je deteste les angles de vues des caméras qui sont a mon gout très pathétiques une très mauvaise mise en scène je vous déconseille ce film.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 806 abonnés Lire ses 6 873 critiques

    4,0
    Publiée le 7 juillet 2011
    D'une indescriptible sensibilité et sans jamais la moindre complaisance vis-à-vis de sa « petite soeur », Sandrine Bonnaire signe l'un des plus beaux documentaires réalisés ces dernières années, ce genre de films qui réussissent le tour de force de (presque) nous donner le sourire sur un sujet des plus douloureux. Mais attention, pas ce sourire goguenard vaguement je m'en-foutiste que l'on regarde devant une comédie que l'on a oublié cinq minutes après. Non, ce sourire bienveillant, plein de bonté, celui que l'on aimerait voir sur le visage de chacun tous les jours. Et la simplicité dont fait preuve Sandrine Bonnaire dans sa réalisation, avec une simple caméra amateur, ne fait en définitive que renforcer l'aspect modeste, humble mais ô combien remarquable d'un documentaire qui a tout compris à son sujet, et qui a simplement le « bonheur » de nous le faire partager. Un bijou.
    cristal
    cristal

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 789 critiques

    4,0
    Publiée le 21 décembre 2013
    Grâce à "Elle s'appelle Sabine", le documentaire retrouve une beauté qui jusque-là disparaissait peu à peu. Ici, la Sabine du titre est une autiste, soeur de Sandrine Bonnaire, qui, courageusement, la filme aujourd'hui et hier pour montrer la destruction qu'une structure inadaptée aux personnes comprenant des handicaps mentaux a engendrée. "Elle s'appelle Sabine" est tordant, bouleversant, proche de la perfection quand, en une image d'archive, il (elle) nous montre une jeune fille belle, vivante, pleinement consciente, savourant encore les bienfaits de la jeunesse. Alors qu'une minute après, Sandrine Bonnaire nous montre de face une femme métamorphosée, presque droguée de médicaments qui pourtant la soulage, marquée par les années d'effondrement psychologique et physique. Dans un corps qu'elle semble refuser, qui ne semble même pas lui appartenir, Sabine crie son amour pour sa soeur, notamment lors de ses quasi-obsessionnels : "Sandrine, c'est promis, tu viendras me voir demain?". Ce lien indestructible de l'amour entre une soeur emprisonnée et une soeur témoin, Sandrine Bonnaire essaye de le transmettre avec pureté à l'écran, et surtout, accuse les structures médicales et l'absurdité de leurs traitements miracles. Alors oui, le projet est noble et beau, mais malheureusement, au-delà de quatre images d'archives qui de leur brillance humaine font saturer la pellicule, "Elle s'appelle Sabine" peine à convaincre. Et cela pour deux raisons : la première, c'est qu'à vouloir parler d'une page personnelle tout en visant l'universel (le film ne se focalise pas toujours sur Sandrine, mais aussi sur d'autres victimes d'handicaps vivant dans la même structure que Sabine), Sandrine Bonnaire oublie de tutoyer le public : oublie de nous transmettre, au-delà de l'amour qu'elle porte à sa soeur et que l'on devine aisément, les raisons profondes d'un tel désastre, et ralentit, à cause d'une construction temporelle un peu bancale (passé/présent), la rythmique si admirable de l'image.
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 1 457 critiques

    5,0
    Publiée le 7 septembre 2010
    Avant tout, un témoignage. En mélant film de famille avec des images récentes montrant la dégradation physique et psychique de sa soeur, Sandrine Bonnaire nous dresse le portrait de sa soeur, émeut, et pointe du doigt les lourds traitements médicamenteux auquel ont trop souvent recours les centres spécialisé. Un témoignage, donc, touchant, difficile mais nécéssaire sur la facon dont on traite l'handicap dans notre beau pays bien polissé.
    JCOSCAR
    JCOSCAR

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 1 100 critiques

    5,0
    Publiée le 2 février 2008
    Un documentaire poignant que j'ai suivi les yeux embués de larmes. Sandrine témoigne à coeur ouvert avec nostalgie de l'image de sa soeur Sabine, avant et après, son internement en hopital psychiatrique. La beauté et les aptitudes de sa soeur qui ont été altérés par les traitements abusifs de psychotropes et autres méthodes inhumaines. Comment peut-on, aujourd'hui, trahir les gens et les transformer d'un être humain avec un problème en un zombi qui s'abreuve de médocs. Le courage, le cran et surtout l'amour de Sandrine pour sa soeur Sabine traverse la pellicule avec beucoup de pudeur. Bravo !!! merci.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    4,0
    Publiée le 8 octobre 2012
    Documentaire fort sur l'autisme, souvent poignant et des fois déchirant. On découvre l'avant et l'après internement dans une institution psychiatrique et le résultat est catastrophique. Le contraste entre les images d'archives et le reste fait mal. Le récit est assez bien construit, le tout est instructif et s'attaque au système médical (psychiatrique).
    Guillaume836076
    Guillaume836076

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 126 critiques

    4,0
    Publiée le 5 avril 2012
    Sandrine Bonnaire livre un des plus beaux documentaires de ces dernières années. Un documentaire faisant œuvre utile puisqu'il traite de l'autisme, dont est atteinte sa sœur Sabine. Elle nous montre avec bienveillance, mais sans complaisance, la vie quotidienne de sa sœur dans un centre où l'humain est mis au centre des préoccupations, les autistes, n'étant pas traités comme des malades psychiatriques-ce qu'ils ne sont pas. D'ailleurs, en mélangeant habilement, vidéos d'archives personnelles et familliales, Sandrine Bonnaire dénonce les dégâts dramatique que la psychiatrie a provoqués chez sa sœur et nous démontre qu'une prise en charge adaptée évite d'isoler encore plus les autistes. Utile et très fort.
    Hakim G
    Hakim G

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 655 critiques

    3,5
    Publiée le 26 février 2011
    Un document essentiel qui porte à réfléchir, on est touché tout en étant frustré. Sandrine porte avec ce film un très beau hommage à sa sœur.
    Niko0982
    Niko0982

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 331 critiques

    4,0
    Publiée le 6 février 2008
    Très touchant. On voit vraiment que Sandrine Bonnaire a mis beaucoup d'amour dans ce film.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 28 septembre 2012
    Sandrine Bonnaire est une grande comédienne ça on le savait. Ce qu'on ignorait par contre c'est que c'est aussi une grande sœur remplit d'amour et ce film nous le montre. Portrait a la fois touchant, bouleversant même et quelque fois drôle d'une jeune femme pas comme les autres. On la suit dans son malheur et on s'aperçoit qu'au final Sabine ne veut que la liberté et l'amour. Un film vrai sans tricherie qui nous montre l'autisme dans ce qu'il a de plus cruel mais avec un regard aimant et ça fini par en devenir beau mais surtout bouleversant comme nous prouve la scène final et surtout la dernière phrase de la réalisatrice que dis je de la sœur.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top